Application d'acide nonanoïque contre les adventices

De Wiki Triple Performance
Icone categorie Pratiques.png Pratique agro-écologique
Exemple de défanage des pommes de terre : le défanage thermique.


L’acide nonanoïque ou pélargonique est une substance naturellement présente dans le milieu et sécrétée par le géranium, pelargonium roseum. C’est un liquide transparent, huileux non soluble dans l’eau avec une odeur désagréable. Le produit commercialisé est issu de l’huile de colza.

On trouve l'acide nonanoïque dans les solutions commerciales listées ici.

Comment ça fonctionne ?

L’acide nonanoïque attaque la cuticule des végétaux entraînant une déshydratation des tissus. En quelques heures la plante est disséquée. Cependant, le produit n’est pas systémique et le système racinaire reste intact. Il est vraiment efficace sur les jeunes plantules, pour le reste des situations (vivaces et plantes plus développées) l’acide limitera leur développement.

La cuticule est une couche protectrice qui recouvre les parties aériennes des plantes. Elle est composée par une succession de dépôts de cires et d’acides gras hydrophobes ayant deux rôles majeurs : protection de la plante contre le développement de pathogènes grâce à un environnement pauvre en eau, et la perte d’eau et de certaines molécules par évapotranspiration. De là, l’importance d’employer l’acide nonanoïque par temps sec et chaud. Les plantes, privées de cette protection se dessèchent et meurent sous l’effet des rayons solaires.

Actuellement l’acide nonanoïque n’est homologué que pour le défanage de pommes de terre, l’épamprage, la maîtrise des adventices de la vigne et en espaces verts.

Arvalis a testé le Beloukha entre 2012 et 2014 sur pomme de terre de consommation à chair ferme. Ces essais ont montré une efficacité finale du produit comparable à celle des défanants classique.

Intérêts

  • Sans conséquence connue pour l’environnement
  • Biodégradable sur 2 jours sans métabolites
  • Action visible 2-3 heures après le passage
  • IFT 0

Limites

  • Substance irritante pour la peau et les yeux
  • Utilisation par temps sec et ensoleillé uniquement
  • Dose d’application élevée et prix de revient à l’hectare très élevé

L'avis du conseiller

Le Beloukha est un produit de biocontrôle pour le défanage des pommes de terre avec un potentiel de développement dans les années à venir face aux retraits de produits. Cependant le coût par hectare et la lenteur d’action sont des freins à son développement en dehors des situations où l’on recherche une alternative au Réglone.


Coût

15-20 €/l


Sources

Annexes

Est complémentaire des leviers

S'applique aux cultures suivantes

Défavorise les bioagresseurs suivants