Pyranomètre

De Triple Performance
Aller à :navigation, rechercher
Icone categorie Machines.png Matériels et machines agricoles
Pyranomètre
Matériel


Le pyranomètre ou capteur d’irradiance convertit le rayonnement solaire qu’il reçoit en un signal électrique mesurable. Ainsi, dans le cadre agricole, un pyranomètre quantifie de manière précise le rayonnement solaire et l'énergie reçue sur une parcelle.


Quelle est l’utilité du pyranomètre ?

La mesure du rayonnement solaire permet de modéliser les ressources en eau présentes dans un sol et ainsi de pouvoir piloter son irrigation.

En effet, il est possible d’obtenir les données d’évapotranspiration potentielle (ETP) et donc d’établir le bilan hydrique d’une parcelle en combinant le pyranomètre à :

  • un pluviomètre connecté pour connaître les données de pluie, de température et d’humidité.
  • un anémomètre pour connaître les données relatives au vent.

Le pyranomètre se substitue alors à des sondes tensiométriques, moins précises (et surtout plus sujettes à erreurs en fonction de la mise en place de ces dernières et de l’hétérogénéité des sols).


Comment l’utiliser?

Certaines conditions sont à respecter pour une bonne utilisation d’un pyranomètre. Il faut que ce dernier soit placé sur une surface plane et de manière horizontale afin d’éviter qu’une mauvaise inclinaison entraîne des données imprécises voire faussée. Il faut également que le pyranomètre soit placé sur une surface ouverte sans obstacles ou ombragés.

Dans le cas d’une utilisation pour une gestion d’irrigation, il est important de le placer proche du pluviomètre et de l’anémomètre dans la parcelle. Dans certains cas, il est possible de placer le pyranomètre directement sur le mât de l’anémomètre.

Le pyranomètre est le plus souvent relié à une application qui permet de lire facilement les données récoltées par celui-ci. Ces données doivent être couplées aux informations sur le type de sol et le type de culture afin de pouvoir obtenir son ETP et son bilan hydrique.


A quel type de culture cet outil convient-il ?

Le pyranomètre convient pour une utilisation sur tout type de culture (grandes cultures, arboriculture, maraîchage, etc.), dès lors que le fournisseur a développé les modèles pour la culture cible. En effet, en fonction de la surface foliaire, les données d'évapotranspiration varient et doivent être adaptées dans le logiciel.


Fabricants

Quelques fabricants développent ce type de station, dont :


Quel est le coût?

A la rédaction de cette page, une solution complète pour une gestion de l'irrigation regroupant un pyranomètre, un pluviomètre, un anémomètre et un abonnement à une application revient à 1400 €.


Intérêt d'un pyranomètre par rapport à une sonde capacitive ou tensiomètre

L'utilisation d'un pyranomètre représente une évolution par rapport aux sondes tensiométriques :

  • Moins onéreux qu’une sonde capacitive ou tensiométrique.
  • Installation plus simple et rapide (10/15 min).
  • Aucun doute sur la qualité de l’installation sur la totalité de la saison.
  • Le capteur dérange peu le passage des machines.
  • Plusieurs bilans hydriques fournis à partir d’un seul pyranomètre qui peuvent être établis en fonction du type de sol et de culture.
  • Pas de problème d’hétérogénéité des sols : une station pour toutes ses parcelles


Le point faible principal du pyranomètre est la nécessité de le combiner à un pluviomètre et un anémomètre, car le pyranomètre ne mesure pas mais modélise la quantité d'eau du sol en fonction des données recueillies et d'un modèle logiciel. De ce point de vue, la qualité du logiciel et la précision du modèle sous jacent feront la différence.


Sources et références

Partager sur :