Laurent Schwartz - Cancer : entropie et énergies pour une médecine du vivant

De Triple Performance
Révision datée du 2 août 2022 à 15:04 par Bertrand Gorge (discussion | contributions) (Ajout de mots-clé)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à :navigation, rechercher
Vidéo - Ver de Terre production (5 juin 2020) - Laurent Schwartz - Durée : 91 minutes

Thumbnail youtube tZbnbN5iQrY.jpg

Aujourd'hui, nous vous proposons une conférence donnée en septembre 2019 à la Cité des Sciences et de l'Industrie à Paris par le professeur Laurent Schwartz !


Transcriptions

bonjour à toutes et à tous sains et un

grand merci à toutes les personnes
présentes
bien entendu les conférenciers les
patients les témoins ces rames et
surtout le public est venu écouter je
suis romain attal je travaille au palais
de la découverte ou dans l'unité un
chercheur une manip 1 nous organisons
actuellement une petite exposition sur

Afficher la suite

le thème du cancer dont le titre est le

cancer de poing maladie simple compliqué
et dans le cadre de cette exposition une
dizaine de chercheurs partent ici
viennent présenter leurs travaux de
recherche des collaborateurs du docteur
laurent schwartz et autour du problème
du métabolisme du cancer et dans le
cadre de cette exposition donc on a
ajouté deux conférences le 14 septembre
dernier une conférence de mireille dumas
qui a eu lieu au palais de la découverte
qui sera en ligne prochainement et
aujourd'hui la conférence du docteur
laurent schwartz un qui va nous parler
donc de son approche et de la proche
métabolique du cancer en général avec le
même titre donc le cancer maladie simple
compliqué comment comprendre le
phénomène cancéreux il y aura des
témoignages de patients c'est laurent
qui va gérer ça au niveau du timing à
quel moment
donc voilà il y aura bien sûr des
questions une interaction avec les les
auditeurs n'hésitez pas il y aura des
micros qui vont passer et
si vous êtes sur paris région parisienne
et que vous êtes encore disponible
jusqu'au 13 octobre
n'hésitez pas à venir au palais de la
découverte chez de la publicité qu'en
n'hésitez pas à venir au palais de
découverte pour voir l'exposition est
peut-être si vous venez le mercredi le
samedi ou le dimanche jusqu'au 13 voire
des exposés c'est à 14h et 15h30
chaque mercredi samedi dimanche jusqu'à
la fin de fini avec la fête de la
science la fin de la fête de la science
est même le 12 et 13 je crois que c'est
octobre rose donc on peut intégrer ça
dans ces manifestations
voilà c'était simplement pour vous
signaler que c'était dans le cadre de
cette exposition que cette conférence
était organisée et je vais laisser la
parole à laurent qui est juste ici merci
beaucoup
[Applaudissements]
bonjour merci d'être venu dans le malgré
les gilet jaune la mort de jacques
chirac et je ne sais trop quoi d'autre
je suis content que vous soyez tous là
donc je vais essayer de vous faire
passer des messages
le premier message c'est qu'il faut
regarder devant et pas regardé derrière
alors si vous voulez regarder derrière
c'est à dire le bilan de la cancérologie
telle qu'on l'a connue
vous allez et c'est mireille dumas qui
m'a indiqué ce site que je ne
connaissais pas sur le site de global
cannes globa pour global cannes pour
cancer et là vous voyez défiler dans la
majorité des pays développés la
mortalité par cancer par site par année
avec tout le suivi et ainsi de suite
donc vous avez tous les chiffres et mon
propos n'est pas de revenir sur le passé
ça n'a pas de sens mais vous pourrez
vous même vous rendre compte du bilan de
ce qui a été fait et possiblement de
l'inadéquation entre les sommes
astronomiques qui ont été dépensés et
les résultats réels
mais partiel donc le propos que je
voudrais vous faire avant d'aller dans
les diapos c'est le cancer est
fondamentalement une maladie simple
c'est une maladie qui se définit par les
fèves à rebours et je vous expliquerai
ce que c'est l'effet var bourg étant une
conséquence une simple conséquence du
deuxième principe de la thermodynamique
le deuxième principe de terminer mais je
suis je rentrerai là dedans
mon but n'est pas de vous perdre donc on
est en train de vivre une période
formidable je pense ça doit être un film
ou quelque chose comme ça comme titre
mais on vit la compréhension
l'explication de ce qui a été le grand
fléau du 20e siècle et on vit cette
période de transition où on a compris la
maladie et on n'a pas encore le
traitement pour les malades qui ont
besoin d'un traitement
là maintenant tout de suite donc c'est
une période extrêmement difficile une
période de contraste entre une science
qui avance extrêmement vite et qui est
extrêmement clair et un besoin quotidien
pour beaucoup d'entre vous qui sont là
avec la quête de la martingale du
traitement miracle que malheureusement
nous n'avons pas mais que nous espérons
avoir mais pour l'instant nous ne
l'avons pas donc on sait groupe et tous
ensemble un groupe essentiellement
d'amis je vous donnerai des listes de
noms après peu importe qui c'est mais et
avec une idée de base
une idée simple le cancer c'est pas
compliqué et le jour où c'est pas
compliqué ce qui est un pari pascalien
je dire si c'est compliqué ça sert à
rien d'aller chercher on va pas y
arriver donc l'idée c'est le cancer est
simple et on s'est organisé tout d'abord
dans un réseau de de matheux de
physiciens et ainsi de suite et plus
récemment une fondation a été posée est
acceptée dans le site de la fondation de
france
donkey retenue reconnue d'utilité
publique fondation qui va avoir comme
but de nous aider à financer la suite
donc les les médecins au physicien il y
en a certains dans la salle et ça pas de
sens que je les salue mai mais je tiens
à eux en tout cas sont ici la plupart
sont issus des grandes écoles
parisiennes que soit normale sup ou
polytechnique et il ya tout un réseau en
plus de médecins et maintenant j'espère
de malades pour mettre tout ceci en
musique
la question est ce qui nous unit ce soir
c'est la difficulté et la volonté de
faire un passage entre une compréhension
de la maladie est au fond la fin d'un
fléau nous le groupe des gens que j'ai
animée mais ami avec lequel on a passé
un de plus un dîner à la maison à
essayer de comprendre de cancer nous
avons fait une grande partie du boulot
et on peut pas aller beaucoup plus loin
avec la structure dans laquelle on n'est
que de comprendre ce que c'est que le
cancer est de pouvoir l'exprimer en une
phrase ou deux maintenant on va se
passer une autre étape qui va être la
mise en place d'un traitement avoir un
traitement efficace un traitement non
toxique et ainsi de suite
et ça c'est plus forcément les mêmes
acteurs c'est plus forcément le même jeu
c'est plus forcément les mêmes personnes
et c'est ça que je voudrais que l'on
définisse tous ensemble et surtout
autour de la discussion qui va venir
alors excusez moi j'en ai passé une de
trop voilà moi j'aimais quand j'étais
avec un jeune étudiant poser une
question que je trouvais vacharde mais
au fond extrêmement symbolique c'est
qu'est-ce que le cancer et suivez
habituellement une définition de
prolifération anormale de cellules pas
franchement normal
et qui ne répondaient plus haut à lomé
au stasi et cellulaire enfin bon
des trucs qui avait pas de sens et au
fond de quoi parle t-on si on veut
guérir le cancer
la première question la première buté
sur laquelle on était c'était de quoi
parle-t-on
qu'est ce qu'on a en face de soi qu'est
ce que la maladie et ça va être le
propos de cette conférence d'expliquer
j'espère en termes clairs et
compréhensibles par tout un chacun que
le cancer n'est que l'effet barbour
lui-même une conséquence de la deuxième
loi de la thermodynamique
alors vous voyez bien que la définition
de cancer de la définition du cancer a
varié des notions aussi simple que les
métastases sont des notions qui
n'apparaissent dans la littérature
scientifique que dans les années 1820
1830
avant on sait pas que le cancer peut
métastasé
d'où on confond sa des maladies
infectieuses puis vous avez les
hypothèses de tovar bourg on reviendra
dessus dans les années 1920 va rebours
est un personnage qui n'est pas que très
sympathique excellent scientifique prix
nobel
nominée pour un deuxième prix nobel dont
les élèves dont hans creps auront le
prix nobel je dire si c'est tout mais un
monde extrêmement scientifique mais qui
refusait tous les contacts avec les
femmes vivait une vie d'ascète ne
mangeant que les graines de son jardin
et ainsi de suite et se coupant du monde
et son erreur ou pas a été de ne pas
quitter l'allemagne et en 45 quand les
soviétiques arriver le trouve à berlin
il sort de son abri en dix en dix ans
ich bin der professeur warburg
je suis professeur warburg évidemment
les soviétiques
peu importe mais il ne partira pas aux
etats unis c'est à dire que ses théories
sur le métabolisme ne vont pas devenir
monnaie courante
comme ce que les physiciens allemand ou
ont disséminé dans les états unis ainsi
de suite après le cancer va être perçue
comme une maladie génétique vous le
savez tous
et puis a eu une hypothèse derrière
l'autre et peu importe les hypothèses
donc quand on est paumé ou partiellement
paumé
qu'on est devant une devinette de la
delà de la biologie qu'on ne comprend
pas de sens à j ai bien il faut faire
retour sur qu'est ce qu'on sait vraiment
et au fond ce que l'on sait c'est que la
physique contrôler l'ensemble du monde
et que au fond il n'y a pas tellement de
loi de physique qui explique ces
bâtiments qui explique la dérive des
continents et ainsi de suite
donc est-ce que la biologie c'est à dire
vous moi les maladies peuvent
s'expliquer simplement par de la
physique et là j'ai eu l'aide d'olivier
la fidh qui me fait plaisir d'être dans
la salle mais aussi de marc henry pour
essayer de comprendre avec des termes de
physique de des lois extrêmement simple
du vivant alors je vais venir à la
première partie de l'exposé c'est le
cancer c'est l'effet barbour alors ce
