DIRECT - Journée Viticulture - Paysages in Marciac

De Triple Performance
Aller à :navigation, rechercher
Vidéo - Ver de Terre production (3 août 2019) - - Durée : 60 minutes

Thumbnail youtube y RaWcO10UM.jpg

Multistreaming with https://restream.io/

Annexes

Transcriptions

voilà ça y était un début en force ça

rigole plus
c'est plus
à
les choses
je
part du patronat
je vais la faire
les questions à moi je vais désamour
perdu

Afficher la suite

moi

m
la salle
je n'étais
vous entends jamais
c'est ma fille
la radio
à
comment
[Applaudissements]
et ce n'est pas est-ce que les caméras
de vers de terre sont allumés
est ce que le direct fonctionne autour
d'un merci merci d'être là un petit peu
de retard mais nous somme toute la
journée ensemble donc on devrait le
rattraper il ya de bonnes bouteilles qui
sont arrivés à bon port à partager à
discuter on fera peut-être une pause à
10h30 ou pas en fonction de l'occasion
peut-être de ceux de se connaître et de
sorède alors on va faire un exercice qui
est un peu long mais qui nous paraît
intéressant et important on va faire un
tour de table
c'est le truc qu'il faut surtout pas
faire c'est aussi pour ça qu'on va le
faire
on va faire le tour de table donc parce
que c'est important de savoir d'où
venaient qui vous êtes
alors s'il vous plaît ne nous dites pas
que vous rêvez d'agroécologie que vous
rêviez de voir konrad schreiber il est
là donc il n'y a pas de souci hervé
covès le grand c'est l'os enfin ils sont
tous là il faut juste se méfier
d'olivier husson parce qu olivier husson
c'est un gros malin il fait des blagues
à tout le monde et où il fait des crocs
quand j'en mets mais sinon il dit des
trucs qui sont pas mal
il n'y a pas de souci donc ils sont tous
là marceau enfin j'en passe et des
meilleurs les viticulteurs les vignerons
vous du dialogue et des échanges de
croisement des présentations une mise en
scène une mise en oeuvre autour de cette
agroécologie en viticulture évidemment
donc on va faire cet exercice de tour de
table il ya un micro qui va circuler
vous dit juste qui vous êtes d'où vous
venez et qui vous représente
éventuellement si vous voulez bien on va
commencer par madame au coin allez c'est
parti
il faut pas que ça dure plus de huit
minutes on vous écoute moi j'accompagne
mon mari et bien voilà c'est parfait moi
je suis le mari j'ai pas du tout mignon
ni dans la vie ni expert forestier lui
camara suffit tueur paysan boulanger
avec un élevage de chèvres en pâturage
seulement dynamique et le tout en
agroforesterie ça et tu bois du vin en
deux sèvres
bien sûr martin lapouble barthou orthez
médecine intégrative
bonjour lise je suis d'ici j'aime la
nature c'est parfait passer d'un micro
passé à deux micros madame bonjour
arthur maillard cheville filter dans le
vaucluse à châteauneuf du pape sa bien
aimée jour et d'heure brunier je suis
viticulteurs aussi d'un nouveau
châteauneuf du pape parlait bien dans le
micro quand vous entendre karine et
marche dans le ventoux au premier rang
c'est bien patrice l'épousé gersois et
admirateur de la can et de conrad g20
bête mais c'est un jour alors c'est ton
jour bonjour tom je fais du maraîchage
bio et je vais ouvrir un restaurant à
paris
parfait on viendra bonjour juliette
j'habite près d'amiens et je suis
intéressé par les sujets de marichez
survivants bonjour dimitrij compagne
sandra ça c'est bien aussi
sandra je viens de touraine on vient de
touraine et on a un projet de développer
le vin maintenant sur cette exploitation
en agroécologie ont fait déjà du jus de
raisin est justement aussi couplé avec
le jardin ok bonjour damien fradon
viticulteur dans le cognaçais au bout ça
c'est tout près sa touche
bonjour coach est ce les bordeaux ça
reviendra à la can des gersois j'ai eu
peur laurent bastille ni donc gersois
aussi la vie qu'on domaine de pellehaut
à montréal du gers au nord d'ici pendant
