Sableux

De Triple Performance
Révision datée du 4 mai 2021 à 07:02 par Bertrand Gorge (discussion | contributions)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Sable


Les sols sableux, aussi appelés sols siliceux, sont bien aérés, faciles à travailler mais aussi très perméable. L’eau y passe comme dans un filtre entrainant avec elle les matières minérales fertilisantes, c’est pourquoi ils sont pauvres en éléments nutritifs.


Définition

Triangle des textures. Source : Parlons Science

Le sol sableux comprend plus de 60 % de sable, c'est donc un sol sec qui ne retient pas l'eau.


Le sable est un matériau granulaire constitué de petites particules provenant de la désagrégation de matériaux d'origine minérale (essentiellement des roches) ou organique (coquilles, squelettes de coraux, etc.) dont la dimension est comprise entre 0,063 mm (limon) et 2 mm (gravier) selon la définition des matériaux granulaires en géologie. Sa composition peut révéler jusqu'à 180 minéraux différents (quartz, micas, feldspaths) ainsi que des débris calcaires.


Le sable a de nombreuses applications, dont la principale est la fabrication du béton. C'est une ressource non renouvelable.Extrait de Wikipedia (CC-BY-SA)

Comment reconnaître un sol sableux ?

Un sol sableux est très facile à identifier : lorsque vous en prenez un poignée il n'y pas de cohésion entre les éléments constitutifs du sol, exactement comme lorsque vous attrapez une poignée de sable.


Les sols sableux sont souvent secs, pauvres en substances nutritives et très drainants. Ils sont peu (ou pas du tout) aptes à transporter l'eau jusqu'aux couches profondes par capillarités. Par conséquent, le travail des sols sableux au printemps, doit être réduit au minimum pour conserver l'humidité dans le lit de semences. La capacité des sols sableux à retenir les substances nutritives et l'eau peut être améliorée par un apport en matière organique.


On y trouve essentiellement des plantes aimant l’acidité et supportant bien la sècheresse : la digitale, l’ajonc, la fougère, la bruyère. On y cultivera de préférence les hortensias, rhododendrons, camélias, anémones du Japon, andromèdes…, les bulbes.


Pour améliorer un sol sableux, il faut avant tout apporter régulièrement un maximum de matière organique qui va jouer un rôle d’éponge naturelle pour retenir l’eau et les éléments nutritifs.


L’arrosage sera moindre mais plus fréquent pour éviter le lessivage.

Avantages et inconvénients

Avantages

  • Se travaille sans effort
  • Se réchauffe rapidement car la terre est légère et poreuse

Inconvénients

  • Laisse filer l'eau sans la retenir, d'où nécessité d'arrosages fréquents
  • Stocke mal les éléments nutritifs ce qui induit un sol pauvre


Sources


Annexes



Exemple de mise en œuvre caractérisé par cette conditions pédo-climatique