Présentation de la mesure "Plantons des haies", par Marie Chieusse

De Triple Performance
Aller à :navigation, rechercher
Vidéo - Ver de Terre production (5 août 2021) - Marie Chieusse - Durée : 19 minutes

Thumbnail youtube Wk xoHI6dSA.jpg

Le 22 juin 2021, la Chambre régionale d’agriculture de Corse et Ver de Terre Production organisaient à Pietralba une journée technique dédiée à l’élevage. Au programme : des interventions d’experts, des témoignages d’éleveurs et une visite dans l’exploitation du Président de la Chambre d’agriculture. Tout au long de cette journée, les participants, principalement professionnels de l’élevage, ont pu saisir le rôle qu’ils et elles ont à jouer dans la lutte contre le réchauffement climatique. Dans ce contexte particulièrement sensible à ces dérèglements qu’est la Corse, une approche renouvelée offre un nouvel horizon pour l’élevage insulaire.


Transcriptions

merci alors effectivement pour bon ton d

un d un des plans qui est mise en oeuvre
par le gouvernement
c'est un des plans mise en oeuvre par le
gouvernement dans le cadre du plan de
relance donc là vous l'avez situé assez
rapidement dans le volet
agricole c'est sur le lac s'accélérer la
transition et agro écologique donc une
des lignes que vous voyez ici c'est