du département donc jean-pierre drieux
vignerons aussi gas corp ont un côtes de
gascogne
bonjour madame mathieu formatrice au
cfppa de hyères en biologie écologie
agronomie pour de futurs responsables
d'entreprises en maraîchage viticulture
l'apiculture est aussi en aménagement
conrad il est passé par là pas très loin
jessica l'écuyer je viens du médoc je
suis consultante en alternative aux
pesticides et biodiversité qu'est jean
marie reboul viticulteurs régionaux
mobilier domaine l'ancien 60 ans gilles
castel j'accompagne mon ami jean marie
mais moi je suis gersois dont qui sont
venus chez la dream team
véronique martin gersoise fille
d'agriculteur et pas du tout dans ce
métier puisque formatrice en management
et j'accompagne aussi nos amis est très
intéressé par le sujet guillaume reboul
vigneron au domaine à sion amont à côté
de montpellier encore s'il va intéresser
par tous calibres écologie herman volant
de look
je suis retraité et vignerons de loisirs
c'est très bien je m'engage dans le var
distributeur de produits nécessaires à
la culture marie pèbre j'accompagne mon
frère isabella tomasi un grand nommé
microbiologiste chercheurs indépendante
et je suis ici parce que j'admire
énormément tous ceux qui font de la
recherche sur le terrain donc je
rencontre ce genre de personnes depuis
20 ans et je suis aussi en relation avec
un réseau italien de recherche en
agriculture biologique avec qui j'ai
collaboré pendant plusieurs années
même marc andré c'est l'os ou l'admirer
non je ne le connais pas un bon gars
vous allez ça va être un grand jour
aussi aux supporters des travaux
d'olivier aussi dont je parle partout au
niveau international super olivier il
est au fond ils se cachent
monsieur c'est avec ce maillot
bonjour voile comme ceux-là
voilà marie pull oenologue je suis j'ai
rejoint taux d'adoption je navigue
encore entre le gers et l'aude c'est
derrière
bonjour audrey toffoli vigneronne en
côte d'or au domaine de meeting marielle
j'accompagne entrée et je suis gersoise
jacques proust et châteaux la mairie
vins naturels lens-bordeaux les hommes
verts aussi acérée céréaliers éleveurs
en bio à marciac
alain qu'une viticulteurs en alsace
marque de flores en formation de
techniciens conseils en agroforesterie
depuis un an après trente ans de
l'activité dans le jeu vidéo et en
transhumance
bonjour michael bay lui je viens de
bergerac
vous riez petit col est donc intéressé
par l'agro écologie et je viens à titre
personnel bonjour marie josée carrère
moi je suis gersoise je suis chargé
d'études en urbanisme à la direction
départementale des territoires et je
suis très intéressé par tout ce qui est
bio diversité et l'agro écologie et
j'accompagne mon fils qui fait des
études dans le domaine journaux
étudiants de génie biologique option
agronomie très bien ça mais l'image
viticulteur à saint pierre d'oléron est
engagé dans la culture du vivant et
admirateurs bien sûr des agronomes
présents sur l'île alors c'est sur l'île
toi
bonjour david pradère vie durant sur
l'île d'oléron bonjour est à gauthier
chargée de mission agriculture durable
pour la communauté de communes de l'île
d'oléron
michel gendrier veilleront à cheverny
dans le val de loire et responsable a
commis six environnements des vignerons
indépendants de france
ils vont potier picard d'origine futur
gersois à arbre et paysage 32
bonjour jean pierre sarthou
enseignant-chercheur en agroécologie
bonjour grégory la place donc je
représente la famille laplace vignoble
place dans le madiran bonjour mathis et
olivier andrieu vigneron au clos fantine
à faugères dans le bouchon dans la
région avec michel gendrier membre de la
commission environnement des vignerons
indépendants
bonjour florence jarre grande
admiratrice tu es en charge de
développer les missions de l'association
pour une agriculture du vivant dans le
sud ouest
