Sol acide

De Triple Performance
Aller à :navigation, rechercher
Echelle de pH



Un pH du sol acide est un pH < 5 (milieu faible en bases (atomes ou molécules capables de capter un ou plusieurs protons ou de fournir un ou plusieurs électrons.))


Comment reconnaître un sol acide ?

L'analyse du pH

L'analyse chimique du sol est le meilleur moyen pour connaître l'acidité de votre terrain. Elle peut se faire à l'aide de kit d'analyse disponible en jardinerie.


L'observation de la flore spontanée

La flore présente sur une parcelle permet d'obtenir des informations sur la nature du sol sur lequel elle évolue : par exemple, la camomille romaine, le genêt à balai, le jonc commun, la pensée sauvage et le rumex à feuilles obtuses (Rumex obtusifolius) sont des plantes qui s'épanouissent généralement sur des sols acides.


L'observation de symptômes

Les premiers symptômes s’observent en foyers, le plus souvent à partir du début montaison. L’absence de tallage, une faible biomasse, des plantes à port dressé, un rougissement des gaines, ou encore des racines épaisses sans radicelles… peuvent alerter sur un problème potentiel lié à l’acidité du sol.


Les inconvénients d'un sol acide

Les sols acides se caractérisent par une faible activité des micro-organismes souterrains, une quasi absence des vers de terre, le blocage de l'assimilation par les plantes de certains éléments nutritifs ainsi qu'une croissance perturbée, l'apparition de toxicité liée à l’absorption de métaux comme l’aluminium (rendus plus solubles en sol acide) et de certaines maladies… rien de très réjouissant !

Des sols trop acides peuvent être à l’origine de pertes de rendement significatives pour des cultures sensibles, comme l’orge, les légumes ou la luzerne.


Comment réduire l'acidité d'un sol ?

Généralement, pour relever le pH d'un sol, il est recommandé d'effectuer des amendements basiques (riches en bases), à dominante calcium (la plupart des sols présentant un pH de 7 sont d'ailleurs calcaires). Ces amendements sont le calcaire broyé, la dolomie, la marne, la craie, la cendre de bois.

On appelle cette opération un chaulage de redressement, il peut être fait à l'aide de carbonate (broyé ou pulvérisé) pour une action en quelques mois ou à l'aide de chaux pour une action en quelques semaines.



Il est cependant important de tenir compte de la possibilité qu'un sol ait un pH inférieur à 6 mais qu'il soit également riche en bases non actives. Sur ces sols, l'apport de bases supplémentaires par des amendements basiques serait néfaste pour la vie microbienne.

Pour plus d'informations sur le sujet

Sources


En crowdfunding sur
Partager sur :