Logo Ver de Terre Production - Carré.png

Hydrologie régénérative : une clé de l'agroécologie

De Triple Performance
Aller à :navigation, rechercher

Illustration Formation fp-ag-hydro.jpg

Formation
Coût :431 €
Durée :14 h
Modalité :Présentiel
Finançable :Vivea, Opco
Détail et inscription

Cette formation permet d'appréhender son parcellaire en termes d’énergies (le soleil, le vent, l’eau, la gravité, la biodiversité, la faune, l’activité du sol...) pour être en capacité de les canaliser et d'adapter sa ferme à ces changements, vers plus de résilience.

Présentation de la formation

L’agriculture d'aujourd'hui est confrontée de plein fouet aux effets du changement climatique et doit faire face aux sécheresses de plus en plus fréquentes et intenses. L'agriculteur est de plus en plus soumis à des excès climatiques (gel/chaleur, inondations/sécheresses, vents violents, grêle), mais aussi à de fortes pressions parasitaires (insectes, maladies...).


Il doit impérativement appréhender son parcellaire en termes d’énergies (le soleil, le vent, l’eau, la gravité, la biodiversité, la faune, l’activité du sol...) pour être en capacité de les canaliser et d'adapter sa ferme à ces changements, vers plus de résilience.


Ces énergies doivent être canalisées pour garantir un environnement aérien et souterrain, favorable à la production en surface (partie aérienne) comme dans le sol. Il faut donc favoriser un climat plus tempéré (qui va atténuer les agressions), tout en maximisant les réserves du sol (régulation de la chaleur, stimulation de l’activité des macro/microorganismes, stockage de l’eau et du carbone).


Cette approche nécessite une méthodologie, le « Keyline Design » qui va permettre à chacun, étape par étape, de régénérer son environnement, en l’aggradant sans le dégrader.


Intéressé par la formation ? Contactez dès à présent Mélodie à l'adresse melodie.rolland@verdeterreprod.fr (en précisant votre numéro de téléphone), ou par téléphone en semaine de 9h à 17h au 06 42 95 90 96.

Objectifs de la formation

  • Avoir une vision transversale de l'activité biologique dans un espace naturel.
  • Comprendre ses sols et leur fonctionnement.
  • Identifier la flore et la faune sauvage.
  • Appréhender de nouveaux apports de biodiversité autour et dans chaque parcelle.
  • Intégrer les animaux. Choisir ses productions annexes.
  • Réaliser un design agroécologique étape par étape.

Votre formateur

Alain Malard

Alain MALARD est consultant indépendant en viticulture/œnologie depuis près de 30 ans. Dès 1993, il se spécialise en Agriculture Biologique, Biodynamie, agroécologie et permaculture. C'est un expert en vins traditionnels, Bio, en Biodynamie et Méthode Nature. Il intervient dans toutes les régions viticoles, en France et dans de nombreux pays autour du monde. Alain Malard est aujourd'hui un des meilleurs spécialistes de la viticulture agroécologique. Dans l'Hérault, à Neffiès dans son domaine viticole (Mas de Lupéria), il expérimente et met en pratique des solutions agroécologiques depuis 2014. En août 2021 il publie, « Vignes, vins et permaculture » aux éditions France Agricole. « Prendre soin de la Terre, prendre soin des humains, partager équitablement les ressources. »C'est l'accroche qu'il choisit pour son ouvrage et qui résume parfaitement sa vision de la viticulture.Fort de son expertise, de son expérience mais aussi de son engagement, il devient formateur en permaculture appliquée sur tout le territoire français en 2016.

Programme

Journée présentielle 1 (7h)

  1. Matin :
    • Tour de table : présentations et prise de note des besoins spécifiques des stagiaires par le coordinateur terrain et le formateur.
    • Validation des prérequis.
    • Introduction de la formation par le coordinateur terrain.
    • Présentation des modalités d'évaluation et du questionnaire de satisfaction.
    • Exposé et retour d'expériences du formateur.
    • Origine et principes de la permaculture.
    • La formation des sols : strates et évolutions.
    • L'organisation de la vie dans le sol : petits décomposeurs, micro-organismes.
    • Plantes et symbioses : le réseau mycorhizien, la glomaline.
    • Les bactéries fixatrices d'azote : collaboration mycorhizes – rhizobium.
    • L'organisation des espèces : les strates, intégrer les arbres dans la parcelle et autour.
    • Création de zones semi-naturelles.
    • Choix et gestion des arbres dans les parcelles : haies, fruitiers, têtards.
    • Choix des familles et des espèces végétales : intégrer la vigne dans une démarche permacole.
  2. Après midi :
    • Apprendre à gérer le vivant : couverts végétaux, paillages, BRF.
    • Intégration des animaux.
    • Étude des parcelles, exemples de design et de réalisations en permaculture, les étapes fondamentales.
    • L'ordre logique et fonctionnel de la biodiversité.
    • Optimiser la gestion de l'eau : les noues (baissières), les mares et les bassins, les terrasses, les courbes de niveau (keylines).
    • Avantages des zones sauvages.
    • Impacts sur le CO2.
    • Les productions annexes.
    • Harmonisation des différentes approches agroécologiques : la trajectoire I.M.P.E.C.C.A.B.L.E, graduation de la biodiversité et cap vers l'autofertilité.

Journée présentielle 2 (7h)

  1. Matin :
    • Étude de cas : exemple d'une réalisation, analyse climatique, géographique (topographie, keyline, géologie...), hydrologique du site (maîtrise de la répartition, de l'écoulement, des effluents...), des accès ̀(circulation, chemins...), des aménagements arborés, des limites parcellaires (organisation de la circulation des animaux et des flux...), des sols (pour générer la vie, rapidement et durablement...), de l'économie (coûts et bénéfices...), des énergies. Analyse et décryptage.
    • Étude du relief, traçage d'une ligne clé et identification de la flore sauvage locale environnante.
  2. Après midi :
    • Formation de petits groupes de 3 à 5 participants et travail sur le design des dossiers apportés par les stagiaires.    
    • Échanges croisés entre les participants, questions réponses avec le formateur.
    • Bilan synthétique des concepts clefs à retenir sur les deux journées de formation.
    • Bilan de la formation.

Sessions

  • Pas de session programmée.
  • Votre pré-inscription est conditionnelle à la validation par l'équipe Formation, date limite d'inscription : 7 jours avant le début de la formation.
Partager sur :