Fonctionnement du sol & des couverts d'interculture, par Frédéric Thomas

De Triple Performance
Révision datée du 29 juin 2022 à 22:54 par 127.0.0.1 (discussion) (The LinkTitles extension automatically added links to existing pages (https://github.com/bovender/LinkTitles).)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à :navigation, rechercher

Thumbnail youtube WOwTJOpDkS0.jpg

Le 23 septembre 2020 : Intérêt des couverts d’interculture : Frédéric Thomas revient sur le rôle des couverts d’interculture (remobilisation des éléments, structuration du sol, protection du sol…) mais surtout sur les stratégies à déployer pour favoriser leurs effets dans un contexte estival de plus en plus sec ! 💧🌱

Retrouvez l’intégralité de son intervention dans cette vidéo. Besoin de plus d’informations ?


🌱 Contactez directement de CDA pour participer à une formation ou bénéficier d’un accompagnement adapté à vos problématiques : https://centre-developpement-agroecologie.fr/

🌱 Participez à la prochaine édition de CAP AGROECO : https://capagroeco.fr/​

🌱 Mettez en place une stratégie de communication complète pour valoriser votre savoir-faire avec JBK Agricomm : https://jbk-agricomm.fr/


Annexes

Transcriptions

allez donc un atelier on va parler mais

redoutée des sols on va parler donc on a
vu pas mal de soirées cool on va
commencer pour l'exploration du
fonctionnement ne sommes pas la surface
il ya dans le monde en profite je pense
qu'on va la faire en quatre temps va
faire peut-être d'une première analyse
visuelle de ce qu'on vend surface
comment moi je regarde ta parcelles bon

