Triple Performance

Staphylins

De Wiki Triple Performance
Cet article est issu de la base AgriFind. Cliquez ici pour accéder à la page d’origine : Logo AgriFind
Staphylin odorant ; auteur: Christophe Quintin ;licence :(CC BY-NC 2.0)



Famille la plus nombreuse des coléoptères (19%), très abondante en milieu agricole (parfois plus que les carabes).

Observable de mi-mai à mi-juillet, ponte dans le sol avec 2 à 3 stades larvaires sans phénomène d’hivernation connus.

Staphylins Aleochara spp. (Ephytia-INRAE)

Habitat : zones humides ombragés comme les litières, bois mort, massifs rocheux, mousses, haies, tas de fumier, collets des plantes.

Mode habituel d’élimination des bioagresseurs

Capacité de déplacement forte (migration et colonisation), importante diversité d’espèce en densité conséquente à potentiel élevé de régulation des nuisibles.

Prédateurs généralistes : nématodes, acariens, collemboles, pucerons, chenilles, taupins et autres invertébrés. Larves à prédateurs de nymphes, larves et adultes en hivernation. Peuvent être parasitoses d’invertébrés.

Genres Oligota et Tachyporus à acariens, cochenilles, chenilles, mouches et asticots

Genre Aleochara à parasitoïdes de pupes de mouches

Ocypus olens à limaces, escargots, vers gris, larves de carpocapses et de tordeuses

Staphylin (Projet Arena Auximore)

Conseils de gestion technique et agronomique pour les favoriser

Pratiques favorables :

Bandes enherbées, haies, feuilles mortes

Rondins de bois entassés, planches

Murets de pierres

Pratiques défavorables :

Produits phytosanitaires (insecticides)

Engrais azotés et phosphorés

Méthode d’observation

Pièges Barber

Tente Malaise


Annexes

 


Pour plus de précision consultez les pages suivantes :

Pratiques et cultures qui peuvent augmenter la présence de ce bioagresseur


Pratiques diminuant la présence de ce bioagresseur