que nous on a vu depuis les années 80 90
c'est quand on fait un examen en
injectant du sucre radioactifs comme
chez ce malade vous voyez bien que le
sucre radioactif est injectée au pli de
du coude et vous voyez que les ganglions
là c'est pas besoin d'être grand médecin
pour voir que les ganglions capte le
glucose et vous voyez dans le coup et
dans le médiastin des ganglions qui sont
immoraux et les cellules tumorales vont
capter entre trois à vingt fois plus de
sucre que les cellules normales et ça ça
a permis de faire sortir de l'oubli les
travaux de vars bourg et barbour en 1920
donc une partie des travaux ont même été
fait avant la guerre de 14 il savait
récupérer un bout de deux tumeurs et il
avait remarqué que les tumeurs capter
beaucoup de sucre qu'il ne peut que les
tumeurs ne pouvait pas brûler et en
faisait de l'acide lactique ce qui en
d'autres termes c'est à dire en termes
non médicaux on appellerait une
fermentation et vous avez d'autres modes
de
fermentation que vous connaissez la
formation la fermentation éthylique
captation du sucre et le déchet n'est
pas de l'acide lactique
mais de l'éthanol qui fait le schnaps
d'alsace et vous avez la fermentation
cancéreuses qui est une augmentation à
l'acide lactique
alors je dois cette diapos à romain qui
a très gentiment introduit le topo quel
est le point commun entre ces trois
problèmes
le coureur de fond qui va avoir des
crampes il peut courir des kilomètres
les créneaux m me va avoir des crampes
il voir des crampes parce que les
cellules normales n'ont pas assez
d'oxygène les muscles brûlent plus
dessus qui n'ont d'oxygène donc vont pas
bien pouvoir brûlé et va sécréter de
l'acide lactique la choucroute
là encore alsacienne c'est en
l'occurrence des bactéries qui brûlent
mal le sucre et vont sécréter de l'acide
lactique l'acide lactique
est ce qui donne à la choucroute son
goût un peu amer en allemand ça or
croûte donc amer ou acide
évidemment ce qui nous intéresse plus
que le choc route le cancer le cancer
capte le sucre et sécrètent de l'acide
lactique
donc vous avez ces trois phénomènes qui
n'ont a priori rien à voir les uns que
les autres mais qui peuvent s'expliquer
par la fermentation lactique alors 2e
diapos que je dois un romain le point
commun entre ces trois paramètres
le dromadaire as à deux bosses je
confonds toujours comme tout le monde
le coureur et maigrir alors ça chameau
excusez-moi bon c'est vous m'en voudrez
pas ça n'a rien à voir les équations
restent bonnes
même si je les mélange un jour sur deux
mais bon look a qu'une bosse mais c'est
la même chose
alors quand vous voulez vous promener
dans le désert avec un dromadaire vous
un chameau peu importe vous lui faites
boire de l'eau évidemment et vous savez
que vous pouvez partir en longues
promenades dans le dans le désert il va
évidemment en boire ou consommer l'eau
qu'il a pris dans l'estomac mais très
rapidement il a des réserves et les
réserves
du chameau d'eau cc boss dont je pensais
comme tout le monde que c'était de la
flotte
c'est pas de la flotte c'est de la grèce
et quand la grèce se combine avec
l'oxygène
ça va vous donner de l'eau c'est de
l'eau métaboliques et vous avez
quelqu'un qui est totalement fascinant
qui vit à la période de galilée qui
s'appelle severino severino bon tout le
monde l'a oublié
alors comme il est de la noblesse il a
le même prénom que le nom de famille ce
que j'ai appris c'est comme ça chez les
slovènes enfin ça fait peut-être très
bien et il va vivre sur une balance
il devait être psychologiquement un peu
original mais il va passer sa vie sur
une balance et il va peser tout tout ce
qui rentre tout ce qui sort
il va peser la sueur il va comprendre la
notion de transpiration il va peser les
excréments liquides et solides et la
nourriture et il va se rendre compte que
on sécrète nous vous mois 600 grammes
d'eau par jour
donc évidemment qu'on boit de l'eau vous
le savez tous je dirige enfonce une
porte ouverte mais on fabrique 600
grammes d'eau c'est ce qu'on appelle
dans le jargon l'eau métaboliques et
c'est cette eau métaboliques qui en
disparaissant progressivement parce que
la mitochondrie c'est à fait que nous
avons l'aspect desséché quand vous
prenez une photo de quelqu'un vous voyez
quelqu'un voyez son âge et voyait bien
qu'un gosse et plus rembourrés ou plus
joufflue qu'un adulte parce que sont nos
métabolique sécrétée par ses
mitochondries reste à l'intérieur de la
cellule et que la cellule est simplement
plus humidifié donc le sportif lui
apparemment pour les marathoniens
ils peuvent courir 20 30 km et au bout
de 30 km il passe en cette hausse et ils
vont brûler leur gras c'est ce qui parle
de murs et tonique est la dernière
personne dont j'ai oublié le nom est
passé dont vous voyez de à faire un
régime drastique il n'a rien mangé
pendant un an un peu plus qu'un an et il
a évidemment survécu tout ça en brûlant
ça c'est corps gras donc on peut vivre
avec un régime cétogène
on peut vivre en ne brûlant que son gras
que ça s'appelle un dromadaire ou un
chameau peu importe où quelqu'un qui est
en surcharge pondérale et qui tient un
an
bon alors juste pour revenir à l'effet
barbour quelques mots un peu compliqué
le glucose le sucre il peut arriver deux
choses dans la cellule la première c'est
le sucre est brûlé saoufé du gaz
carbonique et de l'eau et beaucoup
d'énergie d'atp et la deuxième chose
c'est ya blocage
et quand il y à bord cage c'est ce qu'on
appelle l'effet va rebours le rendement
énergétique devient beaucoup plus faible
et c'est ça le cancer et l'ensemble de
la symptomatologie du cancer c'est le
sucre qui est capté le rendement qui
s'effondre et donc la cellule est la fin
elle a besoin de manger
elle va capter de plus en plus de
glucose c'est l'imagerie je vous ai
montré avant et c'est ce qui va se
passer et qui va expliquer la
symptomatologie cancéreuses
ça c'est la même chose dit avec un
schéma dans les cellules tumorales le
glucose ne peut pas être brûlés et il
est transféré en lactate c'est ce qu'on
appelle l'effet var bourdoncle
acidification du tissu à l'extérieur
parce que c'est de l'acide lactique un
je vous rappelle la choucroute
c'est piquant c'est un peu acide c'est
la même chose alors que les tissus
normaux eux vont pouvoir brûler le
pyruvate pyruvate c3 carbone le succès
si carbone le pire aux 26,3 carbone et
ce à un nombre facile à retenir pyruvate
c'est le feu la purification c'est le
même mot ça brûle et la cellule est
incapable de brûler ce pyruvate et c'est
cette incapacité de brûler le pyruvate
qui fait sortir du lactate alors les
fèves à rebours
c'est probablement une des grandes
découvertes qu'on a fait est au fond
c'était enfoncer une porte ouverte
l'ensemble de la symptomatologie
cancéreuses tout ce qui fait le cancer
tout ce qui nous décrit la complexité du
cancer
c'est l'effet barbour et là je dois
beaucoup à frédérique gouillaud de
m'avoir beaucoup expliquer toutes ces
voies métaboliques et à maurice israël
qui m'a initié à tout ça parce que c'est
pas que simple moi je suis
radiothérapeute de formation donc les
fèves harbour j'avais vu ça dans les
bouquins mais je n'avais vu entre plein
d'autres choses et les fèves à rebours
donc cette incapacité de brûler le sucre
et donc quand on brûle mal on fait du
poids je veux dire c'est c'est la même
chose va être responsable de la
croissance la croissance tumorale va
appuyer sur les tissus à côté on va
faire ce qu'on appelle une stroma
réaction tout ça c'est des termes
techniques et en appuyant sur les tissus
adjacents va entraîner une réponse
immunitaire
la réponse immunitaire c'est que la
conséquence de l'augmentation de
pression c'est de ce degré de simplicité
et quand vous changez l'alimentation
cellulaire vous aller entraîner des
mutations dernière chose et ça je vais
essayer de revenir dessus mais c'est un
peu compliqué mais je voudrais qu'on y
arrive c'est l'incapacité à évacuer
l'entropie alors je voudrais un tout
petit peu je vais essayer pas vous
perdre mais je pense que c'est
fondamental c'est l'entropie alors mes
jeux excusez moi j'ai promis de diapos
cet effet va à rebours peut être causée
par différentes choses
alors on sait que ça peut être causée
par des anomalies du génome
on ne doute pas que y ait dans le cancer
des anomalies du génome
quand vous avez des gènes qui s'allument
pour faire rentrer du sucre en grande
quantité ça entraîne les fèves à rebours
c'est ce qu'on appelle les oncogènes les
oncogènes quand vous les mettez sur une
carte sont tous des gènes qui font
rentrer de l'alimentation dans les
cellules
cette alimentation sous forme de sucre
l'insuline état et est fortement
cancérigènes ou les insulines line
growth factor où les facteurs de
croissance institutes qui ne sont jamais
que du steak haché le travail de
frédéric et et de son équipe a été de
montrer que un autre paramètre celui
auquel on n'avait pas pensé et qui nous
ramène à la physique et elle a raison de
l'effet va rembourser la pression
est ce que c'est un clinicien c'est que
le facteur du risque de cancer c'est
l'inflammation si vous avez une
inflammation vous aller progressivement
développé un cancer et je vous rappelle
que dans les années 20 quand ils
voulaient faire des cancers
expérimentaux il grattait les la peau
constamment brûler gratter brûler
gratter cela passerait plus aucun comité
d'éthique aujourd'hui un et je pense à
juste titre mais ça finissait par
entraîner un cancer
donc quand vous entraînez inflammation
de façon sans arrêt vous aller entraîner
un cancer alors l'inflammation
aujourd'hui c'est plus en brûlant et en
grattant mais c'est en enfumant est
l'atout d'une bronchite chronique ou la
cuite à l'alcool tout ça sont des
facteurs de risque inflammatoire de
toutes ces pathologies lourdes
donc l'effet barbour lui même à des
causes qui sont des causes d'engorgement
cellulaire par la pression et ainsi de
suite
alors je vais revenir à l'histoire
d'entropie parce que pour moi c'est
important
