Ateliers sur la Mycorhization - Dans une Prairie (suite) - 3/4

De Triple Performance
Aller à :navigation, rechercher

Thumbnail youtube xAOAn8RXiS0.jpg

3/4 - Ateliers sur la Mycorhization - Dans une Prairie (suite)


Aujourd'hui, troisième partie des ateliers d'une formation réalisée en partenariat avec Maraîchage Sol Vivant par Marc-André Sélosse et Léonardo CASIERI. Nous parlerons du système de la mycorhization, un procédé plus qu'utile pour la gestion de nos sols vivants !


Annexes

Transcriptions

et alors la question c'est finalement le

labour dans tout ça est ce que c'est une
si bonne idée
ouais on retourne d'ailleurs pourquoi
est ce qu on laboure ça c'est là pour
désherber ça c'est clair
pour des limaces et pour faire pour des
vivres le sol
d'accord mais ça pourrait être une bonne
idée alors on amène oxygéné ça je suis

Afficher la suite

pas sûr qu'on en ait vraiment envie

c'est plutôt une balle perdue je pense
je vois pas un intérêt direct au
contraire ça pouvait encore matière
yannick lundi c'était plutôt bon pour
les sols en tirer la banque de graines
oui mais alors valeureux sort faire des
versements ceci pour pouvoir se met à
près d'une condition oui ça fait quand
même et ça fait quand même plusieurs
millions d'années que les plantes ce cm
sans même pour m plante qu'on a envie
à la place d'une autre ça désherbe
rapidement alors moi je suis pas un
statisme la permaculture et du semis
direct mais ce que je vois je pense en
fait que les mecs qui ont commencé à
faire du labour c'est comme pour
l'industrie chimique
il avait une super bonne idée d'accord
et puis aujourd'hui on paye les pots
cassés d'une super bonne idée
vous avez toujours pas trouvé pourquoi
il avoue en fait pourquoi on a labouré
au début pâturages il avouera chain deux
mamelles de la france pourquoi parce
qu'on les hait du croissant fertile
alors non et c'est clair c'est ça
j'arrive c'est clair qu'on est là qu'on
a commencé
l'impression de sortie mais pourquoi
assez peu compliqué il ya toujours eu
des clairières et des incendies qui ont
fait deux ferries dans quelques jours de
la prairie méritait
stade hay al parlons de succession et
pas stable nous on l'a stabilisé en
broutant m'essayer les prix stables
la step mais vous savez qu'en fait
aujourd'hui on pense que l'europe n'a
pas une couverture forestière comme on
dit dans les livres qu'on a eus tu es
toujours au gibier oui mais avant qu'on
est tous au jv y avait des bisons des
aurochs des matches comme ça qui
traînait et ils broutent est sacrément
et quand il avait une zone brouta bhl
qui broutaient et du coup rien poucet
dirais que de l'herbe donc il ya sans
doute une mosaïque historiquement puis
quand on ice à chasser tout gros bétail
on est passé à la pure forêt et là les
gaulois sont arrivés et ont commencé à
faire des trous ensuite d'être au plus
grand époque médiévale et mais c'est pas
si évident que donc voila c'était soit
dans des stades de succession soit
entretenue par le broutage pardon alors
on sait toujours pas pourquoi mais c'est
vrai que ça au départ quand tu laboures
d'une forêt là tu tues tu massacre
système racinaire tu t'es souche c'est
vrai mais mais après on laboure alors il
faut bien voir que le labour avec le sol
vous savez on renverse la motte prévu
sarah le sol qui renverse la mode pour
renverser les mottes l'année suivante
voulez renverser un peu plus vous faites
en fait remonter le fonds vers la
surface et vous faites à plus grande
vitesse ce que font les verts du ter
vous avez la pluie qui entraîne peu ou
prou les colloïdes les argiles surtout
s'il n'y a pas assez de 2,2 candie's de
floculation vous avez l'eau qui entraîne
les sels minéraux et puis toute façon
les sels minéraux il a beaucoup qui sont
