Diversité microbienne & mycorhizes, par Marc-André Sélosse

De Triple Performance
Révision datée du 29 juin 2022 à 19:45 par 127.0.0.1 (discussion) (The LinkTitles extension automatically added links to existing pages (https://github.com/bovender/LinkTitles).)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à :navigation, rechercher

Thumbnail youtube FqjReupbVw.jpg

Aujourd'hui, on vous propose 3h de formation avec notre biologiste préféré, Marc-André Sélosse ! Cette formation eu lieu lors de nos Rencontres Internationales de l'Agriculture du Vivant en février 2019.


SOMMAIRE :


0:00:15 : Diversité microbienne

0:22:40 : Etat des sols de France

0:55:15 : Une biodiversité active

1:41:40 : Mycorhizes alimentaires

2:02:55 : Mycorhizes protectrices

2:18:40 : Une logique évolutive.


Annexes

Transcriptions

venu ce matin pour parler du sol vivant

et j'essaie de vous montrer un petit peu
comment cette vie s'ordonne par rapport
à la plante et je voudrais d'abord
mettre une chose au clair
chacun son domaine de compétence et moi
je sais pas produire des plantes donc et
les jo sont sur la table vous en savez
plus que moi sur cet aspect là moi ce
que je vais essayer de montrer ses des

