Limace sur millet

De Triple Performance
Aller à :navigation, rechercher
Limace grise (Ephytia-INRAE)
Ravageur
Cet article est issu de la base AgriFind. Cliquez ici pour accéder à la page d’origine : Logo AgriFind



Gastéropodes nocturnes, actif par temps humide et couvert.

Limace grise (Deroceras reticulatum) : brun-orangé à gris, jusqu’à 70mm. Se déplace à la surface du sol. Mucus blanc laiteux.

Limace noire (Arion hortensis) : gris beige à noir, jusqu’à 40mm. Moins mobile, présente en profondeur dans le sol. Mucus incolore à jaune (plus rares).

Symptômes sur le millet

Attaques par foyers : destruction de la graine en germination, germes dévorés, disparition des plants, sectionnement des plantules.

Cavité dans le collet.

Lacérations plus ou moins nombreuses sur les feuilles, limbes à trous irréguliers ou déchiquetées.

Traces de mucus / bave.

Période de présence

Période de présence :

J F M A M J J A S O N D


Du semis au stade 4-6 feuilles

Conseils de gestion technique et agronomique

Eviter les sols motteux et effectuer un roulage après semis

Bonne préparation du sol

Raisonner les interventions en fonction du piégeage

Favoriser les populations de carabes et d’autres auxiliaires pour une régulation naturelle efficace

Méthode d’observation

En conditions humides, poser des pièges à limaces (carrés de plastic noir de 50cm de côté = 0,25m²). Compter le nombre de limaces piégées sous chaque piège.

Niveau de pression

Présence souvent plus importante en bordure, mais peu détruire une parcelle

Faible : < 0,3 limace grise/m² ou < 1 limace noire/m²

Moyen : 0,3-0,9 limace grise/m² ou 1-3 limaces noires/m²

Fort : 1 limace grise/m² ou 4 limaces noires/m²

Les niveaux de pression sont donnés à titre indicatif et ne sauraient refléter une précision exacte de gravité d’infestation à un instant T ou de dommage ultérieur. D’autres facteurs propres à la culture et à la dynamique d’évolution des symptômes ou infestations interviennent.

Partager sur :