au fond ce côté jusqu'à présent cancer
et galva rebours le var bourg peut être
induit par différentes choses
essentiellement la pression mais qu'est
ce qui cause les fèves harbour alors
c'est une problématique qui est une
problématique de scientifiques
c'est une problématique qui nous permet
à nous de comprendre quelque chose alors
on est en 1830 juste avant la révolution
et il ya un physicien qui mourra jeunes
qui s'appelle carnot et sadi carnot je
ne confonds toujours parce qu'il ya eu
un président si et carnot il travaille
sur la machine à vapeur à l'époque avait
cédé seules machines qu'ils avaient et
il se rend compte que si vous chauffez
une locomotive
vous mettez 100 maisons calories de bois
ou de charbon
vous allez obtenir 30 calories de
mouvement donc il ya 70 calories ou
équivalent qui vont disparaître comme on
dit dans le langage imagé qui servent à
chauffer les petits oiseaux et donc et
ça il va employer un terme qui s'appelle
l'entropie
vous avez une part du rendement qui s'en
va et ça va donner de la perte de
l'entropie et arrive après soit une loi
fondamentale qui est la loi de deuxième
terme lois de la thermodynamique
vous ne pouvez avoir de réaction
chimique avec une augmentation
d'entropie si vous prenez c'est une loi
qui a été décrit très largement dans 1
2850 c'est l'apport vous allez forcément
vers le désordre si vous avez une plage
moitié blanche boîtier noir
il n'est qu'une question de temps pour
avoir une plage grise vous allez
mélanger les grains de sable blanc et
noirs forcément vers le gris ça ça peut
sembler totalement trivial c'est ce
qu'on imagine être l'équation de la vie
au fond toutes cellules vivantes
quelle qu'elle soit c'est toujours la
même chose
vous avez de l'alimentation cea qui vous
donne soit de la masse la biomasse b
soit de la chaleur soit des déchets ces
éléments terre c'est mark henry qui l'a
vu c'est ça peut sembler triviale donc à
égal b + c est plus d au moins d'un
poisson de façon relativement simple à
retenir
et qu'est ce qu'on voit eh bien il faut
que ce soit compatible avec la deuxième
loi de la thermodynamique donc
l'entropie donc vous devez avoir plus
d'entropie qu'avant donc votre cellule
soit elle va lâcher la tempe de la
chaleur et je vous rappelle qu'il n'y a
aucun animal qui ne lâche pas de chaleur
nous sommes à 37 degrés cette chaleur
ont fait on est à 37 degrés à cause de
la deuxième loi de la thermodynamique
soit elle la mls l'entropie sous forme
de masse et c'est ça qui va entraîner la
division cellulaire
donc qu'est ce que j'essaye de vous dire
la cellule elle peut faire deux choses
soit elle fait de la masse c'est
l'entropie qui passe sous forme de main
de masse et ça se divise en deux c'est
simple comme tout soit elle fait du
catabolisme et du catabolisme elle fait
le brûle vous faites soit de la masse
soit vous brûlez et tout en biologie
peut être compris soit par faire de la
masse soit pas brûler et qu'est ce que
ça va être le cancer vous l'avez compris
on brûle plus la cellule brûle plus dans
quel fait de la masse et tout ça c'est
une conséquence trivial de la deuxième
loi de la thermodynamique
alors je sais que ces choses là peuvent
sembler un peu abscons d' me c'est
maintenant nous avons la grille de
lecture qui nous permet d'avoir une
compréhension du cancer donc je vous
rappelle le cancer c'est l'effet barbour
c'est des mots qui sont synonymes
il n'y a pas de cancer en clinique qui
ne capte le sucre il chauffe tous au pet
scan et deuxièmement cet effet va
rebours est lui même une conséquence de
la deuxième loi de la thermodynamique
on est on a quitté le monde de de
l'incompréhension pour se retrouver sur
une maladie qui somme toute simple donc
le traitement il va avoir un seul but
c'est de ré versé cet effet va rebours
ou une autre façon de dire que
l'entropie sens nice sous forme de
chaleur ça n'est que ça mais maintenant
nous avons une grille et quand on a une
grille on peut espérer avoir un
traitement avant jusqu'il ya peu la
façon de découvrir des médicaments s'est
on voyait que des cellules sous un
traitement abcd mourrait ou ainsi de
suite et on essayait ça chez le malade
on n'avait pas de grille c'était au
petit hasard la chance et quand on est
au petit hasard la chance habituellement
ça marche pas ou là maintenant on a une
grille les choses sont simples et on a
compris
j'ai passé l'eau métaboliques
ce que j'essaye donc toujours de vous
dire c'est que tout en biologie et en
médecine peut se lire par les yeux de la
physique y compris le vieillissement le
vieillissement qui nous affligent tous
d'une façon ou d'une autre c'est le
dessèchement ce qu'on voit de façon
élémentaire ce dessèchement qui est liée
à la diminution de progrès si de
sécrétions d'eau par la mitochondrie qui
elle aussi il fait de l'eau et qui nous
a sèche alors jusqu'à présent comment
est-ce qu'on essayait de traiter le
cancer
on savait que quand la mitochondrie
marché mal on faisait des radicaux
libres
ces radicaux libres vous avez dû en
entendre parler ce sont des ailés et ce
sont des mots qui sont forgés dans les
années 1950
parce que des spécialistes de
l'industrie du pétrole vont travailler
dans le cancer et il retrouve les
radicaux libres qu'ils avaient
l'habitude de d'étudier dans l'industrie
pétrolière et donc ils vont parler des
des radicaux libres et au fond ces
radicaux libres sont simplement dus à
une chose la mitochondrie marche mal
quand la mitochondrie match mal eh bien
il ya des tas de choses qui devraient
être étais je parle de l'entropie
essentiellement les électrons les
électrons n'arrive pas à sortir les
électrons ne sortant pas c'est un jeu de
billard et de fabrication de radicaux
libres qui vont détruire et la seule
façon qu'on avait compris à l'époque
comme vous avez des radicaux libres et
qu'il faut les traiter
ben vous bombardier de radicaux libres
et si vous aviez de la chance les
radicaux libres allait se sani les uns
aux autres et c'est probablement comme
ça que marche la radiothérapie et c'est
probablement comme ça que marc la
chimiothérapie la chimiothérapie c'est
extraordinairement toxiques
on ne peut pas faire une chimiothérapie
sur une veine périphériques il faut
mettre porte 4 enfin un petit endroit où
on injecte la la chimiothérapie dans la
veine et dans ces cas là vous mettez
dans une grande veine ça passe parce que
ce sont des produits extraordinairement
corrosif et pour ceux qui ont été
infirmier ou étudiants en médecine ou
n'importe quoi une des grandes peurs
qu'on a c'est de faire couler la
chimiothérapie en dehors de la grosse
veine parce que ça fait des trous donc
on essayé de traiter ces radicaux libres
par d'autres radicaux libres y compris
la radiothérapie la chimiothérapie ce
que je vais essayer de vous amener c'est
que vous avez d'autres traitements
extrêmement efficace probablement
infiniment moins toxiques qui vont
traiter ces radicaux libres et qu'ils
vont détoxifier ces électrons qui nous
polluent le cancer bon je vais passer ça
donc vous avez compris
on a maintenant grâce à la physique
un tableau plus global plus profond que
celui qui était avant où on a une carte
de lecture cette carte de lecture nous
permet de comprendre que la
chimiothérapie et la radiothérapie
marche
mais quelle marche probablement en
jouant sur l'effet va rebours mais que
vous avez d'autres façons de traiter et
ça nous allons passer maintenant une
deuxième partie du topo progressif c'est
qu'est ce qu'on fait actuellement pour
essayer de trouver de meilleurs
traitements
alors évidemment comme on veut améliorer
la façon de brûler la façon la plus
élémentaire ça serait d'injecter des
mitochondries seulement on s'est très
bien aux laboratoires et c'est déjà pas
facile mais d'injecter des mitochondries
chez un malade un vrai malade l'injecter
dans cette humeur et pas ailleurs
au fond on en est très loin donc est ce
que l'on peut faire redémarrer la
mitochondrie ou est ce qu'on peut faire
autre chose alors il ya différentes
techniques qui sont en train de ce feu
de se développer
la première chose c'est quand on a un
moteur qui s'emballe c'est vrai pour
quand on cale en
enfin canton calais dans les anciennes
voitures ont réduit l'apport de
nourriture
c'est ce qu'on fait pour que la voiture
redémarre
c'est ce qu'on essaye de faire pour le
malade ont réduit l'apport de nourriture
et il ya n plus un papier dans la
littérature qui montre que de diminuer
l'apport de glucose mais aussi
d'alimentation diminue la croissance du
cancer
vous avez vous pouvez jouer à guitar
mines vous pouvez relancer la
mitochondrie enfin il y à il ya un an
plus une technique je vous montre juste
que une façon classique de lever les
fèves à rebours c'est la chimiothérapie
là c'est une patiente
vous devez voir lakiha de métastases
hépatiques oui ces images où ça fixe le
sucre
après la chimiothérapie les métastases
hépatiques ont disparu donc la
chimiothérapie lève les fèves à rebours
le seul problème c'est qu'elles tuent
aussi des mitochondries et qu'on se
retrouve l'un dans l'autre avec un
traitement un temps efficace si après
extrêmement toxique et quand ça
redémarre on court derrière la maladie
enfin tous les cancérologues
malheureusement savent ça bon
alors qu'est ce qu'on peut trouver pour
redémarrer la mitochondrie qu'ils soient
potentiellement moins violent qu'une
chimiothérapie n'ont malheureusement on
sait l'efficacité et on sait les dégâts
alors nous ce qu'on avait fait à
l'époque c'est que ça remonte maintenant
à 2007
les premières publications donc sa dette
ou pas hier on avait montré que l'acide
glycolique redémarrer la mitochondrie
depuis il ya plus de 300 publications
qui montre que ça marche
le dire on a été confirmé à droite à
gauche quand on a commencé il y avait
aucune publication sur le cancer et les
publications sur l'alzheimer pour la
cidi poétique et depuis il ya eu plein
de publication qui confirme que chez la
souris mais aussi chez l'homme il ya une
forme d'efficacité et lead roxy traquer
la deuxième molécule qu'on a poussé nos
