Viticulture de précision

De Triple Performance
Révision datée du 1 juillet 2022 à 03:31 par 127.0.0.1 (discussion) (The LinkTitles extension automatically added links to existing pages (https://github.com/bovender/LinkTitles).)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à :navigation, rechercher

Mildew-back.JPG Drones, images satellitaires, capteurs...

Viticulture de précisionDrones, images satellitaires, capteurs...Mildew-back.JPG

L'agriculture de précision peut être définie comme "l'ensemble des stratégies, pratiques et équipements, qui utilisent des systèmes d'information électroniques ou d'autres technologies pour collecter, traiter et analyser des données spatio-temporelles afin d'améliorer la durabilité, l'efficacité et la productivité des exploitations agricoles"[1].

Ce portail décline les applications, effectives et potentielles, de ces technologies à la viticulture.

Acquisition de données

La viticulture de précision est donc une discipline en développement depuis les années 2000 en France[2], et qui a pour objectif d'optimiser le fonctionnement d'une exploitation en se basant sur l'analyse d'un grand nombre de données. Ces données peuvent être de nature différentes, et prélevées à partir de divers dispositifs :

Types de données et applications à la viticulture

  • Stades de développement du végétal : ensemble des capteurs venant complémenter les observations et analyses humaine sur le matériel végétal. On peut notamment imaginer suivre la vigueur, la surface foliaire, la floraison, le taux de sucre dans les baies, le flux de sève, le nombre de sarments et leur teneur en nutriments (etc.) au moyens de divers dispositifs.
  • Alertes sur la présence de pathogènes : certaines technologies ont pour objectif de détecter les sources de contamination par des cryptogames (mildiou, oïdium, botrytis etc.) ou des maladies du bois à l'échelle de la parcelle. Ou bien à plus large échelle, avec par exemple la modélisation des déplacements de populations de cicadelles responsables de la flavescence dorée.
  • Relevés météorologiques : c'est le type de données pour lequel il y a le plus de technologies actuellement utilisables, pour relever les conditions météo à la parcelle (humidité, température, anémométrie, pluviométrie etc.) , ou bien pour estimer les tendances à venir à plus large échelle et ainsi planifier les interventions.

Support des capteurs et types d'acquisition

Toutes ces données sont récoltées à partir de différents capteurs, et peuvent être classées selon deux catégories[2] :

Télédétection

La télédétection consiste à récupérer des données, telles que listées précédemment, à distance et généralement par vue satellite ou aérienne (drones). Aujourd'hui elle est principalement utilisée pour fournir une image à un instant T de l'état du vignoble (météo, pathogènes, végétal). Cette image aérienne est le fruit d'une grande agrégation de données, et prend généralement a forme d'un graphique nommé NDVI (Normalized Difference Vegetation Index) .

Proxy-détection

À l'inverse, la proxy-détection regroupe l'ensemble des dispositifs d'acquisition de données qui opèrent au sein de la parcelle. Ceux ci peuvent être fixes, comme les plateformes météo ou les capteurs de flux de sève, ou bien amovibles et "embarqués" sur un tracteur / enjambeur pour balayer l'ensemble de la parcelle.

Automatisation des interventions

L'agriculture de précision (et ses application à la viticulture) étant une discipline en plein développement, de nombreux projets voient le jour pour l'acquisition de données, mais également pour l'automatisation des interventions.

On peut notamment citer les robots de tonte, les enjambeurs autoguidés, la pulvérisation par drone dans les parcelles non-mécanisables, les ajusteurs de pulvérisation etc. [3][4]

Pour aller plus loin

Consulter le compte rendu journée technique de Vitinnov à Bordeaux Science Agro, Viticulture de précision : les capteurs à la loupe. Lien.


Articles dans cette thématique

Portraits de ferme et retours d’expérience

Guides pratiques

Vidéos



Références

  1. Lowenberg-DeBoer, J.M. and Erickson, B., Agronomy journal, Setting the record straight on precision agriculture adoption, 2019. https://hau.repository.guildhe.ac.uk/id/eprint/17408/
  2. 2,0 et 2,1 Saias F., Génération vignerons, viticulture de précision : fiction ? 2018. https://generationvignerons.com/viticulture-de-precision-fiction-ou-realite/?cn-reloaded=1
  3. Loriette J., AgroTIC, La viticulture de précision : état des lieux et outils d’avenir, 2019. https://www.agrotic.org/veille/la-viticulture-de-precision-etat-des-lieux-et-outils-davenir/
  4. IFV Occitanie, Viticulture de récision : nos recherches, https://www.vignevin-occitanie.com/nos-recherches-2/viticulture-de-precision/
Partager sur :