Triple Performance

Réduire la dépendance à l’azote minéral et aux produits phytosanitaires en système colza-blé-orge avec travail réduit du sol

De Wiki Triple Performance
Cet article est issu de la base GECO[CC BY-NC-SA 3.0]. Cliquez ici pour accéder à la page d’origine : Logo Geco
Terres Inovia)

Ce système vise à réduire d'au moins 50% l'utilisation de produits phyto-sanitaires sous contrainte de travail du sol réduit. Il a été conduit de 2011 à 2016 à Villedieu-Sur-Indre dans le cadre du projet PHYTO-SOL. Le système classique de la région est basé sur une rotation courte de cultures d’hiver (colza-blé-orge), en raison de la faible réserve utile du sol, et conduit en non labour à cause de la charge en cailloux. Ce système conduit à des difficultés de maîtrise des adventices et des dégâts d’insectes en colza, ainsi qu'à une stagnation des rendements.

Leviers testés

Dans ce contexte, nous avons cherché à mettre au point un système de culture permettant à la fois de maintenir les rendements et la marge, de réduire la dépendance à l’azote minéral et aux produits phytosanitaires, le tout sous contrainte de travail du sol réduit. Les principaux leviers testés sont les suivants :

Principaux résultats et enseignements

La maîtrise des bioagresseurs est globalement satisfaisante, notamment grâce à une très bonne maîtrise des implantations en céréales (semis direct), pois et tournesol (non labour), à une bonne réussite des couverts d’interculture incluant des légumineuses. Les objectifs sont atteints en terme de réduction des apports d’azote, du temps de travail, et d’amélioration de la marge brute.

Cependant la succession pois-colza est à revoir elle dégrade la maîtrise des adventices dicotylédones. De plus le pois laisse un sol compacté en surface et empêche alors le semis direct du colza (l’exposant aux levées de géraniums).  Concernant l’IFT, il est réduit par rapport au système de référence (-21%), mais il est loin d’atteindre l’objectif de réduction de 50% par rapport à la référence régionale (-8%). Toutefois, cette référence régionale semble mal refléter la situation particulière des argilocalcaires superficiels

-> PLUS D'INFO DANS LA FICHE SYSTÈME DE CULTURE EXPE

Annexes

OAD évoqués dans ce retour d'expérience


Autres leviers utilisés dans ce système

Bioagresseurs concernés par ce retour d'expérience

Cultures évoquées