le groupe de guido kroemer à gustave
roussy a confirmé l'efficacité et ça a
été confirmé aussi harvard
donc tous à la science c'est à dire le
fait que en redémarrant la mitochondrie
vous lever le barbour que les cellules
pousse moins vite et pour les physiciens
ici ça fasse plaisir vous laisser vous
permettez à l'entropie de partir et bien
tout ceci à mon avis et au delà de la
discussion scientifique s'était
largement fait et refait alors ce bon ça
c'est pour souvenir du passé pour ceux
qui savent pas c'étaient les souris
innocente qui ont été injectés avaient
des tumeurs
voyez que la souris vous injectez en un
mois et demi elle est morte
donc un mois et demi après l'injection
c'est souriant ce n'est pas gros une
souris ces 20 g et quand la tumeur fait
de l'ordre d'1 gramme vous devez
l'alternative et que par contre quand
vous traitez avec à elle plus sage c'est
l'acide glycolique hydroxy citrate vous
arrivez à ralentir la tumeur alors ça ça
a été fait avec les cancers du rein de
la prostate de tout ce que tu veux tout
ce que vous voulez c'est est universelle
et comme je vous le disais avant ça a
été confirmé après alors peu importe ce
schéma métabolique dans lequel
tout le monde se perdre est peut-être un
peu moins mois maintenant mais mais
encore croyez moi je me perds assez
souvent mais on touche des enzymes qui
sont des enzymes clés du métabolisme qui
sont la purée vague des hydrogénases et
la tp citera triage avec ses traitements
alors ça c'est là on était en 2007 2012
depuis les malades ont ramené d'autres
idées d'autres traitements et je
voudrais vous parler de deux molécules
une plus précisément qui s'appelle le
bleu de méthylène alors le bleu de
méthylène c'est simple c'est la plus
vieille molécules de synthèse ses plus
vieux que l'aspirine
ça a été synthétisé en 1878 c'était au
début un échec commercial parce que
c'était allemands qui voulaient avoir du
bleu pour colorier en bleu mais c'est
instable et vous le savez tous parce que
quand vous écrivez avec votre stylo
enfin pour ceux qui écrivent avec le
stylo c'était au bleu de méthylène qu'on
écrit et quand vous voulez les faces et
vous changez le ph et vous mettez un
petit peu d'acide dessus ce sont les
effaceurs qu'on achetait à nos gosses
donc c'est pas bon pour colorer mais ce
que l'on sait est ce qu'on découvre très
tôt c'est que c'est un traitement du
paludisme de la lèpre de la tuberculose
et je me suis sortie où j'ai fait sortir
tous les livres qui ont été écrits sur
le bleu de méthylène à la bibliothèque
nationale de france pour savoir un peu
ce qui a été là et je voudrais remercier
coccinelle qui est une femme qui est ici
qui se reconnaîtra qui m'ont envoyé très
gentiment un livre à ce sujet là mais ce
qu'on apprend c'est que au début c'est
madhi infectieuses qui sont vrais
problèmes dans les années 1930
c'est l'augmentation de la respiration
cellulaire
donc ça lève le var bursa on le comprend
dans les années 30 est aujourd'hui grâce
au travail de frédéric guyot ou d'autres
ça il est probable que ça permette
l'élimination des électrons et rétablir
le protoxyde redox et il ya de
nombreuses publications maintenant sur
l'intérêt du bleu de méthylène n'ont pas
tort dans le cancer mais que dans
l'alzheimer
le parkinson ou des pathologies autres
mais enfin qui valent bien de temps en
temps un cancer point de vue drame que
ça représente le coût du bleu de
méthylène est de l'ordre de deux euros
le kilo l'autre donc le bleu de
méthylène certains malades l'ont pris
c'est clairement une molécule puissante
effets secondaires clairement les
malades qui sont sous bleu de méthylène
rapportent souvent un côté un petit peu
énergisante et du bleu de méthylène va
être dérivé dans les années 40 les
antidépresseurs donc les gens qui sont
sous bleu de méthylène sont un peu
speedy enfin un petit peu un peu rapide
de temps en temps mais ça n'est pas plus
toxique que ça ou en tout cas pas à ma
connaissance
l'autre molécules qui est du même acabit
chez l'hydre que le dioxyde de chlore
excusez moi il ya une faute de frappe là
où le dioxyde de chlore
c'est la molécule qu'utilisent les
lymphocytes donc les globules blancs
pour tuer et c'est comme ça que c'est
des dérivés chlorés que les
l'immunothérapie marche
elle va tuer la cellule tumorale ou
infectieuse part du dioxyde de chlore ou
de l'acide hypochloreux il l'a aussi des
patients
donc là on le sait des manips qu'on a
fait et on voit peu importe c'est du
détail c'est pas intérêt mais quand on
met du dioxyde de chlore
on relance la mitochondrie et quand on
relance la mitochondrie on voit des
patients rapporte en tout cas eu un
effondrement des marqueurs tumoraux et
ils se sentent mieux le problème que
l'on a actuellement et ça il va falloir
qu'on en parle c'est que ça marche un
temps mais que ça n'est pas la panacée
donc de ce que rapportent les malades
avec les inconvénients de ce que peuvent
être des études norme est fait sur le
déclaratif et qui ne sont pas à la
hauteur de ce que l'on pourrait ou
devrait faire au sens sociétal
on voit que
des malades raconte que des tumeurs de
bas grade c'est des tumeurs qui vont
tuer à 5 10 ans qui sont pas les tumeurs
rapide que relancer la mitochondrie pour
des cancers de la prostate mais pas du
cancer de prostate agressifs les cancers
de la prostate relativement indolent des
lymphome des choses comme ça il y as
déstabilisation des lésions sans chimio
ça c'est des malades qui rapporte ça sur
notre site sur d'autres sites ainsi de
suite
donc ça après quel pourcentage c'est une
vraie question est certainement des
traitements à vie
donc ça n'est pas que simple pour les
tumeurs de haut grade et ça c'est être
là sujet de la suite de la conversation
c'est au grade ces tumeurs vraiment
agressive celles qui font peur cancer du
pancréas ou autre la maladie est
retardée au dieu de mourir en quelques
semaines ou quelques mois
les malades évolué mais finissent par
mourir en deux trois ans donc c'est un
vrai progrès semble-t-il avec tous les
bémols de toutes ces études qu'on
voudrait beaucoup plus carrés qu'elles
ne le sont mais ça n'est pas la panacée
c'est pas fini c'est pas réglée et ainsi
de suite mais clairement on a
l'impression de toucher la cible
mais au fond c'est peut-être pas
forcément les bonnes molécules on peut
peut-être faire plus efficace enfin tout
ça n'est pas n'est pas normés donc pour
me résumer
qu'est-ce qu'on a ou qu'est ce que je
peux vous dire la première chose avant
de rentrer dans les perspectives
la première chose le cancer c'est
l'effet barbour ça je pense que ça
tiendra le temps qu'il faudra et je vous
rappelle tout de même que ça ne fait que
re découvrir ce que va rebours à dia
sans un verset c'est tout même pas c'est
pas quelque chose d'extraordinairement
nouveau mais on a pu leur déterré et
ainsi de suite
et quand j'écris mon premier livre
là-dessus s'étaient tous deux modes 2004
s'était nettement moins à la mode que
maintenant donc ça c'est solide que le
var bourg soit lui-même la cause la
deuxième fois la thermodynamique
je pense que pour beaucoup d'entre vous
ça n'a aucune espèce d'intérêt mais pour
nous physiciens ou
moi ça fait plaisir parce que c'est
logique on a une grille de lecture qui
tient la route et au fond c'est une
grille qui est importante
maintenant c'est où on va et qu'est ce
qu'on veut faire alors il ya une
première chose on aime les chiffres
alors c'est pas notre faute mais les
malades et y en a beaucoup dans cette
salle sont tous perdus parce qu'il ya
pas de date a donc qui à madame michu
qui dit madame je ne sais trop qui
d'autre il semble que pour moi ça marche
mais on aime les chiffres
or il n'y a pas de chiffres donc un des
buts de la fondation va être de
recueillir des données et c'est une des
choses qu'on aimerait arriver à faire
dans les six mois
c'est un recueil de données c'est à dire
que les malades maintenant adulte
s'enregistrent spontanément et raconte
leur histoire et leur dossier médical et
que l'on puisse en tirer des données
ceci évidemment
conformément à la loi alors il ya des
dépôts de demandes à la cnil aussi cprbi
enfin peu importe de détails il ya des
comités scientifiques ans il faut faire
les choses au carré parce qu'on est dans
un pays légal mais c'est pour les
malades et c'est par les malades
et ça on a besoin de donner et si on n'a
pas de données
on est dans la semoule et dans la
semoule c'est pas agréable
félibien personnes et la deuxième chose
c'est qu'est-ce qu'on peut faire on a
tout de même un problème dans les
tumeurs les plus agressives ont ralenti
probablement avec tous les bémols de la
prudence
enfin il ya maintenant plus de 100
témoignages sur notre site il ya les
autres sites qui témoigne aussi d'une
forme d'efficacité
je pense que la probabilité que ce soit
là où ça se joue est énorme mais il ya
d'autres histoires il ya eu peut-être
probablement façon de faire plus alors
vous savez que la majorité des malades
sont sous régime cétogène sous acide
glycolique hydroxy citrate certains
souple méthylène d'autres sur dioxyde de
chlore et beaucoup d'autres sous plein
de trucs en plus et ainsi de suite
et pour moi il ya quelques sujets sur
lequel on peut espérer avancer
c'est au fond l'histoire du régime
cétogène est pas simple on voit que les
malades vont mieux
on voit qu'ils sont contents on voit que
les tumeurs pousse moins vite mais
d'alimenter énormément gras les tumeurs
n'est pas forcément que bon je vous
rappelle que la tumeur elle ne peut pas
brûler son sucre donc il faut bien
qu'elle tire son énergie de quelque part
donc elle tire en partie son énergie du
décor c'est tonique et je vous rappelle
que les corps cétoniques donc les
dérivés du gras sont la seule source
a priori ça je dois à maurice israël das
est il qu a donc est-ce que l'on peut
bloquer ou espérer bloquer l'entrée des
corps cétoniques dans la tumeur et si on
arrive à y arriver
pour l'instant on n'y arrive pas on peut
espérer bingo parce que c'est une voie
