Triple Performance

Délai de ré-entrée au champ (DRE) – Délai de retour sur la parcelle (DRP)

De Wiki Triple Performance
Cet article est issu de la base AgriFind. Cliquez ici pour accéder à la page d’origine : Logo AgriFind
Icone categorie Pratiques.png Pratique agro-écologique

DRE – DRP

Cette information Délai de rentrée ou Délai de Retour sur la Parcelle figure sur l’étiquette du produit, elle a pour but de préserver la santé des personnes.

Nombre d’heures minimales à respecter après l’application du produit phytosanitaire, avant que toute personne appelée à intervenir dans la parcelle ne puisse rentrer.

Sauf dispositions spécifiques, le délai de rentrée est de :

  • 6 heures sur cultures extérieures
  • 8 heures minimum en cas d’application en milieu fermé, après la fin de la pulvérisation et ventilation forcée des locaux pendant au moins deux heures
  • 24 heures après application de produits comportant les mentions de danger :
    • H319 – Provoque une sévére irritation des yeux,
    • H315 – Provoque une irritation cutanée,
    • H318 – Provoque des lésions oculaires graves.
  • 48 heures après application de produits comportant les mentions de danger :
    • H334 – Peut provoquer des symptômes allergiques ou d’asthme ou des difficultés respiratoires par inhalation,
    • H317 – Peut provoquer une allergie cutanée,
    • Et toutes les substances classées CMR 1A, 1B et 2 : H340, H341, H350 et H350i, H351, H360F, H360D, H360FD, H360Fd H360Df, H361f, H361d, H361fd ou H362.

En cas de besoin motivé, non anticipé et non prévisible ou impérieusement nécessaire, les délais mentionnés ci-dessus peuvent être réduits aux délais de rentrée minimum sous réserve du respect de mesures visant à minimiser l’exposition du travailleur, à savoir rentrée effectuée avec :

  • un tracteur équipé d’une cabine avec filtre à charbon actif, si ce filtre est requis au moment de l’application
  • porter les équipements de protection individuelle requis pour la phase d’application du produit concerné.

 

Ces délais de rentrée sont indiqués dans l’Arrêté du 4 mai 2017 relatif à la mise sur le marché et à l’utilisation des produits phytopharmaceutiques et de leurs adjuvants visés à l’article L. 253-1 du code rural et de la pêche maritime (modifiant l’arrêté du 12 septembre 2006).