Triple Performance

Optimiser le choix des matières actives en fonction de leur écotoxicité

De Wiki Triple Performance
Cet article est issu de la base GECO[CC BY-NC-SA 3.0]. Cliquez ici pour accéder à la page d’origine : Logo Geco
Icone categorie Pratiques.png Pratique agro-écologique

1. Présentation



Caractérisation de la technique

Description de la technique :

L'écotoxicologie est l'étude du comportement et des effets d'agents polluants sur les écosystèmes. L'écotoxicologie des produits phytosanitaires est décrite sur les emballages, sur [1], dans l'index ACTA par la mention "Dangereux pour l'environnement" et par les phrases de risque numérotées R50 à R59 selon le compartiment de l'environnement menacé (aquatique ou non aquatique, dangereux pour le gibier, les oiseaux, etc.). Pour limiter les impacts des traitements sur l'environnement il est donc conseillé de choisir autant que possible les produits ayant les profils écotoxicologiques les plus favorables.

Précision sur la technique :





Période de mise en œuvre

Sur culture implantée



Echelle spatiale de mise en œuvre

Parcelle



Application de la technique à...

Positif

Toutes les cultures :

Facilement généralisable

Positif

Tous les types de sols :

Facilement généralisable

Positif

Tous les contextes climatiques :

Facilement généralisable





Réglementation

POSITIVE





2. Services rendus par la technique



3. Effets sur la durabilité du système de culture



Critères "environnementaux"

Positif

Effet sur la qualité de l'air :

En augmentation

émission phytosanitaires : DIMINUTION

émission GES : NEUTRE



Positif

Effet sur la qualité de l'eau :

En augmentation

N.P. : NEUTRE

pesticides : DIMINUTION



Neutre

Autre :

Pas d'effet (neutre)

Transfert polluant vers eaux (N, P, phyto ...) : pas d'effet (neutre)

Transfert polluant vers air (N, P, phyto ...) : pas d'effet (neutre)

Consommation d'énergie fossile : pas d'effet (neutre)

Dégagement de GES : pas d'effet (neutre)

Biodiversité : Augmentation

Cette mesure est bénéfique pour la biodiversité. Cependant, l'effet des pesticides sur les écosystèmes dépend à la fois de la nature des produits utilisés et des degrés d'exposition (compartiments de l'environnement dans lesquels on retrouve les produits ou leurs métabolites, quantités, interactions avec d'autres polluants). La mesure proposée constitue donc une première approche.





Critères "agronomiques"

Productivité :

Variable

Le choix peut se faire entre plusieurs produits présentant des efficacités similaires, mais peut aussi résulter d'un compromis entre efficacité et profil écotoxicologique.



Fertilité du sol :

Variable

Si l'on privilégie les produits les moins défavorables aux organismes du sol, on peut s'attendre à une amélioration de leurs actions utiles à la fertilité.



Neutre

Stress hydrique :

Pas d'effet (neutre)





Positif

Biodiversité fonctionnelle :

En augmentation

Grâce à cette mesure, on peut limiter la pressions sur la biodiversité fonctionnelle agricole.





Critères "économiques"



Neutre

Charges opérationnelles :

Variable

L'effet sur les charges opérationnelles dépend de la différence de prix entre les produits substitués et les produits de substitution.



Neutre

Charges de mécanisation :

Pas d'effet (neutre)





Marge :

Variable

L'effet sur la marge  dépend de la différence de prix entre les produits substitués et les produits de substitution.





Critères "sociaux"



Neutre

Temps de travail :

Pas d'effet (neutre)





Positif

Effet sur la santé de l'agriculteur :

En augmentation





Neutre

Temps d'observation :

Pas d'effet (neutre)







4. Organismes favorisés ou défavorisés



Bioagresseurs favorisés



Bioagresseurs défavorisés



Auxiliaires favorisés



Auxiliaires défavorisés



Accidents climatiques et physiologiques favorisés



Accidents climatiques et physiologiques défavorisés



5. Pour en savoir plus

  • Pesticides, agriculture et environnement - Réduire l'utilisation des pesticides et limiter leurs impacts environnementaux
    -Aubertot J.N., J.M. Barbier, A. Carpentier, J.J. Gril, L. Guichard, P. Lucas, S. Savary, I. Savini, M. Voltz INRA, Cemagref, Rapport professionnel, 2005 lien vers le rapport d'expertise

6. Mots clés



Méthode de contrôle des bioagresseurs :

Lutte chimique

Mode d'action :

Rattrapage

Type de stratégie vis-à-vis de l'utilisation de pesticides :

Efficience

Annexes