bonjour anaïs fort revel chargée de
projet en viticulture à l'association
française d'agroforesterie bonjour jean
prendre soin but expérimentateurs des du
blabla de tout ce matin aux joueurs
africains but conseil et presse gestion
de projet en viticulture oenologie
ah oui en force donc les buts bonjour
dominique aimé paysagiste agriculteurs
et peut-être future union
bonjour nicolas fernandez maya salle et
une attente à 100 du domaine la calmette
à cahors bonjour à tous antoine alpes-de
haute-provence plantes aromatiques et
médicinales et 20 mai 10 synology
ils ne sont pas tous hervé covès la vie
est belle
ah ben voilà c'est au moins c'est dit
bonjour françois rejet la malchance
d'être à côté d'hervé oui aujourd'hui
par l'agent marc farand navalisée les je
suis viticulteur à saint martin
d'armagnac et je suis enseignant au
lycée agricole de riscle invité culture
à nos logis bonjour marie claude ségur
je suis chargé des activités techniques
à l'interprofession de l'armagnac
bonjour pascal pras de responsable
commercial pour une entreprise capable
olmix et m'a lâché en congé je suis venu
en voisin et je vous paniers d'ici là
les cartes de visite dans la poche
je n'ai pas de carte de visite dans la
prochaine bonjour nicolas dufau moi je
suis écologue je suis vigneron à madiran
bonjour marie barbe et je suis
technicien en ariège et une partie dans
l'aude céline j'accompagne bonjour
gérard plus jour gersois directeur de
production en armagnac
bonjour nathanel parnaudeau vigneron à
gaillac
bonjour sandrine martineau viticultrice
dans le mâconnais le mari michel
martineau maxime forme iti ancien
professionnel de santé
vigneron la cadière depuis quatre
saisons et j'interviens à ce soir sur
les sulfites et la santé
françoise je suis donc l'associé de
maxime dans les vignes bonjour didier
auvergne je suis retraité curieux
bonjour patrick un stadier
nord-libournais acteurs la nano
foresterie c'est bien bonjour je suis
philippe audet l'italie et je suis un
étudiant en agronomie
bonjour on veut d'un premier acte
vignerons et maraîchers du côté de
bergerac
bonjour samuel cuisse et viticulteur bio
dynamiste à saussignac région bergerac
et administrateur d'agrobio périgord
bonjour qui s'enfuit utile c'est à
regret viticole de risque dans le gers
et gersois
bonjour jonathan arrivé
charente-maritime viticulteurs bonjour
bastien j'accompagne jonathan équipe
novice en vitti et expérimenté en
dégustation quelle belle formule sans
travail et les sols on peut cultiver la
vigne et faire du vin on va regarder ça
on en a jusqu'à 22h30 pour regarder ça
de près avec témoignages photos
illustrations schéma résultats n'y a pas
de souci on va regarder tout ça monsieur
et gabriel l'épousé je suis une
aubergiste institut pasteur
je travaille sur le goût du vin et la
fonctionnement du cerveau face à la
dégustation et truc sympa moi quand j'ai
fait le truc là pour l'orientation j'ai
pas vu ça noah début momie mécanique
agricole après tout bas mais je vais le
dire aux gosses si on pouvait savoir
comment fonctionne le cerveau face aux
survivants ça ce serait vachement bien
bon merci c'était long mais c'était bon
vous n'êtes pas trop s'ennuyer
alors petit petit courte introduction
avant de donner la parole à noël lassus
ce qui porte haut et fort ce ce dossier
en france est un petit peu plus loin au
titre des vignerons indépendants avec
lesquels nous avons beaucoup collaboré
ces dernières années et l'année qui
vient de s'écouler en en particulier
avec un tour de france en termes de
formation de conférences et autres
journées journée technique conrad on a
mis comme titre mais bon c'était un soir
tard on a mis comme titre viticulture et
et agro écologie question de survie et
ce qu'est ce que ça t'inspire tout ça
toi qui qui a fait toutes toutes les
régions et toutes les appellations en
trois quatre ans dans ce tour de france