Afficher la suite

outils qu'on peut mettre sur la table

pour l'agriculture de demain et qui
montre un certain nombre de finitude de
l'agriculture d'hier ne vous êtes pas
ressortir avec des recettes ce que c'est
pas mon domaine de savoir faire et
j'aime bien quand c'est en dix ans que
je ne sais pas parce que la bonne foi
d'un scientifique elle s'estime à l'aune
des fois où je vous dis qu'il ne sait
pas ce qu'ils répondent toujours
positivement avec un truc à vous
raconter
il faut faire attention oui je ne sais
pas c'est l'aune du sérieux en sciences
alors d'ailleurs personne ne sait
vraiment ce que c'est que ça dans le
détail on a essayé d'appeler ça un sol
un sol c'est cette zone qui se déploie
donc à l'interface entre l'atmosphère et
la biosphère on va dire les roches sont
voit d'ailleurs des morceaux ici et cet
espace il est et contient plusieurs
choses il contient bon bien sûr du
minéral ça se voit il contient quand
même de l'air parce qu'il ya plein de
trous d'ailleurs ces trous sont parfois
remplis d'eau oui et des gaz des
liquides et solides et très longtemps
l'histoire s'arrête là en fait les gens
qui s'intéressent au sol sont pas des
biologistes se sont en très longtemps
des gens qui font la physique ou la
géologie en tout cas des gens qui ont
une approche du sol mécanique en travaux
publics ou technologique en agriculture
c'est là que s'enracine les plantes
comme on le retourne et comment faire en
sorte que les graines rentrer mais quand
on ouvre le pré sident du show fin
l'abrégé pardon de du chauffour un très
grand pédologue des années 50 60
on a très peu de pages consacrées à la
vie dans le sol elle est mentionnée mais
elle est mentionnée
exactement comme est mentionné à la même
époque la vie dans notre organisme le
fait qu'on a des bactéries dans le tube
digestif ou sur la peau c'est la décrire
on acquiesce sur le fait que ces
présents mais on n'a pas vraiment une
approche sur le fait que ces présents
dans les fonctions et dans les
mécanismes et c'est ça que je regardais
avec vous aujourd'hui
alors j'ai commencé par un chapitre bas
qui est un chapitre de simplement de
descriptions quand on a pu le faire il
ya longtemps sauf que je suis avec les
outils modernes donc d'une façon
actuelle la description de la diversité
microbienne des sols vu qu'on n'est pas
nombreux
enfin de nombreux mais comblé
suffisamment peu nombreux pour prendre
les questions au fur et à mesure donc
vous y aller parce que sinon moi je peux
encore vous parler à 14 heures donc il
faudra poser les questions en temps réel
pas de questions sur cette diapos alors
disons le tout de suite la diversité
microbienne du sol ou en tout cas la
diversité de la vie microscopique du sol
en réalité il ya des ya des traces
visibles ou tout au moins des traces que
tout le monde connaît alors il ya dans
le sol notamment des bactéries
filamenteuses on appelle on les a claqué
2007 parce que quand ils font des
filaments on avait pris ça pour des
champignons mais ce sont des bactéries
est d'ailleurs maintenant on dit plutôt
à petit nos bactéries
vous les connaissez parce que si vous
regardez leur nom latin ça va vous
rappeler des antibiotiques
la streptomycine où l'acte i know micinn
d'accord
donc ce sont des bactéries filamenteuses
dont certaines produisent des
antibiotiques que nous connaissons mais
c'est pas pour ça qu'on connaît les
actifs mis 7
on connaît les actes et 2007 parce
qu'ils produisent cette molécule la
géosmine et la géosmine c'est l'odeur
des sols l'odeur du sol c'est d'une
odeur de bactéries et d'ailleurs cette
odeur là c'est aussi l'odeur vous avez
de pluie quand il va pleuvoir quand une
dépression et colère sort du sol ou
quand il a plu et colère se trouvait
expulsé du sol ne parlons plus bien il
ya une odeur un peu particulière et
c'est le souffle c'est aussi la géosmine
mais plus diluées vivent beaucoup moins
que quand vous sentez un morceau de sol
donc l'odeur du sol c'est déjà la cie et
que tout le monde connaît
c'est déjà la signature d'une présence
vivante alors après il ya aussi des
champignons et les champignons quand bas
quand on les casse iso itil et l'odeur
assez particulière quand on coupa
champion de paris et cette odeur ko nole
qui est bien connu de l'industrie agro
alimentaire parce que les sauce aux
champignons sont faites en mettant des
champignons sans odeur dans une sauce en
rajoutant de look ténors c'est comme ça
qu'on fait une sauce aux champignons
vous doutez bien que les champignons
il semble plus assez quand ils sont
séchées et industriellement excès des
champignons de paris pour avoir de l'eau
d'heure se compose et on sait pas
d'ailleurs très bien c'est comme le
précédent on sait pas très bien quoi il
sert aux champignons
de même qu'on sait pas à quoi sert la
géosmine mais en tout cas ce champignon
qui pendant ce composé qui lui était né
à la cassure du champignon ou des
filaments souterrain du champignon il
est responsable de l'odeur de
champignons de certains sols il ya des
sols quand on les sent alors c'est pas
vos soldats corse et tous les sols
forestiers ont mis un drap tout à
l'heure quand on les sent ça sent le
champignon
donc il ya des odeurs qui témoigne la
présence microbienne alors cette
présence microbienne d'ailleurs dans
certains sols elle se voit là encore
c'est plutôt des sols forestiers mais
voyez que souvent quand on ramasse des
champignons dans la litière ces
champignons et bien et pousse
sur des filaments visible à l'oeil nu et
alors ça c'est intéressant parce que moi
je suis mycologues un de formation les
champions ceci d'intéressant c'est que à
certains ont de leur cycle de
reproduction
on les voit quand ils font une partie
visible à l'oeil nu en fait c'est quand
même des microbes le reste du temps ils
sont formés de filaments microscopiques
alors ces microbes sur ceci
d'intéressant c'est qu'à un moment oui
ils deviennent macroscopique et c'est
les bonnes portes d'entrée pour se
sensibiliser à l'existence de choses
microscopique ce qu'on les voit un
moment puis en fait quand on cherche
qu'est-ce qu'ils font le reste du temps
voilà ils sont rarement visible sous
forme de feutrage blanc la plupart du
temps invisible j'insiste là dessus
parce que c'est mon parcours à moi moi
j'ai commencé comme j'étais quand
j'étais ado je me suis passionné pour
les champions j'ai ramassé les
champignons qui en posant les questions
sur comment y vais c'est comme ça que
suis devenu microbiologie la corse et
c'est vraiment une porte d'entrée est
champion vers le microscopique mais
c'est aussi une des odeurs des sols
alors vous avez prouvé sans doute en
cours à locaux à l'occasion en tp de
biologie ces dispositifs on met du sol
dans un filet et on le chauffe pas en
l'illuminant par dessus et toutes les
petites bêtes du sol envie de se sauver
elle se sauver tel ton l'alcool et là on
peut faire des collections absolument
incroyable de tout un tas de petits
animaux
il y à aussi alors ça oui des monstres
effectivement paul coup il y en a qui
ont des gueules bizarre franchement moi
je ressasse et des suceurs de déchets
liquides
ça c'est des prédateurs ça c'est des
mangeurs de débris yeux ouais c'est les
mangeurs de bactéries qui pousse sur des
débris dont qui mangent les brimer enfin
ils mangent des bactéries surtout y alla
donc toute une diversité de petits
animaux aussi à la microfaune du sol qui
est encore visible là pour l'instant on
tourne autour du visible d'accord sur
ces des choses bons fous loupe faut un
peu de chance pour aller finalement dans
le sol on y arrive
la diversité le problème de la diversité
microbienne c'est lé microbienne surtout
elle est petite et la plupart du temps
elle ne se voit pas alors comment
faisait ton historiquement pour la voir
c'est très simple prenez un peu de soles
on le on l'agité dans l'eau qui en métal
est cette eau sur une boîte
deux cultures contenant milieu nutritif
alors d'ailleurs des milieux nutritifs
variés un justement ça permettait de ne
pas faire pousser les mêmes choses et
d'avoir une idée de caisse qui se
développer là parce que ben on avait la
couleur quand on avait la couleur on
pouvait les faire pousser sur plein
d'autres milieux et regarder ci se
développer bien ou pas bien il y as
tiens ça c'est un rôle d'autorité
un tiens ça c'est une entérobactérie
alors c'était laborieux mais c'était pas
cher
enfin ça coûtait 2 du temps de travail
les temps ont changé et en particulier
ce qui se passe maintenant c'est qu'on a
l'adn alors l'adn en russe est simple
vous prenez votre morceau de terre vous
à vous tout en l'air dans un
liquide correct vous simplifie vous
filtrez vous récupérez donc tout l'adn
et après à partir de cet adn
vous pouvez regarder l'adn de toutes les
bactéries qui sont là et puis vous
pouvez comparer sa des banques de
données de référence que vous avez fait
en regardant à quoi ressemble la dn2 ça
ou l'adn de ça et du coup vous dire bah
bah tiens il ya une entérobactérie qui
et c'est celle-là il ya un truc qui
ressemble à une cyanobactérie mais voilà
il ya un truc qui ressemble un
streptomyces s c'est passerelle 2016
connu mais c'est un strap 2016 vous y
êtes vous pouvez faire une liste sur la
base de l'adn contenu dans le sol des
microbes qui sont là donc on prend même
sol on obtient x espèces par culture
c'est toutes celles qui sont cultivables
dans tous les milieux qu'on utilise et
puis après on extrait l'adn la bourse ou
d'un sous-échantillon et on l'obtient y
espèces vous avez une idée du rapport x
/ y va en fait on s'est aperçu quand on
a commencé à utiliser la dance des
années 90 villes qu'on connaissait pas
du tout ce qui représente sol parce que
x / y se fait 1%
c'est à dire qu'on cultive un pour cent
de tout ce qui se trouve dans
l'échantillon par les méthodes adn
et les méthodes adn il ya des trucs qui
passent au travers quand même vous y
êtes donc un pur sang c'est ça veut dire
qu'il y avait 100 fois plus d'espèces
dans le sol que ce qu'on pensait or il y
avait déjà beaucoup alors il a tellement
fait qu'aujourd'hui on n'essaie même
plus les nommer les espèces de bactéries
et de champignons ok juste on à leur adn
comme référence et si jamais demain je
fais un prélèvement de peau chez
quelqu'un que je trouve un champignon
inconnu je saurai que dans les banques
de données
ce champignon il a été trouvé dans un
sol de la forêt de fontainebleau qui a
été étudiée voilà donc vous êtes d'aller
en forêt de fontainebleau sans doute ce
que je veux dire par là c'est qu'on
n'essaie même plus dénommé maintenant
mais simplement leur adèle sert de
référence et quand on les retrouve on
dit ah ben oui ce la même chose a été
trouvé par intel dans tel milieu je vous
montrais trois groupes qui ont été
révélés comme étant des groupes majeurs
du sol et qu'on connaissait pratiquement
pas avant d'utiliser adn alors le
premier groupe c'est un groupe 2
carottes c'est à dire que ça fait partie
du même ensemble très grands ensembles
que les plantes les animaux les
champignons les amibes et levure les
voilà ces organismes qui sont 10 à
noyaux alors en l'occurrence je vous
présente ici un arbre évolutif où sont
localisées tout un tas d'espèces qui ont
été trouvés par l'adn dans un arbre
généalogique du vivant alors il vaut ce
qu'il vaut cet objet logique mais vous
savez que quand on à l'adn on peut
positionner l'espèce dans l'arbre
évolutif donc c'est déjà bien
on sait qu est ce que c est là on
s'aperçoit que eh ben ça tombe dans un
grand groupe pas connue mais où il ya
une seule espèce qui est connu regardez
là tout le reste et les séquences de
l'environnement c'est pas cultivé il ya
une seule espèce qui est connu dans ce
groupe c le réticule mixa philosophe qui
est une espèce d'un libre avec un noyau
la voyait le noyant temps de se diviser
donc ses anneaux période en fait ça
appartient aux grands groupes des
foraminifères pas si vous connaissez ce
gros c'est un groupe d'amis qui souvent
à une coquille calcaire
c'est que quelqu'un qui font des roches
le plus souvent quand elles s'accumulent
au fond
la plupart des formules fr sont
aquatique et quand ces roches cancan
seco qui s'accumulent ça peut faire des
mètres et des mètres d'épaisseur les
grands monuments de paris dont celui de
la cité universitaire dont notre dame
sont construits en accumulation que qui
ne forment unis faire alors jusqu'ici on
connaissait comme une fourmi faire à
côté parce qu'on on observer leur
coquille dans la mer et qu'est ce qu'on
découvre et baky et d'efforts militaires
sans coquille proche du réticule au mix
à quai vivre dans les sols et y en a
beaucoup on trouve partout c'était un
groupe complètement inconnu où enfin on
connaissait représentant en fait y en a
plein d'autres mais pas cultivables je
vous montre un réticule au mix à filmer
au microscope voyez ça fait une espèce
de réseau une cellule tout en réseau là
on voit circuler le contenu inutile de
dire que ça c'est très fragile et que
donc la plupart du temps même quand on
met du sol au microscope c'est too busy
quoi c'est une cellule géantes
ouais en réseau ben je pense que alors
je pense tout bas conjointe de certains
je pense que ça ça doit faire 0 2 mm
donc c'est une sorte d'animaux quoi ça
ne tombe aux abois donc ça il ya plein
de ça dans le sol qu'est ce qu'il faut
c'est pas très bien on pense qu'il
régule beaucoup
il emprisonne des bactéries et ce qui
circule là c'est très souvent des
bactéries qui sont faits mais c'est
peut-être des régulateurs très important
du monde bactérien
on n'en sait pas encore grand chose
deuxième exemple un groupe de bactéries
super commun dans les sols les verrues
qu'au micro be 1 10% des bactéries du
sol et aujourd'hui on en cultive qu'une
petite moins d'une centaine de souches
et encore c'est parce qu'aussi vraiment
intéressé après qu'on ait découvert que
par l'adn
c'était des composants dhien du sol ces
bactéries étaient pratiquement pas connu
étudie avant et puis une dernière chose
est en fait je suis à des cintres nous
prend des exemples dans les trois grands
groupes du vivant
les eucaryotes les bactéries et puis un
groupe très mal connue des scientifiques
et du public les arcs et qui sont le
troisième grand groupe du vivant et bien
on a trouvé des arcs et par exemple qui
ont un rôle dans la nitrification par
repart à tout à l'heure
non c'est pareil voyez on peut les
mettre dans un arbre évolutif et toutes
les arcs et des sols elles sont dans ce
groupe-là et césar kénitri fiant tombe
au milieu de choses pas forcément connus
mais qu'on a trouvé voyez dans la mer en
bleus ou dans des environnements dans
des sols dans les sols show façon
yellowstone voyez des sols à fumerolles
donc oui on a leur adresse évolutive on
sait pas forcément encore grand chose de
ce qu'ils font dans 100 des cas mais on
s'aperçoit qu'on a des groupes entiers
ne connaissais pas alors vous me dire
oui beurre c'est malin parce que
maintenant en plus non seulement les
connais pas mais comme on la transmet
tous en bouillie pour extraire l'adn on
les a plus oui non parce que comme on à
leur adn
on peut refaire un petit morceau
