Triple Performance

Botrytis sur lin

De Wiki Triple Performance
Cet article est issu de la base AgriFind. Cliquez ici pour accéder à la page d’origine : Logo AgriFind


En partenariat avec Terres-Inovia. Logo Terres Inovia


Maladie due à un champignon (Botrytis cinerea), aussi appelée moisissure grise. Se développe généralement sur des lins fragilisés. Survit dans les débris végétaux, les téguments de graines et le sol.

Symptômes sur le lin

Pourriture humide apparaissant prioritairement sur de vieilles feuilles. Puis s’étend aux feuilles plus jeunes et au collet, provoquant le dépérissement des plantes. Moisissure grise sur tiges, induisant une coloration brun clair des extrémités puis un dessèchement. Peut se développer sur les boutons floraux et provoquer leur avortement. La moisissure peut également pénétrer par les fentes de déhiscence dans les capsules qui pourrissent et contaminent les graines.

Attaque sur plantes isolées puis par foyers. Elles peuvent s’étendre en grandes zones irrégulières voire à tout le champ.

0613 lin-p-botrytis-jung.png
0613 lin-p-botrytis-jung2.png

Période de présence

Toute l’année.

Méthode d’observation

A tout stade de développement.

Observer la présence de symptômes sur 50 plantes réparties aléatoirement. Calculer le pourcentage de pieds atteints.

Conseils de gestion technique et agronomique

Lutte préventive :

Semences certifiées ou non contaminées

Variétés fortement résistantes à la verse.

Densité < 1.600 plantes/m2

Gestion de l’enherbement

Facteurs favorables :

Semis précoces

Alternance de périodes humides et sèches

Humidité relative très élevée

T° > 10°C, optimum : 15-20°C

Ciel gris ou couvert, faible luminosité

Couvert mal aéré

Niveau de pression

  • Faible : 25% de plantes atteintes

Les niveaux de pression sont donnés à titre indicatif et ne sauraient refléter une précision exacte de gravité d’infestation à un instant T ou de dommage ultérieur. D’autres facteurs propres à la culture et à la dynamique d’évolution des symptômes ou infestations interviennent.

Sources