Afficher la suite

on peut discuter à chaque fois après

s'est passé à nous présentera un petit
peu le profil vous donnerai mes
complément sur le profil et puis on
pourra finir par une volée de questions
et puis on mettra un cinquième temps
autour d'une petite boisson et puis ça
ira bien voilà alors c'est bruno un bon
alors
en fait moi je voudrais commencer par
une question est ce que tu es content
d'un couvert comme ça non t'es pas
content tu es tu estimes que ça vaut pas
le coup ouais on va s'en contenter
d'accord d'accord d'accord alors c'est
c'est là que ok souvent dans les dents
les photos dans ce qu'on a montré encore
ce matin on aime bien des mots couverts
on a fait des beaux couvert mais on a
fait les comme ça par contre la
difficulté qu'on a c'est d'apprécier
comme l'a dit raphaël l'ensemble des
fonctionnalités découvert qu est ce qu
on a gagné à m ce qu'on a mis en place
et offre déjà je vais me permettre
on va se déplacer un petit peu parce que
si on regarde la parcelle
ici tu as des teintes et graminées à
installer 20 globalement ses propres
globalement c'est propre si on sait
place un tout petit peu et qu'on arrive
ici alors déjà sur l'interculture sur la
zone non couverte bas pas de relever on
sait déjà que c'est très simple et puis
ici
en fait on a dépensé aussi de l'argent
si on fait le bilan de la dépense je
sais la libération qui est toujours
compliqué bas ici à des chômage comme ça
dans vos conditions ça coûte le prix
d'un suis si tu mets la main d'oeuvre
si tu mets la machine si tu mets le
gasoil top peut-être même dépensé plus
de gasoil ici quelques uns ici
bon an mal an allez une coupe d'euros
près des chômages semi on n'est pas très
loin de la différence à condition qu'on
met de la madoff et qu'on valorise
correctement la main d'oeuvre
donc en fait le seul coup que l'on a là
c'est globalement le coup de semonce
comparé à quelqu un corps et une
stratégie d chômage
oui
ok mais après dans une démarche de dix
autres d'aller plus loin
à partir du moment où on peut avoir
accès à une qualité de semis ou si tu te
mettais agriculteurs non équipés comme
franck ou comme dot tu peux te dire
alors entreprises où tu vas chercher les
outils à la cub à la cuma locale
et si tu as le choix entre les deux
outils en fait d'un coup ça va être très
proche
ça va être très proche ici je je me
permets de vous dire que globalement par
rapport à des sit-in air-air
conventionnel le coût du couvert
représente que la graine ici et puis
encore s'ils ont des chaumes deux fois
pour tenir le champ propre
en fait on a payé la graine par le
deuxième coup de déchaumage j'allais si
tu veux j'allais y venir parce qu'en
fait la majorité du salissement tu as
aujourd'hui dans ces parcelles là sont
liées à des itinéraires techniques les
cultures que tu fais des pratiques de
désherbage mais aussi des pratiques de
gestion de la terre culture et à partir
du moment où tu gères d'état gestion de
l'interculture de manière différente
en fait tu va surprendre une grande
partie du salissement alors ambroisie
j'ai vu un peu de renouer lisons un peu
dire on est un peu de challenge et et si
vous regardez bien on va on va se
déplacer un petit peu en fait t'es en
train d'avoir une action
surtout ça sent vraiment en rendre
compte parce que quand on rentre dans le
champ et moi le premier
dans le viseur t'as vu le couvert
de merde que ces noms mais bruno écoute
c'est mes wc au final c'est pas mal
parce que il faut arriver à comment à
regarder les avantages que tu es en
train d'accumuler avec avec les échos
avec les économies et et croire
contrairement à ce que la majorité de
gens pensent
on est plus efficace pour réduire un
stock semencier de toutes les adventices
classique on ne faisons rien dans un
couvert médiocre comme ça que de
travailler pendant des étés secs
il suffirait aussi de mesurer la
température du sol même cet après midi
je suppose qu on a 400 degrés de
différence entre la est là parce que là
on lambret le vent et plus et passe au
dessus
et c'est tout un tas de petites
différences raphaël charles tout à
l'heure de parler de la rosée du matin
c'est tout un tas de différence la
partie auxiliaires on le voit pas et on
se dit est un couvert comme ça c'est nul
non c'est pas nul c'est presque une
grande réussite et je vous montrais tout
à l'heure dans le profil une plante qui
a eu du mal de chien
à se développer elle a construit
beaucoup de racines et la console il est
armé avec une plante qui dès qu'on va
avoir un couteau et on sait pas quand ça
vient ça peut faire encore une biomasse
très honnête on va dire honnête et qui
nécessitera pas de gérer du salissement
pas ce que sera la biomasse du couvert
qui sera là tandis que ça ça te fera un
peu de biomasse oui mais ce sera
beaucoup de merde alors j'étais tout à
fait d'accord avec raphaël ce matin
verte elite et ça peut être hyper utile
à condition qu'on a un peu d'eau alors
faut mais c'est pas idiot de mettre un
petit peu de fertilité est en fait en
fait la réussite du couvert va c'est une
culture la plus difficile à réussir
elles savent être un souci des petits
détails enfin ça veut dire que si déjà
on fauche plus haut ça demande un et
forcément de changer mais fauché plus au
sort affaires de moindre résidu au sol
plus facile à positionner les graines ça
va faire aussi que la vélocité du vent
avec plus haute par rapport au sol et
l'a sèchement que peut apporter le vent
va être limité on va augmenter l'ombre
âge ça joue sur des petits millimètres
mais toute façon faut qu'on joue sur des
petits millimètres des collègues
canadiens travaillent sur ce qu'ils
appellent leur auto use efficiency la
capacité d'utiliser fica cité
d'utilisation l'eau et on exprime sa en
kilos de grains qu'on produit par mm de
pluie qui tombent on sent que ces cinq
ans
ouais what you say fish and see et à
partir du moment où fauchon où on fauche
avec un as triple raid on peine y les
gras on améliore assez considérablement
le wat et yusef et chelsea ont fait pas
pleuvoir mais on est vite et donc c'est
un petit truc
après la qualité du placement de la
graine après un peu de fertilité pour
lancer la sphère l'engrais n'est pas
quelque chose de perdu c'est un
investissement qui permet de charger
seul c'est pas un coup moi quand je
regarde mes dépenses 30 euros dans le
regret c'est un investissement dans mon
système 30 euros dans un travail du sol
30 euros dans des phyto 30 euros dans
n'importe quoi c'est un coup je les joue
et c'est fini mais l'engrais il va
rester là si je suis capable de recycler
je le retrouverai au lieu qu'ils soient
dans leur hangar je vois trop de gars
ils ont déjà acheté longue
il est dans le hangar il sert à rien
dans le regard et et à une parcelle
quand il a besoin au moins qui soit
l'autre qui fasse tourner et qu'on
rentre du carbone avec quoi on évoquera
le réglementaire un peu plus tard si tu
veux restons un sur de l'agronomie
restons sur d'agronomie ça ce sera la
cinquième mi-temps à la 5 ème mi-temps
restons sur d'agronomie mai mais c'est
important donc qualifié puis après on en
vient à la fertilité du sol qu'on va
construire et comme l'a dit à plusieurs
reprises et on le voit bien chez nous et
c'est frustrant pour franck c'est que
j'ai réussi des trucs où il réussit pas
alors qu'on fait les mêmes itinéraires
les mêmes grain et on a les mêmes climat
parce que ben la qualité du sol
antériorité qu'on peut avoir bordel ça
paye quand même ça n'a pas été facile il
a fallu gagner petit à petit et et puis
après il vient que les graines qu'on
mette à partir du moment où on est ce
qu'il faut à peu près au bon moment mais
encore une fois ce que je disais dans la
première dans la conclusion de l'autre
atelier pas ce comment se focaliser sur
les plantes focaliser sur le système
focaliser sur qu'est ce que je ferais si
je mettais une culture en place et je
peux vous dire qu'à partir du moment où
on a commencé à penser deuxièmre
et à partir du moment où on a commencé à
penser il faut qu'on produise à bouffer
pour les bestioles parce que quand en
train de semer les moutons pékin les
bergers qui sont là qui te regardes tu
as intérêt de réussir un parce que tant
de mois on veut croquer nous donc là tu
t'appliques et quand tu sais que ça vaut
d euros et le souci des détails fait
souvent la réussite alors j'en reviens
ce que tu des huit années sur 10 il y
aura toujours les années un petit peu un
petit peu merdeuse donc c'est ça c'est
là-dessus qu'il faut capitaliser et
regarder ce qui se passe on va se
déplacer un petit peu je m'excuse de
vous bouger mais merci sébastien vous
avez une plateforme couvert exceptionnel
exceptionnel veille je t'avais dit mais
je t'avais dit je t'avais dit cb faut
montrer ça eh bien non mais regardez ici
pas vous voyez partout mais regardez et
vous en avez vu quelques-uns mais là on
allait chénopode on a un petit chien
dont on a un peu de liseron j'ai vu de
la renault et liseron qui traînait on a
quelques mercuriale ben en fait là on a
un couvert spontanée ridicule et est en
fête
globalement si on fait rien il ya plein
de plantes qui vont trouver le moyen de
faire des graines assez rapidement il ya
plein de plantes qui vont trouver le
moyen de faire du à des graines cas
c'est quoi la plante qu'il ya là bas là
qu'on va tout seul lac et bien pousser
là je vois je connais pas là
tu penses à hossa se connaît pas ça
c'est mais ça pousse bien feu tu l'as tu
laisses tu l'as mais ça ça vient tout
seul il faut faut l'utiliser non mais tv
et tu vois si on regarde si on regarde
la parcelle en fait là on est une
parcelle qui est on n'a pas dépensé il
ya eu 1 je pense qu'il ya eu un smith et
un couvert capot levé ici non mais ça
certainement stimulée un petit peu de
lever sa certainement stimulée un petit
peu de lever mais mais mais on a une
parcelle qui se salit et une parcelle
qui risque de faire des graines et qui
va demander de la gestion et qui va
coûter à un autre moment
et si on se déplace dans la dernière
bande que je voulais vous montrer