majeure qui n'a pas été explorées dont
on a tout lieu de penser qu'elles
puissent être majeur et que ça puisse
marcher mais vous savez c'est comme tout
dans la recherche
ça marche ça marche pas on sait pas et
l'autre façon s'est régénéré les
mitochondries la façon de régénérer les
mitochondries qu'on a actuellement c'est
le sport et il ya de nombreuses études
qui montrent qu' il vaut mieux être
sportif que de ne rien faire que pour
les patients
l'effet d'un sport régulier est de
l'ordre de grandeur pour la survie de la
chimiothérapie
enfin c'est il ya des essais randomisés
tout ce que vous voulez qu'ils montrent
l'efficacité mais ce qu'on peut faire
mieux que ce qu'on dont dispose
actuellement
alors moi j'ai eu la chance que
impatients m'envoie les travaux de la
cause ce qui alors dans les années 1940
ou trente plus tôt donc avant guerre il
ya eu des gens qui ont essayé des champs
électromagnétiques pour traiter le
cancer est dans les livres
moi j'en ai aucune expérience et on
voyait des régression tumorale cutanées
de façon évidente
au fond on ne sait pas ce qui fait se
multiplier mitochondries et quand vous
tapez dans les serveurs médicaux qui
s'appelle peu mais doux
google search ou ce que vous voulez on
n'a pas d'explication certaines cellules
ont beaucoup plus de mitochondries a le
coeur c'est 40% de mitochondries on sait
pas pourquoi y'a plus de mitochondries
un endroit qu'un autre quand on sait pas
c'est que probablement il ya de la
physique dans l'air et parce que c'est
quelque chose qu'on n'a pas étudié et il
est probable que des champs
électromagnétiques
ce probable je suis de loin pas dans le
puissent être efficaces pour majorer le
nombre de mitochondries
voilà ce que moi je pouvais espérer vous
dire
donc je vous résume première chose le
cancer s'élève à rebours ça comme je
vous disais plus avant ça tiendra la
durée du temps deuxièmement nous vivons
une période de transition où notre
travail à nous de découvreurs et en
partie fait maintenant et c'est à la
cité des sciences et grâce à romain
talent que tout ceci peut se dire il est
nécessaire que d'autres prennent le
relais on a monté une fondation on a
levé un peu d'argent mais il est temps
et que les patients dont beaucoup sont
ici se mettent à bouger eux aussi et ça
c'est une question d'argent
moi j'ai jamais aimé l'argent au 100 ce
personnel et comme vous le savez j'ai
jamais fait payer un malade mais
maintenant c'est une question d'argent
et si surtout une question d'énergie et
je vais laisser la parole à deux
personnes la première c'est guislain qui
est là bas quelque part oui qui va lui
vous expliquer pour ceux qui sont là son
propre parcours et de après alain va
parler il va se poser la question de
comment on s'organise et nous nous
sommes bons nous médecins à une partie
qui est la science mais on n'est pas bon
en politique en organisation c'est pas
le même boulot c'est pas les mêmes gens
sains situés et il est temps que le
relais ce prix tu passes merci
[Applaudissements]
bonjour à tous et à toutes
je le dis je n'ai pas les talents de
laurent c'est la deuxième fois que
j'interviens sur le cancer
or si j'interviens aujourd'hui si je
suis encore là aujourd'hui c'est grâce
d'une part à laurent et d'autre part
tout simplement à ce livre que j'ai
consultés il ya bientôt trois ans donc
merci a toi laurent ce qui me permet de
témoigner aujourd'hui le 11 mars 2018 en
alsace j'ai témoigné pour la première
fois de mon parcours
lorsque j'ai appelé la folle aventure de
la cancérologie ce parcours a débuté à
la mi novembre 2016 par une hémorragie
massive la sphère orl qui m'a conduit
aux urgences de l'hôpital proche de mon
domicile
les médecins ont rapidement détecté ce
qu'ils ont gentiment appelé une masse
ulcéré bourgeonnante à la base de la
langue le 1er décembre 2016 mon épouse
et moi-même prenons connaissance du
diagnostic le pronostic et son le choc
est violent il s'agit d'un carcinome
épidermoïde type épidermoïde peut
différencier infiltrant la base de la
langue avec de multiples adénopathies
jeu culot carotidienne bilatérales en
d'autres termes en d'autres termes il
s'agissait d'un cancer métastasé la
tumeur mesure est presque 5 cm et les
ganglions lymphatiques était envahi pour
ceux qui connaissent la classification
internationale des tumeurs c'est à dire
le tnm ma tumeur était classé t 3m 2 cm
0 divers examens ont été programmés
bilan par imagerie tumeur un million par
imagerie par non radiographie biopsie
analyse extraction dentaire gastrostomie
etc etc
instinctivement on homéopathe m'a guidé
immédiatement vers le livre du dr
schwartz cancer un traitement simple et
non toxiques
puis elle m'a accompagné avec mon
médecin traitant
dont parcours de soins j'ai très
rapidement sollicité deux avis
complémentaire auprès de deux
professeurs orl leur diagnostic était
conforme au premier graves est
inopérable
sauf à l'ablation de la langue du larynx
et du pharynx l'un des deux évoquent une
espérance de vie très courte et des
soins palliatifs à brève échéance
plus ils alertent mon médecin traitant
de la situation
par ailleurs ils considèrent que la
méthode sharks relève tout simplement du
charlatanisme
il était inutile de m'engager dans cette
voie compte tenu de la gravité de mon
concert et que je devais donc profiter
du peu de temps qu'il me reste à vivre
pour boire et manger
la chirurgienne url en charge et m'ont
suivi toute la question discrètement à
ma volonté de suivre la méthode proposée
par laurent n'a pas été en mesure de
médée ont raison très certainement de
ses collègues et supérieurs qui prônait
la stricte application des protocoles
les protocoles et réactif protocole
aussi accompagné de mon médecin traitant
et de m'emmener au bo pattes
entouré des miens parents enfants
familles amis et surtout de mon épouse
j'ai dès le début de mois de décembre
2016 débuter le traitement métaboliques
on est associée à une alimentation
cétogène strictes l'oncologue et le raid
thérapeute ne m'ont été d'aucune aide
dans ma démarche marque pour eux les
protocoles à rien que les protocoles
après la pose d'une sonde de
gastrostomie de l'extraction d'une
partie de mes dont les hostilités
thérapeutiques aut démarré le 28
décembre 2016 il s'agissait de
m'administrer de manière concomitante
trois séances de chimiothérapie avec 35
séances de radiothérapie
s'agissant d'un cancer orl rien n'a été
simple
au fur et à mesure des séances de
radiothérapie mono sauvage se fermer
très rapidement il m'était impossible de
parler boire ou manger la sphère orl
était en feu au cours de cette période
j'ai consulté à trois reprises à
coupeurs de feu
celui ci a été d'une efficacité
remarquable en atteignant grandement les
douleurs dues aux brûlures de la
radiothérapie pour m'alimenter l'hôpital
et la structure de santé
d'accompagnement n'est bon le monde
proposé que des poches de nutrition qui
provenaient des grandes industries
agroalimentaires et pharmaceutiques
celle ci contenait des glucides et des
protéines en grande quantité
qui allait bien entendu à l'encontre
d'une alimentation cétogène les internes
fils et mes questions on m'a indiqué que
je devais minimiser l'impact des
biocides dans le traitement du cancer
je parle des internes car je n'ai vu mon
oncologue qu'une seule fois durant le
traitement
j'ai dit là encore me battre à chacune
de mes hospitalisations pour faire
admettre à l'équipe médicale de n'aime
pas m'administrer des poches de glucose
dans un premier temps mon épouse m'a
préparé pendant plusieurs semaines les
repas c'est aux jeunes qu'elle a
liquéfié donc le pousser à gérer dans sa
relation de gastrite muni d'une seringue
maxi format et d'un bol je m'injecte il
ne va pas directement dans l'estomac
en effet j'ai refusé d'utiliser la pompe
de distribution qui mouraient privé de
liberté une grande partie de la journée
dans un second temps j'ai découvert
qu'un médicament alimentaire existait
sous forme de poudre qui répondait
parfaitement aux critères d'une
alimentation c'est eugène par vent
terral en france ce médicament est
réservé aux étiez aux épileptiques
sévères qui ne répondent pas aux
traitements de base
impossible pour moi d'obtenir une
prescription médicale pour 7 aliments
diététiques destiné à des fins médicales
je me suis donc procuré en belgique oui
et en pente libre son nom le quête au
calme à la mi février 2017
mes séances de chimiothérapie et de
radiothérapie se sont achevés en mai
2010 est le premier scanner de contrôle
indiqué que ma tumeur et les métastases
avait totalement disparu à vannes deux
semaines après la découverte de mon
concert nos voisins ne relaie sur le
chemin de la guérison de la reddition
jusqu'à ce jour les scanners irm de
contrôle sont tous négatifs
par ailleurs je prends toujours le
traitement métaboliques tels que définis
par laurent schwartz
enfin je précise que la radiothérapie
avait convoqué chez -0 stomie
c'est-à-dire l'arrêt de production de
salive
ce qui me cause n d'énormes difficultés
pour parler manger ou déglutir là encore
j'ai découvert au travers d'un forum de
discussion
que la teinture mère de jabot rondi
pouvait m'aider à retrouver une
salivation en effet aujourd'hui j'ai
retrouvé environ 60% des fonctions
salivaire ce qui me permet de vous
relater mon parcours
que vous soyez malade ou non soyez vais
rester toujours acteur de votre propre
santé
ne vous laissez pas guidé aveuglément
par le corps médical à 48 ans davy a
failli s'arrêter en raison notamment de
mon hygiène de vie je peux je veux vous
convaincre aujourd'hui que votre hygiène
de vie et que votre façon de vous deux
vous alimentez influe grandement sur
votre état de santé dans un bon ou dans
un mauvais sens
pour ma part j'ai décidé de modifier
profondément mon comportement
alimentaire désormais je m'alimente bio
je privilégie les aliments possédant un
indice glycémique bas j'ai énormément
réduit la consommation de viande et j'ai
augmenté ma consommation de légumes crus
je consomme également de nombreux jus de
