Ecophyto Dephy.png

Un système pour des vignobles déjà implantés - IPM de l'Association Syrah

De Triple Performance
Révision datée du 1 juillet 2022 à 02:02 par 127.0.0.1 (discussion) (The LinkTitles extension automatically added links to existing pages (https://github.com/bovender/LinkTitles).)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à :navigation, rechercher
Parcelle suivie au printemps - Crédit photo : Thomas Gautier
Cet article est issu de la base GECO. Cliquez ici pour accéder à la page d’origine : Logo Geco


Mené de 2012 à 2017 sur le site de l'Association Syrah à La Roche-De-Glun (26), cet essai teste le système "IPM - 50%" dans le cadre du projet "EcoViti Arc Méditerranéen". L'objectif est de réduire a minima de 50% l'utilisation des produits phytosanitaires. 


Les principaux leviers employés pour atteindre cet objectif sont les suivants


Parmi le panel de leviers potentiellement mobilisables, le choix a été de s'appuyer sur ceux déja éprouvés individuellement au cours de projets antérieurs. La quête de la meilleure combinaison de ces leviers est au coeur des préoccupations lors de la conception de ce système. 


Principaux résultats et enseignements


L’arrêt du recours aux herbicides, aux insecticides et la forte réduction de l’usage de fongicide a permis de réduire l’IFT total  de 65% par rapport à la référence (réseau d’avertissement local, le Zoom Viti Nord). La maîtrise des bioagresseurs sur cette parcelle est excellente et aucune différence significative de rendement ou de qualité n’est mesurée entre la modalité et la référence.


C'est notamment l'utilisation de L'OAD Optidose® qui a permis une diminution conséquente de l'IFT Fongicides. Les règles de décisions ont très largement fait leur preuves. Cependant ces dernières supposent un travail de pilotage assez conséquent  en termes d’observation fine du vignoble (phénologie,symptômes) et de suivi des prévisions météorologique.


On constate que les leviers mis en place dans cet essai peuvent être rapidement adoptés par la majorité des viticulteurs. Ainsi on observe chez le viticulteur qui accueille l’essai une tendance générale à baisser son IFT au cours des années d'expérimentation.


Un focus sur le Black Rot (Guignardia bidwellii) est également réalisé dans ce document.


➔ PLUS D'INFO DANS LA FICHE SYSTÈME DE CULTURE EXPE


Annexes

Outils d'aide à la décision évoqués

Leviers évoqués dans ce système

Bioagresseurs évoqués

Cultures évoquées

Partager sur :