d'avesnes qui ressemble avec une sonde
fluorescentes dessus et ensuite on peut
appliquer cet adn sur un échantillon et
dans des conditions particulières il va
aller s'hybrider avec l'adn de la
bestiole et du coup on peut les regarder
regardez là on a mis un petit morceau
daden qui reconnaît le groupe des métaux
nos bactéries assez les arcs et et un
autre sonde à dn qui elle reconnaît les
oeufs bactéries c'est à dire les
bactéries vrai et
donc ça va ici ça va s'hybrider vous
avez la matière du organique du sol qui
apparaît en orange et partout vous avez
du rouge
eh bien vous voyez des métallos
bactéries partout où vous avez du verre
vous voyez des aux bactéries
oui on peut localiser et alors bon voilà
je vous ai pris un exemple on les voit
très très bien on voit qu'il ya bien
mélanger sans un peu partout mais après
on peut faire des études plus serrée
pour voir si elles sont associées les
morceaux de bois si elles sont associées
à des agrégats du sol dessus dedans
enfin pour les localiser plus
sérieusement donc aujourd'hui ces
méthodes adn sont le premier pas pour
savoir où vivent ces espèces
et puis on peut aussi et je veux
insister là dessus commencez à connaître
décrire le reste leur adn et à sa marque
et ce qu'elles ont leur génome et donc à
deviner comment elles vivent à partir de
leurs gènes donc on peut commencer à
étudier mais il faut de plus il y en a
des milliers et des milliers et donc on
a beaucoup de mal à faire le tour de
tous ces trucs là mais en fait si je
vous ai dit qu'on connaissait un nouveau
groupe dark et césar caisson est
terrifiante
c'est parce qu'on connaît leur gel et on
sait que c'est c'est des jeunes de bac
es qui transforme l'ammonium en nitrates
bien enfin le nitrite en nitrates très
exactement je reviendrai la suite à leur
bref je récapitule non c'est autre chose
alors on les appelait arqués bactérie
mais maintenant on essaie d'utiliser
putté et sauve à ce que c'est c'est
vraiment différent mais c'est vrai que
pour pour vous et moi quand vous
regardez la taille que ça qu'envoyer des
petits bâtonnets adhérents sous
microscope ça la même gueule
en fait ça juste pas de forme juste très
simple mais les arcs et sont aussi
différents des bactéries que nous car
iott nous sommes différents des
bactéries il ya trois grands groupes est
d'ailleurs en fait pour continuer cette
pose question le temps de résoudre les
problèmes techniques la vérité vraie
c'est que nous sommes des arcs et c'est
à dire en fait évolutive mans nous
sommes dans le même groupe
il ya deux grands groupes les oeufs
bactéries ou bactéries et les harkis
dont les eucaryotes
en fait danser des discussions de
spécialistes mais donc moi classiquement
on dit ouais mais ça changeant
perpétuellement quoi dès qu'on découvre
de nouveaux groupes on s'aperçoit qu'en
fait l'arbre et veulent à leur arbre
généalogique du lion n'est plus pareil
et donc historiquement on disait il ya
les bactéries ou aux bactéries les arcs
et les eucaryotes champignons plantes
animaux est maintenant en fait on se dit
que tous les carottes sont un des
groupes d'arqués c'est un truc un peu
pointu en fait on s'en fou pour les
besoins de cet exposé mais l'idée c'est
que en fait tout alors la base d'avis
tout ça c'est des trucs petit est simple
on a fait simplement de faire compliqué
mais surtout surtout l'idée c'est que
vous avez vu que les tous les grands
groupes sont dans les sols que les deux
ou trois ans on s'en fout ils sont tous
dans les sols
première chose et la deuxième c'est que
il ya du monde alors ça c'est une
galaxie on peut pas les placer dans
l'arbre du vivant
on sait pas très bien d'où ils viennent
donc actuellement la réponse est on sait
pas mais effectivement vous avez tout à
fait raison
il ya aussi les virus dans le monde qui
nous entoure alors pour terminer sa le
le panneau habituelle sur le g a refusé
c'est un seul forestier mais le gramme
de sol voyez jusqu'à 10 millions de
bactéries qui appartiennent à millas dix
mille espèces des champignons entre 1000
et 5000 espèces dans mon g de sol des
protozoaires d'espèces variées ce que
j'appelle protozoaires c'est des trucs à
plus grosses cellules hanoi ho c'est par
exemple les fameux réticule au mix ae et
amibes associés et puis quand je suis en
surface de monsols ya souvent des ald
vous avez souvent vu sur votre sol quand
il est nu ce qui n'est pas une bonne
chose mais quand votre seul et nu voyez
selon l'espèce de de pellicule un peu
vert tout aurait commencé vers ces
algues vertes quand c'est doré c'est des
diatomées il ya des algues en surface
bref au total il ya aussi des animaux
qui se met là dedans j si un chiffre par
mètre carré de surface de sol
et puis aussi des racines et au total
vous êtes sur des quantités de matières
organiques de l'ordre
de biomasse frêche martin est vivante
vivante de l'ordre de 6 tonnes et demie
à l'hectare c'est des cdd des chiffres
importants qui surtout le sol d'ailleurs
jusqu'à un moment où on rentre dans la
roche et évidemment cette remarque a
ceci d'important qu'elle va nous
permettre cette question de ce signe
important qu'elle va mettre devant
rapport nous rappeler que en surface on
a beaucoup plus qu'en profondeur
en fait ils suivent la matière organique
et il ya plus de matériel etc en surface
qu'en profondeur dans un sol ordinaire
donc ils vivent bien mieux en surface
enfin dans les quelques premiers
centimètres
voilà tout ce passe l'essentiel de la
biomasse et la diversité serre est
trente premiers centimètres mais y'en a
encore en dessous et vous verrez tout à
l'heure qu'ils ont des rôles et là
encore pour terminer 23 % des espèces
connues ces espèces auxquelles on a
donné un nom se trouve dans le sol ce
qui fait du sol quelque chose qui est
pour le coup je suis désolée la hyène
petite coquille qui est le premier
compartiment pour les espèces connues
sachant que dans les océans qui sous le
deuxième endroit au monde où on a le
plus de diversité d'espèces connues on a
que 13 % les espèces connues nos océans
donc c'est vraiment le sol
c'est là qu'elle est essentielle et
perversité connu plus de la diversité
encore non nommé donc pas exactement
connues et on a 50 à 75 % de la biomasse
vivante des écosystèmes terrestres qui
est dans le sol
et là vous vous dites les écosystèmes
terrestres ce n'est pas ce qu'on voit
c'est au moins en partie ou de façon
majoritaire ce qui a sous le sol et
qu'on le voit pas il ya plus espèces
il ya au moins autant de biomasse en
dessous et donc une idée reçue habituel
quand on parle du cosim grèce et par les
écureuils des arbres de l'ère de la
vache man on sait qu'une toute petite
partie de la biomasse et de la diversité
et ça c'est important parce que il faut
rééquilibrer en fait la vision est
aujourd'hui pour beaucoup
elle est décalée trop vers la surface je
fais un détour par l'état des sols en
france du point de vue microbiologique
parce qu'on a même si ce n'est qu'une
esquisse de l'histoire on a une grande
actualité actuellement c'est la parution
de l'atlas français des baquets du sol
alors cet atlas qui est paru un donc aux
éditions biotope et aux éditions du
muséum est le résultat du travail
pionnier sur une douzaine d'années d'une
équipe de dijon
animé par lionel rongeard alors je vous
ai mis sa photo je pense que c'est une
étoile montante de la microbiologie
c'est quelqu'un qui en plus s'est
investi beaucoup dans la plainte et re
phase avec les pratiques agricoles et
ils l'onem et toute son équipe aussi ont
utilisé plus de deux mille prélèvements
du réseau et rem cure srm tuer c'est un
réseau de stations des sols et des
écosystèmes qui existaient déjà et ils
ont décrit plus de 115 mille espèces
tout en étant conscients qu'ils ont raté
plein d'espèces rares alors c'est
important parce que on est autour de 600
espèces d'oiseaux 200 espèces de
mammifères en france 6000 espèces de
plantes vous y êtes
tout ça c'est de la gnognotte tapez
biodiversité sur votre ordinateur vous
allez trouver des pandas des plantes
rares
oui mais c'est pas ça la biodiversité et
le patrimoine national vivant c'est ça
enfin c'est plus de 115 milles mais il
ya au moins 115 milles qui ont été
repérés 2200 trous 1 pour faire
l'inventaire total ça va pas mais ça va
deux c'est déjà pas mal parce qu'il y
est beaucoup de travail pour arriver à
mettre tout ça en forme et puis beaucoup
de pèse aussi pour faire de l'adn et des
poses d'offres pour étudier tout ça et
donc on a entre 800 et 2000 espèces par
points de prélèvement ce qui nous montre
d'ailleurs que c'est sans doute une
estimation un peu simplifié mais ça
permet s'il n'y a pas tout à dire ce qui
est mais ça permet quand même de tracer
des tendances alors il ya dans le sol
une trentaine de grands groupes de
microbes de bactéries alors ils n'ont
fait que les bactéries pas les arcs et
ou presque pas et pas les champignons et
pas les amis il trouve une trentaine de
groupes c'est énorme
par exemple si je prends un homme un
homme s'est plaint de bactéries
d'accord il ya pratiquement autant de
cellules bactériennes que de cellules
d'hommes mais chez un homme il ya neuf
ans groupe points dans le sol dans les
seuls français il ya 35 grands groupes
et on trouve notamment en bonne position
désactivant bactéries regarder elles
sont là lassée selon le nombre de sites
où on les trouve bon voilà tout ça c'est
100 % des sites on trouve dans tous les
hits et ça c'est leur abondance et les
acti novak terry sur la fois partout et
très abondantes
après il ya des trucs un petit peu moins
abondants et un peu moins partout est ce
que je pourrai retrouver mais bien comme
et quand vous regardez le sont là elles
sont absolument partout et elles font
grosso modo 2 3% en moyenne
je devais dire 1 10% et pas menti voilà
donc ça c'est le catalogue
ça c'est le catalogue combiné de tous
les sites après ils peuvent essayer
d'étudier qu'est ce qui détermine la
diversité et là vous allez trouver une
information importante
ils peuvent regarder qu'est-ce qui vient
d'hermine la diversité c'est à dire le
nombre d'espèces ou encore la masse
totale et ils vont regarder différents
paramètres
est ce que ces derniers parlent climat
par la géographie par le mode d'usagé
des sols
vous voyez le mode d'usagé des sols est
ce qu'on fait de la forêt est ce qu'on
fait de l'agriculture
ça joue pas beaucoup attendez attendez
est-ce que c'est des terriers par la
physique au chili du sol alors là les
deux paramètres regarder sont très
largement déterminée par est ce que
c'est un sol calcaire est ce que c'est
un seul pour eux bon ça le rassure et
l'autre facteur qui est important alors
je suis désolé parce que ça c'est un
truc statistiquement un peu compliqué je
rends désolé c'est ce qu'on appelle
l'interaction l'interaction c'est les
effets combinés
de la physico-chimie du sol et du mode
d'usagé des sols ça veut dire que le
mode paysage des sols ils comptent pas
c'est le mode d'usagé des sols selon la
physico-chimie du sol qui va jouer ça va
ça veut dire quand même qu'une partie de
la construction de cette diversité c'est
nos pratiques mais c'est nos pratiques
en interaction avec la physique au gilet
du sol changer les pratiques étaient
quand même sympa alors voila si on
change le sol ça va jouer là dessus et
là dessus si on change les pratiques ça
va jouer là dessus ça va jouer mais
jouer en fonction du sol
c'est un réseau dont la maille
déterminera en prêt on prélève là on
n'est pas si ça tombe sur route on
prélève un tout petit peu à côté
d'accord mais eux c'est un réseau qui
est fait de points qui sont réellement
de référence on les a et c'est pour ça
qu'on peut faire cette analyse on l'est
on les a c'est pour ça qu'on va faire
ses valises
on a une histoire pour chaque site et c
est une histoire une composition
concession climat on sait où il est bien
sûr on sait qu est ce qui se fait là et
après on fait les statistiques mais dans
les statistiques sur les des fois il ya
plusieurs paramètres mais ceux qui
jouent c'est l'interaction de deux
paramètres des fois et ça qui édifie
peut-être quand on n'a pas des moines
furent pas très bonnes stats mais des
fois ce qui compte c'est pas juste un
des paramètres
c'est un des paramètres combiné à
l'autre c'est le mélange des deux qui
détermine ça veut dire qu'on a une belle
diversité qui est donc très construit
quand même même si c'est pas directement
elle est très construit par l'homme
voilà la répartition d'abondance
voyez en quantité d adn bactérien dans
les sols de france
voilà une carte qui vous donne ici les
abondances et vous voyez que les grandes
zones agricoles
c'est pas la fête alors regardons ça
d'un petit peu plus près voilà
maintenant la biodiversité des sols vu
en termes de biomasse toujours
voilà à peu près la même carte que la
précédente 1 est divisé en mode
d'utilisation a le regard des vignes et
vergers culture ya plus de diversité
prairie a beaucoup plus sûrs si tu es
forêt ya beaucoup plus est resté en
biomasse séparant la biodiversité pour
le coup c'est la biomasse c'est la
quantité il ya beaucoup plus en forêt et
aux prairies
là on intervient le plus n'a plus tôt -
maintenant attention surprise le nombre
d'espèces la diversité des espèces
pas la quantité totale alors là c'est
chaud parce que pour le coup vie verger
cultures prairies c'est à peu près
pareil la forêt est un peu en dessous
m'enfin y'a pas de grosse différence en
nombre d'espèces c'est pas une idée
reçue ça on se dirait que comme pour la
biomasse et ben il ya moins d'espèces
quand c'est vraiment très travaillé et
ben non voilà quelques autres données
maintenant répartissent en sait un peu
plus par type d'exploitation vous avez
ici des forêts bon là vous avez des
divers types de prairies y compris des
jachères
ok donc dhr déjà ancien ensuite des
jachères dans le cadre d'une rotation
diverses types de cultivars type de
culture et là vous commencez à voir que
dans les monocultures on a
significativement moins de diversité que
partout ailleurs ici et qu'on en a déjà
moins dans ces types de jachère ou de
grandes cultures avec rotation ou avec
rotation prairies on l'a la moins que
dans des écosystèmes forestiers ou des
prairies type pâture et vers gidding bas
on est vraiment très bas donc on l'a
trois niveaux de diversité on a les
diversités à dire forêts prairies qui
sont en quantité de dn toujours en
biomasse supérieur à jachère et grandes
cultures qui sont supérieures à
monoculture et vergers vigne c'est à
dire en fait les droits ont fait
durablement toujours la même chose
moi ce que vous
et
alors je vais donner quelques chiffres
ensuite mais je l'expliquerai moi que je
donnerais pour vous dire que j'aime pas
conclure globalement et donc j'irai pas
tendance à donner ses impressions et
plus
alors laisse les petits cycle là vous
donne les niveaux de significativité
c'est à dire qu'en fait il ya trois
types de niveaux qui sont vraiment
différents les autres petites
différences sont pas les regarder
il ya ce type là ce type là est ce type
là la mitis ténue entre tous ceux qui
ont ça on peut pas on peut pas dire
