JOURNÉE NATIONALE SOL VIVANT - MARCIAC 2018 - Konrad SCHREIBER

De Triple Performance
Aller à :navigation, rechercher

Thumbnail youtube pWzhxRegK0Q.jpg

JOURNÉE NATIONALE SOL VIVANT - MARCIAC 2018 - Konrad SCHREIBER


Agriculture & alimentation, comprendre ce que nous mangeons !

Cette journée du 3 août s’adresse à tous les professionnels du secteur agroalimentaire tout comme au grand public curieux de découvrir les bénéfices associés aux pratiques agricoles sur sols vivants.


Transcriptions

du côté des pratiques d'amour écologie

avec cora de schreibers qui est agronome
qui a gagné depuis 30 ans des hectares
de sols vivants à coups de formation de
groupes d'agriculteurs monter et de
techniques qui évolue donc cora tu
travailles pour pour plusieurs entités
la vache l'heureuse lie à d mais aussi
aujourd'hui avec pour une agriculture du
vivant je t'invite à rejoindre le fait

Afficher la suite

qu'il fait par là que ça se passe c'est

par là que ça se passe
est ce que je dis conrad le titre de ton
intervention au sol nu seul foutu c'est
moi qui lui ai proposé donc j'insiste
mais c'est moi qu'ils courent la france
en long en large et en travers il répond
à tous les coups de fil il fait partie
de ceux qui cherchent à couvrir ils
cherchent à couvrir pour un avenir
pertinent performant il est là on
t'écoute il va y avoir quelques images
l'idée c'était de de commencer à prendre
conscience que on va être dans un sacré
sacré bourbier et donc ce bourbier a
commencé alors changement climatique ou
pas on pense qu'il va falloir mettre du
carbone dans le sol on pense que malgré
tout le petit calcul coin d'une table 4
pour mille ça sera une très bonne idée
qu'on devra amplifier et un moment donné
l'idée c'est de faire l'état des lieux
de ce qui se passe alors les sols nus
les sols foot us et des slogans qu'on
est en train de construire avec alain
canet avec françois avec toute la bande
informer les jeunes on a commencé à
construire des slogans chocs
par exemple moi j'en ai une très simple
les plantes produisent la terre fertile
sur laquelle elle prolifère et c'est la
plante ou qui produit le sol
donc ça on est toujours passé un petit
peu à côté est donc un moment donné
voyons ce qui se passe donc qu'on a des
alertes
elles viennent de ce printemps et ce
printemps quand je trace une ligne
toulouse charleville mézières et que je
regarde vers l'océan atlantique et la
manche
j'assiste à une catastrophe écologique
généralisée du nord au sud
alors ça continue jusqu'en belgique est
un petit peu en hollande est la question
que s'est il passé
il n'y a pas un seul mot dans la presse
professionnelle si j'ai lu récemment
quelque chose chez mes parents parce que
je suis né dans les landes à saint cricq
chalosse et bien dans le journal
syndical local le sillon le syndicalisme
a dénoncé le non entretien des rivières
comme causes majeures des problèmes
d'inondations voilà et vous êtes
éberlués pas un mot de aucun responsable
professionnel qui a des compétences et
de l'autorité sur le sujet et on voit
arriver ça c'est à dire que un
journaliste de nord éclair donc c'est
dans le nord de la france c'est la plus
belle région agricole de france la
picardie qui démarre la grande plaine du
nord qui va jusqu'à en ukraine
globalement et bien nos économies ou
régionales sont en danger ce sont les
salades qui menacent l'économie
régionale 1 or là on parle plus de
vaches on sait bien que les vhc response
aux responsables du changement
climatique
voyez-vous le genre d'ânerie qu'on nous
envoie on est mort de peur les vaches
sont sur la terre depuis 20 millions
d'années ils sont pour rien c'est un
problème c'est chez moi que ça se trouve
chez les humains et donc que se
passe-t-il dans le nord eh bien il se
passe ça donc il y à un amateur qui fait
des photos qui tourne en avion et qui
nous a pris des photos aériennes de la
picardie ce printemps est là vous êtes
inquiet mais
très très très inquiet et donc ça nous a
donné générer ce slogan soul nu soul
foutu et c'est aussi simple que ça et
donc un moment donné la question qui va
se poser c'est celle de la sécurité
alimentaire de nos sociétés parce que ça
c'est en france
mais si je vais en espagne c'est pareil
si je vais au maroc c'est pareil si je
vais au sahel c'est pareil et c'est donc
on commence à s'inquiéter sérieusement
de nos capacités à régler un problème de
sécurité alimentaire pour la ville on en
est pas à parler vegan pas des gannes ma
chère etc non urgence absolue est donc
ce problème là il n'est absolument pas
pris à bras le corps par les