produits en bas par l'altération des
roches
donc en fait c'est plus riches en bas
qu'en haut rapidement à cause du
lessivage par la pluie et la minoration
des roches mères labouré s'est accélérée
la remontée mais la bourre et c'est un
peu empruntés aux générations suivantes
un truc qu'on leur remboursera pas
pourquoi parce qu en labourant vous
bousiller votre stock de matières
organiques un peu plus
déjà que vous êtes en train d'exporter
et vous commencez à favoriser l'érosion
et parce qu'à un moment où voilà et puis
vous commencez à vous éloigner aussi la
dynamique microbienne du sol parce que
vous stresse et aux microbes
tu reviendras là dessus je crois ce qui
se passe quand non mais tu as bébé que
tu avais des quelques trucs sur qu'est
ce qui se passe quand on fragmente le
sol oui donc on leur parlera donc que si
oui on emprunte un peu aux générations
suivantes parce que ben on fait cracher
plus vite les sols en les boosts en un
moment en remontant des trucs mais comme
on enclenche l'érosion comme on
enclenche la perte de l'un est organique
comme on détruit les sols on commence à
d'être une partie du capital ont fait
remonter la richesse qui était au fond
du sol ces laboureurs de la fontaine il
ya un trésor au fond du sol prem's et
que tu n'as pas pour toujours mais moins
bon joint coût de 5 par rapport à un
vers de terre non mais c'est sans doute
pas faux mais je pense pas qu'ils vont
très profond et toi tu vas qu'avant
aussi raclée vers la roche mère qui
s'altère tu vois je pense que tu vas un
peu plus vite un peu plus profond un peu
plus uniformément et puis tu as tous les
autres avantages qu'on disait qu'ils
sont pas qu'ils sont d'un point de vue
des médias défricher
gratouiller coiro je pense que c'était
du vin 30 max et les premières on va
dire siècle moi je moi mon modèle c'est
que c'était plus efficace que les
lombrics et que c'est pour ça que ça a
gagné et puis le problème c'est que les
mots de sa qui sont la décroissance des
ventes organiques l'érosion ou la perte
de biodiversité microbienne
ça se passe sur le plus long terme tu
vois c'est un truc que tu te d'abord en
fait ça se voit pas et je vais vous
raconter à quel point ça se vaut pas
seulement ni souvent les sols ont été re
année on voit quand même pas la callas
les sols sont pas hyper assez le climat
dit méditerranéen qui veut ça mais voilà
exactement béziers il était beaucoup
plus fertiles ah mais oui mais regardez
la corse la corse et d'une espèce de
mecque qui ont empêché n'importe qui de
s'installer la simulation de gagner ok
les corses ils ont quand même vachement
protégées laurine ça jamais été un
endroit qui était très mise en valeur
par l'agriculture est pas le bilan c'est
qu'ils ont des sols super epec il n'ya
pas le quart de la méditerranée les
sochaliens sait on à ce que les tees et
la vérité renie pas ce qu'on s'y est
pris avant eh ben je vais vous dire un
truc
ce solde alors je ne sais pas je vais
pas détruire le travail de morgane je
vois combien de tout coûte et combien il
leur tourne et retourne pas le récupérer
en arriver par les sols agricoles
retourner en europe on it s d'érosion
100 fois supérieur au sol soutenable ils
ont des vitesses d'érosion qui sont
celles des sols alpha d'ailleurs sur des
pentes comme ça ok c'est un facteur sans
exception d'érosion montgomery peine à s
2014
est ce une méta analyse sur plein de
trucs basé sur la concentration des
isotopes dont celui du bronze donc c'est
un méthode chère mais les cailloux ça
remonte toujours mais tu te rapproches
de la callas absolument et donc mais ça
ça se voit pas une génération on parle
de quelques millimètres par génération
par contre là où ça a commencé tôt ben