Afficher la suite

c'est une des lignes du plan de relance

je vais poster rapidement d'un point de
vue national
c'est cette dynamique du programme plant
on les a été imaginé à la suite d'un
constat qui depuis les années 50 et le
côté très extensif très intensive de
l'agriculture notamment sur le continent
a donné lieu à une grande perte d et des
bocages que la france connaissait
auparavant
donc ce programme a comme ambition de
porter à sept mille kilomètres de nous
de nouvelles plantations de haies d'ici
deux ans au niveau national donc le
volet financier qui est mise en avant
par
via ce plan de relance c'est 50 millions
d'euros 50 millions d'euros sur ces deux
ans au niveau national pour 7000 km
plantée en deux ans alors ce
programme-là a comme objectif de deux
choses le premier vraiment c'est de
planter donc pour pour pallier à cette à
cette disparition d alors beaucoup moins
encore du fait d'une veine agriculture
beaucoup plus extensive mais les
l'objectif est donc de replanter à la
fois des et en bourse en deux parcelles
mais aussi d' alignements d'arbres un
tapin très intra parcellaire l'objectif
c'est vraiment d'avoir un dispositif qui
est très ouvert on veut que toute
personne qui a envie de planter puisse
trouver une réponse dans ce dispositif
vous verrez qu'il ya ya pas de zonage il
ya un taux d'être qui est très élevé il
ya des listes de bénéficiaires qui sont
très larges aussi également toute
personne comme si l'agriculteur les
collectivités des associations des
lycées peuvent et seront accompagnés à
planter et le loto dette serait assez
attractif et l'autre chose parce qu'on
voit bien qu'il faut créer l'engouement
et créer la dynamique sur sur ces
plantations de haies c'est le volet
accompagnement des projets le programme
et ont été ainsi il ya une partie
effectivement des dalles investissements
mais surtout en aide à l'animation du
programme et à l'accompagnement des
projets de plantations avec un animateur
qui est choisie est dédié à ce programme
la région par région c'est les reins des
indés
et un des marqueurs de ce programme il
avait joué analysé auquel vous ai montré
les objectifs nationaux mais on l'a
repris
chaque région le reprend et la date à sa
propre c'est propre complexité ces trois
acteurs donc là j'allais me en bas ça
s'en va très très bien mais tout
l'avantagé et tout l'argumentaire les
enjeux auxquels répondent les aimer ça a
été très développé ce matin par monsieur
alain canet je crois sur qu'apportent
les qu'apportent les arbres intra
parcellaire que ce soit en élevage ou ou
en cultures végétales
donc on peut rapidement passé à qu'est
ce qu'on va faire nous encore sur ce
programme plantant des haies alors c'est
un programme qui a débuté c'était mi
mars jusqu'à mi-avril fin fin avril la
première phase c'est un appel à
manifestation d'intérêt pour
sélectionner justement le fameux
animateur ou les les animateurs qui qui
sensibiliseront les agriculteurs et les
éleveurs à l'implantation de ces qui
leur donneront des clés et un
accompagnement dans la réalisation de
leurs projets et c'est pour ça qu'on
parle d'un d'un d'une animation qui se
fait à deux volets une partie animation
collective hamon c'est cette recette
rayons au cette journée pourrait en
faire partie pour la financer par
ailleurs parce que c'était avant mais il
ya une partie où justement le collectif
qu'on va choisir pour la corse sera
amené à créer des réunions d'information
sur le bienfait et l'intérêt d'un ponte
des oeufs et apportera des clés
techniques aux éleveurs etc rade
collectez les intéressés en fait à ce
projet et la partie accompagnement qui
ne sera de fait individuel aval ou là le
même conseiller le même animateur faut
accompagner individuellement chaque
éleveur ou agriculteurs intéressés dans
la construction de son projet de
plantation et le troisième volet donc
partie animation en deux volets qui est
déjà en cours en corse est mauvais je
vous explique un peu quand on a déjà
sélectionné notre animateur il ya le
deuxième volet de ce programme qui est
le projet d'investissement qui donc là
est un projet individuel de dead à la
plantation concrètes pour la course
on a une enveloppe dédiée pour les deux
années 2021-2022 60000 euros pour créer
cette dynamique est lancée la thématique
la replantation de haies en corse est
donc l'objectif qui affichait partout
mais corse comprise c'est une animation
qui est importante et qui va permettre
d'accompagner concrètement les
agriculteurs à mettre en oeuvre leurs
plantations mais l'objectif premier du
plan c'est bien de plantes et donc il ya
un maximum de mètres linéaires et qui
est attendu pendant ces deux ans du plan
