Alain CANET - Arbres et Territoires - Indications et Indicateurs - 6/10

De Triple Performance
Aller à :navigation, rechercher
Vidéos - Ver de Terre production (13 avr. 2018) - Alain Canet - Durée : 33 minutes

Thumbnail youtube -yUMy6WP0MM.jpg

6/10 - Alain CANET - Arbres et Territoires - Indications et Indicateurs


Aujourd'hui, sixième partie d'une formation par Alain CANET sur deux journées avec toutes les clés nécessaires pour une installation en Agroforesterie réussie !


Annexes

Transcriptions

quels sont les mots clés qui caractérise

quels sont les dix ou douze mots clés
qui caractérise tout ce qu'on s'est dit
hier carbone ok lumière je vais mettre
de la photosynthèse par exemple aux
allées de l'eau taille
ok
biodiversité pas de problème local
pourquoi pas c'est tout ce qu'on s'est
dit symbiose coopération très bien ok

Afficher la suite

c'est la base aussi des symbioses sol

sans aucun doute paysage pourquoi pas ok
fertilité optimisation protection j'ai
entendu production donc on n'est pas
contre le fait de produire là je dis ça
parce que moi souvent de détention faut
pas trop en faire on est trop en
décroissance tu comprends la forêt pas
eu trop utilisé usé les sols donc la
notion de production ça vous va
production productivité ou les deux
la productivité ça vous va aller vendus
ou pas parce que on est encore en
démocratie donc s'il y en a qui sont
fondamentalement contre de la
productivité ok bon on est pas mal là je
me passionne 1 à 12 mais on est pas mal
abondance c'est bien l'abondance hockey
les gens les changes harmonie et oui la
croissance ok trogne voie orale met là
le capital acquis des intérêts du
capital c'est le b à ba de
l'agroforesterie ça donc dû deux des
trognes du capital ok bon on est pas mal
ça c'est de l'agroécologie quoi d'autre
la provenance ça c'est trop technique
mais ça c'est on est bien d'accord
locale
renaissance provenance sont déterminés
ils ont vite été remis pour chaque
essence en fait est une région de
provenance
qui sont habilités à l'est pour le
prendre on a vite fait les dents avec
les critères de taille un diamètre
auteurs sa femme également des
références
chacun chez soi nous arrêtent et qu'on a
très souvent
oui non mais il y a des règles très
précises évident heureusement d'ailleurs
durabilité à les règles ok les sens
pourquoi essence on l'a dit biodiversité
on va l'intégrer dedans comme ça ça nous
fait gagner
il manque encore une bricole ou deux le
projet là je suis je veux qu'on se
projette un peu plus globalement que
juste l'action de planter un arbre où
l'action de couvrir un sol comment
comment le peu le caractérise et
qu'est-ce qui qu'est ce qui est
déterminant dans des choses qu'on s'est
dit
le dynamisme la biomasse la gestion de
l'eau couvrir le territoire contexte
pédoclimatiques bien sûr bien sûr un
projet d'ailleurs si elle vous qui veut
faire un projet chez lui là il y
réfléchit dans dix minutes il vient de
faire au tableau mais oui vous dessinez
un îlot sur lequel vous voulez faire un
projet et puis on le fait faire ensemble
alors il manque un mot ou deux de mon
point de vue important de mon point de
vue
l'énergie ça c'est essentiel
c'est pas parce qu'il faut l'économiser
qu'il en faudra pas un peu nous sommes
des consommateurs les plantes sont des
productrices et les arbres produisent
tous avec rien entretien bien sûr
nécessaire cohérence
il nous faut de la cohérence
c'est extrêmement important
il y en a un autre convoi chez les
agriculteurs qui se mettent à coopérer
comme les plantes c'est l'optimisme mais
ça c'est extrêmement important parce que
quand vous vous levez le matin qui vous
dit fait chier bordel j'ai encore
la batterie du tracteur qui déconne et
machins là si vous avez tracteur qui
