Sclérotinia sur chanvre

De Triple Performance
Révision datée du 30 juin 2022 à 22:01 par 127.0.0.1 (discussion) (The LinkTitles extension automatically added links to existing pages (https://github.com/bovender/LinkTitles).)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à :navigation, rechercher
Sclérotinia sur tige (Photochanvre ITC)
Ravageur
Cet article est issu de la base AgriFind. Cliquez ici pour accéder à la page d’origine : Logo AgriFind



Maladie qui n’a pas d’incidence sur le rendement de la culture. Le chanvre fait néanmoins partie des plantes hôtes qu’il faut considérer lors de la construction de la rotation.

La « pourriture blanche » : maladie fongique se conservant dans les sols.

Symptômes sur le chanvre

Sur quelques foyers isolés uniquement

Sclérotinia (Photochanvre ITC)

Tiges : lésions brun/jaune encerclantes

Dessèchement des parties supérieures de la tige à partir de la tache

En condition humide, un mycélium blanc enveloppe la tige.

Mycélium blanc de sclérotinia (Photochanvre ITC)

Développement de sclérotes en surface et à l’intérieur de la moelle.

Sclérotes de sclérotinia (Photochanvre ITC)

Période de présence

Période de présence :

J F M A M J J A S O N D


Apparition des symptômes sur pieds isolés, le plus souvent, à partir de la floraison jusqu’à la récolte

Méthode d’observation

Observation visuelle au champ. Sur au moins 4 placettes, observer 5 plantes.

Conseils de gestion technique et agronomique

Allongement de la rotation et des délais de retour entre les cultures sensibles et/ou hôtes

Risque assez localisé notamment sur les parcelles riches en matière organique et où le sol reste humide (fonds de vallée…)

Niveau de pression

Faible : délais de retour avec une culture sensible et/ou hôte > 6 ans

Moyen : délais de retour avec une culture sensible et/ou hôte entre 4 et 6 ans

Fort : délais de retour avec une culture sensible et/ou hôte < 4 ans

Cultures sensibles : colza, tournesol, pois, soja, luzerne

Les niveaux de pression sont donnés à titre indicatif et ne sauraient refléter une précision exacte de gravité d’infestation à un instant T ou de dommage ultérieur. D’autres facteurs propres à la culture et à la dynamique d’évolution des symptômes ou infestations interviennent.

Partager sur :