de relance
après il ya une partie qui a brillé mais
je voulais développer un peu plus loin
donc sur l appel à manifestation qui est
terminée qui a été clos en corse la mi
avril on a on a retenu
un animateur un collectif même
d'animateurs qui s'est proposé pour
mettre en oeuvre et animer ce programme
s'est coordonné par la chambre régionale
d'agriculture en collaboration avec donc
les cinq partenaires les deux chambres
d'agriculture départementale les deux
lycées et vert d'état production qui est
aussi acteur de cette journée les deux
lycées ils ont été particulièrement
intéressés à ce ce s'associer parce
qu'effectivement ils ont dans leurs
exploitations respectives mis en oeuvre
des projets ou des expériences et des
expérimentations sur l'implantation de
haies c'est le cas à borgo pour la
création des composites en clémentiniers
et sur certaines tout un travail de fait
sur les arbres fourrage et en élevage
pour ça donc ce collectif là se
constitue et l'accord objectif dans son
programme qui nous a déposés
d'accompagner sur ces deux ans une
vingtaine d'agriculteurs qu'il considère
être comme 5 à 10% de la cible
qui seraient intéressés par la
plantation de haies les premiers
éléments d'analysé de la tente de la
demande des filières sur ces plantations
c'est plutôt une demande qui portait par
les agriculteurs
la viticulture les fruits d'été et la
partie élevage sur l'implantation intra
parcellaire la chambre a élargi un petit
peu le dic avait aussi ses intérêts
c'est quand même à d'autres filières qui
ont pas au premier abord à porter leur
demande c'est de manier maraîchers par
exemple donc cet objectif et et
l'ambition que porte la chambre pour ces
deux ans d'accompagnement c'est une
vingtaine d'agriculteurs et on retrouve
les objectifs qu'ils portaient associés
à leur demande la doit effectivement
utilisé la vie comme brice d'en utiliser
là et sur la lutte contre le
réchauffement climatique sur le maintien
de l'eau sur les parcelles sur le
maintien du seul également favoriser la
biodiversité c'est plutôt les végétaux
qui portait ça sur la nécessité d'avoir
des auxiliaires qui seraient présents
dans ces auxiliaires pour les cultures
d'agrumes notamment et il ya une partie
alimentation pour l'élevage qui serait
justement un complément alimentaire par
le choix des sens soulagé voilà la seule
difficulté c'est ce qui manquait un peu
je trouvais sur la proposition qui a
porté la chambre dans cette animation
c'est que jojo on aurait attendu qui
nous estime déjà une ambition dans le
quantitatif de mètres linéaires ou de
kilomètres de les planter
et pour l'instant ils en ont enfin
l'estimation reste à faire donc c'est
c'est un peu dommage pour l'instant mais
je pense que ça va se préciser assez
rapidement maintenant qu'ils sont ils
sont retenus pour faire l'animation ce
programme
voilà alors les
sur le programme d'animations qu'on vous
a proposé il ya pour l'instant le
programme qui est porté par la chambre
est très important on va devoir
travailler que à une manière de
rationaliser les coûts puisque l'
enveloppe que vous voyez pour la corse
n'est pas enfin elle est fermée donc il
ya plusieurs discussions qu'on va avoir
avec l'animateur qui sera d'essayer de
réduire la partie collective avons parce
qu'on a vraiment porté ça dans l'appel à
manifestation d'intérêt on veut surtout
que les animateurs se tourner vers
l'inde et l'individualisation de
l'accompagnement et quelles qu'elles
partent assez rapidement sur les projets
concrets de tentations qu'on veut pas
des réunions et des des réflexions trop
importante en amont il faut passer tout
de suite à la phase ii d'accompagnement
concret des plantations donc dans la
dans le pô le procès c'est l'animation
commencera dès aujourd'hui là on est en
train de finaliser l'animation le le
conventionnement avec l'animateur et le
côté
réalisation des plantations il est prévu
pour couvrir deux ou trois fins le début
d'une troisième campagne de plantation
donc celle de 2020-2022 en fin d'année
de cette année fin d'année l'un de
l'année prochaine est vraiment le tout
début de l'automne 2023 parce que le
plan emploi entendez dans le cadre du
plan de relance général il est très
rythmé et très
réduits dans le temps c'est vraiment une
relance qui est définie pour être actif
pendant en termes budgétaires que deux
ans donc il faut bien c'est ce que je
m'étais ici j'ai besoin voilà le projet
première échéance de ce plan c'est la
fin d'année 2022
il faut que toutes personnes qui sont
intéressées par être accompagné par
l'animateur où implanter
il faut qu'ils se fassent connaître et
qui dévoile son dossier auprès de la
