Ernst ZÜRCHER - L'Arbre comme Modèle pour le Futur - La Biodiversité - 3/10

De Triple Performance
Aller à :navigation, rechercher
Vidéo - Ver de Terre production (16 mars 2018) - Ernst Zürcher - Durée : 22 minutes

Thumbnail youtube ry-SG fNf64.jpg

3/10 - Ernst ZÜRCHER - L'Arbre comme Modèle pour le Futur - La Biodiversité


Aujourd'hui, troisième partie de la formation proposée par Ernst ZÜRCHER, chercheur suisse et spécialiste en agroforesterie. Il nous expliquera tous les modèles afin d'expérimenter ce modèle dans vos productions agricoles.


Annexes

Transcriptions

avant d'aborder ces questions

j'aimerais passer au stade plus globale
de la terre en tant que co organismes ou
la forêt se constitue comme organisme se
ferme se protègent elles mêmes pour
avoir le maximum de fonctionnement avec
l'eau disponible
si on prend la terre comme organisme
vous avez une constatation intéressante
c'est que où sont les forêts les plus

Afficher la suite

denses les plus riches puisque la terre

installe ou mis en place les forêts les
plus les plus riches en espèces les plus
riches en biomasse c'est dans la
ceinture équatoriale
c'est ici que vous trouvez les forêts
les plus les plus riches en espèces et
en biomasse et là on peut changer aussi
une idée reçue
on a souvent l'impression ou bien
pour moi c'était longtemps le cas l'idée
que les arbres poussent bien en zone
tropicale parce qu'il y fait chaud parce
qu'il y fait humide
c'est donc pour ça que les arbres
poussent bien en zone tropicale
et maintenant on comprend
malheureusement un peu plein mais faut
se dépêcher de bien comprendre ça c'est
que les zones tropicales équatoriale
sont choses ça toute façon le soleil
tape à angle droit mais humide parce
qu'il y à décembre
c'est pas les arbres sont là bas parce
qu'il y fait mine s'est il y fait humide
parce qu'il y à décembre
et ça on est en train de comprendre très
très bien par exemple le bassin
amazonien
c'est un bassin est l'homme qui couvre
presque à moitié de ce continent sud
américain alimentent l'amazone et là on
a découvert que cette forêt tropicale
qui a cette structure à plusieurs
strates mais c'est en fait toute la
biomasse active qui stocke énormément
d'eau comme je l'aï dit avant cette
forêt tropicale amazonienne capte cette
énergie solaire qui est maximale sous
l'équateur évapotranspiration fait des
nuages est ce qu'on sait très peu c'est
bon énormément d'énergie solaire est
captée à transformer en biomasse et
anime ce cycle hydrique
évapotranspiration qui part en nuage et
ses nuages sont vont condensé sous forme
de précipitations grâce aussi aux forêts
les forêts et met des substances le
pollen des substances chimiques qui se
transforme chaque photo chimiquement en
haute atmosphère on a découvert
récemment que c'est les forêts elle-même
qui provoque les plis les nuages
qu'elles ont aussi formé parfois c'est
pour même endroit mais les forêts sont
aussi des fabriques ou un livre des
grains de condensation il faut savoir
que pour chaque
dans les nuages la première forme de
condensation c'est sous forme de flocons
de neige et de grêle et ensuite à cette
haute altitude il fait froid c'est neige
se transforme en pluie
lorsqu'elle tombe et là vous avez ces
grains de condensation qui sont en
majeure partie aussi de forêt donc si
vous supprimez des forêts vous aurez
peut-être les nuages que les théories
qui est pas d'autres forêts mais au
dessus de la zone où il ya plus de forêt
vous n'avez plus la même quantité de
pluie parce qu'ils manquent ces grains
de condensation pour les précipitations
est ce qui est intéressant maintenant
c'est la découverte qu'a faite café un
groupe de chercheurs russes ma carrière
à une femme et gorshkov un professeur en
hématologie bien en physique
atmosphérique
ils ont découvert que la forêt
amazonienne provoque ce cycle
d'évapotranspiration une précipitation
de manière répétée en ayant un effet
pompe sur les masses océaniques de
l'atlantique
donc les précipitations plus hauts lieux
plus vite que les vagues de
transpiration donc vous avez un effet
pompe à cause de cette différence de
vitesse et ça se répète à plusieurs
sous forme de plusieurs cycles six ou
sept sic d'évapotranspiration
précipitations aspire de l'air
atlantique contre l'intérieur de la deux
2 du continent sud-américain du bassin
amazonien et ça se répète six ou sept
fois et ça fait entrer les masses d'air
chaud et humide de l'atlantique et les
font intervenir dans le cycle hydrique
de la forêt amazonienne est arrivé aux
contreforts des andes ces masses d'air
chaud et humide sont déviés contre le