bah là alors on va retrouver de deken
open on va retrouver un tout petit peu
de piano mais est globalement
globalement c'est parce c'est pas si mal
que ça alors encore une fois sur les
couverts élargissons on est d'accord sur
tout ce qu'on cherche avec les couverts
donc au moment où on est dans
l'observation de sa parcelle bas élargi
sont un petit peu notre notre jugement
on peut avoir
moi comme toi je suis déçu quand j'ai ça
dans les champs mais mais en même temps
si j'ai rempli une quantité de services
auxquels vers lesquels je courais si
j'ai limité
d'autres dépenses la balance elle n'est
pas si déconnante que ça surtout mon par
des cas je suis parti dans l'idée de me
dire j'ai un problème de personne kahn
dominique
l'objectif ici c'était d'arriver
aujourd'hui on est capable d'abriter une
espèce de milieux vivons et
microbiologiques pour le même traitement
finalement des capable de s'en contenter
le mans 10 ans on a préservé quelques
cas de microbiologie et quand le
document on verra on verra du jorat une
explosion j'ai vidé la partie déjà
réussi des choses exceptionnelles qui
sait que tu as réussi à faire lever ou
tu peut cocher jeu fait lever la bon pas
toutes les espèces mais j'ai fait lever
ça veut dire que on a travaillé comme la
qualité de semis ça répond en partie à
votre votre recherche
tu peut cocher aussi la case
l'organisation structurale du sol en
profondeur ça répond aussi à la gestion
de l'eau que tu me posez c'est que j'ai
pas la date de semis
mais si ça fait quand même deux mois et
demi qu c dehors et que sa traversée
tout l'été ouais ça fait quand même deux
mois plus que c'est que c'est dehors et
ça quand même levé
ça s'est développé sa survécu ça a
survécu ça survécu et c'est sur les
starting blocks
alors climat aléatoire climat aléatoire
mais ça veut dire et je t'écoute et moi
ça fait deux mois que je regarde il va
toujours pleuvoir le week-end prochain
et mais c'est toujours et là c'est
encore le week-end prochain c'est alors
je sais pas si météo ciel ou plats
seront ils se foutent de notre gueule ou
c'est pour les touristes mais bon ok
mais il ya ya ya un moment ça va
décrocher mais c'est en place pour
exploser le jour sans la décrocher alors
j'ai deux photos extraordinaires et
j'étais dans une parcelle un peu comme
ça dans les deux sens inverse en plus il
y avait des cailloux qui ressemblait un
peu en en 2009 et c'était le 22
septembre
j'ai encore les dates 22 septembre
un peu plus tard 2009
on s'est fait courser du champ par un
orage et le gars m'a dit tu vois les
couverts ces merdeux je sais écouter c
'est qu' un ouais ouais ouais bon et
puis paf on se prend un gros saut d'eau
on obligé de sortir j'ai dit tu me vois
les photos au mois d'octobre avec des
pesées 3 tonne et demie de matières
sèches 3 tonnes et demie matière sèche
est ce que t'as pas vu c'est ce qu'on va
regarder là on va passer à l'observation
du profil c'est que ces couverts là pour
survivre pour survivre eh bien ils ont
pas eu d'autre choix que de transférer
un maximum de la photosynthèse dans les
racines dans les racines
ils ont investi racines énorme et tu as
peut-être pas vu beaucoup de biomasse à
la surface mais si on regarde le ratio
le ratio racines aujourd'hui et exide à
racinaire s'est pendu 50 50 c'est un
tiers 2/3
parce que pour passer l'été qu'ils ont
dû passer il ya des racines il ya du
carbone liquide qui arrivait dans le sol
et ça c'est complètement compliqué à
mesurer avec vos techniques finalement
le terrain en partant en dix ans il a
multiplié par deux bien qu'on est en
train de conclure il a des personnes en
mai et et si tu veux les retours sur
bénéfices sont très lents à obtenir
c'est c'est pour ça qu'on les soldes on
pouvait les agresser parce que c'est
hyper solide si tu sais 7
cette inertie elle est plus insolent à
l'inertie
c'est à la descente mais à la remontée
dans l'impression de pousser un boulet
il faut que tu montres quand tu penses
fait un calcul très simple
autour fertilité si on parle simplement
de ça un point de matières organiques
deux tonnes 20 tonnes de carbone de
tonnes d'azoté
on va rester sur des trucs très large à
la grosse louche et ça te va bien
2.2 matière on met un point et demi de
matières organiques et a démarré un peu
là-dessus ce matin 3000 kg d'azoté
on met un cadeau là dessus elle prend 2
2%
il sera peut-être inférieur en semis
direct mais prônons 2% pour faciliter
trois tonnes de matières organiques auto
fertilité ou capacité du sol à fournir
pendant l'année 60 unités d'azoté
c'est tout au sol peut te filer alors
une année maintenant filet 30 une année
qui va ton fils et 80 ça dépend de la
météo
ça va dépendre aussi la période qui la
maîtrisent pas ça va faire dépendre du
moment où tu es présent était pas
présent l'auto fertilité sur ta culture
et surtout sur une sérail qui arrivent
toujours après les courses
ok réduit 20 à 30 unités
donc là tu es obligé de brader en
engrais si tu veux avoir de des céréales
correct ça mieux suivre une cure maïs
avaient mieux suivre avec un tournesol
pardon je refais mon jeu je m'excuse
genre fait le calcul on met à troyes où
on met ton cadre de matières organiques
menton si on reste à 2 ça me fait une
bille kg d'azoté
tu mets un cas de 2 % seront humiliés au
on monte à 150
et donc là ça commence à changer quoi
viendra alors chaque au genou baissé à 3
tu vas voir si si si non ça c'est alors
j'ai eu l'idée d'anglais est très bon
parce que la miss thatcher est très bien
et les anglais ont trop d'écueils et
rodez calcul est dans les mains mais
mais mais si tu veux faut accepter qu'il
faut charger le système pour récupérer
des intérêts et les intérêts sont
multiples en matière de fertilité
parce que si tu as un peu plus de
carbone
tu verras que tu vas mieux stocker la
flotte
tu vas mieux faire pousser des
couvertures à tout un tas de trucs qui
vont arriver qu'ils sont des fois
difficilement quantifiable en matière de
commandes de rendement et mais si tu
fais un rendement identique et consoles
progresse et on se pose tous les grands
du mois chez nous aujourd'hui étudiant
je vais finir là-dessus qu'on va passer
au profil pour accepter aussi dans la
gestion de la fertilité
c'était la petite discussion qu'on avait
à table qui va falloir reprendre la main
sur la gestion de la fertilité et être
un peu plus je veux pas dire d'être dans
le pifomètre mais d'être dans la gestion
voilà
je travaillais avec un technicien
guillaume de la chambre d'agriculture de
château la question à l'époque c'était
qu'est ce qu'on fait les repousses de
colza est ce qu'on les garde qu'on les
garde pas on était au début découvert
bon vu de ma tour elle dit on garde un
maximum les repousses de colza ouais les
limaces ouais mais les blés sont moins
bons après les repousses de colza ouais
mais après c'est plus difficile de
semaine mais si t'en dirai que c'est
plus facile voyez c'était les
discussions là vingt ans on était là
dedans donc on arrive le l'automne 2000
et pour la récolte 2001 des bandes cause
groupe ou de colza repousses de colza
déchaumé grillé repousses de colza sème
là dedans on arrive au mois de septembre
qu'on regardait les résultats de cette
plate forme là avec guillaume 800 kg de
bonus on avait gardé les repousses de
colza 800 kg de bonus blé tu peux
comprendre que le gâteau mais là il faut
garder les repousses de colza tu vois
guillaume tell l'avait dit mec très
comment sérieux nous dit c'est bon on a
peut-être eu du bol on recommence
l'année prochaine et puis après on
pourra éventuellement commencer à
communiquer sérieusement ça aux
agriculteurs auxquels guillon breux
plateforme l'année d'après une tonne de
moins on avait gardé les repousses de
colza
on s'est retrouvés septembre 2002 on
leur dit quoi où quand est ce que disait
il faut que tu commences faut que tu
commences dans le bon sens semble un
héros leur dit qu il est hélas ça montre
toute la complexité de la chose il va
falloir accepter que la gestion de la
fertilité c'est hyper complexe si on le
fait on en a fait des règles il faut
sortir de ça et en fait on a regardé la
klimato des deux hivers la klimato de
2000 2001 c'est un univers hyper mouillé
pisseux on a eu 4 500 mm dans l'hiver ça
nous a emmenés jusqu'au mall avril est
en fait la placette
où les placettes on avait regardé les
repousses de colza on avait gardé toute
la fertilité dans les repousses de colza
qui s'était décomposé un petit peu et
qui avait filé 20 30 unités d'azoté
quand même au blé pas beaucoup mais sur
les 80 qu'ils avaient gardé
il en avait balancé une vingtaine sont
le blé qui avait suivi alors que vous
n'y avait pas de repousses de colza
comme c'est des sols superficiels
voilà tout est élevé et où il y avait le
couvert on se trouve un cas bénéfices la
zone de 20 à 30 unités et l'année
d'après c'est ça se trouvait le
contraire quand on a regardé les crimes
en est tombé sur un univers très très
sain où le lessivage ça a été quasiment
nulle
en fait tout on avait laissé les
repousses de colza bas on avait capté la
note qui était scotché avec du carbone
il ya eu une petite minéralisation mais
où où il y avait les 80 unités qui
étaient là y en a peut-être vingt ou
trente qui sont partis mais il restait
50 et au final tu te retrouves avec un
différentiel de 30 en faveur de celui
qu'avait promis de repousses de colza
ben oui mais c'est ça la vraie c'est ça
la vraie vie la vraie vie c'est pas un
tableau excel
c'est pas un tableau excel où tu te dis
il faut que je m 181,2 unités d'azoté en
trois passages voire 4 l à telle date à
telle date à telle date
c'est quoi le climat c'est quoi le stade
de ma culture c'est c'est quoi qu'est ce
que j'ai fait avant c'est toi qui dois
gérer quoi et qui doit s'adapter ça
c'est une indication et ça doit être ça
doit être fait doit jeu mais ça reste
que des indications et c'est toi qui
doit jongler avec tout ça sachant qu'on
se trompera toujours mais il faut se
tromper le moins possible et une année
sur deux on a de grandes chances de se
tromper c'est cdc d'être un petit peu
