Puceron Rhopalosiphum padi sur triticale

De Triple Performance
Aller à :navigation, rechercher
Colonie de pucerons Rhopalosiphum et Metopolophium
Ravageur
Cet article est issu de la base AgriFind. Cliquez ici pour accéder à la page d’origine : Logo AgriFind



1,2 à 2,4 mm

Forme globuleuse

Vert foncé avec des taches rougeâtres au niveau des cornicules

Développement régulier dès 10°C

Activité soutenue entre septembre et novembre

Vecteur de la jaunisse nanisante de l’orge (JNO) jusqu’au stade épi 1 cm.

Symptômes sur le triticale

Aucun, dégâts indirects via la jaunisse nanisante de l’orge (JNO)

Période de présence

Période de présence :

J F M A M J J A S O N D


Méthode d’observation

Comptage au champ, parcourir l’ensemble de la parcelle, par temps clair, en début d’après-midi.

Sur 3 placettes d’observation, observer 10 plantes.

Bien regarder au niveau du collet, parfois les pucerons sont cachés au niveau du sol.

Observer également la présence des auxiliaires.

Conseils de gestion technique et agronomique

Régulation par les auxiliaires de culture possible. Observer l’évolution de la prédation par les larves de coccinelles, de syrphes et le parasitisme par les microhyménoptères.

Niveau de pression

Faible : moins de 1 plante sur 10 en moyenne porteuse de pucerons ou présence de pucerons moins de 7 jours dans la parcelle

Moyen : 1 plante sur 10 porteuse de pucerons ou présence de pucerons plus de 7 jours dans la parcelle

Fort : plus de 1 plante sur 10 porteuse de pucerons ou présence de pucerons plus de 10 jours dans la parcelle

Les niveaux de pression sont donnés à titre indicatif et ne sauraient refléter une précision exacte de gravité d’infestation à un instant T ou de dommage ultérieur. D’autres facteurs propres à la culture et à la dynamique d’évolution des symptômes ou infestations interviennent.

Sources

Partager sur :