légumes frais et de nom et beaucoup de
khanjar mais j'ai banni de ma sphère
alimentaires les aliments transformés y
compris les pins le pain et les laitages
base de lait de vache de façon
quotidienne
je pratique le jeune intermittents en
mode 16,8 et je pratique également des
jeunes de 24 heures je suis les conseils
avisés notamment de leurs aux farc bien
entendu les professeurs joyeux de jean
seignalet david servan-schreiber d'irène
grosjean de thierry casasnovas ce2 fabia
moines de marion kaplan et de quelques
autres encore mon épouse et moi-même
sont persuadés que les rayons et la
chimiothérapie n'aurait pas eu raison de
ce cancer sont le traitement
métaboliques associés à une alimentation
cette gêne
pour finir je sois brièvement parlé de
mon témoignage compléter mon témoignage
pardon et vous parler de ma mère âgée
aujourd'hui 74 ans en effet de façon
concomitante à lacanau au concert ma
mère a fait une récidive de son 1000e de
seconde son propre cancer pardon soit un
mail aux multiples durant 18 mois l'an
colloque d'hématologues et le
radiothérapeute ont essayé sans succès
différents protocoles thérapeutiques
classique
sur les conseils de laurent schwartz ma
mère a commencé en parallèle de
traitement métaboliques et modifier son
régime alimentaire en mars 2018 les
médecins ont décidé face à l'avancée de
la maladie de cesser tous les
traitements
ma mère elle a été renvoyée à son
domicile avec la prescription de simples
examens de contrôles ponctuels de tip
tap scanner de prisa sont en marche 2019
les résultats démontrent qu'elle est
entrée pour la seconde fois en rémission
et ce sans aucun traitement proposé par
la pharmacologie officiel
aujourd'hui elle se porte plutôt bien et
reste active pour finir premièrement si
je vous invite à suivre les recherches
de laon cheval a déjà confiance à le
soutenir et sans perdre de temps à
prendre le traitement qu'il préconise
deuxièmement je vous invite également à
vous tourner vers les alicaments
c'est à dire une alimentation saine bio
principalement composé de fruits de
légumes crus qui pro qui bannit la prise
de produits transformés et surtout de
produits laitiers à base de lait de
vache troisièmement buvait une eau saine
de type mont roucous montcalm rose et de
la reine de l'osmose et nous remercions
vivement
laurent schwartz de son application des
recherches accompli de traitement
proposé laurent at-il personnel je te
remercie une fois encore pour ta
gentillesse et à sa viabilité et pour
vous tous soyez et rester acteur de
votre propre santé j'en ai fini je
remercie
[Applaudissements]
bonjour je m'appelle alain schmitz je
suis impatient du docteur schwarz je
n'avais pas la lure que j'ai aujourd'hui
bien qu'étant un ancien pilote de chasse
donc quelqu'un qui a toujours une bonne
santé une bonne forme il ya 4 5 ans
j'étais en train de mourir mon épouse
qui est dans la salle pourrait vous en
parler mieux que moi je me traîne les
pieds j'étais quelqu'un qui avait perdu
le sens d'avoir même envie de me
bagarrer tout compte fait à ce moment là
se rencontrent par une amie commune qui
était avocat et qui travaille et je ne
le savais pas où elle travaille et le
travail et à l'école polytechnique qui
me dit j'ai traité les brevets déposés
par un chercheur qui a trouvé
apparemment quelque chose d'intéressant
pour lutter contre le cancer et elle
marge à ma demande un rendez vous je
rencontre laurent schwarz et je tombe
sur le personnage qui vient nous parler
j'écoute le discours et je suis
convaincu en ayant déjà à ce moment là
j'avais récupéré un petit livre que
j'avais lu dévorer je suis convaincu
d'entrée de jeu que on peut se sortir du
cancer et qu'on peut s'en sortir
brillamment et qu'il ne s'agit pas d'un
calvaire impact implacable où la
solution
el amor inévitablement comme on voit
dans la plupart des cas je suis aussi
convaincu que la médecine officielle n'a
pas réussi à débarrasser l'humanité de
cette de cette maladie terrible parce
que finalement ce que les gens savent à
mon avis trop peu c'est que depuis une
trentaine d'années ce qu'on nous annonce
cycliquement comme au résultat
sensationnel dans le domaine du
traitement du cancer
mais tout ça ne marche pas parce que il
ya deux ans n'était 300 mille nouveaux
cas de cancer tous les ans en france
l'année dernière environ 350 milles on
sera 500 milles dans les deux trois ans
à venir et on n'a pas encore réussi
réellement à trouver des solutions
en tout cas la médecine académique
officiels refusent d'envisager d'autres
solutions parce que quand vous proposer
des études cliniques par exemple et
laurent charte à expérimenter ce
problème on vous répond a priori buvait
pourquoi pas mais quelques jours plus
tard les cent mille euros que ça
coûterait ou 150 millions que ça coûtera
au diable vous rendez krupa banon n'a
pas de budget c'est pas possible
alors pour revenir à mon expérience vous
avez eu là mon prédécesseur à ce pupitre
que vous avez expliqué sa maladie je me
parvenir à la mienne d'expérience il
s'agissait d'un cancer de la vessie plus
grave 3 qui a été très rapidement suivi
par un problème de prostate ou mais
pessah s'envoler à vue d'oeil
et puis en prime on en dernière prime
par un cancer de la peau ou là il a
fallu quand même un peu le bistouri
parce que j'avais un véritable trou dans
le nid qui était en train de s'aggraver
et j'avais des problèmes partout
ailleurs sur la peau ça s'est passé
c'est fini on reviendra pas comment ça
s'est passé
simplement il faut que vous sachiez que
l'application du de la piste métabolique
traitement c'est tonique assis dans le
fallait pollica socialite roxy citera de
calcium avec la connaissance de ce qui
se passe quand on a un cancer n'ont pas
la notion de l'effet warburg toutes ces
choses qui nous apprend dans ses
publications et qui sont faciles à
comprendre et bien quand on est armé de
tout ça on peut ne pas mettre un point
d'arrêt définitif mais très largement
endormir ce cancer on peut l'endormir on
peut le mettre dans un petit coin et si
on a un très bon moral
on peut revivre une vie parfaitement
saine regardez moi ces 77 ans et croyez
moi je cours encore pas mal se fait
encore pas mal de sport je fais beaucoup
de vélo et je pense que tout le monde
peut arriver à faire ça très bien la
seule chose qui est le vrai drame tout
qu'on fait c'est d'être tous ces malades
que nous sommes nous avons été isolés ne
communiquant pas n'échangeant pas leurs
recettes
parce que finalement que ce soit l'acide
alpha l'ipo utilisera aussi citera de
calcium ou le bleu de méthylène au le
dioxyde de chlore
tout ça ça marche c'est vrai mais il y
en a d'autres aussi
on pourrait rajouter
l'artémisine qu une biologiste chinoise
a réussi a misé à mettre au point
après 40 années de recherche a lui
atteint un prix nobel pour ses
recherches et on a aussi un effet de
l'artémisinine sur le cancer qui est
semblable au à l'effet provoqué par le
dioxyde de chlore ou bien le bleu de
méthylène donc toutes ces recettes on en
a on en a tous
mais on ne s'en parle pas on s'en parle
pas souvent assez et on devrait beaucoup
sans parler et quelle serait la
meilleure façon de faire cette s'unir et
se dire c'est quoi bein c'est la
fondation créée par leur charge par
exemple et toute la communication qui
peut en découler
parce que nos voix isolément ça ne pèse
pas lourd mais si on s'y met tous
ensemble
à mon avis on arrivera à transformer ce
cancer le à le ramener à sa véritable
valeur c'est-à-dire finalement une
maladie comme les autres et qui n'est
pas sans solutions etc etc on peut
vaincre certainement on est presque
arrivé à le faire encore un petit effort
et je n'ai pas envie de m'éterniser plus
longuement je crois que c'est vraiment
ce qu'il faut faire il faut que nous en
parlons tous et que nous nous unissions
que nous participions aux mêmes combats
tous ensemble contre cette fichue
maladie et on va gagner
croyez moi on va gagner voilà
[Applaudissements]
est ce qu'il ya des questions merci
beaucoup à tous les intervenants à
laurent aux patients est-ce qu'il ya
parmi vous des personnes qui ont envie
de poser des questions je vais passer
dans cette partie là si quelqu'un
d'autre peut prendre un autre micro pour
l'autre partie
jean-marc peut-être quelqu'un avait une
question ici en fait j'ai plein de
questions mais je n'imposerai qu'une
vous dit docteur schwarz dans votre
ouvrage si je me rappelle bien que
l'effet primaire d'un cancer c'est
l'effet rebours que vous exposez
aujourd'hui est ce qu'il faut comprendre
que je ne suis pas en coloc donc avec ma
compréhension qu'il faut comprendre que
tous les carcinogènes que les uns et les
autres avec lesquels les uns et les
autres sont exposées sont aussi le
résultat de l'effet warburg que vous
exposez oui bien sûr oui c'est la voix
finale commune
j'avoue tout le monde sait qu'il vaut
mieux ne pas fumer pas boire puis dire
ok très bien mais le fumer et boire et
toxiques parce que ça induit les faits
vers bourg idem pour les pesticides
idem pour ceux ci pour ça donc on a on a
une carte
on sait maintenant ce dont il s'agit et
pour ceux qui n'ont pas l'habitude ce
qu'on nous apprend à l'école de médecine
ainsi de suite sont un fouillis amis ni
de chaos cybernétique de gênes qui que
quoi avec ainsi de suite on est perdu là
on a une définition elle est simple et
claire le cancer c'est ça qui déconne
excusez moi c'est pas terrible
aujourd'hui envoyer c'est ça qui est
anormal et le traitement s'est levé cet
effet va rebours et empêcher la
fermentation cancéreuses ça n'est que ça
on a des morceaux de réponse on n'a pas
le tableau complet mais sa maintenance
et possiblement avoue malade ou pas
malade d'ailleurs 2
dd à finir de trouver ça bien fait et
d'autres questions là bas pardon puis
bonjour merci de me donner la parole je
fais poser une question mon avis
d'autres ici aurait envie de poser la
même en tout cas moi voilà je suis
malade j'ai un cancer du rein métastasé
de stade iii et j'ai vu des témoignages