avec des vignerons ça a été un petit peu
une grande surprise c'est à dire que je
dirais il ya 2,2 viticulture dont une en
danger quasi de mort à mon avis celle
qui en très grand danger c'est lé dans
le sud sur les sols calcaires et je
commence à comprendre que si le sol
calcaire ou le si la chaleur au monde
sur les autres zones calcaires il
restera pas grand-chose de tous ses
vignobles la de la façon dont ils sont
menés et conduit donc une prise de
conscience déjà qu' il n'est pas sûr que
la france puisse se tenir son rang
viticole dans les années qui viennent
parce que la précarité est arrivé chez
les vignerons un autre vignoble qui est
pour l'instant moins en danger qui est
sur les autres types de terre les
schistes ou les limons etc qui marche
globalement pas trop mal mais qui a des
gros gros problème avec on va dire une
image et cette image c'est les phyto les
pu lever la pollution tout le monde râle
et tout le monde voudrait améliorer en
gamme mais personne ne sait comment
faire donc ça c'est les deux grandes
raisons qui font que allez on relève le
défi de la vigne et l'idée c'était de le
présenté aujourd'hui c'est à dire de le
mettre sur la table publiquement pour
dire que ça suffit que ça doit changer
qu'il y a des solutions et que on va les
embrasser à bras le corps tu tu es
partie de la vache et tout le monde le
sait la vache est heureuse maintenant en
tout cas en grande partie chez chez moi
toujours chez la vache heureuse
évidemment chez la vache heureuse la
vache va bien maraîchage sur celui vent
vers 2 qui marche partout sur la terre
et c'est toujours le même
par contre ils se déclinent
systématiquement différemment selon les
pédos climat et donc on ne le voit pas
comme une unité d'action et donc on a
fait le pari de ramener ce modèle et
cette réflexion comme une unité d'action
de façon à ce que les agriculteurs
puissent le décliner selon leur ferme
leurs envies et leurs goûts mais en gros
vous ferez tous la même chose avec
chacun son originalité son adaptation
locale au système pédoclimatiques donc
ça c'est la grande nouvelle c'est à dire
que c'est la même agriculture pour tous
déclinés à l'infini des variations
possibles
c'est extraordinairement passionnant ça
ne m'empêchera pas de ne perdra pas le
terroir le territoire sur mon beau frère
au contraire ça le rend fort sera
d'accord qu'est-ce qu'on peut donner
comme définition rapide pour commencer
parce qu'il est important de se mettre
d'accord sur les mots et mahut xxi on
les connaît bien je crois en viticulture
aujourd'hui sur les mots m
ôtez en définissant cette agroécologie
en viticulture en trois mots c'est pas
dur pour rien et durs n'ont finalement
tu t'es arraché les cheveux une époque
mais depuis c'est nickel ils ont même
blanchi
non c'est couvrir et nourrir premiers
mots deuxième os couvrir et nourrir et
troisième mot c'est couvrir et nourrir
et c'était l'idée dodge ménard qui est
au québec et qui travaille cette
approche là et on s'est rendu compte que
c'était la bonne
on l'a reprise à notre compte et on la
développe tranquillement c'est à dire
que il faut couvrir les sols
il faut nourrir les sols ok d'accord
les mots on les connaît donc s'il est à
nos portes la canicule nous l'a rappelé
je crois qu'on parle d'eau on parle de
biodiversité de climat de soldes paysage
de productivité de rendement d'érosion
de battance de compaction de force de
traction de prix à payer pour produire
etc
on est arrivé à un stade où ça devient
un petit peu compliqué vous êtes
d'accord avec ça c'est pas toujours
simple dans un marché tendu dans un
marché difficile dans un marché parfois
incertains ou à bruxelles on indique le
vin n'est pas forcément une priorité
une hypothèse de délocalisation des
vignobles ce qui peut paraître
surprenant n'est-ce pas donc on va
regarder ensemble comment avec du
végétal tout résoudre je sais pas ce qui