draf parce que si ce dossier n'est pas
connue avant la fin 2022 il pourra pas
être financée
c'est ce que j'appelle la fin des
engagements il faut il faut sortir du
bois quelques passants dont une plantée
et dire qu'on a un projet de plantation
de faire déposer sa demande même si
encore du travail de d'organisation de
si tout n'est pas calé c'est pas grave
je vraiment déposé son dossier auprès de
la draf avant fin 2022 et les projets de
réalisation de l'accompagnement et de la
plantation pourront eux continuer
jusqu'à
fin 2020 2024 encore deux années super
supplémentaires pour réaliser vraiment
les projets de plantation mais ce qui
est important c'est pour ça que
l'animation qu'elle commence fort et
très individualisé dès le début c'est
que les gens qui sont partants pour
planter les ou des alignements d'arbres
intra parcellaire se fassent connaître
auprès de l'accompagnant l'animateur
chambre roule de la draf avant la fin
2022 sinon il arriverait quelque part
trop tard pour pouvoir conventionnés et
bénéficier de l'aide
donc dans la depuis 2000 22 jusqu'à fin
2022 cartes et même jusqu'à fin les
paiements et les réalisations peuvent
avoir lieu dès l'ouverture du plan de
plantation qui va avoir lieu en juillet
jusqu'à la fin 2024 pour la réalisation
des travaux et les demandes de paiement
mais j'insiste sur côté engagement et se
faire connaître en tant que demandeur
dead avant la fin 2022
j'en arrive à la partie investissement
qui est plus justement peut-être
intéresse les les éleveurs individuel ou
les mois la population et d'élevage mais
sur la partie du tali à la même attente
je pense que ce sera plutôt début
juillet une publication sur le site
internet de la draf de du lancement de
cet appel à projets investissements et
donc dès son lancement dès sa
publication le la le guichet dead sera
ouvert à la draf vous pourrez déposer
votre votre demande et faudrait
effectivement comme j'insiste encore là
le déposer avant début décembre 2022 le
temps qu'on puisse s'instruire avant la
fin 2001 une chose importante c'est que
vous avez vécu une partie animation avec
un volet important d'accompagnement il
ya un forfait de 1500 euros qui est
donnée à la chambre pour vous
accompagner dans le montage de votre
projet de plantation donc faut pas
hésiter à les solliciter pour bénéficier
de cet accompagnement par contre c'est
pas obligatoire si quelqu'un a déjà
bénéficié d'un accompagnement avant que
on avait défini qualité d'animateur ici
ou qu'il veut il sait parfaitement ce
qu'il veut faire
il peut aussi déposer son dossier
d'investissement tout seul directement
auprès du guichet unique de la draf donc
les bénéficiaires là il sans citer
largement il ya des agriculteurs des
exploitations agricoles des anciennes
l'enseignement des groupements
d'agriculteurs déjà eu deux des cuma
enfin c'est le les bénéficiaires sont
assez larges pour l'instant critères
d'admissibilité mais ça ça peut être
affinée un petit peu le plancher des
projets est aujourd'hui définie par le
niveau national à 1000 euros par projet
alors c'est sur une base de coûts qui
est qui est plus faible que ce qu'on
pourra retenir encore parce qu'on a un
effet insularité clichés qui est fort là
dans la les coûts qui seront supportés
par les plantations et la chape feront
notamment donc là c'est pour l'instant
de 2000 euros par projet ce que j'ai
calculé par rapport à aux barèmes qui
est national des coûts de tentations ça
serait pour avoir un minimum de 200 à
400 mètres linéaires et ce plafond ce
plancher de projets à 1000 euros
et je pense que comme les couilles son
supérieur
encore ces confrontations supérieur ou
alors à on aura un minimum de mètres
linéaires a planté qui sera je pense un
peu inférieur à ses 200 ou 400 mètres
linéaires si vous arrivez à lire
concrètement mais ce qu'il faut savoir
c'est que le l'aide à l'investissement
il couvre toutes les étapes de la
plantation à savoir à la fois les
travaux préparatoires du chantier
tentation le buttage la préparation du
col du sol de piquetage les travaux liés
à la plantation lui-même donc l'achat
des plants et l'action de plantes de
planter les pieds et le tutorat ge et la
partie même entretien et première taille
formation et regarnissage de là et alors
il faut savoir que ce dernier point là
sur les travaux d'entretien
plus vite vous commencerez vos projets
plus plus vous pourrez bénéficier du
soutien de ces travaux d'entretien parce
que effectivement si vous déposez et que
vous réalisez tardivement votre demande
si vous faites vos plantations fin 2002
24
j'aurais juste les frais de
l'implantation et à l'entretien derrière
