Triple Performance

Succession de légumes d’hiver (carotte, poireau, chou) et de céréales avec couverture maximale du sol

De Wiki Triple Performance
Cet article est issu de la base GECO[CC BY-NC-SA 3.0]. Cliquez ici pour accéder à la page d’origine : Logo Geco
SILEBAN).  

Cet essai a été conduit sur la station expérimentale SILEBAN à Montfarville' (50) de 2013 à 2017'dans le cadre du projet DEPHY Carotte. Ce projet vise la construction et l'évaluation de systèmes légumiers à dominante carotte permettant de réduire l'utilisation des pesticides d'au moins 50 %.  La rotation testée s'appuie sur l'utilisation de leviers et pratiques favorisant la couverture du sol et son assainissement en cours de cultures comme en période d'interculture. Il vise ainsi des modes de gestions alternatifs et durables des problèmes telluriques (maladies et adventices) face aux impasses actuelles et au recours systématique aux pesticides.

Leviers testés

Principaux résultats et enseignements

De manière générale, les résultats sont satisfaisants à l’échelle du système pour la gestion des bioagresseurs. La principale difficulté rencontrée est la gestion des adventices qui a été mal maitrisée en 2015 sur la culture de poireau (coût important des 30h/ha de sarclage manuel) et en 2018 en culture de carotte, très sensible à l’enherbement. La maitrise des ravageurs et des maladies sur les cultures légumières (poireau, chou-fleur et carotte) est assez satisfaisante

Les performances du système testé sont moyennement satisfaisantes. L’objectif principal de réduction de l’IFT est bien respecté (-63%), mais cela a impacté les autres critères d’évaluation du système (performance économique, temps de travail), notamment pour la culture de poireau 2015. Toutefois, les règles utilisées cette année là et ayant entrainé une perte significative de rentabilité ont pu être ajustées et ont donné satisfaction au sein d'autres dispositifs comme le dispositif Ecophyto+ de Créances en 2016. Le système proposé a ainsi permis d'apprendre des erreurs commises et peut trouver une logique économique.  

-> PLUS D'INFOS DANS LA FICHE SYSTÈME DE CULTURE EXPE

Annexes

Autres leviers utilisés dans ce système

Bioagresseurs concernés par ce retour d'expérience

Cultures évoquées