ça commence à se voir parce que là on
est arrivé à laroche main donc
l'autre problème c'est que tu as un
avantage immédiat mais par contre les
inconvénients
tu les vois pas apparaître mais ça c'est
important un toutes les générations ont
eu des idées géniales qui sont avérés
des désastres après rappelez-vous de sa
permaculture utilisation de microbes du
sol où elle désastre c'est la question
bon pour l'instant c'est plutôt un pire
que ce qui précède donc allons-y
mais allons-y avec précaution et ils
seront prêts évalué les ajustements à
faire
ce qui revient à empêcher le vide
s'installer elle nous fait tout le temps
la même chose
bon alors tout ça pour dire que voilà la
logique de sol et c'est le sol alors on
les championnes pour le rincer oui et
trouver des mots le thème de la famille
n'y croit
je crois qu'il a gardé sports denis
corinne un paquet d'accords moi j'avais
juste peur
amazon avait annoncé mais là alors
sérieusement c'est plus lui qui peut
coûter que moi parce que je suis pas
très en douze années que je suis un
homme des forêts est question qu'ont
menées entre les rangs
maintenant c'est assez peu spécifique
les ondes mycorhizes c'est à dire les
choses à vous raconter c'est que c'est
assez peu spécifiques et donc tu vois on
pense que pour la plupart des espèces de
champignons il faudrait surtout lorsque
ça vaut c'est encore un peu questionné
mai mais dans le détail c'est un réseau
que des produits du quasar savoir si
c'est les mêmes champignons sur les
racines du noyer ça sera un des
questions et réponses à certaines des
questions les plus importants c'est
embêtant
on va dire une couvert contre les arbres
déjà ça fait que la communauté des
champignons mycorhiziens kaki qui prend
en interaction avec les noyer ça c'était
pas encore fait peut-être que le loyer
sert de réservoir peut-être pas si c'est
d'arriver avant d'avoir opté des seuls
qui les verrait réservoir et après ça
dépend de la plante noyau pas noyé au
féveroles au one ou d'autres plantes
qu'ils ont mais comme conques ou vert et
ferait la différence par exemple un
double risque je pense par exemple s'ils
t'ont fait un an et demi avec du chou ya
toute une période où il n'y a pas de
support enfin la biennale et on a été un
peu de support aux autres cochons mais
il ya des planches qui a que du chaud et
du coup ça fait un blanc je suis sûr
qu'ils nous ont attendus japonais là où
qui fait du chou de la patate
non j'entends un paquet ce soir c'est
parce qu'il ya beaucoup de ça quand
nietzsche ou évidence à sa rivalité pas
qu'on fait un système comme celui là
dans lesquels on a quand même d'autres
plantes que se développe entre une chose
est sûre la guerre bien il ya beaucoup
de plantes la queue du show complet
on a pratiquement une saison dans
lesquelles les uns de mycorhizes il
reste en forme qui est sont en forme de
sport au des probables d'un sol il
attend donc comme comme si rien d'autre
c'est qu'on a mis du round up
il souffre la nuit
et on dirait que les sports des dna
mycorhizes il peut rester dans le sol
pour toutes avant longtemps
je te le sortirait le truc là on doit
voir ca / - une figure ils montrent que
ceux résister un staff technique dans la
même chose sur le blé selon ce qui a
précédé
c'est la preuve c'est qu'il ya des
tonnes de papier mais à chaque fois
c'est des études de cas sur certains
sols alors généralisée c'est dur par
contre une remarque c'est vrai qu'une
des questions qu'on peut se poser c'est
le réservoir d'inoculation et il ya
l'agroforesterie peut donner 20 des
arbres qui sont là en permanence un
réservoir d'inoculation la mauvaise
herbe peut être un réservoir
d'inoculation eh oui et quelque part la
permaculture c'est peut-être aussi
quelque chose dont une des vertus et de