sur youtube ou ailleurs sur internet et
je suis convaincu que je dois suivre ce
que vous proposez parce que ça aide
beaucoup de gens mais voilà il est
difficile de trouver des réponses aussi
concrète que qu'elle pousse au logis
comment fabriquer son médicament
lorsqu'il s'agit de d2 plus compliqué et
je voudrais savoir s'il ya quelque chose
qui permettrait de diffuser un maximum
de gens des informations de ce type là
c'est à dire des choses précises de la
posologie par exemple ou des choses
comme ça voilà je vous remercie
mais c'est tout le sujet de la
conversation les malades à rapporte un
bénéfice du traitement les doses
rapportés par les malades sont à peu
près toujours les mêmes utilisés mais
tout ceci est partielle et on est tenu
par l'état de droit dans lequel on est
enfin peut pas faire n'importe quoi les
essais ainsi de suite et et nous n'avons
pas où je n'ai pas été capable de faire
faire les essais qui aurait dû être fait
depuis bien longtemps
voilà donc ceci est le sujet principal
de la réunion d'aujourd'hui c'est
comment on s'organise alors il ya les
molécules qui on a identifié ou qui ont
été identifiés par les manades et puis
il ya les autres
comme je vous disais on a aussi des
espoirs
de pouvoir avancer rapidement pour
bloquer le posséder le processus
cancéreux complètement
c'est ça qu'on espère arriver à faire et
ce à un moment ou un autre on a besoin
dead dead conceptuel parce que bloqué
par exemple le mécanisme la digestion
des corps cétoniques dans la cellule
tumorale
c'est un problème de pharmacologie on
n'a pas là la capacité à le faire
c'est un problème financier mais
l'argent somme toute c'est pas le
problème clé puis c'est une question
d'organisation des manades les malades
se sont organisés pour le sida avec act
up et compagnie les cancéreux ne sont
pas organisés voilà bonjour merci
beaucoup pour cette conférence
je voulais réagir sur 2,2 points vous
parlez de régénérer des mitochondries
donc aujourd'hui en fait c'est un
problème beaucoup plus globale qui
dépasse là que la cancérologie donc il
ya tout un pan de la médecine qui
s'occupe de la mitochondrie et je
voulais vous poser la question pour
savoir qu'est ce que vous pensez des
stratégies avec des associations des
molécules de type kazim que 10 l
carnitine pire au pire au kino linkedin
etc qui vise justement à stimuler la
mitochondriaux genèse est aussi qu'est
ce que vous pensez des mécanismes qui
induisent la mythologie pour justement
éliminé ses mitochondries qui sont
dysfonctionnels devrait parler du sport
qui a un rôle sur la mythologie mais
d'autres approches avec des médicaments
utilisés par exemple dans l'autophagie
comme les stimulants de la voie mtor etc
je vais vous répondre avec mes tripes
c'est à dire non scientifiquement il ya
des molécules dont on dit qu'elle
stimule les mitochondries
mais au fond nous cliniciens on voit pas
grand chose alors peut-être que le
coenzyme q10 ten est important je n'en
sais au fond rien mais l'impression de
ce que me racontent les malades n'est
pas d'un effet majeur je pense que si on
avait une molécule qui stimule la
mitochondrie on l'aurait trouvée je
pense qu'il ya plus de chance à faire
marcher ça
par les champs électromagnétiques c'est
à dire une démarche radicalement
différente de celle qui existe que celle
là mais je vous réponds paris je vous
réponds pas certitude mais je crois
beaucoup plus à des champs
électromagnétiques mais réponse je n'ai
pas quoi et le deuxième point c'est que
votre théorie sur l'acide alpha dépôt
hic donc aller en train d'être validés
parce qu'il ya un essai clinique qui
commence avec un analogue de l'acide
alpha du poète qui est l'une des villes
mista qui bloque la paix la pirouette
déshydrogénase je sais pas ce que vous
en pensez mais en tout cas c'est c'est
ce qui est en train d'être validée dans
l'essai clinique dans le concept du
procureur vous me parlez de la
différence de modèle économique
la cie de l'ipo il coûte de francis ou
en tout cas en au kilo et là vous avez
des molécules qui sont des analogues qui
vont être facturé avec des chiffres
infiniment plus importants et dont tout
montre que cliniquement c'est la même
chose et comment on trouve votre les
molécules que vous préconisez en france
enfin je préconise rien excusez moi d'un
point de vue juridique
je ne fais que rapporter ce que les
malades 10 et moi je ne fais la partie
que j'ai verrouillé la seule que je
pouvais verrouillé c'est la partie
scientifique l'autre n'est pas à ma main
je n'en ai pas la puissance est au fond
probablement je ne saurais pas le faire
c'est à d'autres personnes de le faire
c'est pas le même boulot c'est pas la
même mode intellectuelle de réflexion
ainsi de suite
moi ce que je sais ce qui me cause mon
bonheur c'est d'être avec des
scientifiques au cours d'une table et à
la fin d'un dîner trouver une réponse à
une question ça c'est la façon dont moi
je sais raisonnée et on avait une
devinette aussi passer aussi devinette
qui était qu'est-ce que le cancer
on avait une autre de vie nettes des
comment fonctionne la vie et c'était ces
choses là qu'on a essentiellement
essayer d'élucider le reste c'est une
autre démarche et d'autres gens et ainsi
de suite
dr
donc je voulais
vous posez une question effectivement au
niveau du traitement métaboliques
donc je vous remercie déjà pour votre
livre parce que justement il désacralise
un petit peu donc la notion de pointer
dans des mondes tous les jours je
voulais d'abord faut remercier pour cela
ma question était un peu la même en fait
au niveau posologie je veux suivre ce
traitement puisque malheureusement je
suis un pacte et aussi par un cancer
maintenant on trouve un peu de tout sur
internet d'un point et sur deux j'ai pas
la réponse madame je comprends bien le
désarroi dans lequel vous êtes
mais il faut que vous entendiez que ce
sont des métiers différents que ya un
cadre juridique qu'il ya des lois et que
on ne peut pas déroger à ses lois c'est
à l'état de faire des essais ou le
laisser faire c'est à des fondations de
lever l'argent pour y arriver nous nous
ne pouvons pas nous mettre à leur place
les malades entre eux peuvent se parler
c'est autre chose mais ça ça fait partie
des choses qui sont à monter les lieux
pour les malades c'est des choses qui
sont à monter nous on ne peut pas le
faire pour vous c'est une autre
problématique c'est une autre façon de
faire nous nous ce qu'on peut faire
c'est d'avoir les choses claires mais
j'entends bien je vois bien que vous
êtes probablement malade mais j'ai pas
la réponse toujours concernant la
posologie mais vous en vous en
préconiser une dans l'un de vos livres
la question que je me pose c'est il ya
une posologie préconisée est ce qu'il ne
faut pas l'adapter en fonction du poids
quelqu'un qui pèse 80 kg 45 kg est ce qu
est la même et
- logiquement moi j'ai commencé la
pelouse vie la posologie que vous
préconisez
mais après à la réflexion je me suis dit
est-ce qu'il faut pas les baisser un peu
l'adapter je n'ai pas la réponse madame
je comprends votre question je n'ai pas
la réponse sont des études qui sont
obligés d'être menée l'acide domoïque
l'hydroxyte rade pour ne parler que
d'eux et c'est la même chose pour bleu
de méthylène sont des molécules index
thérapeutique large c'est pas des
poisons
c'est pas comme la chimiothérapie ou si
vous avez 10 % de plus de 10% de dons
continuent avec ce nom mais j'ai je me
mettais pas dans une situation que je ne
peux pas vous répondre
et encore moins devant un micro devant
une caméra
mais je n'ai pas la réponse
et est ce que a priori après la chimio
il faut continuer parce que j'en ai déjà
entendu le promoteur ce qu'on sait chez
nos souris c'est que quand on arrête le
traitement ça redémarrera
donc il faut continuer c'est ce qu'on
sait ce que nous disent les sourires
merci aux souris alain ben c'est pour ça
que on a des souris s'il vous plaît oui
moi j'aimerais intervenir
voilà j'ai mon épouse qui est
actuellement traitée pour une tumeur au
cerveau qui est une qui est en lien avec
un précédent cancer du côlon qui a suivi
votre méthode
et donc en fait sans l'erreur je pense
en vous écoutant ayant dû qu'autant le
témoignage c'est qu'elle a ralenti le
régime cétogène et surtout le protocole
est donc la question que je vous pose et
la difficulté c'est de trouver des
médicaments comme la metformine sans
ordonnance donc il y at il une liste de
médecins proches de votre approche qu'on
pourrait consulter parce que par exemple
son médecin traitant à l'époque l'abbé
le cancer du colon a refusé de lui près
de lui prescrire maison de la metformine
ou du vol par est monsieur je vous
ramène à la loi nous n'avons pas le
droit de faire ça c'est légalement
impossible pour moi de le faire
évidemment que je connais des médecins
évidemment il ya des médecins qui
prescrivent c'est souvent dans le
registre des médecines douces mais
légalement nous n'avons pas le droit
nous n'avons pas le droit d'avoir de
sites qui font de la publicité à des
confrères c'est contraire à la légalité
maintenant vous vous êtes des malades ou
en tout cas il ya beaucoup de malades
dans la salle les malades peuvent
s'organiser ou vous n'avez pas les mêmes
contraintes juridiques que nous mais
nous avons des contraintes juridiques
ok c'est à moi oui oui bonjour docteur
tout d'abord je voudrais vous remercier
pour votre confiance je suis une malade
et je souhaiterais parler aux personnes
présentes pour suggérer une action des
patients justement
donc il faudrait quelqu'un qui maîtrise
les nouvelles technologies pour pouvoir
faire une action commune est ce que il y
aurait quelqu'un dans la salle qui
pourrait créer à une plateforme qui
s'appellerait peut-être en co op ou
autre chose
et à ce moment là tous les patients
pourraient ou même les proches des
patients on pourrait parler autour d'eux
de ceux de cette plateforme et pour
essayer de registre justement
diversifiée l'action enfin les actions
qui seraient préconisée par
par les nouvelles méthodes de la