c'est plus ou moins et donc par exemple
là je peux pas étudié ces différents
cela elle veut rien dire
d'accord il ya trois niveaux 2006 et
pacifique
paul haggis démoli alors là par contre
nous raconte conifères il ya moins de
0,1 de violence comme les accords qu'ils
ont entouré d'alain tout la bonne
méthode pour rester me retrouver en
faisant de la variation eu des
intervalles de confiance lâche
effectivement seleçao n'a pas
lorsqu'elle va l'aider en moins peur et
qu'il te rendes culture ocde monde ce
n'est pas de sa choriste et les
intervalles de confiance ne sont pas
remplies de points mais même au carré à
prix qui sera remis qui ne cessa
monde.il sont parfois external et sur la
distribution alors d'accord je pense
qu'on atteint jamais 0 mais simplement
statistiquement il ya des fois c'est pas
différente 0 bon ça veut dire que les
statistiques ont leur logique interne et
que c'est pas forcément ce que en tout
cas donc ce que vous voyez c'est qu'il
ya là vous voyez vraiment l'effet du
traitement
mais cet effet du traitement il est
toujours modules et du type de sol
cela dit vous êtes aussi conscient qu'on
ne fait pas une forêt sur le même sol
que se vouent fait un verger ou une
pâture alors ça c'est lié à quelque
chose d'important qui est des
changements de qualité des sols et
évidemment comme il ya moins de masse
microbienne il ya moins d'effet des
microbes et c'est un des effets des
microbes majeur c'est l'agrégation du
sol regardez par exemple ici on mais
vous connaissez bien ses tubes de manip
pour montrer l'agrégation et la
structure du sol on met dans de l'eau un
petit morceau de sol et voyez que au
bout de cinq minutes il est encore pas
complètement écroulé en une poudre au
fond de l'eau ça c'est un sol forestier
maintenant on prend un sol de vigne vous
avez le petit monticule qu'ils font et
qui devient un tas de débris qui perd
toute sa structure en 40 secondes
vous voyez ça ça veut dire que derrière
ces dieux masse il commence à y avoir
des paramètres importants comme la tenue
des sols alors il y à une étude qui a
artificiellement créé des sols - divers
ils ont réduit la biodiversité des sols
d'un facteur un tiers
et ils ont ensuite étudié tout un tas de
paramètres vous pouvez voir qu'ils sont
certains très important par rapport en
fonction des sols ça c'est la vitesse de
minéralisation de la matière organique
réclamer la matière organique se
retrouvent respirer beaucoup moins vite
baisse de 40%
quand on fait pousser des plantes sur
des sols qui sont justement réduit de
30% de diversité microbienne laisse les
plantes poussent un tiers moins vite
quand on regarde la stabilité
structurale la capacité à s'effriter ou
a pas s'effriter c'est ce qu'on regarde
l instant on s'aperçoit qu'il ya une
perte de stabilité structurale bon d'un
d'une moitié quand on regarde
selon l'estimation que l'on prend et
quand on regarde le temps de survie de
pathogènes dans le sol c'est pour
l'introduit une maladie on regarde
combien de temps elle reste enquiquiner
les plantes on s'aperçoit que les
pathogènes survivent plus longtemps
parce qu'il ya moins de compétition pour
les ressources
c'est clair or il ya toujours des
ressources en commun entre un pathogène
est un un microbe standards du sol qui
lui n'est pas pathogène
donc on s'aperçoit globalement que dans
ce dispositif
on a une baisse de fertilité biologique
une baisse de fertilité physique et une
baisse de l'effet barrière contre les
pathogènes
c'est important parce que évidemment
ceci est parfaitement violent
c'est beaucoup plus que ce qu'on a dans
les sols ordinaire de vergers ou de
culture nous la culture on est d'accord
mais ça nous montre la tendance qui
s'amorce dans ces sols je rêve d'une est
aussi une dernière dimension de la vie
des sols qui vous intéresse peut-être
moins mais qui comme quelque chose
d'important on a dit au début on a parlé
d'antibiotiques à propos des actes
innovact et en disant vous les
connaissez cause de ça récemment dans
les sols de sibérie il ya une nous à
nouveaux antibiotiques nouvel
antibiotique d'un penicillium du sol qui
a été trouvé je pourrais multiplier les
exemples
en fait il n'ya pas que les plantes qui
sont des ressources de solutions
chimiques pour le
pour des problèmes médicaux il ya aussi
les microbes du sol et beaucoup de nos
microbes
beaucoup de nos antibiotiques sortent du
sol il faut voir aussi que derrière ces
espèces représentent un patrimoine en
elle-même indépendamment de leur effet
sauf qu'elle maintenant on va pouvoir
insisté parce que d'y venir finalement 1
indépendamment de leurs effets ok sur
les sur les sols ou sur les plantes
c'est un patrimoine qui peut servir à
autre chose et ça ça donne une idée qu
on est obligé ou moralement obligé de le
préserver pour que nos enfants puissent
en profiter autant que nous et
éventuellement ben on en profite en
termes pour l'instant d'antibiothérapie
c'est important parce que nos thérapies
vous savez qu'aujourd'hui on a un gros
problème sur les antibiotiques existants
dernière chose par rapport à cet
inventaire et pour clore avec ça les
équipes de l'unr ranjard ont essayé de
regarder comment se distribuent leur sol
en termes de diversité par rapport à une
valeur de référence qui est une valeur
moyenne et ce qu'ils appellent la seule
critique c'est quand on a perdu 30 % de
la diversité et qu'on commence à risques
et les effets que je vous ai montré
alors une bonne nouvelle désolé ça va
pas forcément dans le sens attendu c'est
que finalement il ya peu de soles qui
sont en dessous du seuil critique
il y en a mais on est très loin de dire
que 80% des sols français sont morts
d'abord les saules mort n'existe pas ils
sont tous encore vivant il y en a 20 %
qu'ils sont vivants mais qui ont la
gueule de travers d'accords
il n'a que 20 % ça c'est chouette parce
que ça veut pas dire que tout va bien
20 % c'est pas une bonne nouvelle non
plus même si c'est une nouvelle un peu
moins alarmiste que celle qu'on transmet
mais c'est à dire qu'il est temps de
faire quelque chose et ça ça fout la
pression à fond sur notre génération et
la suivante on va dire aussi pourquoi
qui sont pas de ma génération
ok ena 35% qui sont entre le seuil
critique et la valeur de référence et
55% qui sont au dessus de la valeur de
référence qui est donc une valeur
standard de bonne santé c'est pas mal
alors il ya des travaux qui sont faits
de la même façon à d'autres échelles
par exemple ici avec pleins pleins
d'échantillonnage joaillier et ccg
championnat j'en ai fait une fête grille
et ensuite on prend sa voiture ou son
vélo et on va sur le point pour faire le
prélèvement
donc ça tombe n'importe où et là sur 12
kilomètres carrés l'étude qui a été
associé les 270 sol dont la grille est
là dans un contexte où il ya pas mal de
deux cultures différentes et voilà la
bio masse moléculaire la biomasse
microbienne en termes de quantité d adn
et la diversité bactérienne dans ces
sols alors si on regarde les deux
paramètres vous et que les prélèvements
sont à la fois dans les zones rouges
dans les zones intermédiaires et dans
les zones où on nous tue de la valeur de
référence ou donc ça ça paraît assez
dans l voyez que d'ailleurs en termes de
diversité en a très peu qui rentre dans
le rouge là ces bactéries là et là on
dit microbien parce que dans l'adn est
aussi l'adn de champignons et de requins
mais que comprend un grand gars de la
masse la diversité il ya des points un
peu partout mais sur la masse il ya des
fois où c'est vraiment très bas soit
diversité et ça je voulais dire la
diversité les effets sont moins marqués
on retrouve à petite échelle ce que
voulait tout à l'heure en diversité en a
peu d'effet simplement ils deviennent
rares ils deviennent peu nombreux et à
deux représentants qui sont peu nombreux
c'est du coup
excusez moi ça montre en fait les faits
de dégradations de l'asean ce qui ne met
pas en cause sa capacité de remise de
régénération en fait ce que j'ai montré
pardon c'est que en termes de biomasse
vous avez des effets parfois drastiques
mais là vous n'osez pas d'effet en
termes de diversité et c'est un peu
différent ce qu'on avait tout à l'heure
à l'échelle nationale pour le coup à
l'échelle nationale ou souvient on avait
des effets très fort sur la biomasse
mais finalement la diversité c'était en
moyenne 100 arbres il votre question
donc si je disais donc c'est un marc la
dégradation d'un seul mot chaque buteur
que zèle et physico chimie du seuil de
la structure etc
il en résulte sage ça veut dire que la
diversité est toujours là et qu'il ya
une capacité de régénération d'un seul
si on change nos pratiques parce qu on a
toujours un
une somme de diversité qui nous permet
de repartir sur le bon sens et donc
j'étais encore mal fait il avait fait
bien la première fois
ce qu'on voit c'est qu'il ya un fort
effet sur la biomasse mais qui a moins
forts effets sur la diversité donc c'est
bien cohérent avec les faits qu'on a vu
où on va y arriver à l'échelle nationale
c'est bien cohérent et ça veut dire donc
été on vous avez la réserve pour si vous
changez les pratiques repeupler mais par
contre vous êtes là dans des zones où et
quand vous allez commencer à avoir des
effets mais alors vous n'êtes pas obligé
dans vos sols de faire des inventaires
microbien vous allez voir les
conséquences de sa sur la tenue du sol
sur la productivité
en revanche une chose importante c'est
que dans le temps la dégradation
j'arrive tout de suite la dégradation de
la diversité va se faire avant les faits
et donc ça nous donne un outil prédictif
mais il pas encore routinier c'est pas
routinier d'envoyer votre sol pour avoir
un typage de biodiversité d'accord mais
simplement il faut bien voir que dans
dans la chaîne causale ya eu un
écroulement de la biomasse microbienne
qui précède les effets sur le sol
d'accord après vous en routine pour
l'instant ses effets sur le sol que vous
regardez mais demain peut-être on pourra
dire attention avec cette pratique là
votre blé maïs est en train de fou
le camp il faut se reprendre et puis
soit faut mettre ceci ou cela arrêter de
faire ça j'en ai deux cultures vous y
êtes donc demain il ya mais demain pour
revenir à la question qu'est ce que je
fais maintenant
voilà comment ça marche et voilà état
des lieux et là je vais répondre à une
question qui elle a eu une fille mais
j'avais autres mais qui se complètent
pour la gymnaste et alors ça c'est un
vieil serra collard n'a effectivement
plus de choses parce qu'elle en est le
nord j'en ai bien un centre des cheveux
les champions dans sa clinique de masse
en somme tout à l'heure c'est les seuls
qui ont tendance à stocker durablement
du carbone par leur présence c'est ce
que peut on espérer pas tout tout de
suite les bactéries en fera un fort taux
de respiration et du coup elle serait
que le plan est très précis
différence alors là oui opté pas celle
qui se touche avec les différences
et dans le
avec la technique vous retrouver son âme
au niveau national surety des types de
sols et des traitements en interaction
des choses alors voulait voir émerger de
ce constat que jusqu'à l'été
quand
homogénéisation pas tellement et vous
savez effectivement sur les trente
dernières années on a perdu pratiquement
80 % de la biomasse d'insectes et sur
les 15 dernières années on a perdu 30 %
de la biomasse d'oiseaux donc c'est des
chiffres qui sont parus récemment un qui
le premier pour l'europe le second et
pour la france c'est des choses assez
inquiétante effectivement on n'a pas
forcément perdu des espèces et ben vous
y êtes
on perdre la main au père de la biomasse
non pas pas d'espèces cela dit perdre
une espèce ça commence par perdre ce que
votre plus beaucoup d'individus dont
qu'en tendance c'est pas bon mais si
vous essayez sur le titre qui saute du
troisième étage de la tour eiffel passe
au niveau du second il fait pour
l'instant ça va
pour l'instant ça va
l'organisation c'est une autre question
c'est vrai que c'est ceci quelque chose
que craignent alors une homogénéisation
sait pas vraiment ce que nous raconte
l'inventaire des sols mais parce que cet
inventaire des sols il va dans les
forêts il va dans des cultures qui
trouvent des soldats donc voilà il ya
encore des pressions physiques ou
chimiques et l'utilisation différence
alors la dernière question qu'on
pourrait avoir à demander ensemble c'est
eric de questions où l agriculture
biologique
j'ai une question avant enfin je
l'espère
en termes de biomasse justement la
spécialité même si sûr et la deuxième
question sur la biodiversité est ce
qu'elle est déjà sur l'ensemble du
spectre
l'organisme est ce que est ce que ça
joue la fonction c'est compliqué et
compliqué de répondre à la deuxième
question encore parce que les sols sont
extrêmement disparates son nom de l'un à
l'autre et une amende différence et
quand on prélève à un endroit
c'est comme si vous vouliez décrire la
population française en prélevant
uniquement milieu de jeu pas de nom là
où vous dites voilà et beaucoup de gens
il ya beaucoup de nationalités
différentes
mais dans la lyon est à la france ce que
votre prélèvement est à la parcelle
d'accord du coup on peut pas forcément
répondre de très franchement à cette
question là on peut regarder le nombre
total c'est tout et je serai pas
répondre à cette question
en revanche la première est ce que le
fait que tout seul
critiques qui auraient réussi mon équipe
le seul qui voulait diversifier saison
persique qui plus durement la versys et
si on perd des espèces parce qu'elles ne
pourront revenir qu'à partir d'ailleurs
ce qui est moins facile que l'airé
amplifié à partir de quelques survivants
qui sont encore là où est ce que je veux
dire
donc c'est pas la biomasse qui compte
c'est la présence absence mais se dit ne
vous inquiétez pas je ne vous inquiétez
pas pour les microbes les microbes
ils sont maintenant dans ses seules mais
à un moment il n'y avait pas de sol
d'accord donc ils sont arrivés donc nous
arriverons la question c'est quand et le
pas de temps pour faire un sol c'est pas
du jour au lendemain
donc moi ce qui m'inquiète c'est nous
parce que nous si on a besoin de ces
sols on va pas les refaire demain c'est
ça le problème
la biodiversité elle s'y est pas un
problème de la recolonisation
il ya de l'évolution qui diversifie les
espèces il n'y a pas de risque pour la
biodiversité
elles baissent mais demain il se refera
vous détruisez un sol demain il se
refera le point c'est que ce demain est
incompatible avec une vie en bonne forme
de de la génération suivante et donc
effectivement par contre effectivement
ça peut être vu comme un ver cible sur
des patins humains oui pour ça que bon
il est temps de rêver alors je vous
montrerai l'agriculture biologique et ça
fait bizarre
elle est partout et c'est une leçon qui
sort de plus en plus de que fait
l'agriculture biologique au sol ben
c'est pas net
c'est pas net pour plusieurs raisons il
n'y a pas qu'une seule façon de faire
d'agriculture biologique
donc ça peut avoir des effets différents
deuxièmement il ya un héritage ou
partait pas de rien votre parcelle avant