nourrir les champignons parce qu'à en
continu quelqu'un qui envoie du carbone
dans le sol après c'est complexe
l'agroforesterie la permaculture c'est
intéressant pour d'autres raisons que
les champions les corréziens on n'est
pas des ayatollahs nom hervé caux baisse
il parlait justement des rosacées en
complément des légumes capables d'à
priori ça serait les mêmes tant d'autres
oui mais bon ils sont a priori sont pas
très spécifique jeudi a priori parce que
il ya des gros débat sur la notion
d'espèce c'est pas sexuée ces trucs là
c'est une espèce de clone qui se propage
et donc là toute la question est comment
à kehl comment définit l'espèce mais vu
la façon à des finances moment c'est à
pala spécifique peut peut-être qu'on
fait des blurb soutiennent plusieurs
trucs plus spécifiques fin maria aupic
quant à la façon d'un silent cell s'est
pris un commentaire dans les dents du
genre oui bah si on fait les espèces
pareil chez les animaux les souhaits
sommes donc c'était méchant c'est pas
forcément vrai parce que d'un groupe à
l'autre tu peux prendre des méthodes
enfin ce qu'ils sont tu peux avoir la
même étonné pas obtient le même résultat
c'est sébastien on sait matière
compliquée mais a priori ce n'est pas
spécifique donc hervé apatow rey a
souvent raison qui y voient le monde
d'une façon qui est assez joli donc
double mur vi est oui et dans un seul
mais dans un seul comme ça tu dirais
combien toinon dans un sol pas trop fine
et séries mode la plante trouvera
toujours les rencontres a apparemment
beaucoup chaque plante qu'ils gèrent
chaque graine qui germe et rencontres au
moins je sais pas new bond quantité
sincèrement je veux pas de donner des
chiffres assez c'est impossible à dire
et dans les stades mais beaucoup
beaucoup d'espèces de champignons et va
le rencontrer très facilement dans la
première 10 15 ou 20 cm du sol
l'étudiante de dire que la danse à la
thèse objective elle se traitait se
traînait 200 à 400 au tu pars pars sol
200 à 400 approximations d'espèces
médiocre dans quel type de sol basse et
sur la récolte ici retournez pas
retourné par contre elle elle voyait
aucun effet du labour ce les champignons
c'était ma question soit diversité sa
diversité pas le fonctionnement valls a
livré aussi tactiquement mais sans la
diversité quand les assureurs en fait
dans le fun travaillé plusieurs fois par
an
allez-y font donc la tête qui a plus que
les espèces qui se disent ah ça en fait
il ya quand même des espèces qui se
répondent plus vite par rapport à ça et
d'autres qui se répondent vraiment
beaucoup plus nettement par rapport à
l'arrêt mise en place du du réseau de
ses liens et donc on peut bien
comprendre que celui-là qui sait
répondre super vite
aussi si on fait la cour de suite après
ils vont à recoloniser les soldes vont à
rencontrer du nouveau deux des nouvelles
plantes les autres espèces qu'ils ont un
peu plus demain en développer les
réseaux mais célian et se développer
dans le sol si on fait la bourde ou
soldes sont un petit peu paumé il
recolle leurs filaments dont ils sont
séparés celle qui recolle pas un peu
fait s'alléger gasp orale par exemple
qui sont en groupe de champignons
mycorhiziens des plantes qui qui recolle
en l'air de quantitativement pas en
diversité c'est ça qui est bizarre mais
en quantité il explose quand même dans
les soldats debout récent bourreau de
travail tu vas pas être plutôt
superficiel c'est sûr quelle profondeur
en fait que les champignons sont
présents
alors l'étude la d 2 m qui on a entendu
tout à l'heure c'est forlan moins en
moins quand ça descend mais quand est ce
que ça se faire les ongles on a oui pour
pour les projets dans laquelle je suis
impliqué un micro grand bain on se