plus actifs dans cette situation là et
la réponse qu'on peut faire aux
agriculteurs et bien laissé pousser vos
repousses de colza toujours parce que
c'est plus compliqué de gérer la zone
derrière mais c'est complètement
loufoque de laisser furent de la zone
sous prétexte que c'est plus facile à
gérer parce que moi si le crédit
agricole me proposait un pep
un plan d'epargne passoire ont même dix
ans de temps en temps un peu plus de
trésorerie non j'y mets mon capital ou
coupant du capital c'est nous qui gérons
non mais moi je veux bien le côté
trésorerie mais je veux pas que le
capital s'effrite non plus même s'il
peut s'aggraver
ce sera encore mieux tu pourrais
expliquer ça à mes stats ch je laisse la
parole
le pack sébastien feau l'explorer
il a joué et il faut se donner en fait
le reste et je reviens à ce que je
disais tout à l'heure
faut couvrir faut que ça pousse faut
faire un maximum de photosynthèse quoi
qu'il arrive je dois dire quoi qu'il en
coûte mais quoi qu'il arrive j'ai vu une
année atypique 2016 ont fauché céréales
s'était plaint dpsd sous les céréales
c'est l'année où on a inondé ben on a
pour flinguer les psd qui était en place
les chants étaient verts sous les blés
pas tu te dis c'est vers la plaque y
voyais ça comme une catastrophe
effectivement c'était une catastrophe
mais tu pouvais pas la réécrire il est
tombé chez pomme 200 mm dans n'a rien de
temps on pouvait même pu arriver à la
ferme c'était et noyé blindé de baisers
bah on a ramassé le blé ce qu'on a pu
bien prêt va tu regardes sa bassesse mai
puis déjà qu'on a pas beaucoup de
trésorerie on va prendre pour s'être
trop et après on a sorti un broyeur dans
le milieu de l'été
l'essentiel on avait déjà des plantes
qui était en place qui faisait leur
boulot de photosynthèse c'était bourré
humide 2016 ses poursuivants et que ça
c'était bourré humide
l'essentiel c'est que ça fasse porte
graine et on a broyé un coup dur l'été
au lieu de dépenser à des shows mais on
a dépensé moyen c'est de rester réactif
par rapport à ce qu'on ce qui se passe
dans les champs et souvent on cherche
des règles ça nous sécurise v quand je
parlais d'opportunisme c'est pareil j'ai
vu plein de situations où le gars il est
là et il te dit comment je détruis ça
pour semer ça et tu lui dis
bah écoute tu fais rien tu va le
détruire et que de moissonneuses
batteuses dans deux mois mais moi je
veux soumettre ça ça s'est déjà implanté
mon garçon cgt celle à vendredi dernier
dans le sud ouest de la france fait un
agriculteur bio repousses de colza
bourré de chénopode d'amarante un peu de
nature à et le pareil c'était la
question là je veut semer du blé
qu'est ce que tu me conseilles le champ
homogène dans les repousses de colza un
peu trop dense mais pas si loin d'être
correct il a droit y âge tu me nettoie
sa part broyage qui aurait déjà dû être
fait parce que là tu vas te faire des
graines et que ce fonds en conventionnel
ou en bio des graines c'est inadmissible
et puis là tu as la possibilité de
sortir 20 quintaux de colza en avais tu
m'amènes à-coups différentes là dessus
pour envoyer parce que tout le
salissement que tu as dans le champ
c'est de l'estival font ça va aller ça
va se nettoyer ou ça va périr dans
l'hiver parce qu'on est à dax doit s'en
rapproche des tant que ça mais ça va
périr dans l'hiver et puis là tu risque
quoi franchement notion du risque
si ces morts au printemps par du refrain
soja ratures frei sera couvert même et
la cie du sang un colza et il ya 80% de
chances que tu sentes un colza tu fais
20 quintaux en abc 1600 euros sur un
truc que tu en penses mais il faut jouer
ça et et le gab
il a ça sous les yeux il sait il n'a pas
l'agilité tu vois pas ce qu'on a peur du
verre on aime bien le truc qui est
propre pour toutes les pratiques
ouais mais ça vient ça vient ça vient ça
vient ça vient
sébastien faut aller écouter sébastien
maintenant
et surtout prendre tout mon soutient au
contente parce que non même pas ces deux
maires de la race et alors et on met
beaucoup regardent c'est dans les sols
des structures et les bords de rivière
qu'on peut demander si les saisons les
friches industrielles indicatrices sa
place en fait je vais partir première
chose c'est certain m couverts que pas
terrible mais est ce que il a vraiment
forcer à faire des racines en profondeur
on va commencer à voir on va vérifier sa
deuxième chose on est passé en dix ans
de 16 à 30 ans en matière organique
ça va forcément dire qu'on a plus
d'énergie stockée dans ce hall en a plus
énergie qui circule plus de carbone qui
circulent donc on doit avoir des signes
de vie voilà donc le profil de sol va
nous permettre de regarder ce qui se
passe jusqu'à la mettre bien profond
puisqu'en intéressant j'ai pas forcément
faire une analyse des différents travaux
de sol etc
je pense que le propos ici ses rangs
travailler sur qu'est-ce que ce végétal
nous apporte c'est un truc qui a été dit
qui est vraiment important c'est
effectivement le sol c'est un peu il a
beaucoup d'inertie pour se dégrader
il ya beaucoup d'inertie pour se
remettre en route moi je compare souvent
là quand la reconstruction du statut
organique du sol un peu comme de la
musculation
c'est à dire que si vous allez à la
salle de force dans la semaine même si
j'avais trois heures vous avez dimanche
matin devant la glace je n'ai pas bougé
par contre si vous faites ça pendant six
mois un an deux ans vous avez comme ça
gênait de la masse et du mieux la
reconstruction du statut organique du
sol c'est pareil c'est à dire que c'est
par la quantité biomasse végétale
restituer et puis l'ensemble du carbone
qui rendent dans le système on va
reconstruire peu à peu se muscle
l'allemand carbone simple que ça
retisser cette structure carbone par les
êtres vivants et c'est ça qui va
commencer en novembre du service alors
ont rencontré première chose c est ce
qu'au niveau racinaire on a quelque
chose qui se passe bien parce qu'un seul
qui marche bien c'est un sol qui doit
être fort e essentials qui depuis la
surface 17 à leur profondeur il n'y a
pas de rupture
on va avoir une sorte de continuité de
bonnes exploration racinaire une
circulation si l'oxygène on est insolent
très caillouteuses pas si vous voyez 40
50% de cailloux ça dépend où on est les
x 30 cours ça ça veut dire quand même
globalement dans des sols comme ça la
structure va entre guillemets être un
peu faite par le caillou globalement
pour compacter vraiment fort des sols
avec cette quantité de cailloux c'est
compliqué
le revers de la médaille c'est que c'est
les soldes qui vont se réchauffer vite
les défauts certes un peu trop ça peut
monter beaucoup en température et donc
voilà si on commence à aller en
profondeur
on a voix on va alors c'est compliqué à
avoir pour la caméra mais en gros moi si
je suis en bas je commence à sortir ici
voyez là vous avez de la racine blanche
vivante active
donc ça veut dire que tout emballage
fait à peu près à vous remettre m 10 g
de la racine vivante
donc j'en ai à cet endroit là mais si je
commence à regarder la fréquence
je vais en retrouver quand même pas mal
voilà donc ici je viens rechercher
encore on est là assis racines racines
un peu partout donc on est sur un
horizon de sol qui va être un peu plus
argileux l'aï déjà dit il ya des veines
un peu plus argileuse on a pas mal de
limoges mais sur les sols avec
potentiellement de la réserve utile donc
ça veut dire que déjà on a de la racine
qui peut explorer en profondeur si un
petit couvert comme ça ils arrivent à
explorer n'aura aucun problème pour une
culture viennent explorer ce qu'a dit
frédéric tout à l'heure c'est de dire
que si le couvert il a commencé à faire
le job d'explorer correctement un profil
il prépare aussi le terrain pour la
culture suivant ce qui sera pas le cas
sur une seule des chômeurs oui la
mauvaise herbe à décembre
je veux dire c'est que si part d'hommes
ont fait d'eux des chômages cette
fonction de la racine vivante ce carbone
liquide injecté ce biotope finalement
microbienne serait absent beaucoup même
prélat donc là c'est fonctionnel sur
l'hypothèse on a élaboré tout à l'heure
ce couvert il fait quand même du job
effectivement on à la racine jusqu'en
bas grosso modo un seul comme ça il va
te faire autour de 2 mm de stockage
d'eau par centimètres de sol
donc on a 1 m ça fait 120 mm on
retranche les cailloux ça fait voilà
pour peut-être 70 mm de stockage donc
disponible et sans doute qu'on peut
descendre encore plus que c'est pas la
profondeur complète du som mais une
culture de blé une culture de maïs à des
proches des centrales à mettre cinq
corps noir plus en fonction des
conditions
ça veut dire qu'en fait tu dises et
ouverture raisonnée ton irrigation la
famille c'est important
pour venir exploiter les verts dutil et
surtout ne pas concentrer l'eau ça si tu
remplis remplit pas rêver les 30
premiers centimètres
tu vois tes racines qui vont se masser
dessus et on va voir comment ça descend
c'est important de gérer mais l'homme
qu'est ce qu'on va venir aussi observé
dans ce profil
au moins déjà sur la profondeur de
revenir m'a dit vas-y justement
construction sur la joconde en 20 ans le
pilote se dire qu'il a le temps en fait
je sais pas s'il faut le gérer comme ça
c'est quand est-ce que tu déclenché la
première efficacement citons soleil est
complètement est trop sec comme sur sa
première occasion tu vas faire ton
tournoi 30 mm
tu va le remplir ce n'est pas la saison
côté tu peux les évapotranspiration
turbines tournent aussi longtemps aux
leurs et compagnie donc la question
c'est est-ce que tu as la nouvelle est
toujours là et au final quand je suis tu
viens réalimentés en irrigation qui va
être alimenter convenablement parce qu'à
un moment donné
cc c'est quand tu commences avant la
rupture une lame d'eau en fait à partir
du moment où allait couper derrière
battu ralliement et notions aussi de
remplir l'intégralité du profil ça c'est
du de la gestion de la gestion
d'irrigation et aussi d'être
précautionneux peut être pas là