nord est déviée que le sud est vont
alimenter le climat nord-américains le
climat du middle west par exemple serait
beaucoup plus froid et beaucoup plus sec
s'il n'y avait pas ces masses d'air
délié provenant de l'amazone et en plus
on croit que le gulf stream qui est donc
ces circulations de maritime de masse
maritime chaude qui vont du golfe du
mexique jusqu en scandinavie jusqu'à en
écosse jusqu'à la cour prône ce golf
stream est alimentée énergétiquement
chaleur par ce cycle provenant de la
forêt amazonienne
donc si vous intervenez dans ces forêts
si vous déforestation continue de
déforester la forêt amazonienne de
manière intensive
on est en train de le risque est quelque
chose de très important de massifs c'est
que ce ce choeur climatique amazonien
risque de s'arrêter et il faut très peu
pour ça parce que si vous ouvrez une
forêt tropicale humide vous créer une
une ouverture vous allez transformer la
forêt une forêt tropicale équatoriale ne
brûle pas pareil par elle-même c'est une
forêt qui est tellement riche tellement
humide
elle est très difficile de faire un feu
en forêt tropicale c'est vraiment le
savoir le plus difficile des indiens
c'est de faire un feu dans ces faux amis
ils ont la technique mais c'est pas par
un orage que ça se mettrait à brûler
mais si vous ouvrez la forêt vous créez
une clairière
vous avez ici l'érosion qui commencent
les soldes ne sont plus protégés sont
très sensibles et les arbres de bordures
n'ont jamais été exposé à autant de
d'associations autant de rayonnement
solaire commence à sécher et ses arbres
secs
maintenant qu'ils commencent à brûler
les c'est ça le grand problème on met le
feu à assez fort et qu'on a coupé pour
en faire des pâturages ou bien faire des
cultures de soya ou bien pour leur
passage mais le problème c'est que ces
forêts commence à être combustible parce
que les arbres de bordures ne supporte
pas cette installation maximale ils ont
plus leur leurs voisins qui les
protègent et donc ici on a aussi un
stade de non retour qu'on risque
de d'atteindre ou de dépasser vous la
forêt tropicale humide commence à leur
gré et à brûler et là vous avez
maintenant le risque d'impacts sur l'air
maximale et que sucker climatique ne
fonctionne plus avec des impacts jusqu
en europe avec notre climat tempéré
voilà ce que l'on peut dire pour la
forêt en tant qu'organisme est la forêt
qui protège l'organisme terre dans cette
ceinture tropicale équatoriale
d'importance
essentiel s'il forêts protège aussi les
zones boréales
c'est la forêt conifères ici des mélèzes
des épicéas des pins et c'est vraiment
l'europe telle qu'elle est l europe du
nord telles qu'elles étaient avant
l'intervention humaine et est
entièrement couverte de forêts
maintenant il faut doser 7
équilibre entre forêts et zones ouvertes
de manière judicieuse la forêt en tant
qu'organisme intéressante je sais pas
comment c'est pour les on va faire une
petite pause un moment donné commence
que
on prévoit l'emploi du temps il est
10h30 je vais encore juste aborder cette
question là la forêt en tant
qu'organisme c'est toujours les mêmes
loi c'est la loi du développement de la
métamorphose nous mêmes on est toujours
la même personne durant toute une vie
mais on a fait toute une série de
métamorphoses depuis le stade de
l'embryon de petits bébés d'adolescents
et d'adultes et ensuite une phase de ces
naissances pour une forêt c'est la même
chose ou avaient plusieurs stades dans
l'élaboration d'un système forestier de
la massif forestier
ça commence par exemple lorsque vous
avez une zone entièrement libre après un
glissement de terrain après un incendie
après une avalanche
vous avez les essences qu'on appelle
essence de lumière qui s'installent sur
des sols très bruts sur des sols très
pauvre en matières organiques
les essences qui pousse très vite comme
les saules les boulots les peupliers les
pins les mélèzes c'est la science qui
ont besoin de beaucoup de lumière ont
des graines très petites qui sont
capables de se disséminer très
rapidement partout et s'égrènent
germe en grande quantité sur des sols
rations relativement difficile c'est de
naissance qui m'ont poussé très vite
mais ne vont pas atteindre en très grand
âge des saules les boulots dépasse pas
60 70 80 ans à moins d'en faire des
têtards on arrive à les manière beaucoup
plus longtemps des trois nié ces
essences de lumière ont une
particularité c'est qu'elle commence à
faire de la biomasse faire du sur
l'organique et font une ombre
relativement légères l'ombre sous les
essences de lumière est relativement