parce que vous sortirez du plomb ce qui
n'est pas éligible c'est tout ce qui est
accompagnement études préalables
parce que justement ça fait partie de
l'accompagnement de l'animateur hamon
voilà j'ai ici c'est bien des vergers
sont éligibles c'est bien des comptes et
des dons qu'il faut que ce soit quelque
chose qui soit en dessous de 100 arbres
par hectare
le taux des aides pour l'instant il est
on là au niveau national on le
recommande à 100% donc il faut qu'on le
calme au niveau corse à la fois le seuil
vous aidions à peut-être travailler
dessus et je me suis laissé un petit peu
sur le plafond aussi parce qu'on veut
pas que comme l'envoi de petit on veut
pas qu'ils aient aussi qu'avec un seul
ou deux acteurs du territoire qui
raflent l'ensemble de la langue d'oc
donc on va recaler un petit peu le
plafond peut-être mais ce qu'il faut
savoir c'est que l'on va on a l'ambition
de porter l'intégralité des coûts qui
est que vous mettrez en oeuvre pour
faire pour faire vos plantations de
haies
il ya une petite
subtilité là on peut planter des plans
qui serait productif par exemple si on
veut dans ça et avoir des amandiers à
voir des choses qui aussi ou une
production agricole propre c'est
possible c'est éligible à cette aide
aussi
mais par contre si le revenu tiré de ces
plans productif comment 13 significatif
alors il faudrait qu'on voit de quelle
manière on le jugera mais la lotto dead
va être abaissée du coup pour ce type de
plantation productif des ça pourrait
être abaissé à 40 % de l'aide pour
l'instant la justification des dépenses
en part plutôt sur une dépense de devis
facture passe quand on a vu en première
instance la première étude avec les
quelques les acteurs du territoire que
j'ai pu voir avant le lancement de cet
appel
le barème national qui est produit il
est vraiment très bas par rapport au
coût que qui ont pu être notées par les
gens qui ont déjà planté des haies et
ici en corse on est sur une base de 2
euros 50 le mil le mètre linéaire en
pour un rang et 3 euros 50 pour une aire
de rang et j'avais le lycée qui me
disait on est plutôt de l'ordre disent
même 20 euros le mètre linéaire
donc on est très très au dessus donc il
faudrait convention patio le devis
factures masse moment là il faudra vous
produire plusieurs devis ou sinon
produire c'est aussi une possibilité qui
nous a offert un barème spécifique à la
corse en expliquant que justement qu'on
a des coûts spécifiques parfois au plomb
locaux qui sont ce qu'ils sont peu
disponible par rapport à l'insularité
l'acheminement de des différents
produits qui sont nécessaires à
l'implantation donc ces choses là sont
affinés vous préciser dans l'appel qui
va se lancer en juillet du coup les
étapes clés alors ses débuts l'appel à
projets va se lancer dès que l'appel à
projets lancé vous pouvez déposer un
dossier auprès de la draft jusqu'à fin
2022 et réaliser vos travaux jusqu'à fin
2000 24 sais que c'est un plan de
relance mais la première chose comme
celle d'un plan de relance j'ai une
obligation de l'affiché qu'on a été
financée par fonds de relance alors pas
pour les ondes va pas mettre des
étiquettes sur les arbres mais c'est
plutôt que pour la partie animation et
tout ce qui est production de supports
de ce programme
c'est important de ne pas avoir commencé
l'exécution du projet avant d'avoir
déposé son dossier c'est un autre chose
importante avoir en tête de s'engager à
ne pas avoir sollicité d'autres publics
puisqu'il faut bien qu'on sache
comme on est à 100 % des publics est pas
un financement parallèle et notre
obligation qui est importante c'est
qu'une fois qu'on aura planté il faut
déclarer ces mètres linéaires implanté
dans les déclarations pac c'est une
obligation
un engagement à le faire dans sa
prochaine déclaration de faire
apparaître ces aidants sont parcellaires
pâques
voilà et que l'autre chose c'est que ce
pro ce projet il est suivi au niveau
national sur les deux ans il va être
très suivi en termes de réalisations se
pensait qu'il faut pas hésiter à
commencer tout de suite parce que pour
l'instant votre enveloppe corse est
assez un blanc veut dire mais si on si
on peut montrer qu'il ya une dynamique
on qu'il ya une attente on peut
nécessiter une rallonge tous assez
suivie par des indicateurs de
réalisation et donc il faut commencer
vite en fait là
des plans rapides voilà rapides
accompagnées à tête panier pour planter
des arbres avec tout le bénéfice du
doute qui est évoqué ce matin de
l'implantation et l'association de ces
arbres avec la culture la culture
principale où l'élevage associés bon bah
très bien merci beaucoup pour cette
présentation

Partager sur :