déclenchée trop tard tu vois c'est et
aujourd'hui on sait concorde et
sécheresse précoce
je sais pas comment c'est géré sur les
manifs sur les sojas chez toi
d'accord c'était des résurgences de prix
finalement capable d'apporter c'est bien
parce que tout à l'heure c'est au
s'accrocher pas sur la flotte si tu veux
c'est ta question est génial parce que
bon déjà on s'est accroché on s'est
accrochés sur la croissance de là
comment de la réserve utile du sol je te
disais que non franck il est à 35 40
mais moi je suis rendu à 200 oui non
mais c'est pas salé c'est pas ça vient
vigion et et verra à celle où mais mais
mais mais si tu veux on a on a regardé
le raffinement on le voit bien dans la
capacité des cultures à survivre quand
tu calcules tonneau tp de maïs et dubaï
après chier quoi il consomme quand même
5 6 mm jours il a encore vers la et les
premières même s'il est descendu à 4 l'a
fallu qu'ils trouvent quatre pendant
encore deux mois ça fait on va retrouver
encore 250 mm et puis il a pu quoi rien
il a trouvé la fenêtre et est donc tu
peut lier ça à la profondeur aussi à la
capacité d'aller chercher si on dit
qu'on a 150 mm de différence on la
construit en 25 ans
j'adore calculé le truc 150 / / 25 ça
fait 6 mm par an qu'on a gagné c'est sûr
que mr thatcher ça ne s'est pas visible
c'est mm comme si tu veux c'est pas
visibles mais c'est l'addition des
petits bouts alors des années on a
peut-être gagné 15 d'autres on a
peut-être perdu 2 en plus mais c'est
l'addition de ces petits bouts qui font
la différence
ce qui fait que dans un système comme ça
il va falloir comme la gestion de
l'azoté je vais revenir
apprendre à gérer la flotte différemment
parce que hein on peut stocker plus
l'eau parce que deux la rfu et plus
important donc on a moins de risque de
manquer faut pas être content mais
d'aller trop loin dans l'hypothèse que
si tu veux observer ou descendre les
racines et 2g mais ma collègue américain
qui a fait descendre la pression il avec
un pivot d'irrigation et on est
maintenant je crois qu'ils sont un 9 mm
minutes en irrigation parce qu'en fait
on a des gros trous de ver de terre on
arrive à rentrer l'eau rapidement on a
on n'a plus besoin d'aspe das percer si
tu veux on peut quasiment foot la flotte
comme ça donc il a plus besoin d'envoyer
de la pression dans les tuyaux
c'est simplement des palettes qui qui
dispatche de l'eau quasiment quasiment
seul parce que l'eau peut rentrer très
vite parler par les galeries puis
humidité et mettez le sol comme ça donc
faut faire évoluer les pratiques
d'autant plus que de la superficialité
ation de l'irrigation bien tu vas
superficialité l'enracinement c'est
comme le jardinier qui irrigue ses
salades tous les soirs et puis tu n'es
pas là pendant le week-end il revient le
lundi soir
les salades sont grillés oui mais il
faut qu'ils usine pas y aller faut pas
hésiter à y aller à des moments un peu
plus fort et puis être calme et plutôt
que parce qu'en fait tu superficial is
automatiquement j'ai vu d irrigation
goutte à goutte en arbre en arbre vous
en avez un
quand tu descends il ya là un peu plus
en harmonie goutte à goutte mais des
pruniers ils sont à signer sur un saut
de 25,8 quoi autour du buteur
moody là dessus tu as typiquement on
travaille sur des techniques que
l'agriculture de conservation sur le
larbaud en fait on d'irrigation
goutte-à-goutte deviennent
contre-productive et donc on passe en
micro aspersion est quasiment se dit il
vaudrait mieux inondé la nuit pour
remplir la réserve utile et le jour tu
fais de la poêle et arrête finalement
d'arroser le jour et l'arbre en fait il
a tout ce qu'il faut pour pousser parce
que la réserve utile et est rempli il
peut faire beaucoup de racines il se
connecte parce qu'en fait il ya une
communication racinaire entre les
végétaux non parle pas souvent mais
c'est comme ça ça marche comme ça
surtout les les plantes pérennes et on
ne peut pas avant de communication entre
végétaux optimale si je gratte toutes
les 5 minutes et si j'ai un bulbe
finalement racinaire comme ça et en fait
pour réussir à bien cirées architecture
et correctement mes racines
c'est l'hypothèse parce qu'on est en
train de bosser on pense qu'il va
falloir autour de deux ans en fait on va
faire de l'inondation et c'est pour que
l' architecture racinaire se re
diversifie et devienne beaucoup plus
extension chose ne nous console quatre
heures puisque tous cas mon tout ce qu
elle était démontrée boots par exemple
sont les a boycottées
le système à oran doute à goutte avec un
bouton guide est un met en marche la
cantine parcours quatre ans 56 ans
répartis en interne une fois les
facilités dites à votre cas si c'est là
on est vraiment sur le démarchage
parcours quand et où l'on roule heures
ce que je reviens la problématique
la critique c'est un canon et même si tu
as une buse de 22 ou 24 nouvelles et ce
type usage pour justement faire des
petites pluies malgré le fait qu'on ait
beaucoup de gens ici c'est quand on tue
l'amour un terrain comme ça moi j'avais
j'avais une charrue j'avais cinq faire
j'avais 90 ans descendait à 20 cents le
jour où je me suis bien arrosée il a
fallu de fans 110 chevaux pour la même
chaîne juste parce que j'arrive je suis
dit moi en fait il y assume sa des
structures gonflables et plus j'ai
apporté beaucoup je vais tuer lui fit
massifier matlock d'accord rouge et
portes des soupirs et
alors juste une chose là dessus en fait
c'est la question je pense vtc rebondir
c'est ce que tu as dit tout à l'heure
juste entre nous c'est la question de
micro porosité versus m'a proposé des
sites a beaucoup de ma proposition
mécanique et très peu une activité
biologique trop insuffisant ça en fait a
profité elle va s'affaisser
un peu comme quand on fait du ciment tu
mélanges du brass tué dolo date et
particules de sol qui se mettent en
suspension et quand on se retire
ça fait du métro la micro porosité qui
est fait par activité biologique et les
mycorhizes etc c'est cette micro
porosité qui va déjà stocké beaucoup
d'eau et qui va être extrêmement stable
même si tu étais un peu importante certu
sature un peu trop tôt sol ça va drainer
est juste une chose avant le chronobus
c'est ici quand tu regardes les galeries
tu pars de la surface tu descends moi
j'en ai dénombré quasiment plus de 30
sur une tranche de 20 cm de large
ça veut dire que tu allais même galerie
des fois que j'ai redécouvert mais ce
que je veux c'est que tu as une
continuité de porosité de la surface
jusqu en profondeur jusqu'à un mètre
peut-être ça descende encore plus elle
est présente
il ya pas de rupture pour les symptômes
ne peut parfois mener 20 à 30 ans c'est
là qu'on n'a pas su détecter ces
premiers simples le père de jim morrison
à l'époque elle pas son nom dans tous
les cas si tu as de la micro porosité la
porosité biologique et que l'art dérange
pas que tu l'arc à spa avec trop de
passage normalement tu devrais avoir
moins de ce type de jeu te laisse non
mais je te rejoins là dessus
l'irrigation va être très impactante à
partir du moment où un seul qui est
déstabilisée
à partir du moment tard créer de la
stabilité
bah tu t'es moins impactants quatre
circulent dans la parcelle avec des
pneumatiques témoins impactant quand
irrigue est en fait tu vas être moins
impactants à irriguer une grosse fois à
un moment donné recharger le système que
dessous d'être en optique ou
d'irrigation
ça va également forcé à descendre leurs
racines mans ça ça va être intéressant
parce que je
vient des micro irrigation superficial
seront l'enracinement c'est parce
qu'on cherche à faire durant les plantes
dépendante de l'irrigation
c'est la même chose et qu'on va faire
avec la zot parce qu'en fait combien de
gens font des reliquats d'azoté les
trois profils à l'e3 horizon le sol
comme ça tu dois faire les eaux les
trois horizons
d'après ce qu'on va vérifier si les
racines vont bien dans le 3è horizons il
faudrait quand même lié une assise de
reliquats avec un profil de sol savoir
si le blé va aller les chercher ou pas
parce que si tu le compte dans le
tableau et que le blé va jamais les
chercher sais tu fais une erreur
d'approximations qui est une grosse
erreur quand même ça va être la même
chose sur le maïs et quand on commence à
voir un gars comme ça en matière de
gestion nasa ça donne beaucoup plus de
flexibilité parce que tu peut charger le
système est là si tu te retrouve par
exemple
mettons qu'on va sauver une céréale là
dessus et qu'on serait sur un chaume de
maya chaume de maïs et avec un peu de
résidus en fait
le canton va mettre la zot au printemps
la première zone de surface c'est une
zone très peu azotés on est on sait sur
aisne très faibles donc à la première
partie de l'engrais qui va déjà être
pris par toute l'activité biologique
récent de la zone et tu veut nourrir
humain donc tu es obligé d'en apporter
pour nourrir l'activité des empreintes
des composés t paille tu es entrain dans
la porte et pour l'activité biologique à
peu en dessous qui est aussi axé sur un
assez faible qui va en profiter
donc tout le monde va ce coffret un peu
d'azoté est un petit peu pour le blé
puis pour être sûr qu'il y en a pas mal
pour le blé c'est bien de charger et si
le sol a de la profondeur avec les
racines sont détendus tant mieux si ça
descend au moins celui ci il est déjà
hors de portée
et puis on va dire diminuer les risques
de volatilisation et de pertes de gaz à
effet de serre et on va charger le sol
et je peux te garantir que sur des sols
avec cette épaisseur là quand il marche
bien et bien des maux nos apports
d'azoté massif bien placé seront
quasiment plus pertinent que quatre
apports d'azoté
mais ça veut pas dire qu'on va le faire
les yeux fermés ça veut dire qu'on va
commencer à le faire un observant
l'organisation du sol en observant la
reine le racisme on va faire un
diagnostic avant pour être sûr de le
faire parce que si tu as encore la
présence d'une semelle et que tes
racines s'arrête là et que tu as encore
des usines roman il roman fille