faible c'est une lumière tamisée sous
ces ombres des essences de lumière on à
l'installation des essences de 2000
lumière et ensuite de dénis ombre qui
ont déjà profité d'un petit peu de
matière organique là ce n'est une qui
apparaît c'est donc les frênes
apparaissent ensuite les tilleuls les
érables échelle les épicéas c'est pas
les premiers à implanter la forêt c'est
les viennent-ensuite mais sous une
légère protection avec des sols déjà un
peu meilleur que pour les essences de
lumière et ensuite à la fin de la
succession forestière vous avez les
essences dhombres qui vont apparaître
sous les essences de deux mille lumières
ou deux des membres
c'est la forêt qu'on appelle du climax
c'est les êtres qui ont besoin de très
peu de lumière pour germer qui nous sont
capables ensuite de croître en milieu
fermé
les sapins blancs est surtout les ifs
qui sont les essences qui ont besoin le
moins de lumière et qui permettent de
partir très fort dans l'ombre forestière
voilà c'est tout une succession
forestière qui nous permet de comprendre
comment ce que je dose mes arbres en
connaissant leurs besoins en lumière est
le remplacement dans une succession
forestière donc on va jamais commencer
une implantation faurecia directement à
idées être ça peut fonctionner mais
c'est très difficile
on appelle simplement préparatoire
installe en mai d'aborder ça dépend des
terrains mais d'abord des essences
plutôt lumière de mes lumières les zones
aussi par exemple aux zones humides pour
préparer une un peuplement qui seront
peut-être des tilleuls ensuite ou bien
des chaînes
voilà un peu comment fonctionne gère en
dose les essences forestières pour
préparer la venue des suivantes
et donc c'est des principes qui peuvent
être appliqués en agroforesterie aussi
quelle est la dose de dons ou de lumière
qu naissance va apporter voilà ce qu'on
va pouvoir prendre en compte
encore juste ceci avant la pause c'est
ces essences pionnière qu'on appelle
aussi celles qui viennent en premier
sont des essences qui sont à croissance
rapide on déforme besoin lumière sont
implantable sur les sols brut pauvre en
matières organiques et ils atteignent
une relativement faible odeur au torrent
à l'âge adulte c'est pas les saules qui
seront les plus hauts les boulots c'est
moyennement où ils ont une faible ans
j'ai vite et est ce qui est intéressant
c'est qu'ils ont des bois clair et des
bois qui sont très riches en cellulose
des bois à faible densité ou bien
moyenne densité
les peupliers les saules pousse vite
dans des bois léger qu'on appelle des
bois blancs
ils sont riches en cellulose en
hémicellulose pauvres en ligne il est
pauvre en fegne hall
c'est ce qui explique la faible
durabilité de ces bois ils sont pas
faits pour durer ils n'ont pas un
programme de vie très long ils sont
faits là pour faire la place à d'autres
la nature crée une succession pour créer
former des sols et c'est ça vraiment la
clé la plus importante peut-être de
cette année là c'est que le but de tout
cette succession forestière c'est de
faire des sols forestiers des sols
profonds qui accumule l'eau la nature a
besoin de gérer l'eau de manière la plus
efficace possible possible en mettant en
place ce système forestier avec racines
profondes et grande quantité de matière
organique
donc les premières essence vont
rapidement pourrir laisser la matière
organique créer des sols et faire la
place à des essences deux intermédiaires
2/2 lumière de 2011
pour finir par les absences dons qui
seront donc ensuite beaucoup plus
durable à croissance lente hauteur
supérieure aux pionniers longue
l'ange éviter lé bois des essences
finale
il faut vraiment prendre l'ensemble de
tout ce qu'on connaît comme forêt c'est
plutôt les bois sombre celle et les
essences qui ont des bois très durable
très riche en phénols et là on a
l'exemple de l'iroko le maroc et mama
corps et la zone b pour les assauts sens
tropicale chez nous les essences ou bien
les essences tropicales pionnière c'est
le balsa le fromage et la baci des
essences qui pousse très vite donc les
boîtes l'air et les boissons entre dans
cette grande logique et pour les nôtres
on pourra voir sans semble plus tard
c'est par exemple le bois d'if c'est un
très beau bois très simple très riche en
phénols c'est donc typiquement une
essence de forêt climatique qui pousse à
l'ombre même d être
c'est un bois de ce genre là extrêmement
durable donc voilà ce qui nous permet de
comprendre toute cette dynamique
forestière qui a comme but vraiment
d'installer des massifs forestiers
efficace avec le facteur où la lumière
est toujours insuffisante co2 aussi mais