nous intéresse probablement est-ce que
l'on voit déjà avec vous vignerons
viticulteurs c'est le cheminement et ça
c'est intéressant de voir comment après
en groupe on prend le sujet on le
travaille on le teste on le sait on se
plante un peu mais on finit par passer
ce cap là et ce cap là il est de mon
point de vue très intéressant parce que
ce qui a placé le cap de l'optimisme de
la coopération des symbioses et du
passage de cap de la trappe de la
pauvreté puisque la crise viticole est
aussi une crise du sol de semble-t-il
êtes vous d'accord avec ça savas qui
s'opposent qui s'abstient alors du coup
on peut démarrer la journée
merci conrad a tout de suite et on
appelle l'invraisemblable incroyable
noël la sucent
[Applaudissements]
qui est aussi membre du conseil
d'administration d'arbre et paysage 32
il n'est pas qu'aux vignerons
indépendants est très actif dans
l'organisation de paysages in marciac on
lui a demandé un exercice d'une
difficulté redoutable d'imaginer la
viticulture en 2100 à toi le micro voilà
ça marche mais oui comme je disais la
commande était simple mais le résultat
va vous surprendre parce que je suis pas
du tout d'accord avec ces deux individus
je pense qu en 2006 ans ça sera très
très différents actuellement bon il faut
un sol pour faire des raisins donc une
vigne le raisin le récolte et on fait du
vin bon est-ce que cela va continuer à
se faire de cette manière
conrad a commencé à nous dire que saleh
de plus en plus difficile dans certaines
zones
alain veut que nous dès que localisions
les vignes vers la montagne ou au pôle
nord mais c'est pas forcément la
solution
donc le vigneron c'est quand même
quelque chose d'important pour le moment
peut-être que dans les années à venir ça
va le devenir de moins en moins pourquoi
parce qu'on a un contexte qui est quand
même de plus en plus compliqué vous avez
vu les brûlures sur vigne dans le gard
là il ya deux mois
c'est quand même quelque chose qui est
assez impressionnant qu'on n'avait pas
du tout l'habitude de voir sur cette
échelle donc vraiment s'est passé au
chalumeau
donc on fait des constats des dégâts
pour l'instant mais pour le moment on
n'a pas vraiment de solution qui
apparaissent rapidement
donc comment est ce qu'on peut faire
face à ces problèmes là et bien tout
simplement en faisant appel à la
technologie
tout est en place monsieur nous disait
tout à l'heure qui travaille sur les
interactions du nez du cerveau
on a des nez artificiel qui commencent à
voir le jour dans tous les domaines on a
des solutions technologiques qui
arrivent et qui vont nous permettre
d'évoluer rapidement alors des cartes
xviie siècle pour lui la nature c'était
une réserve dans laquelle on pouvait
puiser et en fait il fallait la
soumettre il fallait se rendre comme
maître et possesseur de la nature
ah ça c'est une vision qui est encore un
autre de nos jours pour la plupart des
agriculteurs ou des organismes voir des
sociétés qui travaillent en agriculture
bon alors de la vigne au consommateur
sans aucune intervention humaine voilà
ça c'est le but que nous pouvons
poursuivre un lob n'est plus dupe utile
à rien donc on va essayer de trouver des
solutions technologiques
on en a déjà bon on peut créer déjà on
conserve ceux qui vivent avec culture in
vitro qui permettent de reproduire dans
des conditions bien déterminées des
plantes qui n'existent plus ou qui
ont du mal à se multiplier on peut aussi
multiplier des grandes quantités de
plants
très rapidement les tenant à l'abri de
toute nuisance virus et autres ensuite
donc on a maintenant quelque chose qui
est vraiment très bien c'est la
xénobiologie vous connaissez
l'exobiologie et l'exobiologie c'est la
recherche de la vie dans les autres
planètes
bon ça c'est encore un peu lointain la
xénobiologie par contre c'est quelque
chose qui est totalement notre portée
avec en fait une création complète la dn