passagère la solution n'est pas bonne va
falloir que tu remets ton sol encore un
peu plus loin et puis on va biberonné la
salle 1 c'est nécessaire de biberonner
est là justement pour parler de ce mail
si on en vient à ce diagnostic tu vois
là j'ai glissé à peu près significatif
ça c'est sur ce qui serait un fac similé
de semaine antérieure
en fait si tu regarde comment les
structures et à beaucoup de racing
dedans quand tu la casse même si ces
défauts un peu dur sata de la racine et
c'est assez hétérogène donc tu peux
avoir une antériorité de sorte de
plancher léger ici ça ne serait pas
problématique d'enracinement et ça
normalement pas forcément cray dell par
rapport au film je trouve qu'il ya pas
de problématique de structure il n'y a
pas de lento moi je trouve que c'est un
bon profil voilà donc après sur ce
profil
je rebondis sur l'aspect du vch images
quand on dit qu'elles soient ils ont
bien fonctionné la surface à la
profondeur souvent on dit le lessivage
c'est mal c'est mal c'est mal mais c'est
sûr que si
en tout mama ce que je la mets à 20
centimètres qui appelle un processus qui
se passe à ce moment là on mange même à
plaindre qu'à la fin elle n'a pas
s'enraciner pour récupérer tout ça ça se
décide ça crée des problèmes
orco si comme le dit frédéric j'ai
beaucoup de carbone à unifier et pour
unifier du carbone pour le manger pour
nourrir la microbiologie ça va consommer
aussi de la zone
on avait dit qu'on parlerait de
réglementaire plutôt à l'apéro mais je
pense que c'est important si le décès
d'un moment donné il ya une vraie
capacité à venir consommer les autres
par de la biomasse
si elle est là et si elle est en surface
les images se fait progressivement ya
une nutrition qui se fait le vrai
problème par exemple dans les systèmes
des systèmes en bio le vrai problème
c'est pas les pesticides c'est la
circulation de l'eau disponible donc
quand je veux remonter remettre en route
mon système sol avec peu d'azoté ou
parce que j'ai pas vraiment de l'anglais
et efficace je peux me
un moment où je suis un peu bloqué il
faut passer tel par d'autres stratégies
mais c'est complexe
c'est très complexe de m'installant bio
sur le sol à 8 5 % de matière organique
je veux reconstruire nos statuts
organiques sa hotte efficace c'est la
guerre parce que pour métaboliser du
carbone il faudra donc sur ce type de
profil d'un à vous quand vous allez
regarder par exemple dans mon genre
vérifier effectivement s'il ya des
moments de rupture
est-ce qu'on a des semaines de lissage
ici on n'a pas évolué le vérifier en
regardant ce qui se passe au niveau de
la structure est ce qu on est sur
quelque sorte d'un terreau gêne on est
sur quelque chose qui m on va dire très
massives ici on est plutôt sur quelque
chose hétérogènes les cailloux font de
la figuration son daf des formes
fissuration et on a énormément garder le
lombric jusqu'en bas et de la racine
vivantes alors quand même un petit coup
vers ça vous donne déjà un indicateur
extrêmement puissant sur est ce que mon
épaule sol fonctionne ou pas là le sol
est exploré les valeurs est-ce qu'il ya
un peu d'autres questions comme ça en
plus instruits un peu des réponses c'est
en explorant un oui bon on a parlé tout
à l'heure
justement ça intelligent à des
profondeurs alors on fait les
compléments la liste du travail du sol
moi quand je vois ce qui se passe ici
l'aspect je travaille le sol pour faire
de là à dire la porosité
ça n'a pas l'air très utile seul à avoir
presque contre-productif par contre ce
qui va permettre de sécuriser la culture
c'est le plan de ferti et souvent dans
les plans de fertiles c'est ce qu'on
vient de citer trop segmenté les apports
les faire comme ça en poudre et ça me
permet pas au système de démarrage ce
qui est intéressant c'est qu'en masse à
un peu plus de fierté au démarrage en
travaillant aussi sur des oligo
extrêmement important il a parlé du
soufre souffre c'est insuffisamment
conseiller c'est un suffisamment compris
en agriculture et aprilia des ratios
aujourd'hui en france on a des approches
wallabies en azote commissaires qui ont
leur utilité mais il ya le souci dans
cette approche assez qu'on parle pas
assez des équilibres de sol si j'ai un
rapport par exemple calcium magnésium
qui est complètement foutu dans mon sol
sauf les gros excès l'humaniser au
mollet grosses carences
je vais avoir des problèmes donc il ya
des histoires comme ça qui sont
extrêmement importantes par exemple
quand je regarde mon toute saturation
sur macédoine console pour avoir des
flux qui fonctionne à peu près bien être
je vais essayer d'avoir 68 70 % de
calcium dans la garniture ionique de
masse et je vais essayer d'avoir plus de
10 12% de magnésium
alors qu'habituellement sur les analyses
canton à 6,7 ça suffit je préfère en
avoir plus
c'est un élément extrêmement important
pour la photosynthèse ça travaille
beaucoup sur les équilibre acido basique
c'est hier après par exemple sodium on
n'en parle jamais et si j'ai une seule
avec zéro sodium je vais commencer aussi
avoir un certain nombre de problèmes
abbas est un sujet extrêmement important
on fera en fonction des analyses qui
sont et est ce que tu es moche
voilà c'est déjà beaucoup de développer
parce que l'aspect chimiques seule
concédée abordés comme le présent il va
déclencher des choses positives
ça va rentrer dedans alors que si l'on
peut dire
retrouvez des problèmes de façon
perpétuelle sont jamais arrivés à
conforter
[Rires]
le fonds demande le song la
problématique de talange c'est qu'en
fait on parle de fertilité chimiques
alors qu'il faudrait par les deux
parties étaient électrochimique cette
première problématique c'est qu'en fait
si je parle en termes quasiment
d'électronique dans le sol je comprends
que j'aidais un équilibre un terme de
chant donc c'est vrai que c'est un vrai
problème après c'est spécifique quasi à
la france parce que dans le monde anglo
saxon par exemple à une dissémination
quand même plus important de cette
approche fossiles vers les parents vont
être inspectés parce qu'on a tendance à
connaître ce qu'ils font différemment
ouais et ce qu'ils font différemment
sont pas les dominants non plus dans
leurs rôles dans leurs clones haletant
tout à fait mais en tous les cas c'est
cette histoire des cuivres alors je ne
sais pas si on peut approfondir à fond
aujourd'hui la question centrale c'est
de se dire que c'est pas parce que j'en
ai beaucoup que c'est bien si j'ai
beaucoup de sauce rohr je vais plus au
quai du cuir chose comme ça la question
c'est pas de se dire je dois absolument
avoir beaucoup de calcaire non je peux
bloquer d'un seul voilà je mets un
excellent qu'elle surmonte un saut en
disant c'est beau jeu j'en ai pour
plusieurs années j'aime me retrouver à
avoir un taux de saturation jeunes sur
sa 34 sûr et je vais avoir dans un
sommet normalement je pourrais régler
finement effet nutriments g montreux
avec des blocages
comment sont-elles caire parce que je
suis allé en acceptation et donc
derrière c'est pour ça que le centre est
intéressante avec le souverain des
produits avec du souffle
je peux gérer le statut à simone silva
zik un peu différemment par exemple je
peux venir des chaussées du calcium avec
du soufre élémentaire je peux également
apporté des produits avec du souffle et
du magnésium pour travailler autour de
ces questions
c'est pas si la réflexion encore pour
cinq ans à investir mais il ya quand
même il ya des choses qui du coup si tu
veux faut faut bien regarder qu'à partir
du moment où tu te rendes en agriculture
de conservation
ddd processus qui était comment je vais
le dire autrement l'agriculture
conventionnelle est complètement
inféodées pas la recherche d'une
minéralisation rapide forte des précoces
les premières techniques d'agriculture
conventionnelle c'était le feu
l'allumette allumettes dubrulle saluer
les ondes qu'on brûlait toujours mieux
derrière et si tu veux convaincre là le
monde entier des agriculteurs ne pas
m'être d'engrais et de faire pousser
correctement sans s'emmerder à faire des
choses compliquées
l'allumette c'est quand même vachement
simples ayant encore malheureusement une
grande partie des agriculteurs du monde
qu'utilise l'allumette
après eva une fois qu'on avait tous
grillés à l'allumette été moins efficace
on a commencé à gratter
parce que bava fois au minéralisée
l'irrigation
c'est un moyen de minéralisée sa
minéralise tu te mets en situation
tropicale pendant l'été le binage c'est
de la minéralisation
et la porte en vain c'est la pan de
fertilité médiate l'agriculture
conventionnelle est complètement rivés
ce imfeau de la fertilité de la
fertilité de la fertilité et ça a marché
et même le jardinier du dimanche il
passe deux fois le motocultor parce que
les patates poussent mieux il sait pas
pourquoi ça pousse mieux il dit c'est
parce que faut que la terre soit fine
mais en même temps il ya de la
minéralisation à partir du moment où tu
supprimes le travail du sol
c'est une activité minéralisant tu que
tu fais sauter à partir du moment où tu
fais des couverts végétaux et bien c'est
une captation de fertilité à un moment
donné on en vient à mon histoire de
colza qui immobilise la fertilité qui
évite d'en perdre mais qui la garde et
est en fait tu as aussi comme tu le
disais ce matin du stockage dans
l'activité biologique de tours sedan du
carbone des pieds et on va exacerber
dans ces principes là des carences qu'on
voyait pas vraiment dans l'agriculture
conventionnelle
donc en fait si tu étais borderline en
conventionnel et puis comme s'accélérer
dans le système bah tu la voyais pas
trop la carence moi je retiens surtout
en projets concrets tout en regardant
tous les indicateurs tout au tout est
bon du coup j'ai vraiment bois qui sont
pas départagés en bas à droite je fasse
encore en conservation deux ans jusqu'à
ce que j'arrête de travailler mais ça
manque de l'activité de logis travail
l'activité de logis mon travail
découverte c'était une activité
biologique qui monte mais en même temps
avant j'avais descendu les intrants pour