démarre pas mais que derrière les
projets vont bien et que vous avez
nouveau projet et que ça pousse et que
ça marche c'est pas pareil c'est plutôt
signe mais il en faut parce que on
l'avait un peu perdue dans les campagnes
cet optimisme et cette coopération
autres agriculteurs landais sortie de
l'air ou qu'est-ce qui fait c'est plutôt
vente a essayé ça bon je vois qu'il faut
encore affiner mais et puis il ya un
autre un autre mot qui fait que si on si
on est optimiste et qu'on optimise et
qu'on fait donc plus de photosynthèse
puisqu'on considère que le rayonnement
solaire ne doit jamais touché le sol
parce que c'est ça qui nous posent des
problèmes donc on produit un peu plus on
diversifie
il ya une notion qui est extrêmement
importante et à mon avis nécessaires en
agriculture et les arbres on sont
peut-être la clé de voûte
puisqu'on parle de fertilité clé de
voûte ça veut dire ce que ça veut dire
fonctionnement c'est l'autonomie c'est
gagner en autonomie
1 on parle de fertilité et un peu plus
d'autos fertilité mais l'autonomie c'est
une notion qui est extrêmement
importante parce que c'est là que ça se
joue
j'ai un peu de bois j'ai un peu de
fruits
j'ai un peu de paillage et un peu de brf
et quand gérer
ray agrégé quand j'ai remis tout ça en
place j'évite d'aller chercher loin des
choses qui me coûte cher parce que quel
qu'il en soit les cours ils vont
remonter un peu les valorisations 20
petit peu les améliorer mais aujourd'hui
la crise agricole telle qu'on l'appelle
pour beaucoup d'agriculteurs c'est une
crise du sol
c'est une crise du coup à produire le
coup à produire est exorbitant au regard
de ce qu'on va pouvoir récolter
c'est ça le problème on peut gagner 2
centimes sur un kg de patates mais c'est
ce kilos de patates il coûte quatre fois
trop cher à produire les 2 centime gagné
ça nous mènera pas loin et ça c'est
quelque chose qu'on a à l'agriculture un
peu de mal à avoir et accepter et à
caractériser c'est pour ça
qu'aujourd'hui on va re bosser sur des
indicateurs de fertilité mais pas que on
va faire un autre un autre épisode de
mots clés comme ça alors désolé mais on
va y revenir un petit peu encore
qu'est-ce qu'on a encore comme souci
aujourd'hui en tant pis je suis désolé
mais on va faire la liste la liste des
soucis les vôtres les autres ceux de mai
les vôtres pourquoi pas c'est quoi vos
soucis c'est quoi vos problèmes c'est
quoi vos besoins qu'est ce qui fait que
vous êtes là qu'est ce qui fait que la
question de cette agroforesterie vous
titille donc l'érosion évidemment
évidemment la compaction oui les
blocages intellectuelle ou culturels
sociaux professionnels les blocages
hockey à ne pas confondre avec les
bocages n'est ce pas il y en a qui peut
voir de gros blocage sur le bocage
évidemment la rentabilité
l'énergie c'est tout
non c'est pas facile donc là c'est le
manque de cohérence
ok manque de cohérence
c'est pas facile d'être cohérent
l'uniformité
ok tu disais c'est quoi l'accroissement
global
c'est ça que tu souhaites relevé
d'accord donc de là donc là on est
d'accord on est dans les problèmes donc
le manque de cette croissance et de
cette abondance puisqu'on la cité ont la
cité par ailleurs de hockey donc ça
c'est un problème on le met on le met
sous l'appellation du revenu même si
c'est pas tout à fait ça c'est pas tout
on est d'accord moi c'est pour gagner de
la place mais d'accord ok quoi d'autre
la protection de l'environnement
là oui c'est un problème on n'arrive pas
à se mettre d'accord et on croit qu'il
faut protéger la nature tout ça c'est
compliqué mais on croit qu'il faut
produire d'un côté protéger de l'autre
comment j'ai pas entendu glyphosate
on va la mettre sous l'appellation de la
chimie ok la dépendance