posait la question
ok et on a essayé a à voir avec la
profonde hrubesch dans cinq centimètres
peut prévoir qu'est ce qu'il ya en
dessous dans la deuxième mais chez en
dessous des 20 cm en 3 5 et 50 on a
retrouvé beaucoup moins et on a fait
quelque chose de similaire à qu'est ce
qu'on va faire demain
ça veut dire on tamisage voir à peu près
la proportion est la quantité des sports
qu'on va s'en sortir mais après ça
d'oxygène oui et moyens de champignons
et moi y'a diversité et moyens de
biomasse les deux facteurs chute après
une chute selon les sols en plus en
fonction de la 2e ou jusqu'où pénétrer
oxygène tu vois que d'une valeur absolue
c'est une réponse de normand mais
malheureusement c'est ça on peut
imaginer vous qu un travail super six du
sol autour de 5 cm déjà on va pas
attaquer toute la population
moi je trouve ça déjà violence mais cm
mais ça veut pas dire qu'il faut pas
travailler seuls massive de faire oui tu
as raison c'est sûr dans les dents les
autres 20 cm à 15 cm on va dire dans
laquelle on peut retrouver la plupart
hockey des champignons mycorhiziens les
choses ne seront pas pas vraiment
dérangé là dedans on va dire on en soit
encore intact et un réseau mission mais
c'est un grand point d'interrogation
mais après ça dépend si combien de temps
tu laisses après le travail du sol
si tu travailles et tout de suite tu
viens planté au sommet oui y'a quand
même des parties de mycélium qui peuvent
repartir si elle rencontre une racine
vivante on voit qu'elle est mais c'est
dur il est inouï déranger ces personnes
devraient pas trop de suivi réaliste et
dessus maintenant la bourse à 80% c'est
ce qu'on dit oui par parenthèse moi
quand j'étais petit j'aimais bien voir
les oiseaux qui volent en autant de là
en fait c'est l'histoire d'un vieux
poste 4 à 10% c'est un low cost et
champignons c'est qu'est ce que j'étais
en train de lire un réalité quand la
bourde le sol on dérange les réseaux
mycéliens on ne dérange les champignons
mycorhiziens déjà mis en place
mais en réalité on le tue pas parce qu'
ils ont toujours en x qui interagissent
avec on plante ils commencent à porter
des sports et en plus certains partis du
mycélium il devient eux mêmes mais pour
pas vu depuis et des mêmes de bus les
petits morceaux des racines colonisés et
dérangé et déplacer eux aussi des vient
pratiquement dès propagules qui sont
utiles à coloniser d'autres racines
oui de chaleur au laboratoire second
laboratoire dans des conditions de
laboratoire mois j'utilisais des racines
des poireaux et colonisé coupé très fine
pour inoculer on autres plantes
oui mais si tu laisses tes racines de
poireaux sécher tout l'hiver ou si tu
laboures à l'automne comme ce phénomène
naturel et on verra tout l'hiver là tu
beaucoup on est d'accord
oui mais on est d'accord mais alors par
contre aller trouver les travaux qui le
montre si chaud mais moi je le jeu le
sur ce nicosia bon on peut regarder moi
j'ai pas en tête mais moi je suis pas un
gros système
donc j'ai et rations de la bibliographie
quand même assez assez vague on regarde
le problème c'est donc aux coupes que ce
soit montrez moi je pense ça fait pas un
pli il faut que vous réalisiez pour
revenir à cette discussion que quand on
fragmente on va pas forcément tuer mais
d'abord on va rompre l'état fonctionnel
de caen le métalleux minutieux et
établit donc déjà en perd ça
deuxièmement et d'espèces qui vont
surveiller moins bien que d'autres et
donc on va avoir des changements de
diversité qui semble être plus
quantitatif c'est toujours les mêmes
présents mais ces quantités qui change
pas ça par contre c'est tard me voit et
ce changement quantitatif la question
c'est est il souhaitable ou pas
finalement à la fin la fonctionnalité