pouvoir gagner en rentabilité
je me suis retrouvé dans un croisement
où je mettais mes carences en difficulté
rv est simple donc on est obligé de
penser enfin aujourd'hui à kolda enfin
call warrant
c'est à dire surtout faux pas des quinze
unités où va t on à qui nous avons des
noms qui font du sport
la brune et khalid et de moussavi ont
commencé sur l'idée quand vous
connaissez de flux mais on a tout
certaines idées mais toutefois que je
vous remets de la fertilité c'est à dire
qu'on va éviter d'en donner à manger aux
bestioles pour tous avec des mouvements
ça manque pas cette idée là tout ce
qu'on avait au départ adios cofinest je
couche avec elle était bonne pas bonne
je vais déjà remonté la biologie des
sols est en fait tout se fera mais tous
les indicateurs sont caduques
on est d'accord des moments notre
mission soutient exactement vous
remettre votre choix de cultiver du blé
du côté des maïs c'est pas bon même
moment des arpents pareil tu tues
fertilise pas pareil c'est pas c'est pas
la même plan tous et du maïs ou du chant
ben tu vois le témoin le toit et mais
j'assiste a su on exacerbe les carences
qu'on avait avant donc en fait c'est
normal qu'on les voit le 1er mai on
vivait avant un petit peu avec dont la
tulle et donc c'est normal qu'on soit
les reçoit les premiers à s'intéresser à
ça ensuite il faut quand même qu'on se
mette dans une dynamique
c'est à chaque situation son diagnostic
à chaque ferme à chaque parcelle c'est
quoi aujourd'hui ton facteurs limitants
quand je rentre dans ton champ celui là
est ce que c'est la matière organique et
la structure du sol de vue des soldes
faut commencer par mettre la structure
en place on attendra pour voir sans
placer en mettant la structure vers
toute fin au sommet déjà un accès à une
quantité de fertilité beaucoup plus
importante parce qu'on retrouve la
structure donc si on aurait fait une
analyse plutôt orienté minérale ode à
pau au départ on est peut-être résolu un
problème ponctuel mais qui était d'abord
dû à un problème de structure et en
réglant le problème plus fondamental
on a réglé le truc le regardons ce que
les couverts peuvent chercher dans le
fond parce que si tu fais une analyse à
la surface soit d'iran et tu as ta vie
la mienne
je manque de magnésie mais argile
son blindé de magnésie est ce que les
vers de terre on monte est ce que les
couverts en ont nouvelle question est en
fait
globalement on voit abandonné l'idée de
certitudes mais faut être un petit peu
alors sa part est inconfortable mais moi
je sais plus confortable dans cette
situation là maintenant ne pas avoir de
certitude parce que ça me permet de
mettre un peu en train de surfer quels
sont les facteurs limitants puis d'être
on connaît pas tous puis on essaye de
s'approcher de tendre vers et mais
toujours est rivé sur se poser la
question quel est mon plus gros facteur
limitant que je me trompe pas d'objectif
aujourd'hui je vais reprendre la
différence qu'on a avec franck il
vivement qu'on voyait il va encore
gagner
non moi je moi je commence à intéresser
sérieusement aux équilibres minéraux
précis parce que ça devient vraiment y
en a qui m'ont facteur limitant ça sert
à rien qu'il avait six maintenant c'est
cesser pendant cinq 5 6 ans bac là qu'on
va pouvoir transférer
il sera rendu la bbc bien hiérarchisées
et il ya tellement de gens du ouaki
aussi à la dernière idée et ils sont là
et ils veulent eux ils veulent mettre la
dernière idée dans le système qui est
génial mais mettez là faut que tu fasses
là par contre lui il a trouvé une idée
géniale c'est comment assez accélérer
les cycles de carbone alors que moi j'ai
fait que de ralentir les bestioles
c'est le seul moyen agroécologiques
d'accélérer les cycles de fertilité
comme ça si vous regardez le premier
horizons je sais pas si vous voyez donc
vous avez des structures de ce type là
c'est ce qu'on appelle plus au turbin
jargon euros vous pouvez vous le faire
passer ces des modes qui sauf
extrêmement pauvre et avec la porosité
biologique extrêmement élevé on a ça
qu'ils disent
mines et surtout le premier où il veut
dire quoi ça veut dire qu'on a on est
dans quelque chose extrêmement savoureux
pourtant on a les phénomènes que tu es
en train d'expliquer alors voile
hypothèse de travail
j'essaye de me devoir c'est ce que tu
dis c'est extrêmement dur et il ya le
browser après il ya la finition quand on
essaie de faire les finitions avant le
gros oeuvre en épaules la question du
ciel me dire c est ce qu on peut pas
faciliter cette transition en
travaillant sur le monte de
minéralisation mais pas que c'est à dire
de le moteur qui permet à plaindre de
fonctionner convenablement c'est-à-dire
son appareil digestif son biotope micro
des dons par hypothèse de travail ou non
c'est pour ça et ce travail qu'un
certain nombre d'entreprises pour
composer je traverse à parier que les
oligo ce sont des pourparlers entre les
acteurs des finances greg stemm
important du port la chose comme ça et
on travaille sur têt fond de postes
oxygénée qui permet de rééquilibrer
certains de rations parce que le moteur
finalement qui me permet de valoriser au
maximum ce qui se passe dans la zone des
équipes ça me permet peut-être
d'accélérer un peu par contre ça l'a
toujours été rejointe sûrs avec les
apportent biomasse et cloud importante
parce que si la matière organique et par
effet d'entraînement énorme et 3 % de
matière organique dans les climats dans
lequel on est là pour la zone qu'ils ont
commencé avant des bénéfices comment je
fais pour valoriser ce milieu là je
pense qu'un certain nombre de paramètres
qu'on va sortir du mtk classique pour
essayer d'optimiser le pôle systèmes et
les équipes minéraux sont quand même
moyen portant statut acido-basique deux
choses qui drive micro que ce qu'on
appelle le péage en fait les statuts
acido-basique intimement n'y aurait
finalement pas d'or et ces deux
paramètres là aujourd'hui sont utilisés
en laboratoire pour cultiver tel ou tel
type de cas organisme sursis le maire
chez lenox boîtes de pétri dans une
solution et yannick au réalisme sans
maîtriser pour partir sur d'autres
communautés où vous n'avez pas développé
aucun effet assez fort là dessus comment
je travaille finalement mais plus
d'électrons dans le sol c'est très
simple c'est tous les résidus végétaux
transformés ou pas les différents
niveaux dégradation ces matières
organiques
qui permet de distribuer des électrons
finalement dans mon sol français
d'énergie ces énergies vous allez dans
une batterie ces deux circule bien dans
votre corps parce que les processus
d'oxydoréduction qui parlait de dégrader
des sucres pour en sortir de l'énergie
ou alors on peut polymérisé un prix du
carbone pour stocker de l'énergie
c'est comme ça que ça marche car unités
de 36,2 de stockage de l'énergie est
l'unité peut être ça que le carbonnel
éléments qui vous allez voir ce que
l'être decarone qui veut pas construire
cette rose un équilibre nous provient
via les éléments minéraux et arrêter de
penser à pékin il reste aussi donc voilà
les oligo éléments tels que tu peux me
dire plus là dessus et puis le statut
acido-basique extrêmement important moi
donc base et après ben ya un autre
élément quand même en débouchant carbone
hydrogène oxygène auquel carbone
hydrogène oxygène ch2o c'est l'eau qui
calibre aussi ce qu'on peut faire ou pas
faire un système de culture et après il
ya tout le reste c'est parce que tu peux
voir là on doit pas être repérés à la
con bien une quinzaine
mais sur l'a4 vers 4 400 optimum et
après cette course j'ai beaucoup exposé
monté ce matin sur différents faire 4 %
de matières organiques sur 30 cm s'est
passé par qu aggraver les 4 5% 6% à 8%
matières organiques sur 5 cm
c'est ça ce qui est exactement
et c'est là où le lessivage est génial
l'écriture lessive énormément à partir
de ces 106 cm tu commences à avoir un
sigle qui c'est qui par contre c'est là
où dédé chômage léger systématique et
ses massacres reese cet équilibre et on
vienne diluée combien perdront de cet
effet mineur d'une irrigation les
premières annulations
aujourd'hui on va dire cette pratique
c'est une belle ville et on s'aperçoit
qu'on fait à l'idée répandue devant
cantona eric de nouveau talent réponse
que nous on est plus au niveau du dff
internement moi je lui parlais dans le
système il faut être sur la tête ils
m'ont persuadé qu'on n'a pas mentionné
ce qu'est ce qu'ils sont j'aurais niveau
va pas chercher de bouc a changé la
donne
on a doublement du sud qui d'habitude on
n'a pas encore dépassé il ya d'autre
systèmes aujourd'hui de parler de
schiste est magique
je pense qu'on sait même pas moi qui le
connais on n'arrive pas j'espère faux
nez parce qu'on est premier en bas comme
je vais je vais conclure sur le pot sur
le profil
je pense qu'on va arriver à s'entendre
pense qu'on arrive à s'entendre
alors si tu veux j'étais super d'accord
sur tout ce que tout ce que j'ai vu mais
quand j'ai commencé à ouvrir ton profil
voilà ce que j'ai vu alors on voit des
racines vivante
ça c'est des racines du couvert 1 et
aujourd'hui on a des racines de couverts
qui sont quasiment descendu dans la m de
profondeur ce qui explique pourquoi je
savais qu 1 et est en fait c'est mal à
ça c'est des racines de couverts c'est
ça explique bien que c'est vivant et
c'est en train c'est en train d'ouvrir
le sol ça samassa m'a rassuré et je m'y
attendais la deuxième chose que j'ai vue
et tu peux descendre le profil cette
zone à la zone sous jacente là et bien
c'est possible c'est que ça c'est pas si
c'est que ça et en fait je m'excuse
aujourd'hui on a une super structure
organisation structurelle et on voit
bien le travail l'investissement que
vous avez fait dans ce profil là depuis
une quinzaine d'années c'est super c'est
top
le dessous là
et est ici regardons une racine qui est
là aujourd'hui le fond il est il est
vraiment excellent et on peut me dire
qu'il n'a pas plu on me veut dire qui
c'est sec aujourd'hui à cette profondeur
là on a encore de l'humidité pour faire
