Triple Performance

Plantes de services intercalaires et micromécanisation pour maîtriser les adventices en culture de canne à sucre

De Wiki Triple Performance
Cet article est issu de la base GECO[CC BY-NC-SA 3.0]. Cliquez ici pour accéder à la page d’origine : Logo Geco
EPLEFPA Guadeloupe)  

Mené sur l'établissement d’enseignement agricole de l'EPLEFPA de 2016 à 2018, cet essai s'inscrit dans le cadre du projet EXPE Guadeloupe, qui porte sur la production de canne à sucre économe en herbicide. En Guadeloupe, la canne à sucre ne nécessite pas l’utilisation de fongicide ni d’insecticide. En revanche, la maîtrise de l’enherbement est principalement chimique avec un IFT herbicide d’en moyenne 2,4 en 2014.  

Leviers employés

Principaux résultats et enseignements

Deux plantes de service ont été testées :

  • Crotalaria juncea recouvre rapidement l’inter-rang de canne à sucre. Qu’elle soit roulée ou pas en phase de senescence, elle permet de réduire l’enherbement à un pourcentage de recouvrement de 10% sans désherbage dans l’inter-rang, jusqu’à ce que la canne à sucre atteigne un recouvrement complet.
  • Vigna unguiculata a quant à elle souffert d’une attaque de chenilles défoliatrices, ne permettant pas de conclure sur son efficacité à réduire l’enherbement. Ces ravageurs n’ont cependant eu aucune incidence sur le développement de la canne à sucre.

Ces plantes de service en inter-rang favorisent la présence de macrofaune utile à la fertilité du sol et diminuent les opérations de désherbages mécaniques et manuelsLeur effet sur les rendements restent à verifier, mais pour cette parcelle en conversion AB le rendement est supérieur à la moyenne du bassin, toutes cannes à sucre confondues (76 t/ha en 2017 ; 65 t/ha en 2018).

-> PLUS D'INFOS DANS LA FICHE SYSTÈME DE CULTURE EXPE

Annexes

Autres leviers utilisés dans ce système

Bioagresseurs concernés par ce retour d'expérience

Cultures évoquées