parce que différentes espèces de
champignons mycorhiziens peut-être
cesser comporte dufermont comme on a vu
dans l'image d'un dans la diapo qui a
montré marc-andré certains espèces de
champignons mycorhiziens ils donnent
moins la plante
on va donc dérange l' équilibre des
questions troublantes soldes une
corréziens qui suivait spa au labo de
toute façon ils ont tant qu'ils sont
plus dans les sols agricoles et ça il ya
peut-être des manquants qui sont encore
depuis longtemps et il faudrait ne pas
labourer pendant très longtemps pour les
voir revenir ceux qui sont
hypersensibles aux labours je pense que
c'est fini maintenant
alors le problème c'est que ce soit tu
vois quand tu as une treille tu vois tu
prends appris à côté il faut voir qu'il
ya un fort turnover spatiale tu fais
deux mètres sa part la même communauté
de champignons eux il se structure l
échelle du nuit du micro-ondes eu de la
dizaine de micro-ondes accord donc là
moi je suis jugeant les pays carrément
donc si tu as une pâture juste à côté
c'est pas une bonne comparaison
tu vois tu veux avoir des changements
des différences qui sont spatiale et on
n'a pas joué beaucoup comparaison
retourné par retourner sur le très long
terme
on en a sur quelques années une seule
très long terme qui pourraient pas être
le retour d'espèces si elle existe
sensible aux bruits content mais alors
donc moi je veux bien regarder le ces
résultats là et en plus je suis pas
étonné du résultat mais voilà on a
vraiment besoin de le substantiel et
puis après une chose et la diversité et
la biomasse de champignons mais
finalement quand on veut les plantes
dessus c'est l'effet le problème l'effet
sur les plantes
la fonctionnalité et agricoles c'est pas
forcément le nombre de champignons pour
ça que jamais ces coins là c'est que ces
néo l'école un but que chaque champignon
il se comporte différemment avec les
autres espèces de plantes du quantitatif
mais même ça c'est le bordel il ya une
grosse discussion qui est récurrente
dans pleins d'articles où on l a des
gens qui estiment
qu'ils prennent comme paramètre le
nombre d'arh musculeux ou pourcentage de
racine colonisés parce qu'ils se disent
ces analyses interactions mais la vraie
question c'est ce qu'elle serre ou non
et on peine beaucoup à voir les indices
fonctionnel en fait parler beaucoup
d'elle même extraordinaire avec le seul
choix qui s'est cassé le seuil des 300
la plante seul et la plante avec une
choriste à ratio risque ah oui mais quel
ratio pare-brise jesi je sais pas
comment il s'appelle mais j'avais
retrouvé
oui font pousser la plante sol avec le
champignon
c'est ce que j'ai fait le feu mais
diagramme là qui était un drap pris
comme ça oui ça se fait ça m'ont donné
un grand poids ça parce que ça dépend du
champignon ça dépend de la plante et
douceur
oui ok mais là on est attendri par
l'évolution de sérieuses et c'est pour
ça en d'autres termes aujourd'hui on
sait bien estimer la diversité on a des
méthodes qui consistent jambes dirai un
mot éventuellement demain mais qui
utilise aden on peut dire voilà il ya
tel telle ou telle espèce oms a estimé
la biomasse je dois y attendent
mais l'effet sur une plante c'est
beaucoup plus difficile à faire et donc
on n'a en fait cette notice les outils
pour dernier le laisser faux sauf
occident sont beaucoup plus limitées
donc voilà beaucoup moins l'étude qui
nous disent voilà on voit que la bourie
fait ça après qu'est ce que ça fait là
plantes avec ou sans la bourse est plus
difficile et c'est souvent
multifonctionnel en plus parce qu'on
fait quand on laboure on affecte pas que
les champignons
donc on manquerait pas mal je trouve
d'études qui me disait fiant la plante
dans tout ça de quoi là besoin

Partager sur :