ouais la qualité tu parles du produit
fini
la qualité du travail
ouais bah oui non mais et ouais non mais
attendez là vous êtes en thérapie de
groupe ne l'oublié pas c'est 50 balles
aux deux bouteilles vous voyez bien que
vous voulez l' esclavage hockey dans le
mec comme ça il est à relativiser mais
bien que parfois le temps qui passe vite
oui oui et donc le oui c'est vrai que la
notion de temps plein on peut la nommer
oui parce qu'elle est surtout surtout
surtout à la surtout dans le sujet qui
nous préoccupe depuis deux ou trois
jours le temps la notion de temps ok le
climat
c'est à dire je veux bien mais ça veut
dire quoi le climat ok donc les
dérèglements
ok ok climat changement perturbations
pourquoi pas
ok conflit de générations est-ce que
ouais l'isolément
on est d'accord génération isolement
savoie puis isolement je pense que ça
existe aussi la propriété oui ouais le
foncier les règles qu'est ce qu'on a dit
la question des générations je mets
vieux con ça craint
parce que des fois comment si j'aime
bien évidemment oui mais à mon avis les
vieux condé fois ils ont 18 ans ok
génération dans l'ailleurs il ya là du
heureusement qu'on va planter les arbres
pour effacer tout ça c'est ça le job
tout ce bordel à ces évacués en plantant
on plante on plante et la boum boum bim
bim plus de c'est tout vous avez
d'autres le manque de connaissance
le manque de compétences le manque de
formation comme on l'appelle tout ça
faut qu'on trouve un terme générique la
formation la culture compétences c'est
ça d'accord ça je pense que c'est sûr
elle met en rouge
ok c'est tout voilà on va dire quoi on
l'a balayée on l'a mis de l'autre côté
[Rires]
l'ouverture génération isolement on est
d'accord qu'on a émis blocage aussi donc
les blocages ça voulait un petit peu
manque de ça veut dire manque d'éléments
étayé de la recherche de connaissances
compétences connaissances
ok mais avec ça c'est tout du blues
alors on pourrait on pourrait geler un
petit peu dire vous le savez on a mis la
dépendance dont on a parlé de dépendance
c'est bien aux intrants à tout un tas de
choses on est d'accord donc et notamment
au pétrole
l'outil
manque l'outil les outils même s'il en
faut peu ok on en reste là ou pas
trouvez votre personne et à
comment ça s'appelle ça ça s'appelle un
réseau le réseau le travail en réseau
comme les arbres toujours il faut imiter
les arbres il faut coopérer et arrêter
de se mettre en compétition en
permanence
alors il ya une bricole supplémentaires
qu on pourrait rajouter en tout cas qui
est un peu notre notre quotidien ce qui
est un peu normal c'est les idées reçues
ça il ya une lutte importante et
notamment sur les arbres sur les armes
il y a beaucoup beaucoup d'idées reçues
ça peut se rejoindre
ça peut se déplier des blocages oui oui
on peut le on peut le mettre dans la
catégorie blocage plus idées oui oui idr
bon ben c'est pas mal on est bon avec ça
on va pouvoir travailler
qu'est ce qu'on fait pour travailler
avec ça une idée comment on sort de tout
ça on se forme on s'informe on participe
on fait on coopère en produits ont
coproduit on s'échange nos adresses on
monte des réseaux on les fait vivre en
les anime
bon ok j'ai face à c'est trop triste
qu'est-ce qu'on peut utiliser comme
arbre en agroforesterie d'après vous
c'est quoi les meilleurs arbres pour
faire de l'agroforesterie scholar la
plaint de problèmes donc maintenant il
faut qu'on rentre dans le champ des
solutions peut-être on va se donner on
va leur donner des noms qu'est-ce qu'on
peut utiliser comme arbre en
agroforesterie oui
babula temps on va pas rester on va pas
rester que dans les problèmes c'est bon
vous croyez support mais ils tant mieux
il faut il faut il faut il faut arrêter
de classe et dirar chizé on est dans la