donc possibilité de créer les êtres
vivants que l'on veut de cette manière
on pourra fabriquer exactement ce dont
nous avons besoin ce pas l'air de vous
emballer bon non mais quand on lit les
scientifiques se joue désormais le
scénario de l'histoire de la vie et
toutes les variations leur sont permises
à la frontière du naturel et artificiel
c'est maintenant et les outils existent
donc un matériel génétique qu'on peut
fabriquer comme on veut pour que ça
convienne au milieu pourquoi pas au
milieu de culture d'ailleurs des
caractéristiques de raisin qu'on sera
capable de faire exactement à la demande
du consommateur du vinificateur dans un
premier temps mais on sait pas s'il
existera toujours le vinificateur ou
qu'elle formulera puisque ce seront des
process des vinifications totalement
automatisée avec une production qui sera
faite de manière instantanée en fonction
de la demande du consommateur donc
complètement axé sur la demande et donc
on sera sûr de vendre le produit
toutes les solutions donc de la vigne à
la bouteille ça on y est déjà
on a toutes les technologies pour ça on
a des matériels nouveaux qui commence à
être testé est ce qu'ils vont faire
c'est prendre en charge toutes les
tâches de notre métier mais en plus ils
ont une particularité ces matériels ils
sont capables de s'auto construire de
s'autoréparer
de s'autoproduire de s'auto créer
d'inventer des solutions nouvelles
les matériels eux mêmes regardez on a
des cellules souches maintenant qu'on
est capable de produire 1 avec une
impression 3d bon pas mal c'est
automatique
voilà on a une impression 3d d'une fleur
qui est capable de mémoriser certaines
informations ce qui fait que quand on la
met au soleil elle va se déployer ces
choses qui existe depuis déjà quelques
années
alors voilà ce sont maintenant en fait
non pas encore ce sont ces objets là qui
vont prendre en charge tout ce qui nous
pèse
on n'est pas content du climat n'est pas
content des maladies on n'est pas
content de le manque de fertilité n'est
pas content des ciseaux on n'est pas
content mécontent des rien donc que par
contre ça va aller ils vont fabriquer de
l'adn pour créer les individus qui nous
font défaut actuellement
donc on fera plus bricolage on va faire
du neuf est là l'étape intermédiaire
c'est quand même de continuer à harceler
la nature parce que leur seulement
contrôlée du vivant c'est ce qui permet
un développement maîtrisé pour l'instant
d'ailleurs c'est ce qu'on trouve écrit
lief v nous dit que avec les robots on
peut se permettre d'intervenir
régulièrement de répéter actions de
binage pour maîtriser les adventices
sans se forcer
on harcèle les mauvaises herbes quel
beau programme
mais vous dites toujours rien
alors voyez on a on a des robots bon il
commença à bricoler un peu voilà cela on
sent seul à son prêt la scéne armée de
robots qui attend au pied de nos vignes
et de nos champs voilà et quand on lit
c'est là que nous prenons possession du
terrain et nous savons et nous pouvons
tous faire
c e 6 e alors il est bon de ressortir
les lois de la robotique puisqu'on y est
très lent lisa kasimov qui était un
auteur prolifique de science fiction
avait sorti les trois lois de la
robotique en 1949 à peu près il a mis
plusieurs années et sortir et ce qui est
amusant c'est que les gens qui
travaillent en robotique maintenant en
ont fait un petit peu leur éthique
sauf certains alors l'univers il est
entièrement automatisable tout ça c'est
des des robots qui tourne qui existent
je n'ai mis que deux tout petits mais il
y en a des gros en champagne il ya le
bacchus qui tourne depuis deux ans
maintenant ils sont à dix exemplaires
dans le vignoble nanotechnologies
également le robot ted qui commence à
fonctionner et ces robots sont pourvus
d'outils de plus en plus performants il
ya des objets de taille des objets de
plantation tout cela est en train de se