n est pas un agriculteur biologique
depuis 200 ans
vous y êtes et l'agriculteur biologique
elle est construite d'une façon qui
suppose des choses par rapport au sol
elle est construite par rapport à des
choses bien réels par rapport à la santé
des consommateurs ok ça c'est sûr
mais ce qu'on pense qu'elle fait au sol
c'est largement quelque chose c'est une
opinion est ce qu'on voit c'est quatre
tendances vois ça tu toi tu prends comme
ça parce qu'ils vont s'imposer
l'idée c'est que quand +2 points par la
peau par là donc quand j'en prends cinq
au hasard ben j'ai peu de chance qu'un
et un noeud dans si c'est tout on veut
dire s'il n'y a pas de différence
statistique mais j'ai raison et on s'en
fout les différentes statistiques le but
d'arriver aux musiques c'est pas
seulement que les soleils mieux c'est
que le consommateur à mieux ça c'est sûr
après pour les sols placé par clair ça
veut pas dire ça veut pas dire que à
terme ce sera pas meilleur hockey mais
il ya deux effet pour l'instant qui sont
problématiques le premier cas pas
beaucoup d'homogénéité par rapport au
sol c'est des pratiques différentes
qu'on mélange des pratiques sont
certaines sont vertueuses d'autres pas
et deuxième moyen héritage énorme donc
voir ce que ce mois sur le long terme
alors je ne prétends pas conclure là
dessus mais plus jolie des études là
dessus - je vois de tendance claire ya
tout et les fois où effectivement
pendant sa teneur interview pas
de problème ça augmente la les chiffres
sont clairs sur la diversité de
champignons par exemple beaucoup de
travaux il ya un groupe qui explose
quand on fait de l'agriculture
biologique c'est l'essai vaccinal c'est
pas pourquoi
ok c'est des champignons un qui vivent
dans le sol et dans les racines des
plantes non c'est pas très bien ce
qu'ils font les racines des plantes et
donc on sait pas très bien si c'est une
bonne nouvelle ou pas mais après tout
les groupes de champion n'y a pas
d'effet c'est assez étonnant hein ça
veut dire juste que l'on pilote rien
c'est parce qu'il faut pas faire
l'agriculture biologique
ça veut dire qu'on pilote rien et puis
peut-être aussi qu'on n'est pas sur les
pas de temps où on a réverse et les ai
faits antérieurs alors je suis désolé
parce que ce que je lis
c'est le message d'une profonde
ignorance mais je pourrais pas le deus
est si basse seeking on veut que
instigation qui tournent les bateaux en
62 matchs
c'est pas bien orienté
l'accord est comme le truc c'est que la
vie c'est à part au doute et ça veut
dire qu'il faut encore travailler là
dessus il ya des gens qui travaillent
on est même dans des cases d'art qui
travaille là dessus en tout cas
maintenant prenons le différemment on
sait pas très bien ce qui va être bon
pour les sols ni à quel délai c'est le
message que je voulais vous dire par
rapport à ça mais une chose est sûre
c'est que ça c'est l'image d'un
holocauste
pourquoi vous avez déjà vu des oiseaux
qui derrière le le labour 1 soit en
train de passer et qu'est ce qu'ils font
ils sont en train de ratiboiser les
populations de vers de terre
bon alors ça c'est pour les vers de
terre mais vous vous imaginez une
bactérie qui vit dans un milieu ya pas
trop d'oxygène qui se retrouve tout d'un
coup en surface d'une mode que je viens
en surface et 25 centimètres de la
surface de la motte dans un milieu sec
plus chaud avec plein d'oxygène qui
arrive quelques soleil well bon ben vous
y êtes
ça c'est l'image pour les vers de terre
et les microbes d'un holocauste et ça
explique bien des choses s'expliquent
notamment la chose suivante c'est que
quand on regarde les effets du labour
par rapport aux semis direct sur le
nombre d'espèces de bactéries et le
nombre d'espèces de champignons on a un
effet fort du labour
cet effet du labour il est de regarder
défavorisés les champignons bachasson
filamenteux si vous broyer votre sol
vous casser les filaments y en a qui
fasse ça les empêche de se développer
c'est évident mais ça augmente le nombre
de bactéries
vous aviez assez bien qu'ils aient plus
de bactéries
oui et non parce qu'en fait il faut tout
dans un seul et voyez qu'en fait sur des
petits organismes qui sont
unicellulaires e et résiste mieux cette
perturbation
parce qu'un qui vont crever parce qu'ils
sont aux endroits m'enfin ils sont pas
déchirés en morceaux ceux qui sont
finalement 2e par contre
j en morceaux et les faits complexes et
on sait très bien qu'ils se tirent la
bourre ensemble pour accéder aux
ressources et donc il ya aussi une
histoire de vases communicants et là on
est en nombre d'espèces on n'est pas en
biomasse ok les fesses la biomasse le
labour réduit plutôt la biomasse donc
oui on a plein de paramètres
r vous êtes dire oui alors pour la
production bas c'est tout con pour la
production on ne sait pas encore très
bien
je vous ai cité quelques chiffres qui
montrent effectivement qu'on réduit la
production quand on réduit la diversité
microbienne c'est clair mais bon là par
exemple je serai bien ou mal de vous
dire les effets de sa soeur on peut
faire des raisonnements comme ça le
problème c'est pour faire des
raisonnements du type à entre nbc
or vous avez un réseau d'interactions
divers complexes
je vous ai passé l'étude des réseaux
d'interaction dans les sols c'est un
truc multi déterminée et en fait
bah ça moi à mon sens ça obéit plus ou
moins la théorie du chaos et
l'antirouille du chaos sait très bien
que quand vous un système chaotique il
fini par évoluer vers des états autour
duquel il se stabilise et il y en a
plusieurs possibles et quand vous le
déséquilibre et ils recommencent à
évoluer chaotiquement puis retomber dans
un de ces swaps les attracteurs étranges
dans un de ses points équilibre et donc
on ne peut pas interpréter un système
aussi complexe que le sol en disant s'il
ya plus de alors ça joue sur tel
paramètre c'est peut-être vrai mais
c'est un des multiples effets et c'est
pour ça qu'on est obligé de dire qu'on
sait pas mais on sait pas ça veut dire
quoi
ça veut dire que demain on a besoin de
financer des instituts de recherche
appliquée pour suivre les pratiques et
parce que c'est pas le rôle les
agriculteurs de faire des mesures dans
leur sol 1 ils ont autre chose à
et des charges financières différentes
on a besoin de mettre d'argent sur la
table pour que des institutions suivent
des pratiques et 10 bon bah voilà
là ça a l'air d'un salaire d'augmenter
la diversité salaires d'augmenter la
minéralisation vous y êtes et puis
renseigner en temps réel et en temps et
dans le temps
long parce qu'effectivement c'est au
cours des années que se développent des
tendances et ça parce que cette
université justement extra man troisième
point elle a une activité au service de
du sol et de la plante et j'en viens
maintenant
après avoir insisté lourdement sur le
fait qu'il ya beaucoup d'espèces et
avoir vu un petit peu l'état de ces
espèces en france notamment pour les
bactéries et les faits d'un certain
nombre de pratiques
je vais vous montrer que cette diversité
elle est active alors est-ce que vous
avez une idée de la biomasse qui tombe
au sol
la masse de matière organique qui tombe
au sol par an dans un écosystème de nos
régions alors c'est vrai que dans les
écosystèmes agricoles une bonne partie
tombe pas au sol mais entraîner ça c'est
sûr vous êtes dans la dans l'ordre de
grandeurs à l'hectare en voyage chiffres
qu'on donne 400 tonnes par hectare et
par an forêts tempérées alors on parle
d'une forêt tempérée et une dizaine de
tonnes par an nhs et par hectare pour fo
tropicale rappelez-vous qu'il forêts
tempérées on les a laissés ou dans les
endroits les moins fertiles
il n'aurait plus fertiles on a fait des
champs et pâtures
ok donc ce chiffre est multiplié par
deux dans le cas où vous laisser la
biomasse re tomber par terre dans une
prairie
alors ça étonne beaucoup parce que dans
une prairie on se dit il peut pas tomber
autant de choses n'y a pas de boîte et
on n'y a pas de si ton ça mais dans les
sols de prairies s'est immédiatement
minéralisée est donc ça s'accumule pas
alors qu'en forêt ça s'accumule
transitoirement et ont du coup on croit
plus aux flux mais attention ça c'est un
flux ça ce que j'observe la c1 stocks
je peux rentrer 15 millions par jour
dans ma poche s'il en sort quinze
millions par jour ma poche elle est
pratiquement vide
vous y êtes si par contre j'ai un volant
dans ma poche de quinze ou vingt mille
euros que j'aurais l'air d'avoir quinze
ou vingt mille euros
même s'il en rang deux par jour et qui
en sortent deux par jour vous y êtes
faut pas confondre les flux les stocks
en forêt il ya un fort stocks de
matériaux ni dans le sol et du cou
les gens ont tendance à lier rabat du
coup il peut y avoir un fort flux non
ils te lanton - caen prairies ou
simplement sa part moins vite
donc ça reste un certain temps bref on
est sur des des chiffres énormes et de
toute façon vous savez très bien qu'en
ville en balaye la ville parce qu'il ya
plein de feuilles qui tombent par terre
est-ce qu'on balaye la forêt ben non et
ça c'est la différence entre le sol et
pas de sol pas encore il ya des endroits
où on ratisse la forêt en chine j'ai vu
ça et en plus maintenant ils ont droit
on ratisse la forêt faut mettre ça dans
les champs et ça alors par contre c'est
une super mauvaises idées à proscrire
absolument si vous voulez tuer autres
forêts en lui vu ses feuilles
alors ça c'est pratique là elle s'est
développée dans certains coins comme
pour monter à l'intérieur ni que des des
écosystèmes agricoles c'est de ramener
les choses de la forêt ça peut être bon
pour le sol agricole peut-être mais là
ça vous tuez votre forêt mais ça c'est
clair
et alors là il ya des très beaux travaux
qui vont paraître bientôt là auxquels on
n'a pas contribué qui montre très
clairement que vous détruisez la bionade
la biodiversité des champignons
saprophytes qui bouffent la litière pas
étonnant et donc vous avez un effet
majeur sur sur ça mais aussi sur le
recyclage d'azoté de phosphore
donc pour revenir à ce qui nous
intéresse
la différence entre un sol urbain qu'on
est obligé de balayer un sol en forêt ou
un sol agricole c'est que lui on n'est
pas obligé de balayer c'est qu'en fait
il ya un truc que font les micro
organismes
c'est de dégrader la matière organique
et il a des grades
il ya un vrai dire un mot des
champignons parce que champion un rôle
majeur dans la gradation d'une molécule
qui est très abondante même dans l'herbe
mais encore plus dans le bois c'est la
lignine c'est les seuls qu'ils fassent
ça dans le monde qui sont capables de
dégrader le nil je rappelle que l'insee
un polymère de tanins qui est qui est un
dur
les tissus végétaux qui est un dur les
nervures ou qui est un dur
le tronc et 7 lénine c'est quand même
bon an mal an 25 à 40 % de la biomasse
végétal de la biomasse sèche accord donc
là il ya un rôle essentiel qui est de
décomposer
ce polymère puisque cette folie maria et
ce avec les champions qu'ils font et ça
donne c'est pour alors quand c'est dans
le bois se donnent ces pourritures
blanche le bois devient fibreux et
blanchâtres des fois on voit du bois
pourri comme ça en forêt il reste que de
la cellulose
je rappelle qu'elle cellulose c'est mou
c'est blanchâtre donc la ligne analyse
c'est une de ces activités qui permet de
recycler à l'échelle globale 100
milliards de tonnes de lignite par an
100 milliards de tonnes y penser énorme
toile et les flux et cette fonction là
elle est vraiment importante parce qu'en
fait la fonction de décomposition bon
d'abord ce évident qui est trop de
déchets par terre
d'accord qu'on marche sur 20 m 2 de
déchets de feuilles ou de branches à
tuer mais c'est autre chose ça permet
autre chose ça restitue là je vous
apprends sans doute rien ça restitue le
carbone l'azoté le phosphore et le
soufre dans les états où ils peuvent
être réutilisés par d'autres organismes
alors je vais vous citer une phrase de
quelqu'un de couzeix peut-être connaître
si les êtres microscopique disparaissent
de notre globe la surface de la terre
seraient encombrés de matière morte et
de cadavres de tout genre
animaux et végétaux sans eux la vie
deviendrait impossible à plus de
ressources minérales de sulfate nitrates
phosphates parce que l'oeuvre de la mort
serait incomplète
vous avez deviné qui c'était
exact très bon très très bonne
identification ses pasteurs et ouais que
ça veut dire que pasteur avait une
vision des microbes un peu plus nuancée
que celle qu'on prête on lui prête et
comprennent qui en fait celle de ses
descendants de ces élèves qui se sont
restreints autonome avec rob lui avait
bien repéré ça et c'est vrai qu'il faut
bien comprendre que ça c'est un service
écologique
on parle souvent des services
écologiques pour nommer des choses qui
sont bien utiles et que font les
écosystèmes elle est sincère freaks
écologique majeure que rendent les sols
c'est la dégradation des déchets n'est
pas pour rien qu'on met morrison les
microbes du sol ils font une deuxième
chose
voyez que dire ils sont en train
d'opérer ce la matière sur la biomasse
soit matières organiques mais il opère
aussi sa matière inorganique
j'aime bien ce se fiche de ce diagramme
que j'ai tirée d'un bouquin de chimie où
on voit la durée de vie en année d'un
cristal de 1 mm de diamètre placé dans
une solution à ph 5 alors déjà c'est un
fait c'est qu'une valeur en elle-même
je suis pas en train de critiquer le
livre le livre il raconte ce qu'on voit
quand on fait ça et il regarde en
fonction du taux de dissolution combien
d'années sur une échelle logarithmique
10 cents ans milan dix mille cent
millions d'années combien de temps il
faut pour dissoudre sa non alors c'est
extrapoler c'est à dire qu'on regarde ce
qu'est ce qui s'est passé au bout de
deux ans et ont dit bon bah alors du
coup ça prendra tant de temps pour
arriver enfin non de toute façon
aujourd'hui on n'a pas de financement
qui permettent de faire des études de
plus de deux ans d'accord donc c'est une
extrapolation envoyé que quartz est très
stable
le muc le mika est moins stable bon bref
on s'en fout détails quand on regarde ce
qui se passe dans les sols c'est faux
c'est complètement faux c'est pas du
tout ça qui se passe c'est faux d'un
facteur 10 au moins
alors qu'est ce qui se passe ce que ph 5
c'est un peu le ph moyen des sols qu'est
ce qui a en plus dans les sols vous le
donne en mille auriez des racines bien
sûr tous les microbes
alors maintenant on va laisser les
microbes s'installer regardez ce qu'on a
on a ici des cristaux d'apathie
l'apatite c'est un minéral qui ont été
les phosphates intéressant le phosphate
pour le coup c'est une ressource
pourrait être vivant ici il est laissé
en incubation un certain temps qui est
le même dans les deux cas sans microbes
sa surface est complètement non altérée
là on a rajouté des microbes du sol
qu'on a filtré rajouter dans la sauce
toutes les conditions sont ils indiquent
par ailleurs regardez c'est grey les
trous ni propre surface taxes qui sont
en train réellement de travers un
travail de mineur pour aller chercher du