vivre pas mal de végétaux appartement on
peut les faire lever et on peut
s'enraciner ce qui explique aussi
pourquoi c'est là ce qui explique aussi
pourquoi des gens peuvent être déçus ils
ont semé et ils me disent après le
couvert à crever parce qu'il n'a pas plu
mais aussi parce que le sol était pas
organiser ça veut dire que tu as tu es
en train de gagner énormément de
sécurité à cultiver des cultures d'été
dedans ça veut dire que on a un petit
difficultés qu apparaît là ça c'est la
faune le fond de ton travail
conventionnel qui est plus conventionnel
on voit l'ancien la burqa était là et
puis là on voit l'ancien travail et puis
latéraux montés à peu près à ce niveau
là en fait le sol aujourd'hui
globalement il est sec il est sec sur
l'ancienne profondeur de travail on a on
a un petit peu un escalier là ça ça
représente un peu une zone ici une zone
ici le meilleur sol et ici là on a quand
même une barrière pour l'eau et puis
c'est la zone de surface qui est hyper
asséchées et donc là on est dans une
situation où si on pouvait s'abstenir de
travailler c'est plus ça va fonctionner
l'eau arrive a circulé mais ça va nous
permettre maintenant de connecter le
fond qu'est bon avec la surface
d'accumuler de la matière organique plus
en surface alors plus travailler on peut
faire du près traçage pour semer du maïs
du soja mais de devenir brassée pour
faire un peu de minéralisation des trucs
comme ça sans on peut mettre ça de côté
éventuellement transférer cette dépense
là dans la fertilisation un peu plus
maligne comme l'investir dans l'engrais
mais plus dans la mécanisation parce que
on va pas stimulé
du travail du sol est connecté ces deux
zones là un autre point qui ferait
absolument essayer c'est que si on
pouvait commencer à mettre des plantes
pérennes et là si on pouvait à un moment
donné maintes un trèfle une luzerne qui
pourrait faire une année oui tu vois
rien qu'une année ou 18 mois ça ce
serait énorme en terme de connexion
entre les deux zones est et faire en
sorte que cette ce bon sol arrive à
connecter la surface et là on peut
commencer à faire des choses
exceptionnelles
là vous avez vraiment vraiment dresser
les sols maintenant faut finaliser la
sphère et un petit saut à faire avec des
économies qui vont pas être très
compliqué alors là ça demanderait
peut-être un peu de machines
spécialisées et après ben certainement
pas lever le pied sur la fertilité être
assez habile sur la rotation continue et
les couverts et et puis on se retrouve
dont on se retrouve dans quelques années
c'est ça va continuer ça va continuer à
bouger dans le bon sens mais vous avez
déjà mis les choses en état ses ordres
mais il faut du temps et on sait pas
jusqu'où on va aller non plus il ya un
moment tu pourra les limiter par du
travail mais c'est pas le travail qui
jouera les vivaces les travail salle et
les élimine les saints sacrés
inconvénient c'est que ça minéralise
bord et qu'au moment où ils peuvent
repartir des bouderies zomo une machin
ils ont une fertilité à bloc ils ont
tous seuls et ils repartent donc au quai
d'escale paix à un moment donné il faut
leur pourrir la vie folle et
concurrencer faut leur pourrir la vie et
est en fait faut éviter qu'il soit tout
seul faut éviter qu'ils fassent de là
comment de la photosynthèse et là dessus
c'est les légumineuses
parce que les vivants sont ont un talon
d'achille elles sont ni trop fils elle
fixe pas d'azoté c'est quand même une
bonne nouvelle on aurait des vivaces qui
fiction est la zone la luzerne et
hautain d'accord mais on n'a pas
d'atlantis qui fixe de la scène
c'est pour ça que des chars dont tu mets
luzerne en face il peut pas descendre
l'enracinement en dessous de la luzerne
et ufo jeu plusieurs fois qu'ils ont été
champions il a plus rien à bouffer il a
plus de plus avoir tout les flingues la
gueule et la luzerne les lits bâtir mon
coco la fertilité tu cours après moi je
fixe de la note 'aaa' va chercher des
nodosités et tu mets des vestes mais des
pointures ombre du tutu masquer la
lumière mais c'est là que l'aller les
légumineuses imposante vont être un
outil b pour tuer des vivaces va falloir
s'y tenir
si tu veux c'est pas un coup d'un seul
mais plus tu voudras garde et et chants
du plus c'est elle qui ressurgissent
dans le système c'est presque
symptomatique de parcelles ouverte
c'est symptomatique de prairies sur
pâture et toi c'est que tu leur laisses
de la place elleingand plus on a besoin
des légumineuses pour l'entrée de la
zone dans son système de blain de l'est
avec des alors là l'élève svs velu et
tout ça c'est s'aider super outil là
dessus tu es déçu mais il faudra se
débrouiller autrement
b mais faudra se débrouiller autrement
mais mes cd super outil la légumineuse
traçantes la lumineuse pérenne c'est ça
c'est ça qui te permettra et sera
beaucoup plus efficace que tout le
travail du sol que tu peux faire
si c'est efficace à ce serait le travail
du sol
peux-tu pose pas la question si tu sais
ce que je veux dire pourquoi tu comme tu
sais que j'allais dire non c'est pas la
peine de poser la question mais se dit
non ils sont terribles dégâts l'ag oui
mais les déjà avec 1 6l c'est pas comme
ça qu'on fait de la figuration
parce qu'on fait du brassage par fox
faut que ce soit quelque chose qui
fissure mais qui laisse le profil en
place que tu feras toujours de la terre
fine et puis après ça coûte combien la
fissuration combien vas-y honnêtement
honnêtement on n'est plus sûr du 80 90
va demander un entrepreneur de passer
havrais à me glisse heures on est tu
pourrais presque est à 1 allée
honnêtement tu compte l'usure que tu
comptes machin on est dans du sang euro
allaient 80 à 100 euros
mais 80 à 100 euros c'est quasiment une
tonne de blé après est ce que on dans un
sol tel qu'il est organisé comme ça moi
je préfère ça c'est facile à sauter là
les racines descendent continuons le
couvert plus tu vois poussons le couvert
plus loin
recevant une autre plante dessus sinon
c'est pas la culture c'est ce que tu vas
faire
est ce que tu vas faire un travail avec
ton chisel te le continue donc là là si
tu mets une culture de printemps
ici bas tu viens me faire un petit pré
traçage tu sais tu me prépares cette
zone la démerde comme tu peux avec les
outils cta a
tu te fais ça tu mets de la fertilité là
dedans mes bêtes tube l'inde
et puis tu vient semer des graines dans
ces zones la bombe à la tu vas faire
levée du tournesol du soja du ce que tu
veux tu laisses ça tranquille et hélas
l'ensemble de l'activité biologique va
s'organiser ça et je préfère que tu met
de l'argent dans la mécanisation ici
pour faire que ça que tu mettes un petit
peu d'argent pour faire de la qualité de
fertilité ici c'est à dire tu mets pas
un 18 46 basique dsit pas à mettre 10 15
euros de fertilité supplémentaire ici
parce que c'est un investissement c'est
pour une dépense et puis ça va
progressivement et ça va se mettre en
ligne
et si tu as un petit différentiel de
dépenser l'at-on mr thatcher il va aller
2 comptant et sa peau à payer quelques
petites compenser quelques petits
défauts à des moments donnés mais il ya
un moment il va falloir il va falloir
faire le pas je termine aussi pourtant
mr mrs thatcher faut apprendre à évaluer
ça différemment
tu achètes un outil un peu spécifique
pour passer à ça tu sors du fidèle à m
c'est mieux on est trente mille euros 25
30 mille euros tu vois dans le truc
alors qu'on peut peut-être
éventuellement le faire on prêtera sage
avec le semoir on équipes ont un peu
spécifique mettons qu'on met vingt mille
ou trente mille euros dans la sphère ben
tu vas tu va amortir ça à mes tongs
d'amorties ça sur 5,6 en bas tu te
retrouves et 4,5 millions
d'amortissements parents tu économises
un petit peu de fioul parce que tu
passes pas le fisel d'économies sur
l'ensemble de la ferme 1000 ou 2000
euros de fioul ton compte de toronto
résultat comptable à la fin de l'année
il va te dire quatre cinq mille euros
d'investissement mille-îles de fioul en
moins ou 2008 1500 euros de fioul bon an
mal an batta transition ta coûter des
sous c'est ce que votre dira t'on
comptable
alors ça c'est vrai mais c'est pas vrai
c'est ton comptable à continuer de
compter le tracteur à la même quantité
qu'ils fassent des sommes qu'ils fassent
preneur mais citons tracteur a fait une
centaine d'heures de mois passé autant
de coups tracteur qui ne sont pas
répertoriés dans le truc dont il ya
toujours un biais dans l'évaluation et
les outils qu'on avait avant pour
analyser ce qu'on est en train de faire
ne sont pas capables de faire ressortir
la valeur ajoutée qu'on est en train de
changer
et combien savoure un sol qui va mieux
qui me permettra d'être plus résilients
et ça j'arrive à ma conclusion par
rapport à un climat qui est un peu plus
compliquée et qui me permettra d'aller
chercher allez une demi-tonne
pratiquement tous les ans de plus que
moi une petite économie ceci une emmerde
en moins
combien ça vaut ça vaut des sous parce
que si tu fais le tour de ta ferme et si
vous faites tous le ton de votre ferme
ce soir il ya des endroits qu'on produit
toujours beaucoup plus que des endroits
d'hôtes le climat elle-même
l'agriculteur elle-même l'envi de
réussir est la même la seule différence
c'est la qualité du sol que vous avez et
la qualité du sol c'est la texture
c'est l'épaisseur soit mais sur la
qualité du sol vous avez un énorme
comment impact alors faut pousser
beaucoup je reconnais pour que ça bouge
un petit peu mais c'est un domaine sur
lequel vous avez un impact et il faut se
réapproprier tout ça merci beaucoup
c'était la conclusion l'envié le couvert
c'est l'investissement enfin console
c'est une perte de capital et la charge
nette
la transition est pas à prendre en
compte les économies méga moi je retiens
un truc c'est que si on veut vraiment
bénéficier les économies de charges de
vega le semis direct de paso
et voie intermédiaire sur le territoire
de côté
merci à tous pour votre participation au
vert c'est bien sûr un intervenant

Partager sur :