mettre en place
alors la solution elle est évidente
c'est l'intelligence artificielle on a
un tome tous parlaient tous les jours et
donc pour s'auto réguler s'autoréparer
s'auto reproduire
il faut être intelligent 1 c'est ce que
nous faisons nous bon enfin peut-être
pas
alors la solution de l'intelligence
artificielle c'est quelque chose qui est
très puissant et qui va nous permettre
de régler définitivement tous nos
problèmes
ça met aussi fin aux problèmes de main
d'oeuvre que nous rencontrons en
viticulture puisque la durée des robots
et qui seront auto et intelligent qu'est
ce que c'est
en fait cette évidence c'est un ensemble
de technologies et aux rythmiques et
mathématiques donc déjà ça va nous
rassurer
donc vous voyez il ya des applications
quand même et qui existent actuellement
donc avec un drone et des caméras
spéciales on est capable de faire une
cartographie des parcelles et de repérer
soit des atteintes de maladies ou de
ravageurs soit des problèmes de
fertilité demande de fertilité ou de
trop grande fertilité
donc c'est pas quelque chose qui est
complètement imaginez c'est quelque
chose qui est en train de se construire
et vite
alors cette technologie onglyza
production de plants de vigne on l'a vu
à partir de rien culture de précision
récolte automatisée des unités de
vinification automatique qui produisent
des grandes des petites séries
donc on peut personnaliser on peut faire
un vin adaptés à la demande
quelques bouteilles pots pour le
consommateur d unité d'embouteillage qui
seront entièrement automatisés elles le
sont déjà
l'expédition des facturations des
traitements administratifs des
livraisons entièrement automatisé et le
paiement à le paiement serait beaucoup
plus simple
on va y recourent avoir recours à quoi
au bio hacking par le bios hacking ça
c'est pas mal quand même franchement
l'opération allait rapidement de leur
petite seringue en nous injecte dans le
meilleur des cas une puce
quand c'est plus grave un peu la dn
voilà on en est là ce sont des
expérimentations qui sont extrêmement
courante en suède et aux etats-unis avec
l'expérimentation des usages avec des
puces rfid qui sont capables de faire un
paiement vous mettez actionner votre
puce et vous payez sans contact ou
directement sur le net ça marche ça
existe et c'est courant les drones
peuvent nous livrez pas de problème
amazon fait déjà sa vue calvin
disparaîtra en aura peut-être une vigne
artificiel pour avoir un peu de mémoire
donc on aura avec le plastique on arrive
à faire des choses très bien parce que
le vinyle peut aussi être une des
victimes de cette évolution et de
l'assassinât de biodiversité
alors c'est à venir ce que nous ne
voulons vraiment a enfin de l'évolution
bon bon on peut peut-être aussi se
contenter d'avoir un renouveau du vivant
tout simplement dans la droite ligne de
ce que nous sommes en train de faire
alors du sol vivant et des consommateurs
heureux même bacon qui au xviie siècle
aussi penser que la nature qui
souhaitaient dominé étaient fortes et
résistantes nous disait qu' on ne gagne
d'empyr sur la nature qu'en lui
obéissant
donc c'est quand même assez sage alors
comment lui obéir mais intelligemment de
préférence avec des sols vivants
autofertile et productif
finalement je vais être d'accord avec
nos deux amis des vignerons de santé des
belles vignes label vignes ça voilà ce
qu'il nous faut des pratiques culturales
intelligente globale et diverses
parce que chaque cas est un cas
particulier nous savons bien quand nous
venons de demander un conseil nous
disons mais chez nous c'est pas tout à
fait comme chez le voisin donc voilà en
fait il semblerait que si c'est comme
chez le voisin que tout est commun la
conduite adaptée au climat
ça c'est important le palissage et
d'inciter les écartements mais on aura
l'occasion d'en reparler des sols
toujours couverts non travaillées des