recherche du dr charte
voilà c'est tout ce que je pense qu'il
est fondamental que les malades
s'organise mais il a quitté l'armée qui
est très actif sur internet qui est là
bas on ne sait pas sous quelle forme on
pourrait swim et ça après moi je n'ai
pas je sais je sais pas faire c'est pas
bon c'est pas mon registre le simple
fait de parler dans une conférence comme
celle ci pour moi est quelque chose
d'extraordinairement stressant vous
pouvez imaginer
donc je suis pas bon à ça je peux par
contre vous dire les avenues et les
traitements possibles
comment ça peut marcher nous avons aussi
besoin votre aide pour la fondation qui
va s'appeler guérir du cancer qui est
donc localisé à la fondation de france
merci beaucoup je parte
merci beaucoup pour votre intervention
j'ai lu vos livres et dans vos
traitements vous préconisez des acides
dont je voulais savoir quand on a un
cancer est ce qu'il vaut mieux être
avoir un terrain acide ou un terrain
qu'elle attendait ça dépend de quoi vous
parlez
la tumeur et acide à l'extérieur il ya
l'acide lactique celui la chanteuse qui
sort qui va vous digéré les tissus sains
donc ces acides à l'extérieur et c'est
alcala l'intérieur parce que l'acide
désoxyribonucléique c'était assez
logique tout ça et démailloter et
transcrit quand on est dans un milieu
alcalin donc il faut acidifier
l'intérieur balkaniser l'extérieur voilà
après s'il ya des façons de faire et
ainsi de suite et le dioxyde de chlore
le bleu de méthylène probablement tout
est dans le probable c'est comme ça
qu'ils agissent oui bonjour processeur
merci de votre
schiller
ici merci pour votre conférence
ma question sur que poserait sur l'acide
ascorbique ce que je vaux modeste
travail de recherches m'ont montré que
le professeur callas et sur un projet
le bon résultat pour l'acide ascorbique
est ce que vous avez entendu parler je
n'ai aucune expérience de l'acide
ascorbique il ya une patiente que je ne
vais évidemment que je ne connaissais
pas qui m'a raconté sa leucémie qui a
pris qui est une semie aiguës graves qui
a pris je crois 25 g de d'acide de
vitamine c koi intraveineuse et dont la
tumeur a été éradiquée comme ça mais je
n'ai aucune expérience il ya des bons
résultats
je ne fais que vous rapportez ce que m'a
dit cette femme et moi la seule chose
que quand j'entends quelque chose comme
ça est ce que c'est vrai ou est-ce que
c'est faux donc quand vous entendez ça
est ce que vous avez à faire à quelqu'un
de mythomane ou quelqu'un qui existe
c'est une yeux de ses études monsieur
jeunes étudiants religieux
je vous réponds donc quand quelqu'un
vous raconte comme ça j'ai demandé
qu'elle me communique le dossier ce
qu'elle a fait et le dossier montre bien
que le cac est réelle c'est tout je ne
suis pas au courant de données d'acide
de vitamine c à haute dose dans les
tumeurs qui était positif alors après
comme toujours
comme cette vieille molécules ya
peut-être des choses que j'ai pas vu
mais je ne crois pas qu'il y ait des
c'est qu'ils étaient des faits et qu'ils
étaient des positifs d'accord merci
mais tout ça ça vaut la peine est pressé
à mon avis merci monsieur
on est tous très touchés par votre
intervention tous monsieur merci merci
vous est ce qu'une personne qui a un
cancer
par chance c'est pas moi est ce qu'une
personne qui a un cancer
si elle diminue très fortement tout ce
qui est sucré mais des chances de son
côté pour s'en sortir
merci oui c'est le régime cétogène c'est
ce que je vous disais c'est sur les
tumeurs de bas grade
clairement on a l'impression que ça a un
effet les tumeurs qui veut l'équipe
cancer de la prostate pour lequel on en
début d'histoire au genre de choses
clairement dans l'impression d'une
efficacité
mais ce que j'ai essayé
de vous dire qui est probablement pas
que simple c'est que de bombarder aux
fins de faire une alimentation riche en
corps cétoniques n'est peut-être pas
aussi bons au long cours que ce qu'on
pense le scientifique mans c'est encore
débattues bonjour docteur merci pour
votre intervention
en ce qui concerne l'acide alpha l'ipo
hic
bonjour bonjour donc vous parlez
beaucoup de l'acide alpha l'ipo hic
d'après mes recherches mon humble petite
recherche
on parle beaucoup du sodium air lipolyse
de la même chose c'est la même chose
la corse est décédé enfin la façon dont
je vais lui vraie-fausse ce dieu ainsi
l'hypothèque sodium et relie pau at où
le racémique et tout ça c'est des
différences financière c'est pas des
différents scientifiques
d'accord mais c'est une opinion c'est
pas une certitude
merci à l'essai par les gi bon pour ceux
qui le connaissent pas il est
extrêmement actif sur internet
merci beaucoup
les voilà alors moi ce qui m'a eu
ému dans la conversation dedans
d'exposer de laurent
c'est sa première phrase voilà on ne
peut pas accepter que le cancer soit une
maladie incurable
après la deuxième chose il faut que les
malades s'organise vous le savez ceux
qui me connaissent
c'est ce que j'essaye de faire et
aujourd'hui laurent vient d'annoncer une
fondation il vient d'annoncer une
feuille de route pour trouver les
malades et comptez sur moi pour mettre
mon site et toute mon énergie toute mon
énergie à votre disposition
contactez moi de manière à ce qu'on
fasse une liste importante de tous les
malades et que ces malades
ensemble nous allons gagner
vous savez que le but ce que j'essaie de
faire c'est que la maladie métabolique
qu'est le cancer soit reconnu en tant
que maladie métabolique et après ça on a
gagné c'est aussi simple que ça merci
[Applaudissements]
cancer therapy vous allez sur youtube et
vous tapez cancer therapy je vous en
prie bon
ça
merci docteur merci avant tout à vous et
à votre équipe et tout le travail qui
est fait j'ai une question enfin j'ai
deux questions très simples dans une des
présentations vous parlez de d'acheter
du bleu de méthylène free zinc et j'ai
pas bien compris non sur une diapo j'ai
vu frise 1 qu' on sait pas ce que c'est
bon d'accord et l'autre question c'est
est-ce que la propolis vous dit quelque
chose dans le traitement du cancer
il ya plusieurs choses qui sont en train
de se jouer il ya évidemment le
traitement du cancer qui est tout même
le premier fléau il ya les malades qui
sont un peu perdus là dedans avec cette
sensation un petit peu d'être
possiblement les derniers qui vont
mourir ou pas mais c'est la question
l'angoissent qui au fond est derrière ça
il ya deuxième question c'est le modèle
économique
donc vous avez l'acide glycolique et
puis vous avez des molécules qui
s'appelle cpi 613 ou d'autres qui sont
des copies qui vont sortir à des budgets
infiniment plus important vous avez bleu
de méthylène évidemment des gens qui
vont vous dire que le méthylène contient
du cobalt du zinc ou je ne sais trop
quoi dedans et qu'il faut acheter le
leur le meilleur et ainsi de suite
je n'ai aucune idée si c'est bon ça
change quelque chose ou pas mais une des
questions fondamentales est celle du
modèle économique est au fond derrière
de la société dont on veut moi tant que
je serai pour la partie scientifique
nous avons une politique est claire
c'est pas de brevet pas d'argent et
essayer d'avancer simplement pour la
science et ça c'est quelque chose auquel
moi je tiens j'avais posé des brevets
sur a6 de l'hypothèque hydroxy citrate
quand j'ai vu que les malades commencé à
en prendre
j'ai laissé tomber les brevets et nous
voulons enfin en tout cas je
voeux pour que tout ceci reste aussi
clean que possible et qu'on reste le
plus loin possible des sirènes de
l'argent qu'ils ont fait beaucoup de mal
avec cancérologie merci merci à tout le
monde
on va devoir arrêter là pour l'instant
c'est à dire que la régie doit bientôt
fermer le cot tous libérés à 18 heures
bien entendu j'ai vu qu'ils avaient
beaucoup de questions importantes chaque
question est importante ya pas de
questions bêtes
je vous invite pour ceux qui le peuvent
à revenir au palais de la découverte
mercredi samedi dimanche jusqu'au 13
octobre où il y aura d'autres chercheurs
qui viendront pourrait poser des
questions techniques de détails
et sinon les transmettra et ce qui
compte c'est qu'on communique 1 j'espère
que cette journée cette conférence sera
vraiment un jalon sera vraiment à
marquer d'une pierre blanche dans la
réalisation la concrétisation les
premiers pas vers la concrétisation d'un
réseau d'une véritable coopération entre
les patients ce qu'on appelle de la
science participative c'est à dire que
c'est pas seulement des souris qui
subissent mais c'est des individus des
personnes qui n'ont pas moins de valeur
qu'un médecin qu'une blouse blanche d'un
ministre donc on doit s'organiser vous
devez vous organisez nous devons nous
organiser
sur le plan social sur le plan pas
seulement des réseaux sociaux sur le
plan économique et sur le plan de la
communication faire quelque chose je ne
suis pas un communicant moi je suis
seulement un pédagogue entre guillemets
ça j'essaie de transmettre des
connaissances scientifiques dans le
cadre de mon travail au palais de la
découverte et c'est pour cette raison
que je les fais et ça doit aller plus
loin c'est à dire que on est vraiment
comme le disait laurent pour les
patients par les patients et donc la
balle est dans votre camp
c'est ça en fait la conclusion la balle
est dans votre camp c'est à dire que on
pose des questions mais on a aussi des
réponses à apporter
les patients de laurent ont des réponses
à apporter et globalement il va falloir
s'organiser former un réseau
voilà
je voudrais juste dire encore un dernier
mot c'est une histoire qui pour moi
remonte à largement maintenant vingt ou
trente ans c'est aussi une très belle
histoire d'amitié avec des gens que j'ai
pu rencontrer je pense à olivier je
pense à frédéric je pense que ça jacques
arnaud qui est ici et tout ça et kamel
et que tout ceci a été pour moi une
histoire d'amitié et de combat joint et
de l'espoir de faire quelque chose de
nos propres vies je vous remercie
[Applaudissements]

Partager sur :