phosphate et qu'il relarguent voilà un
cristal de mika biotite vous voyez en
microscopie optique on devine qu'il a
des craquelures des fissures quand on
regarde way la matière organique peut
pas sanctionner bactéries en verre et
oui la matière organique en rouge on
s'aperçoit que les craquelures sont
colonisés en profitant des fissures qui
sont des zones de contact finalement
accrue entre le sol et le pay est plein
de bactéries qui colonisent sexe en
train de le dissoudre biotype source de
fer et de magnésium
vous y êtes en fait les microbes ils ont
mis la main sur la décompose sur
l'altération des roches et c'est eux qui
fixent le rythme c'est plus la
thermodynamique pourquoi vous à venir
ballon a été un magnifique s'impose
alors regarder un petit peu ce que font
les microbes
c'est vraiment important parce que ça
c'est un mécanisme des sols dont on
parle jamais c'est eux qui libère les
sels minéraux et roche et comment ils
font pour faire mieux que la dissolution
parce que c'est un processus de
dissolution mais qui font plus vite à le
regarder
l'équation d'une dissolution standard
c'est xy qui passent dans l'eau sous
forme d'un lion x plus aidé à nyon y -
genre un cristal de n a fait l qui
passent dans la solution sous forme de
haine a plus et de celle - ou un cristal
de biotite qui est déstabilisée
hibbert du effet de plus du match - et
c'est alors en fait c'est toujours un
équilibre
il ya toujours la forme qui est libre et
la forme qui est pas libre
mettez beaucoup de sel dans l'eau vous
aurez toujours un peu de sel cristallisé
au fond et du sel un solution si vous
renouvelle au tout le temps ben le sel
ans qui au fond lire donne du stadium du
cap et du chlore à l'hôpital afin force
de faire passer l'eau sur du sel il ya
plus de sel tout est lisse ou alors il
ya un équilibre entre les deux et nos
micros bijoux de plusieurs façons
d'abord les microbes c'est de la matière
organique eux et puis pis leur petit
frère qui sont morts or la materia niksa
retient l'eau donc si vous avez des
microbes fixé sur un cristal ça retient
l'eau simplement parce qu'un seul regret
que ça retient l'eau qu'elle soit morte
ou vive et du coup comme la dissolution
s'opère dans l'eau vous augmentez le
temps où il ya de l'eau au contact du
cristal pour faire la dissolution alors
que si elle pas de matières organiques
pas quand c'est sec c'est sec quand vous
séchez quelque chose de nature organique
l'eau met plus de temps à s'en aller
et donc vous avez plus de temps de
contact avec l'eau vous voyez le
raisonnement d'hommes en gros vous
mettez vous coller de l'eau sur les
cristaux
deuxième chose les microbes produisent
de l'acidité produisent des protons et
les protons augmente la vitesse de
fonctionnement l'equilibre la réaction
ce plus vite vous aime dire on s'en fout
que se fasse plus vite puisque toute
façon et un équilibre entre ce qui est
précipitée et ce qui est dans l'eau ah
oui mais ils font aussi autre chose
c'est que ils vont pomper certains des
produits quand et du phosphate qui est
libéré cantier du fer et libéraux du
magnésium qui est libéré ça rentre dans
la cellule du coup il y en a moins
et l' équilibre fonctionne et
fonctionnent très vite pour redonner un
équilibre entre ce qui est libre et ce
qui est fixé et en plus il ya un autre
phénomène qui s'appelle la complexe à
sion les microbes envoie des molécules
dans le milieu qui vont capter certaines
substances et les faire précipiter je
vous montrerai ça tout à l'heure avec le
calcium
d c'est que des fois ils font précipité
certaines certains lions du milieu qui
sont toxiques pour eux mais quand ils
sont précipités la bac sont plus là du
coup les clips fonctionne pour en faire
donc en fait les microbes
ils retiennent l'eau ce qui augmente le
temps la discussion peut se faire il
augmente la vitesse l'inter conversion
entre ce qui est soluble et ce qui est
précipitée donc ça se passe plus vite et
il décale l' équilibre en captant pour
leur fonctionnement ou en faisant rock
cristallisée sur une autre forme
les produits de dissolution ce qu'ils
veulent et qui va fonctionner dans le
sens de la libération de forme selon lui
voilà un mécanisme de détails mais le
cce qui altèrent la roche et ça c'est
une fonction majeure dans les sols parce
que c'est ça qui berne moment la
fertilité juste une question
ça veut dire que j'ai été opéré sur
l'acide l'activité microbienne facilité
de ceux-là c'est sûr qu'ils font là si
tu d'accord mais attention ça veut pas
dire que le seul devient incident
ça veut dire que quand ils sont collés
sur un cristal localement et cela
signifie ça n'a pas changé le ph de
votre sol vous y êtes
qu'est-ce qu'ils soient abonnés corps
exemple et c'est un petit peu comme si
je suis là et peugeot le tableau
j'augmente localement est la quantité de
salive dans la salle ça vraiment pas
significativement à quand ils cei c'est
la signification locale alors surface
mais comme la surface et cliquez sur le
cristal cette acidité lequel elle joue à
l'endroit où s'opère une solution
puisque c'est parce qu'on fasse mine la
zone
ça veut dire que dans les sols fuzati ce
sera plus facile
alors c'est vrai et d'ailleurs les sols
acides évolué facilement vers des types
pozzo par exemple donc on sait très bien
que les seuls qui sont ainsi ceux ci en
masse sont des sols ou les disséminer où
les minéraux si le risque beaucoup plus
vite
ça c'est sûr mais là d'une part c'est
des cas extrêmes et d'autres marques
c'est parce que tu as parce que des tout
en l'air très vite et en fait bon
rapidement vous avez plus du tout de
réserves de minéraux saïd roll is et sa
taille et ses complices et des
cristallisations c'est l'épreuve de
battance donne un bon je vais pas
aborder simple mais ce que je veux dire
c'est que aujourd'hui la minéralité qui
sort tout seul c'est eux qui le fuit et
je dis souvent cette minéralité
ces sels minéraux qui sont extraits du
sol et du sous-sol pardon des roches ne
reste pas forcément dans la parcelle
s'est entraînée par les autres
circulation et si je peux pas une
parenthèse pour vous montrer quel point
le fonctionnement des sols est important
ou est-ce que ça va après ces sels
minéraux dont l'eau de pluie s'est
chargé parce qu'elle la dissolution
et c'est d'autant plus chargé que la
dissolution est accrue par les microbes
et belle part dans les nappes dans les
nappes elle part dans les rivières elle
rien n'arrive à la mer et oui il a
qu'est ce que ça fait ça fertilise la
mer on dit souvent que les zones les
plus fertiles dans l'océan c'est la
bordure des continents et que quand on
va au grand milieu des océans là il n'y
a pas beaucoup de biomasse pourquoi et
parce que tous les sels minéraux qui
arrivent des continents ils sont pompés
tout de suite par les écosystèmes
côtiers d'accord il faut vous réalisiez
que les un écosystème côtier en bretagne
c'est des trucs à marée basse avec les
algues brunes ça la même production de
biomasse par an que la forêt primaire
tropicale vous y êtes
on est sur 100 à 1000 kg de biomasse par
mètre carré
ils ont tous a fini très vite arraché
bouffer et donc ça tourne très très vite
c'est pas commun forêts tropicales mais
céder
ces mecs traoré improductifs et c'est là
qu'on pêche pourquoi est ce que les les
chinois viennent enfin de bons vins
pourraient s'ils viennent nous piquer
nos gènes aux kerguelen pour pêcher
pourquoi s'ils viennent en douce dans
les eaux côtières françaises
parce qu'en fait c'est les eaux côtières
qui sont riches vous aller n'importe où
au milieu de l'océan indien il se passe
rien pourquoi il faut qu'au tiers sont
riches parce qu'à des ruissellements
en fait c'est le sol qui nourrit le
plancton et donc toutes les chaînes
alimentaires de l'océan et ça ça veut
dire que notre nourriture sort du sol
par deux voix elle l'a votre accord en
faisant des plantes et en attendant une
récent des animaux sur terre et l'autre
voie c'est par voie de poiscaille dans
la mer vous êtes le fonctionnement des
sols c'est le fonctionnement
finalement en aval de la mer aussi vous
comprenez pourquoi on a besoin que les
sols se porte bien c'est parce que même
si on ruine
enfin si on venait à ruiner le sol on
ruine ray aussi notre activité de pêche
et notre exploitation des écosystèmes
côtiers ou un exemple quand on a fait le
barrage d'assouan en egypte fait un méga
barrage et les barrages ça ce bourg de
sédiments toujours qu'est ce que ça veut
dire c'est toute la charge minérale
notamment argileuse et autres qui se
dépose pas ce qu'il y'a pas le courant
pour la maintenir en suspension et l'eau
qui sort du barrage d'assouan comme dans
toutes les autres barrages est une eau
qui est moins riche que celle qui rend
parce que tous aient déposé au fond
c'est pour ça que les bâches aussi se
boucher que c'est toujours la plaie quoi
il foutu récurer oui mais du coup il
arrive moins de c2c de sédiments et
moins de particules minérales dans l'eau
de mer quand on a construit le barrage
d'assouan 15 ans la pêche à la sardine
d'un lot l'est du bassin méditerranéen
s'est écroulé 95%
vous le voyez le lien mécanique l'a donc
cette histoire là je suis désolé les
équations sont complexes mais ça c'est
ce qu'ont fait que les microbes
nourrissent planche
et indirectement les écosystèmes ce rôle
là le mini réalisation alors je pense
que je suis en guerre parce que sans
oxygène
alors l'oxygène oui mais lui est produit
par plant accord et dès lors que les
microbes approvisionne les plantes que
les sols sont à même les dépenses ont
produit l'oxygène séance au litre au lof
1,8 alors
c'est compliqué dans un seul et de
remords film un solde beaucoup dans le
moment il y aura moins de respiration le
paroxysme de sa ses premières dunes
loose chorale gueule ballet des petites
mousses pousse la respecte elles se
décomposent pas et ça sente assassins
comme vous avez raison
par contre c'est le vatican terme de
biodiversité y à rien parce qu'à l'état
de microbes qui savent vivre autrement
c'est pas ça qui m'intéresse pas alors
c'est pas ce qui nous intéressait s'ils
n'ont pas joué mais elle a par contre là
d'une part dans sa personne que contient
moins microbes et ça ça vaut mieux les
microbes sont vient pas des stockeurs
c'est plutôt des déstockeurs et la
deuxième chose on a quand même d'autres
microbes qui vivent sans oxygène vivre
sans oxygène ya des microbes qui font ça
comme ça des micros bien jusqu'à 15 km
de profondeur sous nos pieds à 15 km de
profondeur 1
alors ils vivent lentement il juste de
tout à fait autre chose diviseur action
chimique mais les microbes ont presque
réussi j'ai simplement quand il ya de
l'oxygène et la nature ganic
il ya beaucoup plus de microbes parce
que ça c'est plus facile à utiliser et
c'est en plus grand volume que toutes
les autres réactions tordus qui
permettent à des microbes de vivre sans
oxygène
ça va il ya des microbes même quand y'a
pas l'oxygène par contre ils font pas le
circuit qui permet de nourrir les
plantes notamment comme ils peuvent pas
toucher la matière organique
tahir libère pas là zot il relie vers
pas le phosphate hurlus mais repasse le
suspect est donc de ce point de vue là
c'est pas les mêmes microbes et ça
permet pas le développement des plantes
vous avez déjà vu des sols marc morize
et ça vous dit quelque chose ce terme de
mémorisation des sols marc morize ation
des sols non c'est un truc que les fois
ci connaissent bien se console fois ci
c'est comme un bon pas grave alors j'ai
montré j'ai rappelé le rôle
d'intégration d'amateurs organique et au
fait le fait que finalement le rôle
essentiel c'est de faire baisser la
teneur en matière organique des sols
pour autant qu'ils en obtiennent on est
d'accord
donc de ce point de vue là le labour
d'ailleurs qui augmente l'oxydation des
sols il est favorable
j'ai montré que
tu as raison la semaine au 20 mai non
mais sérieux qui souffle sur place tu
vois que tu es en raison de cas de max
jean quan et c'est paradoxal parce que
oui qui va c'est comme monter maison
kabyle dauzère tu vas bouger et que la
bourse va casser les structures 15 20 30
ans de la bourse va voir les actions
vivante du sol qui vont moins bien
fonctionné dans bellamy fication c'est
ponctuent la meilleure oxygénation avec
need sur toute l'année la baisse
d'oxygénation elle est présente et eu à
l'érosion de kiala
ce qui est certain c'est que le labour
qu'aurait donc ça veut dire qu'en
moyenne et même si à certains moments de
l'année
et puis en profondeur avec la semaine de
labour il ya moins de respiration en
moyenne quand même on déstocke plus vite
genou il ya un truc donc les deux choses
que j ai montré ses recyclage ces
altérations des roches et puis
maintenant je vais vous parler un peu de
la zot dans les sols mais avant de faire
ça continue cette discussion
vous savez qu'il ya des cycles
glaciaires qui succède
il a normalement le président et keith
qui dépendent de facteurs astronomiques
hélas la prédiction astronomiques et au
sens vrai c'est pas de l'astrologie la
s'est vu l'inclinaison de l'axé de
rotation de la terre est écrit nova bla
bla bla bref on rentre depuis deux ou
trois mille ans devrait rentrer en
cassation
d'accord le climat devrait se refroidir
or par rapport aux prédictions qui sont
vraiment qu'ils m'ont très fidèlement
les entrées de glaciation des
glaciations précédente
il ya dix mille ans le refroidissement
ne suit pas la tendance attendue est en
fait s'il suit pas la tendance attendue
c'est que souvent quand on rentre en
glaciation sa compagne pour des raisons
complexes qui sont liées à des
répartition différente de la mousson
d'une baisse de la teneur en co2 et de
la baisse la teneur en méthane qui vont
en fait réchauffer - c'est comme ça que
la grèce est sur rails vous changez la
passionnée pluie ça influe sur le co2 et
le méthane et ça refroidit le climat
mais là il ya dix mille ans le co2 au
lieu de baisser comme il devrait par
rapport à au scénario consultants etc la
session précédente
il décroche et commence à se stabiliser
divine ans et le début de l'agriculture
avec des sols retourner c'est le début
du très d'harare dans au moyen-orient et
puis le décrochement suivant c'est à
5000 ans lassé le méthane qui lui
baissent plus comme prévu c'est le début
de la riziculture inondées et donc en
fait l'agriculture en relâchant du co2
par le labour
puis un peu plus tard en facilitant les
émissions de méthane dans des sols
inondés de riziculture l'agriculture à
modifier le climat bien avant tout
l'industrie simplement elle a modifié un
sens stabilisant vous avez empêché le
refroidissement de se produire donc ça
s'était plutôt vertueux ça permettait
notamment à des civilisations de se
développer dans des contextes où
certaines pratiques n'étaient pas
remettre en cause le lendemain à cause
de coûts de deux circonstances
climatiques
donc pour revenir à salles sur le canton
l'amour ça contribue à les stocker le
carbone no6 légal effet moyens et est ce
que à cinq mille ans n'y a pas au niveau
du métal n'y a pas que le labo d'appât
domestication qui rentrent cian ans qui
joue dix ans oui notamment ya plein de