parcelles pas très grande bordé de haies
d'arbres pour permettre aux auxiliaires
naturels de faire leur travail et à la
biodiversité de continuer à vivre à nous
aider et leur tour la pépinière ça c'est
bien peut-être pour le matériel
génétique on devrait avoir un peu plus
de deux soucis de notre patrimoine
génétique vie en vigne on a ce qu'il
faut
il faut simplement le remettre à la mode
quand on pense que les hybrideurs
monsieur bako par exemple que nous
connaissons bien en armagnac monsieur
bako tasty tuteur et il a fait plus de
cent mille hybridation à la main c'était
c'est quand même assez formidable et
maintenant on n'est plus capable que
d'avoir une dizaine de clown par cépage
alors d'éviter adaptés à leur milieu qui
font des raisins tel qu'on le souhaite
ce un reflet du sol et des soins qui
leur sont prodigués
c'est ça c'est nous qui leur sont
prodigués des soins si agréable à boire
et à manger ou à boire les consommateurs
donc qui seront beaucoup plus heureux de
consommer des vins qui contribuent à
leur bonne santé
ces solutions nous avons commencé à les
mettre en oeuvre et notre survie celle
de nos cultures l'ensemble nos cultures
d'ailleurs ça nous demandera un petit
peu d'efforts mais essentiellement de
réflexion et d'acquisition de
compétences nouvelles ou tout simplement
retrouver
voilà nous ne sommes capables car nous
innovons passionnément nos vignes vous
aussi
[Rires]
et on pourra peut-être ainsi redonner un
sens au mot terroir qui est bien
galvaudé et qui s'applique aussi à
toutes les productions agricoles
merci merci à toi merci beaucoup aux
jeunes moi je pensais que tu allais
enfin nous amener une solution simple et
efficace pertinentes et durable je
pensais que ça allait nous proposer du
vin aux poudres auquel cas on enfouit
une douzaine est un art n'aurait pu
aller boire un coup plutôt que de se
faire chier essayer de récupérer tout ça
de refaire le monde de refaire le sol de
refaire la fertilité qui puisait delà de
la fécondité mais non alors du coup on
l'a vu il faut harceler des mauvaises
herbes ça c'est important le harcèlement
c'est la base du génie satellitaires du
génie chimique du génie mécanique du
génie civil et éco radsi ont passé un
peu au génie végétal
qu'est ce t'en dit ah si on passait un
petit peu au génie végétal
on va essayer on va essayer couvrir ses
sols c'est le début tu vas te mettre ici
s'il te plaît c'est mieux pour la
logistique
on va on va voir on va voir avec cette
avec cette affaire là puisque
l'intervention suivante c'est bien la
couverture la couverture végétale en
viticulture voir un petit peu où on en
est ce que ça donne et est-ce que ça
ouvre comme horizon parce que c'est vrai
que d'harceler d'harceler les mauvaises
herbes c'est bien ça fait longtemps
qu'on le fait un col face mécaniquement
ou chimiquement ça fait un paquet de
temps et pourtant il y en a toujours
autant voire plus le moment qu'aux les
harcèlent mai mais est ce que ce sont
des mauvaises herbes et pourquoi elle
pousse qu'est ce qu'elles nous disent
qu'est ce qu'elle exprime en poussant
son telle mauvaise ou sept sont elles
des plantes bio indicatrices qui nous
donne une indication extrêmement fortes
sur l'état du sol ses besoins on va voir
on va voir ça allez c'est parti
alors du coup j'adore la vision de noël
lassus ce parce que finalement
1 un petit diaporama il résumait bien ce
diaporama une tendance qu'on aurait à
croire au miracle de la technologie et
finalement de sol est couvert
il devient fertile et avoir commandé
bien fertile et puis finalement voilà ce
qu'on va regarder avec cette technologie
simoens site commentcamarche le pointer
là dessus tout temps si mon intelligence
artificielle 6 mai robots sont calés sur
ce modèle là et c'est ce qui risque
d'arriver puisque on désherbe en
permanence on garde le sol nu et c est
bien la vie

Partager sur :