Système irrigué

De Triple Performance
Système irrigué


L’irrigation est l'opération consistant à apporter artificiellement de l’eau à des végétaux cultivés pour en augmenter la production et permettre leur développement normal, en cas de déficit d'eau induit par un déficit pluviométrique, un drainage excessif ou une baisse de nappe, en particulier dans les zones arides.


L’irrigation peut aussi avoir d’autres applications :

  • l’apport d’éléments fertilisants soit au sol, soit, par aspersion, aux feuilles (fertilisation foliaire) ; dans la culture hydroponique, l’irrigation se confond totalement avec la fertilisation
  • la lutte contre le gel, par aspersion d’eau sur le feuillage (vergers, vignobles) peut permettre de gagner quelques degrés de température précieux au moment des gelées printanières, voire dans certains cas par inondation.


Généralement il est d'usage d'employer le terme d'« arrosage » pour les petites surfaces (jardinage) réservant le terme d'« irrigation » pour les surfaces plus importantes (agriculture de plein champ, horticulture), mais il n’y a pas de norme en la matière.


Evidemment, l’irrigation devra avant tout être fonction du besoin en eau des plantes. Mais d’autres éléments entrent en compte comme le type de sol, le climat et le type de parcelle.


Choisir son système d'irrigation

Le choix du système d’irrigation doit être fait en croisant plusieurs critères, et doit s’envisager sur le long terme. En effet, les systèmes les moins chers représentent ceux qui demandent la plus forte dépense en main d’œuvre ou en consommation d’eau et d’énergie.

A l’aube des changements climatiques attendus pour ce demi-siècle il faut prévoir ses investissements en connaissance de cause. Les solutions présentées ont une durée de vie comprise entre 25 et 30 ans en moyenne.


Couverture intégrale

  • Efficacité d'application de l'eau : de 70 à 95%
  • Consommation d'énergie : ++
  • Sensibilité au vent : ++
  • Points forts : Adaptable à tout type de parcelle
  • Points faibles : Nécessite de la main d'œuvre pour installer et démonter chaque année

Canon enrouleur

  • Efficacité d'application de l'eau : de 80 à 95%
  • Consommation d'énergie : +++
  • Sensibilité au vent : ++
  • Points forts : Robuste et polyvalent
  • Points faibles : Nécessite de la main d'œuvre pour la mise en place


Rampe et pivot

  • Efficacité d'application de l'eau : de 90 à 95%
  • Consommation d'énergie : ++
  • Sensibilité au vent : +
  • Points forts : Répartition de l'eau, fertirrigation, gestion à distance
  • Points faibles : Difficilement déplaçable d'une parcelle à l'autre


Micro-irrigation

  • Efficacité d'application de l'eau : environ 95%
  • Consommation d'énergie : +
  • Sensibilité au vent : -
  • Points forts : Efficience de l'eau, faible débit, fertirrigation
  • Points faibles : Plus d'entretien, renouvellement plus fréquent


Pour aller plus loin dans le choix de son système d'irrigation, cliquez ici.


Sources