méthane qui sort du de la panse des
moutons et des vaches devant et derrière
oui plutôt devant d'ailleurs donc 500
livres de métal par jour pour une vache
vous avez vu paris les vaches équipe est
d'ailleurs de ballons et avec un
dispositif pour recueillir l'hérault de
vache
ah oui si elles sont des ballons sur le
dos et donc on
vive le méthane tous les jours c'est
comme une vache avant d'en voler une
bâche
bon je voudrais maintenant parler de la
zone parce que la zot
c'est un composé dans les sols vital
mais il est paradoxal lui il n'est pas
dans les roches
il ya très très peu de roches qui
contiennent de la zot ne peut les
oublier quoi la plupart du temps dans
les roches
il ya du fer du magnésium du calcium du
potassium mais ya pas d'aveu
alors là zot je vais ici de vous montrer
comment on fait tout la zot dans les
sols
c'est des histoires de microbes puis on
fera une pause alors vous connaissez
tous les engrais verts et vous savez je
pense que c'est pas grave on raisonne
que si les légumineuses très fluide et
autres sont les engrais verts c'est à
dire amen de la zot de la zot dans leur
masse à eux mêmes
et puis vente membres libéré dans le sol
notamment quand on laisse les racines à
la récolte c'est parce qu'elle abrite
dans des petites nodosités de leurs
racines des rhizobium petites bactéries
qui transforment l'azoté atmosphérique
qui rendent dans le sol dans les trous
du sol en azote ammoniacal puis en
acides aminés puis en protéines alors
voilà comment la zot rentrer dans les
sols il vient en fait là zot qui a
ensuite dans un sol âgé au début il est
rentré grâce à des microbes qui
transforment l'azoté atmosphérique en
forme d'azoté organique qui quand elles
se décomposent ont alors voir tout de
suite d'hommes de la zone nitrique de
l'azoté ammoniacal qui peut être pris
par les racines
il faut bien comprendre que le stock
d'azoté que vous avez dans un sol il a
été mis en place par des microbes qui
font de la fixation de l'azoté qui
transforment l'azoté de l'air en azote
organique épique s'interconnecter avec
de l'azoté minéral g revenir les
fixateurs d'azov ne sont pas forcément
liés aux légumineuses
il ya aussi qu'ils vivent libres il ya
des ados spiri l'homme les ados base
d'autobacs terre dans les sols
d'ailleurs il ya certains ados spiri
l'homme on inocule maintenant sur les
graines de
naïf parce qu'ils ont un rôle sur la
croissance en fait il semblerait qu'ils
produisent surtout d hormone qui
favorise la croissance mais c'est une
autre histoire
les ados spiri l'homme font partie des
fixateurs alors les microbes
en fait c'est les maîtres de la zot dans
le sol
d'abord c'est eux qui le font rentrer
dans la biomasse
puis quand même bien se décompose ça
passe dans les sols leur biomasse où
seuls des plantes auxquelles ils sont
admis mais ils font aussi autre chose
on a dit que quand il y avait de l'eau
il pouvait pas respirer parce qu'à pas
d'oxygène
ouais mais les micros les microbes ils
ont inventé de respirer avec autre chose
que de l'oxygène et je vous le donne en
mille
l'oxygène dans l'inspiration pour être
technique de seconde c'est un accident
ça vous permettre d'oxydé des sucres
comment ils font les microbes compte par
ex il ya une belle prennent un autre
accident un occident on trouve dans les
sols c'est le nitrate donc ils prennent
le nitrate pour leur respiration et ça
ça fait ce qu'on appelle des oxydes d
azote des gaz qui partent dans
l'atmosphère donc ils sont aussi
capables les microbes de renvoyer la zot
dans l'atmosphère je vais y revenir ça
des conséquences très délétère mais
regarder un petit peu ça c'est une
parcelle en californie qui a été suivie
pendant tout un an et ont fait des
relevés chaque point jaune c'est un
relevé on regarde la teneur en eau du
sol et la quantité de dioxyde d'azoté
qui sort du sol alors c'est du hainaut
du no2 du n2o vrai c'est tout vent même
du n 2 donc c'est des gaz qui sortent du
sol et qui sont produits par ces
bactéries alors fait que plus il ya
d'eau plus à teneur en eau du sol est
élevé plus il ya de la zone qui sort et
donc plus ya de dénitrification puisque
c'est le nom de ça alors la
dénitrification c'est quelque chose qui
fait la grande misère d'écosystèmes
hydromorphes c'est que non seulement la
matière organique se décompose pas mais
en plus si jamais il ya de la zot comme
les bactéries n'ont pas de dents
d'oxygène qu'est ce qu'elles font elles
respirent à la zot et le peu d'azoté
nitrates pardon et le nitrate qui est
formée courte il passe dans l'atmosphère
et ça ça vous fait rentrer des sols très
hydromorphes les anciens sol des landes
avant le drainage qui provoque la
précipitation oxydes de fer que vous
mentionnez dû mentionner tout à l'heure
où les sols de tourbières ses sols
s'appauvrissent pourquoi parce que là ce
qui se passe c'est surtout de
l'exportation d'azoté dans l'air mais il
ya un drame qui se cache derrière ça et
donc je vais vous parler parce qu'en
fait c'est le drame de l'irrigation
quand vous irrigués pour ajouter de
l'eau dans le sol alors bien sûr vous
n'iriez pas comme des dingues au point
de vente vous rendre votre sol
hydromorphes mais vous créez quand même
des poches il ya beaucoup d'eau et dans
ses poches puisqu'il ya beaucoup d'eau
ça peut désagrégation peu d'un nom ces
micro endroits où il ya beaucoup d'eau
il n'y a donc pas beaucoup d'oxygène que
font les bactéries dans ses poches
ben il fonda d unification elle respire
aux nitrates et du coup sa part dans
l'air d'autant qu'en général vos sols
agricoles
ils sont riches en nitrates pas ce que
voulait rajouter alors peut-être pas
vous mais l'agriculture conventionnelle
à grande échelle elle rajoute les
nitrates comme engrais donc vous amener
des nitrates vous amener de l'eau et
vous faites des poches ou celi trat
repartent dans l'air on lire est-ce que
c'est grave ça fait juste des dépenses
supplémentaires
1 oui c'est grave parce que ces oxydes
d'azoté sont 50 à 200 fois plus efficace
que le co2 dans l'effet de serre vous y
êtes donc en fait
l'irrigation si elle n'est pas maîtrisée
de ce point de vue là elle va vous
contribuez à l'effet de serre alors la
question est de savoir s'il faut pas
arrêter l'asie cultures inondées puisque
vous avez vu que donc deux grands gaz à
effet de serre qui sont produits quand
le sol est inondé le métal tulle évoqué
tout à l'heure et carys culture et
d'ailleurs quand on irrigue beaucoup ici
il ya un peu de méthane qui sort parce
que dans les poches anoxique ya des
bactéries qui font du méthane et puis à
les oxydes d'azoté et ça c'est un truc
qui rend très fragile par exemple le
calcul sur l'effet de serre de la
biomasse végétale comme source d'énergie
parce que pour que dans le raisonnement
classique pour faire d'eux des
ce qu'on appelle les biocarburants il
faut que vous ayez une plante qui
produit bien pour que le carburant que
vous avez consommé pour la récoltés soit
moindre que le carburant qu'ils allaient
extraire en la transformant en éthanol
ou vous y êtes donc quand on veut faire
des biocarburants faut que ça pète en
rendement qu'est ce qu'on fait ben on
fait ça dans les endroits où il ya
beaucoup d'azoté ou fait très chaud il
ya beaucoup d'eau donc sous les
tropiques ou alors on met beaucoup d'eau
on met beaucoup d'azoté pour que ça pète
ça pousse bien que ça fasse beaucoup de
biomasse est donc effectivement on va
récolter des plantes qu'on va dont on va
faire des carburants donc le co2 qu'on
va émettre c'est le co2 qu'elles ont
mangé donc de ce point de vue là vous
mettez pas de nouveaux co2 dans
l'atmosphère
puisque vous rendez l'atmosphère le co2
qu'elles ont juste prélever donc ces
vertueux en co2 ah oui mais les
écosystèmes où c'est rentable en
quantité c'est des écosystèmes qui vont
d'électrifier est peut-être un petit peu
maîtres de méthane et qui donc voyez
mettre des volumes qui consomme beaucoup
plus à l'effet de serre que le co2
on s'abstient d'élèves
mme ashton
production de colza un tiers
du produit de la mienne qui va partir en
lui
toquant oui en biocarburant attire de la
graine et donc
reste que sur le
être bientôt plus de trois heures
oui le plan de carbone au caire
parce que je pense que sur votre analyse
ce serait le plus important de petites
approfondir vos analyses comme d'abord
comédienne comme inconnu sur les 5 tonne
jean
carbone qui sont au départ correct il
faut regarder le boîte les pouces
il ya beaucoup plus
de carbone amitié captée par là qu'il ya
5000 tonnes de feuilles c'est il faut
regarder le monde donc sur un people du
cheikh saoud assure n'y en carbone chez
parle de l'effet doigt sur les vaccins
il faut toujours eu il faut regarder
l'ensemble de nos que de la production
et de la plante et du carbone donc bien
sûr lui recensé sur carbone par an
american open h
il vous regardez donc vous avez vu que
du gris un super moment donc le stock
de carbone et donc
beh il faut regarder l'ensemble souvient
regarde en lançant des plans des études
qui ont été faites sont pas celles de
mon équipe montre que oui en terme de
carbone ou fixe du carbone parce
qu'effectivement un résidu qui va pas
tout de suite mais en termes d'effet de
serre des molécules que l'on aimait
tellement plus efficace
puis en terre défaite c'est la
production de miscanthus au brésil a un
effet négatif et par l'effet positif
parce que justement je prend tout en
compte
je prends toutes les molécules qui sonne
bien particulier leur contribution à
l'effet de serre et donc le bilan c'est
qu'aujourd'hui une partie assez sur tous
les trains une grande partie de la
production bio carburant n'est pas
positif pour les fêtes c'est là c'est
effectivement je sais pas comment
vous calculez mois donc concrètement je
peux apporter quelques centaines de
kilos donc la z et je vais je vais
sortir plus de 15 tonnes
c'est pas que je ne sais pas la quantité
chaque molécule qui font les fêtes c'est
une molécule du mollet l'accord et l'a
en fait le réseau lan mais c'est pas
quelques molécules de no2 qui sortent de
jachère resort qui vont faire autant que
ma tonne de matière organique
là vous avez raison mais cette molécule
la question c'est à chaque minute
combien de rayonnement elle transforme
en chaleur
il a les molécules sont pas égales et
deuxièmement cette molécule quel est son
temps de vie pendant combien de dizaines
ou centaines ou milliers d'années elle
va faire ce travail
et là vous aperçu que co2 c'est 1 1
s'ils jouent sur deux c'est qu'on en
produit beaucoup mais lui il n'a pas
chaque molécule de co2 elle a pas une
longue vie en gros que je fasse mon
calcul de tête je pense que le temps de
demi vie d'une molécule et sauzens de sa
soeur est une dizaine d'années de de
mémoire vous disant sarsar vient de la
biomasse donc le temps de 2010 est pas
long et sont inquiétés pas fortement il
a beaucoup moins fait beaucoup mais les
autres on a fait moins mais sont plus
actives et elles vivent plus longtemps
d'où leur rôle 50 à 200 fois plus
important qu une molécule de de n2o de
ch4 elle va avoir un rôle fait cet
important don d'amour audio - les
fennecs après ton qu ils vont peut-être
pas la même ligne de mire campus arrosée
au brésil où ça ça va peut-être qu'on
système
j'ai pris l'exemple brésilien des
génériques en arrosant enfin tu vas
gagner en production et en
quartier donc plutôt bonne idée mais pas
que du carbone cette fausse affiche
global sais pas si tu raisonnes que
carbone effectivement la raison exacte
mais globalement si tu fais le cumul qui
va stocker plus de carbone mais tu vas
le lieu ni les causes de bêta qui ont
vécu négatif quel cap tincu perdu de sa
vitalité
ça c'est la base sur les 2 16 et ça
malheureusement pour moi j'ai pas
d'intérêt à la bande se fit voilà tous
être a mis trois buts mais c'est une
analyse assez importante et qui montre
par en particulier ont évoqué de telles
oeuvres souvent se dire tiens je vais
faire ça et ça va faire ça mais celui-ci
shalit le carburant gkp du co2 est celui
que je pense oui mais sauf qu'il ya tous
les autres effets parce qu'en fait que
le camping c'est comme quand vous avez
un plat de nouilles ou d'un mécano si je
tire cette tige et va venir il y aura de
problèmes qui en faites pas votre mii
kédougou gens quand vous tirez votre
nous y avait toutes les ethnies qui
viennent c'est ça le problème c'est pour
n'est pas sûr d des calculs aussi simple
hier il ya tout un réseau de cohade de
lien de cause à conséquence
et donc de trouver des solutions
les biocarburants donc donc si si on
vous parlait de 4 comparé avec une
feinte de son soutien au maintien
qui ont été des tonnes de carbone
car dès qu'on sort
l'air est conservée pendant une centaine
d'années et je vous dis donc
les biocarburants sont pas bien donc il
faut construire aujourd'hui
je veux dire c'est que mal il faut pas
faire faut les faire différemment à mai
alors après non mais après entendons
nous moi je décris ici je décris des
choses qui sont je vais dire un bien
connu je suis pas en train de décrire
une solution et si vous m'interrogez
mois comme citoyen sur la conséquence de
ce que je viens de dire je vais vous
dire que l'urgence c'est de consommer
moins d'énergie parce qu'aujourd'hui on
ne sait pas produire proprement
d'énergie les énergies propres
c'est un mythe un mois je connais des
broyeuses à poissons qu'on appelle des
des énergies propres et vertueuse
je connais des broyage des broyeurs à
chauves-souris à oiseaux migrateurs
qu'on appelle des sources d'énergie
propre et vertueuse et verte
mais oui mais oui il n'y a pas de
production propre et donc là où je vous
rejoins c'est que de toute façon à un
moment il faudra tant qu'on aura besoin
d'énergie et on aura tôt fait de vous un
peu d'énergie au moins même si on en
consomme moins pour des conneries genre
chauffer les terrasses à paris parce que
là tant qu'on aura besoin de produire
d'énergie fera qu'on choisisse quel est
l'effet négatif que l'on tolère et celui
qu'on tolère pas ça c'est obligé ce
qu'on connaît pas aujourd'hui une
production propre d'énergie
ouais le vélo mais afin faut voir
comment il est assemblé aussi un et ou
s'il est venu de chine en en bateau j'ai
pas sûr qu'il soit bon alors une fois
que l'azoté rentrer dans la matière
organique
le sol est une machine à le transformer
en azote réutilisables par les plantes
quand vous avez des cadavres calaf de
feuilles calade d'animaux qui sont dans
le sol eux ils ont la zone sous forme
d'azoté organique et vous avez des
bestioles qui vont les bouffer les
bestioles
qu'est ce que ça fait ça fait pipi y est
et faire de lui rinne
c'est rejeter l'excèdent azote quand on
a respiré on a détruit des molécules sa
rejette du co2 mais ça rejette aussi la
zone de ces molécules sous forme de
produits et de produits azotés sûrs et
acide urique ammoniac et la microfaune
du sol un rôle essentiel comme y
grouille partout il respire beaucoup et
comme il respire beaucoup il rejette
beaucoup de co2 et me rejette aussi
beaucoup d'azoté et ils ont un rôle très
important pour transformer la zot en
forme
allez on va dire en gros en ammoniac
