Nématode à kystes sur betterave

De Triple Performance
Révision datée du 30 juin 2022 à 10:23 par 127.0.0.1 (discussion) (The LinkTitles extension automatically added links to existing pages (https://github.com/bovender/LinkTitles).)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à :navigation, rechercher
Nématode à kyste (Ephytia-INRAE)
Ravageur
Cet article est issu de la base AgriFind. Cliquez ici pour accéder à la page d’origine : Logo AgriFind



Les nématodes à kystes (Heterodera schachtii) sont des nématodes endoparasites (a besoin d’une plante hôte pour se reproduire).

Forme ovoïde jusqu’à 1mm de diamètre. Les femelles attachées aux radicelles sont blanches, forment les « kystes ». Elles ne deviennent visibles qu’au stade adulte. Puis elles brunissent, passent d’une forme ovale à une forme de citron et se détachent de la plante. Les kystes bruns sur les racines contiennent les œufs et les larves.

Les dégâts sont causés par les larves dans le système racinaires.

Symptômes sur la betterave

Retard de croissance, favorable au développement des adventices.

Symptômes de carence en magnésium. Jaunissement et flétrissement des feuilles extérieures. Présence par foyers puis s’étend à la parcelle.

Pivot peu développé, prolifération des radicelles, kystes blancs à bruns sur les racines.

Nématode à kyste sur pivot (Ephytia-INRAE)

Période de présence

Période de présence :

J F M A M J J A S O N D


Avril à Novembre.

Méthode d’observation

Du stade 6 feuilles à la récolte.

Observation des racines (pivot, radicelles, kystes)

Conseils de gestion technique et agronomique

Lutte préventive :

Implanter un couvert de crucifère nématicide après le précédant.

Semis précoce.

Variétés tolérantes.

Allonger la rotation, délai de retour de 3 ans minimum

Éviter l’implantation successive ou trop rapprochée de plantes hôtes

Limiter les repousses de plante hôte

Élimination des résidus végétaux

Facteurs favorables :

Temps chaud et humide

Sol superficiel ou chaud ou pH basique

Drainage insuffisant

Épandages agro-industriels

Proximité avec des sites de transformation, même anciens.

Rotation courte

Plantes hôtes (ex : colza, chou, épinard, céleri, œillet, saponaire, chénopode, stellaire, arroche)

Niveau de pression

Faible : 500 œufs/100ml de terre, présence de kystes sur les fibres racinaires du précédent cultural

Les niveaux de pression sont donnés à titre indicatif et ne sauraient refléter une précision exacte de gravité d’infestation à un instant T ou de dommage ultérieur. D’autres facteurs propres à la culture et à la dynamique d’évolution des symptômes ou infestations interviennent.

Partager sur :