le facteur limitant c'est toujours l'eau
et c'est vraiment l'essentiel de toutes
les cultures toutes les agricultures
humaine c'est la gestion de l'eau et les
forêts sont nos maîtres à ce niveau là
voilà je laisse peut-être ce diapos si
on peut faire une petite pause sinon ça
devient
trop pas là
alors ça c'est intéressant les phénols
pour l'arbre donc lorsque l'arbre pouces
je crois d'exemple direct ici vous avez
la partie périphérique c'est l'aubier et
la partie centrale c'est le dur amène
parfois n'y a pas de différences de
couleurs mais souvent chez la chaîne
par exemple vous avez l'aubier clair l
intérieur vous avez le dur amène le bois
parfait le bois qui a la couleur du
chêne comme on la connaît
la couleur typique du chêne ou du
châtaignier ce beau brun bien marquer
mais le biais beaucoup plus claire et
ses phenom sont des substances
fabriquées par la zone centrale de lobby
qui est encore vivante
et lorsque c'est aubier se transforme en
bois parfait il ya une injection il ya
une incorporation de fénols de
polyphénols on appelle ça aussi des
taxes et des substances qui sont
extrêmement réfractaires à la
décomposition et qui empêche que le bois
se décompose il et il devient très acide
avait à cause de ça c'est des acides
phénoliques difficilement attaquable par
les champignons et les insectes donc par
cette formation de phénol là on se fait
un coeur durable coeur résistants la
décomposition et c'est compréhensible
que ce soit surtout pour les arbres de
faim de deux cyclos climax parce que ces
hommes sont destinés à vivre plusieurs
centaines d'années en zone tropicale
s'est facilement 500 ans aussi chez nous
aussi et c'est bon besoin d'être durable
de tenir le coup très longtemps en
conditions extrêmement difficiles
pensiez un climat tropical humide c'est
l'idéal pour l'un des compositions la
plus rapide et malgré tout vous avez des
angles qui tiennent le coup plusieurs
siècles dans des conditions extrêmement
facile pour la décomposition donc ils
ont mis au point ils ont incorporé du
substance très intéressante
comment ce qu'on appelle aussi ces faits
donne un autre nom pour ces substances
c'est des tanins et pourquoi ce qu on
appelle ça les tanins
c'est vraiment des
des clés c'est en fait des
biotechnologies que l'homme a comprises
vous extrayez l'état ne soit lésé corse
qui sont aussi naturellement résistance
à une décompression leur propre protéger
le bois protégés l'arbre fin des écorces
soit du bois où vous pouvez extraire les
tanins c'est très facile à faire vous
avez qu à mettre les corses dans l'eau
ces mêmes
hydrosolubles vous pouvez faire des
décoctions pour exr cette année et ses
tanins servat tanné le cuir
c'est à dire la partie du corps la plus
facilement des composants c'est les
peaux les peaux animales lorsqu'on a
abattu les animaux pour consommer la
viande vous savez la peau de l'animal
et là vous pouvez protéger ses pots de
la décomposition pas ça peut aller très
vite surtout en milieu tempéré ou
tropicales tout le monde connaît l'odeur
la pourriture la décomposition de la de
la viande matières organiques animales
vous pouvez empêcher la décomposition
dépôt grâce à ces substances végétales
vous extrayez les tanins des plantes
vous tenez votre peau et vous en faites
de cuir est le cuir est indestructible
il est complètement protégé donc voilà
l'intérêt d'avoir des composants de ce
genre là comme les polyphénols dont le
système agricole parce qu'on va par
exemple lorsqu'un
on a des composts pour empêcher que le
compost minéralise trop vite on va il
est incorporé des composantes
des composantes ligneuse qui contiennent
des polyphénols qui contiennent des
tanneurs et ça va vous ralentir la
décomposition aussi du compost par
exemple et ça va faire dès qu'on appelle
des sucres lents par rapport aux sucres
rapides d'un compost qui est uniquement
basée sur des déchets ménagers sur les
plantes annuelles
c'est le secret du bois raméal fragmenté
par essence est d'incorporer à la fois
la lénine on va voir quelle est
importante aussi mais aussi des
polyphénols donc là c'est intéressant
d'apporter ce ralentissement
jusque dans nos sols comme vous avez du
ralentissement des compositions dans les
armes grâce aux polyphénols vous pouvez
appliquer ça au traitement des cuirs
l'epo mais aussi appliquer ça à la
gestion de votre
outre humus par les composent tout par
les composantes ligneuse merci de
reposer cette question ici pour ce qui
est vraiment une des clés essentielles
qui nous permettent de combiner l'arbre
avec
et la gestion des plantes à nu

Partager sur :