Triple Performance

Impact de la taille semi-minimale sur la réduction des intrants phytosanitaires en Muscadet

De Wiki Triple Performance
Cet article est issu de la base GECO[CC BY-NC-SA 3.0]. Cliquez ici pour accéder à la page d’origine : Logo Geco
  Vita Consult  

Mené de 2012 à 2017 sur le domaine du Colombier (49), cet essai s'inscrit dans le cadre du projet EcoViti Val de Loire-Centre, axé sur l'expérimentation de systèmes viticoles innovants à faible niveau d’intrants phytopharmaceutiques en Val de Loire. Le système testé a été conçu à partir d'une vigne déjà en place. Il a permis d'évaluer la capacité de la vigne à accepter ou non une modification de son mode de conduite.

Leviers mobilisés

La taille semi-minimale a été testée comme levier principal sur ce système. Il a été complété par d'autres leviers pour réduire d'au moins 30 % les intrants phytosanitaires : prophylaxie, OAD, bio-contrôle, effeuillage,...

Concernant la gestion du sol, l'objectif est de couvrir l'inter-rang avec un enherbement permanent pour maitriser le développement des adventices et d'entretenir mécaniquement le rang. ===Principaux résultats et enseignements===

En termes de maîtrise, sur 6 ans le bilan est quasi-similaire entre le système testé et sa référence. Sur le plan économique, la réduction du coût de la taille de 1300 €/ha permet de transférer des coûts de production vers d’autres pratiques comme la tonte, le travail du sol sous le rang, l’enherbement et l’effeuillage.

Le projet a permis de voir que la taille était bien une pratique qui influait directement sur la sensibilité aux maladies. Mais il ressort que le mode de conduite semi-minimale sera plus approprié aux vignes larges, car il a tendance à augmenter la taille de la canopée, qui rend la mécanisation plus difficile.  

-> PLUS D'INFO DANS LA FICHE SYSTÈME DE CULTURE EXPE  

Annexes

OAD évoqués dans ce retour d'expérience


Autres leviers utilisés dans ce système

Bioagresseurs concernés par ce retour d'expérience

Cultures évoquées