nature la biodiversité le paysage le
territoire des chaînes aller at a
doucement doucement doucement revaud au
mit mit donc des chaînes hockey et puis
les tilleuls des érables
acacia pas trop
accastillage mais un petit moins de vent
c'est un peu danger c'est à utiliser
avec beaucoup beaucoup de précautions
oui mais tilleuls peupliers j'ai entendu
cormier je crois c'est ça ok noyer or
mme ormes à lisier poirier sol
châtaignier fresnes
oui merisier je crois pas non à priori
comment non je crois pas
les fruitiers en général on nage à citer
quelques-uns hockey non fusain
pourquoi on planterait du ginkgo tout le
monde plantes du gimt peut-être mais
donc là on rentre dans l'exception et
quand on rentre dans l'exception là pour
l'instant on travaille sur une trame
agro forestières dans le paysage si
après je dois faire une rangée jean cau
pasquet les vertus particulières avec
cette plante là pour des raisons
particulières et que ça pose pas de
problème de pollution génétique dans le
paysage dans lequel je suis pourquoi pas
mais avant quand je suis agroforestier
je dois faire une trame générale que
j'ai un hectare que j'en ai sans qui
structurent mon territoire mon paysage
et ma parcelle puisque je dois vous
l'avez exprimé je dois diversifié je
dois optimisé je dois amortir les chocs
climatiques doit résister l'arbre est un
amortisseur de premier rang un
accumulateur et un stockeur donc si fou
du ginkgo chez marc où il ya du vent le
truc qui va exploser je vais le
retrouver en grande bretagne le machin
là le ginkgo ou autre oui on le dit on
le dit on le dit on s'arrange on
s'arrange toujours pour en trouver un
qui est meilleur que l'autre
c'est le problème des arbres y en a pas
un qui a une meilleure que l'autre on
est sur celui-là il fixe plus d'azoté
celui-là et fixerai puces de mais c'est
une blague
on veut des arbres comme comme pour
l'idée que les arbres qui serait plus
mellifères que d'autres ils le sont tous
ils ont tous leur rôle à un moment donné
dans la chaîne des pollinisateurs
il faut faire gaffe de pas spécialisés
de pas je veux une nuée mellifères je
veux une haie cynégétique je fais des
champs peut être on fait des
aménagements agro forestiers qui
correspondent aux stations et aux
situations dans lesquelles nous sommes
le charme c'est tout
le prunellier
le sureau tout ce qui est viorne voilà
le noisetier bien sûr églantiers quoi
d'autre le hêtre avec parcimonie la
clématite parce que c'est une plante qui
a envahi dans l'est dans les milieux un
peu riche un peu humide
elle peut être très vite envahissante
mais c'est une plante composés qui
composent les oui parfois parfois dans
certaines zones notamment un peu en
altitude
comment on peut mettre un livre de temps
en temps vous va mettre conifères pour
faire simple puisqu'il ya des paysages
agroforestier sur des bases conifères en
altitude où les on a des prêts bois où
les vaches sont saoulés sous les
résineux dans l'herbe
ça va très bien comme ça le nerprun bien
sûr
la bourdaine évidemment l'olivier
pourquoi pas peut-être pas par ici mais
dans certaines zones il est évidemment à
sa place olivier arbres agroforestier de
prédilection n'est ce pas toujours
cultivé dessous toujours de l'élevage
etc
tailler trop n'y est dispersée dans le
paysage le mûrier parfois le micocoulier
oui le cornouiller le figuier bouvier le
chêne-liège jeu on va mettre gmi h n y
avait qu un vrai cela comme ça lolll
merci le sol on l'a dit ouais oui oui
le boulot l'arbre de judée avec beaucoup
beaucoup de précautions puis quand même
une plante qui est plutôt une plante
ornementale qui n'a pas beaucoup de
raisons d'être dans les grandes plaines
vente et donc beaucoup beaucoup de
précautions le néflier
pourquoi le plaqueminier pourquoi pas
