Triple Performance

Charançon sur betterave

De Wiki Triple Performance
Cet article est issu de la base AgriFind. Cliquez ici pour accéder à la page d’origine : Logo AgriFind



Coléoptères, principalement Lixus juncii mais d’autres espèces peuvent être observées (Tanymecus palliatus, Otiorhynchus ligustici, Cléone mendiant, Asproparthenis punctiventris). Ce sont les larves qui causent les dégâts.

Lixus juncii et son stade larvaire (Ephytia-INRAE)

Symptômes sur la betterave

Piqûres sombres et galeries au niveau des pétioles. Larves et galeries dans le collet.

Lixus juncii et particulièrement présent en Limagnes.

Attaque le long de la ligne de semis.

Dégât de larves de charançon (Ephytia-INRAE)

Période de présence

D’avril à novembre.

Méthode d’observation

Du stade 6 feuilles à la récolte.

Observer sur 50 plantes la présence de larves, nymphes ou adultes dans les pétioles et le collet.

Conseils de gestion technique et agronomique

Lutte préventive :

Pas de méthode connue efficace.

Auxiliaires : hyménoptères, diptères, nématodes parasitoïdes

Facteurs favorables :

Hiver doux, printemps sec, été chaud

Plantes hôtes : genre Beta, chénopode, betterave sauvage, arroche, amarante

Niveau de pression

  • Faible : < 3 plantes avec présence du ravageur
  • Moyen : 3-10 plantes avec présence du ravageur
  • Fort : > 10 plantes avec présence du ravageur

Les niveaux de pression sont donnés à titre indicatif et ne sauraient refléter une précision exacte de gravité d’infestation à un instant T ou de dommage ultérieur. D’autres facteurs propres à la culture et à la dynamique d’évolution des symptômes ou infestations interviennent.