Triple Performance

Faux-semis scalpeur pour lutter contre les chardons en désherbage mécanique - retour d'expérience (Damien Carpene - Aglae)

De Wiki Triple Performance
Révision datée du 17 novembre 2020 à 14:01 par Astrid Robette (discussion | contributions) (→‎Efficience)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Retour d’expérience d’agriculteur, qualifié par un groupe d’expert dans le cadre du projet Aglae porté par la Chambre d’Agriculture d’Occitanie.

Logo Aglae Logo Chambre d'Agriculture Occitanie

Damien Carpene - Faux-semis Scalpeur.jpg
Damien Carpene - exploitation.png

Retour d'expérience de Damien Carpene, dans le cadre du projet Aglae. Il nous présente sa technique du faux-semis en nous expliquant comment il a adapté son vibroculteur pour répondre à ses besoins.

Motivations

Il y a quelques années quand j’étais en agriculture conventionnelle, mon système de rotation était essentiellement basé sur les cultures de blé et de maïs afin d’alimenter mon atelier volaille.

Au fur et à mesure, j’ai observé des salissements de plus en plus importants en particulier des chardons et des folle-avoine difficiles à contrôler et de plus en plus résistants aux herbicides. Lorsque j’ai pris la décision de convertir mon exploitation en bio en 2016, j’ai recherché des techniques alternatives au désherbage chimique et suffisamment efficaces pour lutter contre ces adventices sur mes parcelles. Je ne laboure plus depuis une dizaine d’années donc j’utilisais mon déchaumeur à disques mais ça ne suffisait pas pour les détruire de manière efficace avant le semis. J’ai donc cherché un autre moyen de les gérer et grâce aux recommandations de mon conseiller, j’ai trouvé dans la technique du faux-semis scalpeur, un bon compromis pour lutter efficacement contre ces adventices avant mes cultures d’été.


Mise en pratique

Damien Carpene - itinéraire technique.png

Le faux-semis scalpeur : ma façon de faire

Faux-semis Scalpeur
Vibroculteur à 32 socs pattes d’oie
Rouleau emietteur à l’arrière

L'opération a été réalisée grâce à un vibroculteur sur lequel ont été adaptés 32 socs pattes d'oie.

On peut faire plusieurs passages si nécessaires, ce qui permet de couper les adventices à différents niveaux et de les détruire à différents stades de développement :

Premier passage à une profondeur de 8 à 12 cm
Second passage si besoin de 5 à 7cm
Troisième passage si besoin de 2 à 4 cm
  • Vitesse : 2,5 à 3 ha/h

Vibroculteur à 32 socs pattes d’oie

  • Permet de couper les racines des adventices, de les extraire du sol et de les mettre à nu
  • Prix de l’adaptation de l’outil : 6 à 8 euros par soc soit environ 225€

Rouleau emietteur

  • Largeur : 3m
  • Permet de gérer la profondeur de travail

Intérêts et points de vigilance du levier « faux-semis scalpeur »

Intérêts

  • Efficace sur folle-avoine et chardons
  • Adaptation d’un outil existant sur l’exploitation
  • Résultats directement visibles
  • Évite certains passages de bineuse en cas de réussite du faux-semis
  • Coût de mise en œuvre faible

Points de vigilance

  • Risque de bourrage dans le cas où la biomasse générale de la flore adventice est élevée

Mes conseils pour réussir

  • Travailler à plat
  • Travailler sur un sol ressuyé (tester l’état du sol à la fourche bêche avant le faux-semis)
  • Choisir la date de passage en fonction de la météo a posteriori (quelques jours de sec après le passage pour éviter les repousses)
  • Adapter sa vitesse d’avancement pour éviter les bourrages
  • Combiner cette technique avec d’autres leviers pour plus d’efficacité

Autres leviers utilisés dans ce système

Mes résultats

Agro-environnemental

  • Positif Diminution de la pression adventices
  • Positif Diminution de la pression ravageurs
  • Neutre Stabilité de la pression maladies

Social

  • Négatif Augmentation du temps de travail
  • Neutre Stabilité des périodes de surcharge de travail
  • Négatif Augmentation du temps d’observation

Économique

  • Neutre Stabilité des charges de mécanisation
  • Neutre Stabilité de la marge nette
  • Neutre Stabilité du coût de mise en oeuvre


Mes perspectives

Damien Carpene
  • Vis-à-vis de l’outil : augmenter le nombre de socs pour élargir l’outils afin d’aller plus vite et gagner du temps et rajouter une herse-peigne derrière pour augmenter la mise à nue des racines d’adventices
  • Mettre plus de couverts végétaux pour diminuer la surface en sol nu
  • Ajouter les cultures de Colza et le Lin dans les prochaines années pour allonger ma rotation
  • Tester le trèfle en inter-rang dans le tournesol
  • Intéressé par le strip-till pour travailler juste la surface nécessaire et laisser des couverts permanents


L'avis du comité d'experts

Evaluation selon la grille d'analyse ESR.

Efficience

L'objectif est d’augmenter l’efficience des moyens de lutte disponibles grâce au développement de technologies qui améliorent leur emploi ou par un meilleur positionnement. Dans ce cadre, se positionnent les outils d’aide au raisonnement mais aussi l’agriculture de précision.


Evaluation selon la grille d'analyse ESR : Efficience

Annexes et liens

Matériel évoqué dans ce retour d'expérience

Cultures évoquées


Bioagresseurs évoqués dans ce retour d'expérience