Système Grandes Cultures en rotation longue avec luzerne

De Triple Performance
Révision datée du 1 juillet 2022 à 00:05 par 127.0.0.1 (discussion) (The LinkTitles extension automatically added links to existing pages (https://github.com/bovender/LinkTitles).)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à :navigation, rechercher
Cet article est issu de la base GECO. Cliquez ici pour accéder à la page d’origine : Logo Geco
ARAA).  

Cet essai a été mené de 2012 à 2020 chez un producteur à Kleingoeft (67) dans le cadre du projet "INNOViPEST". L'objectif de ce projet est de constituer un réseau de tests de systèmes de culture innovants économes en phytosanitaires et d’évaluer leurs performances  Avant le démarrage de l’expérimentation, les éleveurs laitiers en non labour depuis 2004, conduisaient des systèmes de culture plus diversifiés que ce qui existe localement (maïs et blé). La succession de 9 ans retenue pour l’expérimentation est l’une de celles qui préexistait dans l’exploitation, à l’exception de la luzerne qui a été ajoutée en tête de rotation pour son effet nettoyant sur les adventices, son effet azote, ainsi que son intérêt fourrager.

Leviers mobilisés

Principaux résultats et enseignements

Une maîtrise difficile des adventices, une maîtrise satisfaisante des maladies et ravageurs. Les adventices vivaces ou pluriannuelles sont difficiles à maîtriser sans traitement chimique si une luzerne a un peuplement hétérogène.

L'IFT total (sans traitement de semences) est de 1,72, ce qui correspond à une réduction de 43 %. La rentabilité du système est supérieure à la référence, le stockage de carbone est favorisé par ce système, tout comme la porosité et la vie du sol.  

-> PLUS D'INFO DANS LA FICHE SYSTÈME DE CULTURE EXPE

Annexes

Leviers évoqués dans ce système

Bioagresseurs concernés par ce retour d'expérience

Cultures évoquées

Partager sur :