responsables dont c'est la mission est
donc on s'y colle on commence à proposer
tout un tas d'autres choses et le
problème c'est bien c'est ça on s'était
posé des questions
la fertilité qu'est ce que c'est la
couleur d'un paysage fertile qu'est ce
que c'est de la sévère et à côté vous
avez le paysage stérile c'est un tas de
sable
c'est un système où il n'y a plus de
végétal donc on commence à se poser des
questions pas de végétaux pas de
paysages fertile et ces photos là on
peut les faire voilà très loin on a des
histoires on est issu d'une culture
cette culture c'est la terre promise
celle des hébreux les hébreux qu on leur
a promis quoi en allant en palestine
d'accord il haut et découvrirez un pays
où coulent le lait et le miel
allez-y aujourd'hui chercher le lait
chercher le miel en fait on
ne transformez ça on déserte ray
allègrement et ça vous inquiète parce
que ça arrive chez nous ça c'est la
gascogne donc on a commencé à trouver ça
de plus en plus partout et on a
tellement dégradée nos sols que dans ce
site dans cette situation là et bien
alors il le sait parfaitement
la régénération naturelle n'est plus
possible parce que vous êtes arrivé sur
la roche mère et donc ça ce sont les
prémices du désert donc voilà ce qui va
nous arriver
urgence de réagir c'est pas bio c'est
pas un industriel c'est pas le round up
c'est pas les intrants non il manque le
végétal est inévitablement c'est le
voyage vers l'enfer qui a démarré et le
voyage vers l'enfer vous le connaissez
tous
l'enfer c'est le feu n'allez pas plus
loin que ça
cherchez pas autre chose le feu ravage
le monde parce que quand vous dépasser
les 40 degrés à l'ombre
eh bien vous avez à peu près 70 degrés
ou 80 au soleil est là les végétaux
brûle tout seul et donc que se
passe-t-il dans ce système là olivier
husson nous en parlera tout à l'heure le
drame c'est le soleil le soleil sur la
terre nue l'ennemi public numéro 1 de
tout agriculteur c'est le soleil qui
tombe sur une terre nous n'aurons
pouvoir simplifier cette réaction là
c'est relativement simple
le soleil est un oxydant puissant ils
chauffent la terre jusqu'à 60 degrés
grâce au fer qu'il contient que contient
la terre eh bien vous avez avoir une
réaction qu'on appelait une réaction de
fin ton et vous allez oxydé la matière
organique et l'humus qui va s'évaporer
sous forme de co2 plus les sols sont nus
plus le voulait dégradé vite
ennemi juré des sols vivants de la
fertilité et des plantes c'est le sol nu
et je ne vois que ça s'est toujours pas
un sujet de fond fondamental pour ma
profession agricole
le soleil doit tomber sur une plante et
pas sur le sol le sol fertile
il est dans une boîte noire mis à l'abri
de la lumière pour l'éternité par les
plantes
ça s'appelle un arbre plus une litière
plus des plantes qui poussent à leurs
pieds et en agriculture
je dois copier ce système là et je n'ai
pas le choix est donc le problème du sol
nu c'est qui va nous amener
voilà ils veulent nous faire faire ce
voyage vers l'enfer
inexorablement vous pourrez faire ce que
vous voudrez jamais vous ne pourrez
stocker du carbone
jamais vous ne pourrez récupérer la
fertilité des sols
jamais vous ne pourrez récupérer la
biologie on le sait on a pratiqué
tellement d'expérience et de techniques
alternatives que aucun type
d'agriculture qui fait ça ne pourra
récupérer des systèmes environnementaux
et la sécurité alimentaire que je sois
bio ou pas et c'est un drame colossal
donc on s'est remis tous autour de la
table
ça s'appelle les programmes agro par
exemple où on va commencer à travailler
sur des choses qui vont supprimer le
travail du sol la mise à nu
l'exportation des pailles et on va faire
exactement l'inversé
quand vous faites ça vous avez
l'équation de la pollution
l'équation de la destruction et la
préparation de l'enfer et aucune société
ni à réchapper le croissant fertile
n'est plus fertiles et toutes les plus
belles civilisations du monde sur
lesquels on rêve à l'école on nous
apprend tout un tas de conneries on nous
aurons nous oublie d'apprendre le
principal ces gens là ils ont coupé les
arbres ils ont mis les seuls à nous ils
ont travaillé la terre ils ont fait le
désert
donc ce ne sont pas des exemples donc
c'est compliqué on aimerait que la terre
ressemble à ça qu'elle se couvre de
végétaux d'accord parce que c'est le
végétal qui produit la terre fertile sur
laquelle ils prolifèrent pour pousser
tout seul
voilà et donc ça on aimerait que ça
devienne le standard est le mot d'ordre
central est généralisé de l'agriculture
merci
[Applaudissements]

Partager sur :