ponctuellement
je crois qu'ils aient des plaques bien
sûr mais bien sûr bon qu'est ce qu'on
oublie le lierre évidemment en principe
on n'a pas besoin de le planter le
cognassier cognassier savez pourquoi on
utilisait les cognassiers enfin vous
savez pourquoi
parce que ça fait des coins et que sa
borne méchant mais c'est vrai chez nous
si si c'est vrai on mettait un
cognassier parce que parce que c'est un
arbre qui va pas de rajouter il est fixe
donc si on le met à la limite il va il
résiste un peu au feu ce qui peut être
important dans le monde paysan et
haineux et ne bouge pas il est stable si
vous mettez prunellier il va de rage au
nez partout donc le cognassier en dehors
du fait de faire des coins il fait aussi
le coin des champs
[Rires]
encore une plante extrêmement
extrêmement courante dans les airs il ya
déjà des composante récurrente qu'on va
trouver comment le ou parfois sur des
sols acides oui mais une qui est très
très commune
vous avez cité le cornouiller vous avez
cité le prunellier il en manque encore
deux ou trois le sûr on l'a dit le frêne
on l'a dit le hêtre on l'a dit c'est
alors là du coup puisqu'on parlait d en
parler des catégories c des plantes ce
pas des arbres de haut jet le sorbier
mais une plante on a cité la noire avec
lequel on fait beaucoup d'apéritif qui
s'appelle le prunellier l'aubépine le
pain d'oiseaux alors on est toujours
d'accord pour faire la biodiversité on
l'a dit dans les mots clés donc si on
fait de la biodiversité
on respecte les principes premiers
l'aubépine ça fait une quantité les
aubépines puisse y en a plusieurs fers
des quantités de baies invraisemblable
ça fait aussi des fleurs très abondante
et précoce l'aubépine
non c'est pas bien du tout c'est voilà
ça n'a rien à faire dans les champs ça
pose beaucoup de problème c'est plutôt
dangereux ça éventuellement ça peut être
facteur de feu bactérien
de fait si c'est ça le feu bactérien
pardon j'avais un doute
et puis puis c'est ingérable quoi donc
et puis parce qu'on a un ami on a mis du
pyracanthas une époque en disant ça va
nourrir les oiseaux mais parce que les
cornouillers les prunellier les
aubépines et le reste ça nourrit pas les
aux donc éventuellement dans certaines
stations lequel lauriers du coup soc
dans certains cas et puis une capacité
encore il y en a d'autres mais on va ça
on va en rester là parce qu'on a
beaucoup pour faire nos projets
d'agroforesterie des plantes elles sont
là puis en a d'autres une assez commune
qu'il faut que vous connaissiez qui
édite mellifères mais comme l'autre
c'est le 3d bois 3 commun qui
al'avantage lui aussi le charme derrière
nous à une feuille mars et sentent
qu'ils restent en place comme le
certains chaîne est le 3ème des bois à
une feuille semi persistantes une chasse
l'autre c'est important
je vais vous le dit d'avoir de la
verdure d'avoir des refuges et d'avoir
de la nourriture du pâturage pour toutes
les bestioles dans les arbres dans les
extrêmement important comment
wemmel abélia c'est vraiment une plante
très très
ornementale ça faut le mettre dans le
pot de fleur sur l'escalier c'est sa
place je vous a jamais on ne ça n'a rien
à faire
sa note d'autant moins rien à faire dans
les champs c'est une part d'un saddam et
ne rien et 2 c'est très fragile
le bruit bien sûr lui aussi pas
n'importe où pas n'importe comment
le but genévrier c'est plutôt une plante
de de lumière mais ponctuellement on
peut en voir dans les airs plus quelques
liane plus quelques plantes diverses et
variées bon on en reste là ça va la
liste nous voyez on a on a un champ des
possibles en agroforesterie qu'est
sympathique puisque comme ça a été dit
il ya les arbres fruitiers donc ils sont
agressés ou pas et c'est extra

Partager sur :