Rougeot parasitaire sur vigne – grappe

De Triple Performance
Aller à :navigation, rechercher
Rougeot parasitaire sur inflorescence (Ephytia-INRAE)
Ravageur
Cet article est issu de la base AgriFind. Cliquez ici pour accéder à la page d’origine : Logo AgriFind


Description du rougeot parasitaire sur grappe de la vigne

Maladie due à un champignon Pseudopezicula tracheiphila

Hivernation sur feuilles mortes au sol

Pénétration dans les tissus foliaires et les vaisseaux empêchant circulation de sève

Symptômes sur la vigne

Sur grappes : Pourriture et dessèchement des inflorescences. Chute fleurs et jeunes fruits.

Si attaque sévère, destruction des baies et nécrose noire de forme allongée sur rafle.

Rougeot parasitaire sur grappe (Ephytia-INRAE)

Période de présence

Période de présence :

J F M A M J J A S O N D


Juin à août

Méthode d’observation

Du stade 2-3 feuilles étalées à fermeture des grappes.

Observer la présence de symptômes sur 50 ceps répartis aléatoirement.

Conseils de gestion technique et agronomique

Lutte préventive :

Limiter la vigueur de la vigne

Se débarrasser des sarments infectés

Travail du sol pour enfouir les sources d’inoculum

Choisir des variétés peu sensibles

Facteurs favorables :

Feuilles mortes

Printemps doux et humide

Pluies après sécheresse

Niveau de pression

Faible : Pas de symptômes ET parcelle atteinte à < 5% l’année précédente.

Moyen : Pas de symptômes ET parcelle atteinte à > 5% l’année précédente.

Fort : Observation de symptômes ET parcelle atteinte l’année précédente.

Les niveaux de pression sont donnés à titre indicatif et ne sauraient refléter une précision exacte de gravité d’infestation à un instant T ou de dommage ultérieur. D’autres facteurs propres à la culture et à la dynamique d’évolution des symptômes ou infestations interviennent.

Sources

Partager sur :