Triple Performance

Carabes prédateurs et granivores

De Wiki Triple Performance
Cet article est issu de la base AgriFind. Cliquez ici pour accéder à la page d’origine : Logo AgriFind


Plus familièrement appelés carabes, la famille des carabidés appartient à l’ordre des Coléoptères.

Les carabes représentent plus de 1000 espèces inventoriées en France, 80% des adultes et 90% des larves sont des prédateurs d’insectes. De tailles et de couleurs variées, les carabes ont le corps divisé en 3 segments et 3 paires de pattes. Les carabes vivent au niveau du sol.

Mode habituel des d’élimination des bioagresseurs

Une grande partie des adultes et larves sont carnivores :

Larves :  invertébrés à corps mou –> larves, limaces, chenilles, œufs (coléoptères, chrysomèles), escargots, chrysalides, vers

Stade larvaire des carabes (Ephytia-INRAE)

Adultes : insectivores, phytophages ou omnivores de 2 à 3 fois leurs poids/ j –> limaces (jusqu’à 6/j), escargots, pucerons (jusqu’à 125/j), chrysomèles, taupins, charançons, diptères, cécidomyies, tipules, altises, punaises, chenille, vers gris, tenthrèdes, nématodes du sol…

Carabe-ephytia.jpg

Une partie des carabidées adultes sont phytophages (Amara se nourrit de graines d’adventices).

Conseils de gestion technique et agronomique pour les favoriser

Favoriser les infrastructures agroécologiques autour de la parcelles : bandes enherbées et haies pour qu’ils puissent se reproduire à proximité des parcelles (positionner des bûches en pied de haies)

Entretien de la richesse faunistique du sol (couverts végétaux, choix de la rotation).

Méthode d’observation

Pot Barber, planche à invertébrés, tente Malaise et piège cornet. Ces méthodes permettent de suivre principalement les adultes car les larves sont difficiles à observer.

Annexes

 

Pratiques et cultures qui peuvent augmenter la présence de ce bioagresseur

Pratiques diminuant la présence de ce bioagresseur


Sources