Oïdium sur pommier

De Triple Performance
Aller à :navigation, rechercher
Oïdium sur rameaux (Ephytia-INRAE)
Ravageur
Cet article est issu de la base AgriFind. Cliquez ici pour accéder à la page d’origine : Logo AgriFind



Due au champignon Podosphaera leucotricha Salmon

Conservation en hiver dans les bourgeons

Germination favorisée par une hygrométrie et des températures élevées

Germination défavorisée par une pluviométrie trop élevée

Dispersée par le vent

Plusieurs cycles de contamination

Symptômes sur le pommier

Rameaux : rabougris, recouverts d’un duvet blanchâtre farineux

Bourgeons : détruits ou fortement déformés

Dégâts d’oïdium sur bourgeons et fleurs (Ephytia-INRAE)

Feuilles : recouvertes d’un duvet blanc, brunissement

O¨ïdium sur feuilles (Ephytia-INRAE)

Fruits : modification de la couleur et de la rugosité

Dégâts possibles d’Oïdium sur les fruits du pommier (Ephytia-INRAE)

Période de présence

Période de présence :

J F M A M J J A S O N D


Méthode d’observation

Contrôle visuel de 100 arbres (2 rameaux par arbre sur 50 arbres répartis dans tout le verger)

Observer 5 feuilles au bout du rameau en-dessous de la 1ère feuille complètement déroulée

Conseils de gestion technique et agronomique

Proxphylaxie : brûler les pousses et la rameaux oïdiées lors de la taille d’hiver

Axer sa stratégie phytosanitaire au stade C3 durant la projection des conidies

Niveau de pression

Faible : moins de 2,5% de feuilles oïdiées

Moyen :' entre 2,5 et 5 % de feuilles oïdiées'

'

'Fort : plus de 5% de feuilles oïdiées'

'

Partager sur :