mais l'ammoniac c'est pas tellement ce
qu'aiment les plantes c'est bien retenu
par les sols parce que c'est négatif
s'est chargé par lancé jallet
positivement et dans le sol il ya des
argiles chargées négativement mais c'est
pas l'histoire finale avant qu'on fasse
une petite pause
je dois vous dire comment les bactéries
contribuer à refaire du nitrate sur la
base des déchets que leur livrent tout
un tas d'organismes qui rejette de la
zot mais en gros de l'azoté ammoniacal
vous avez des consortiums de bactérie
qui transforme
l'ammoniaque
en nitrites et le nitrite en nitrates
alors il ya des bactéries qui font la
première étape qui s'appelle dit rose au
bac ternissent rose au caucus nitrose ou
n'importe quoi et puis on a celle qui
transforme les nitrites en nitrates
c'est les nitrose au pardon les nitro
bac terre ni trop caucus soit il ya
plein d'espèces qui s'appelle ni trop
tout simplement quelque chose et ces
bactéries la travaille à 2 parce que ça
c'est un déchet mon père toxiques comme
ce que je racontais je vais vous
raconter comment dans la nature il
arrive que des espèces face des déchets
toxiques sans problème parce que ça ça
pourrait peut-être inspiré de sociétés
non en fait elles vivent
associer des bactéries pour qui c'est
une ressource vitale
donc elles sont scotchés ensemble elles
vivent toujours côte à côte et dès
qu'une produit sa grosse merde là qu'est
toxiques je rappelle que les nitrites
ces toxiques et d'ailleurs c'est pour ça
que les charcuteries fait avec du sel
nitrites et aujourd'hui on tend à dire
que c'est pas très bon pour la santé
qu'il faudrait interdire acheter vos
charcuterie sans sel nitrites et parce
qu'en fait mais sa literie tête un bon
conservateur ça bouzid ou mais somme
c'est aussi un agent cancérigène pour
l'intestin et donc sony trip qui est
toxique va être immédiatement récupéré
par la bactérie qui à côté qui en fait
son énergie alors ces bactéries elles
font elles font cette conversion pas
pour faire beau
c'est parce qu'en présence d'oxygène l
oxyde pour la première l'ammonium pour
le 2ème litres it et ça c'est une source
d'énergie pour elle en fait elle respire
du nitrite où elle respire de l'ammoniac
avec l'oxygène c'est un métabolisme
bizarre hein c'est pas la matière
yannick qu'elle respire c'est un présent
oxygène un respire ça ou ça alors ça ça
marche bien dans des sols neutre et ça
vous expliquent une partie des raisons
pour lesquelles on fait des amendements
de carbonate de calcium
c'est qu'en neutralisant les sols et ben
on favorise sa voulais que ça produit de
l'acidité donc à force de fonctionner ça
signifie le sol mais s'il ya beaucoup de
carbonate dans le sol le carbonate fait
tampon et l'acidité change pas et les
bactéries peuvent rester
ap ce déchet là il peut à terme quand
même les empêcher de se développer
faut pas qu'ils aient trop de matières
organiques parce que s'il ya trop de
matière organique qu'il ya des choses
qui se développe en mangeant la matière
organique et qui utilise sa tourelle et
surtout il faut de l'oxygène puisque
l'oxygène en fait c'est c'est ce qui
aide à faire c'est très serré action là
alors un seul neutre sans trop de
matière organique avec beaucoup
d'oxygène
vous avez un exemple à citer vraiment le
paroxysme du sol ph neutre donc elle est
calcaire il n'y a pas trop de matière
organique et il ya plein d'oxygène qui
rentrent dedans
ouais c'est ça hein un sol calcaire pas
trop argileux justement pour que
l'occident maintenant moi ce que je dis
semences et les dunes de sable
coquillier comme la dune du pilat à
venir ont fait pas d'agriculture est
dessus mais c'est vraiment l'endroit où
l'essentiel de la zot il traîne pas il
est sous forme de nitrate peter comme la
dune le retient pas ça s'en va et ça
explique que la dune soit un tout petit
peu difficile à végétaliser 1
mais bon l'endroit qui est acide donc
qui bousillent ces bactéries où il ya
beaucoup de matière organique et donc si
un truc se développe c'est un truc qui
va manger amateurs organique et
peut-être ça aussi en concurrence et où
il n'y a pas beaucoup d'oxygène tombe
dans nos sols hydromorphes genre
tourbières et là il n'ya pas de
nitrification voilà bien donc vous voyez
qu'en fait et je ferai ma compassion
d'instruction fera une petite pause les
bactéries du sol elle joue avec la zot
comme elles veulent elles le prennent
dans l'air elle le met dans la matière
organique
elle le remède sous forme de nitrate des
fois elles prennent saône et rataient
leur balance dans l'air et tout ça ça
cache des façons de vivre qui sont
complètement différentes de la
respiration de la photosynthèse dont on
a l'habitude
alors j'ai pas vous sous les quais
métabolisme acteurs dans les sols mais
il ya des façons de vivre qui sont
extraordinairement diversifiée et des
mécanismes comme la photosynthèse ou
comme la respiration la nôtre je vous
dire dans le sol
il y en a des dizaines et des dizaines
de façons de fonctionner comme ça vous y
êtes
alors bien sûr il ya qui respire aussi
dans le sol photosynthèse c'est plus
rare c'est vraiment surface du sol parce
que si
la lumière mais la diversité des modes
de vie est énorme et vous sentez que sa
diversité des modes de vie
elle permet de faire tourner les cycles
de la matière voilà ainsi taux de base
est que j'ai par rld est décomposé mais
regardez que font les plantes et les
animaux et ben en gros les plantes elles
prennent du nitrate qu'elle transforme
en ammonium et qu'elle transforme en
biomasse les animaux ils ont de la
biomasse qui mangent et éventuellement
il rejette de l'ammonium mais en dehors
de ces flèches là rien n'est fait par
les plantes et les animaux
toutes les autres flèches qui traîne ses
des flèches qui font tourner de ce type
le dû de la zot c'est des flèches de
bactéries qu'est ce que ça veut dire
tout ça mais ça veut dire que la vie est
dans les sols en termes de nombre
d'espèces en termes de diversité en
termes de biomasse mais aussi elle est
dans les sols en termes de diversité de
façon de vivre et ça ça fait tourner les
sites de la matière alors vu leur qu'il
faut qu'on parle de mycorhizes on va pas
faire tomber le cipi du soufre le cycle
du fer le cycle du manganèse le cycle du
zinc le cycle tous ces cycles là les
intercond version entre forme qui met à
disposition de la plante des formes
qu'elle peut utiliser
ils sont animés par des microbes et
surtout des bactéries pour le coup et du
coup ça veut dire quoi
ça veut dire que ce qui fait qu'il ya
dans le sol ce que les plantes peuvent
utiliser
c'est la vie microbienne qui fait ça
qu'ils disent ou des roches qui recycle
qui bidouille n'est là zot le phosphate
et tout donc en fait parmi les services
écosystémiques du sol il ya la capacité
du saulnois des plantes
parce qu'au fond tous tous et
métabolisme bizarre le résultat c'est
qu'une partie d'entre eux contribuer à
faire ce dont les plantes ont besoin
et d'ailleurs c'est parce qu'à des sols
que les plantes ont besoin de ça sinon
leurs besoins et et ses excès dans un
contexte où il y avait des microbes qui
faisait se dit rate ce phosphate se
faire dont elles ont besoin
monsieur je vous parlais des mycorhizes
d'accord et on débouchera sur un
ensemble de considérations selon
utilisation alors ce que je voudrais
vous dire c'est que donc au delà de
microbes qui par leur fonctionnement
dans le sol produisent des choses qui
vont des aliments pour les pour les
plantes
il y en a qui sont des convoyeurs de ces
aliments
carrément et ça c'est le côté
alimentaires alimentation du végétal des
mycorhizes j'aime bien citer un exemple
qui n'est pas agricole et je vous le
dirai après pourquoi je peux pas vous
citer l'exemple équivalent en
agriculture
c'est l'histoire tant dans le quinze
fois cette histoire racontée de
l'introduction des pins en amérique du
sud et en afrique
la distribution des pins et les boréales
1 il y en a dans l'hémisphère nord et
les pins quand on arrivait avec des
bateaux en bois pour coloniser
l'amérique du sud et l'afrique
les bâtons en bois il arrivait bien
abîmé les pins ça permet de refaire des
masses à peindre faire des planches ça
se conserve bien parce que c'est plein
de résine et donc les européens plutôt
que d'apprendre à utiliser les espèces
locales
ils ont voulu introduire des pins et les
pins chez nous quand on fait autant
avant une jachère
ça fait partie des premiers arbres qui
reviennent donc ça c'est du chiendent
ligneux en quelque sorte
ça fait partie des choses qui poussent
vite bon eh ben voilà un pain typique
donc dans certaines îles caraïbes la
voilà un pain typique de 2 5 ans ça
poussait pas aujourd'hui alors ça c'est
une photo de 58 mais dix ans plus tard
ça pousse très bien
voilà des pins de 15 de 6 ans alors
qu'est ce qui s'est passé quand comme ça
poussait pas et qu'il voulait vraiment
avoir des pins et ben les graines crever
quoi où elle donnait ça voyez les
européens ont amené alors ça c'est des
chiffres plus récents de porto rico mais
l'histoire que je vous raconte moi se
passe vraiment en afrique et en amérique
du sud et au 19e les gens ils vont
amener des pins des gens à signer qui
pousse quoi il emmène dans des pots et
elles sont là ça se met à pousser et
puis voilà personne ne se pose de
questions c'est qu'un peu plus tard
qu'un dénommé franck qu'yves inventé le
concept de mycorhizes va faire des
expériences et va montrer que quand on a
dépeint qui pousse normalement en sol
stériliser sait même pas quand on a
stérilisé le sol by pousse pas à l'ordre
historique il allemands ont-ils écrit ça
of touch
jetez un oeil est ok
et ce qui montre lui c'est que les
racines des arbres interdit xavi
champignons et quand il rajoute ces
champignons dans un sol stériliser de
nouveau ça pousse en fait ce que
beaucoup plus tard franck montre franck
et allemand est en fait le ministre
d'agriculture de prusse lui a demandé de
lui expliquer pourquoi les truffes ou
c'est toujours sous les 1 oui les trucks
en échange le gardien et il va en fait
découvrir les mycorhizes comme ça et il
va expliquer cette observation qu'on
comprenait pas qui est qu'il ya des
choses dans les sols qui aide les arbres
a poussé ce qui se passe c'est que les
champignons en question qui aide les
pins pousser et ben y en avait pas dans
les zones tropicales
vous y êtes voilà aujourd'hui la
comparaison de 20 noms inoculé et pas
inoculé c'est devenu routinier en
foresterie tropicale et l'interaction
qui se produit c'est en fait cette
interaction là si vous avez des
champignons qui poussent dans le sol et
qui forme une interaction avec les
racines qu'on appelle une mycorhizes je
vais revenir là dessus mais ce qu'il
faut comprendre c'est que ces
champignons ils sont partout dans les
sols européens donc quand je plante un
pain chez nous et pousse ça vous est en
revanche quand on va sous les tropiques
ya passé champignons là donc là les pins
ne pousse pas je m'arrête un instant là
dessus c'est difficile de poser la
question pourquoi ça marche ça
n'intéresse personne et même personne se
pose la question vous avez parlé de
train je pense récemment avec des amis
vous avez parlé de quoi de trains en
retard de train qui arrive pas à l'heure
ouais alors la sncf me dis que c'est
moins de 5% des trains je vous fais à
20%
ça change rien il ya au moins 80% des
trains qui arrivent à l'heure
le vrai fait intéressant a commenté
c'est ça pourquoi les trains arrivent à
l'heure
pourquoi les pins pouces mais tout le
monde s'en fout par contre quand y'a un
problème là on se pose la question
pourquoi les trains pousse pas pourquoi
les trains arrivent pas et c'est une
question intéressante aussi mais
statistiquement c'est plus
ar vous y êtes mais notre esprit il est
fait comme ça il interroge pas le truc
qui marche bien quand on a cherché
pourquoi les arrivants étaient malades
et pourquoi les hommes était malade
qu'est ce qu'on a trouvé l'est microbes
quand bien plus tard on a été amené à se
poser la question pour des problèmes
pratiques ou pour les problèmes
théoriques
comment est-ce que les plantes sont en
bonne santé ou comment est ce que les
hommes sont en bonne santé qu'est ce
qu'on a trouvé bas des microbes
parce que les microbes partout des bons
et les mauvais pour le coup et pour le
coup aujourd'hui on sait très bien qu'on
a besoin de nos micros pour être en
bonne santé et que en fait on les a pas
forcément bien entretenues dans les
derniers temps et j'aurai l'occasion de
parler ça demain là pendant la
conférence en montrant que nous sommes
en train de massacrer les microbes que
nous avons culturellement accumulés
autour de nous il ya une extinction
biologique en cours qui est celle de nos
fromages et de tous nos produits
fermentés alors sachant pas demain et
c'est une catastrophe pour notre santé
mais on a aussi détruit les microbes qui
est en nous aujourd'hui on a moins de
diversité c'est contribuer ça contribue
à des maladies complexes comme l'autisme
l'asthme les maladies auto immunes
l'obésité le diabète similaires
m
il ya derrière
on a 1 1 2 kg de bactéries total en
raclant bien la peau en raclant bien les
muqueuses du nez
celle de la bouche et en ramassant
toutes la mère de coloniser interview
tube digestif on arrive à 1,2 kg là pour
le coup nous en biomasse on est surtout
nous à part que dans nos cellules ya des
choses qu'on appelle les mitochondries
ça il y en a un bon millier par cellule
allez 101 milles par cellule et ce sont
des bactéries qui font la respiration
pour nous donc si je compte les
mitochondries comme des bactéries qui
vivent en permanence dans nos cellules
al-hasadi un peu plus chaud et personne
n'a vraiment fait le calcul
mais là je pense qu'on va être 10 à 15 %
9 biomasse microbienne oui les
mitochondries c'est les bactéries qui
vivent dans nos cellules que notre mère
nous transmet donc c'est devenu un
composant ordinaire pour le coup la
respiration du coup même chez nous ces
histoires de bactéries bien alors je
reviens maintenant là dessus on
s'aperçoit donc que les bactéries font
la santé des animaux notamment de
l'homme et on s'aperçoit que balaie pour
le coup il ya des champignons qui font
la santé aussi mais ça on s'en est
aperçu plus tard et je vais vous dire
les travaux de franck sont nickels il va
falloir s'entend donc la communauté
scientifique se disent ah ouais et un
truc
pourquoi parce que le champignon et il
est paré de son côté pathogènes d'accord
on l'a découvert les champignons comme
cause du mildiou comme cause des
rouilles en groupe
bon on va avoir du mal à se convaincre
que c'est vital et dans les 60 il ya un
bouquin qui avait le parasitisme la
symbiose de raul coloris un lieu de
référence pendant tout le début du 20e
siècle jusqu'aux années 60 les gens
travailler sur ce livre pour comprendre
les interactions biologiques
c'est un livre de cours qui décrit jean
luc lézin comme des parasites sans grand
effet sans gravité enfin dans nos études
on nous a parlé de la microflore
commensal du tube digestif
ouais même chose des microbes qui sont
la mange la main
c'est tout ce truc qui est en train de
s'écrouler et notamment i s'écrouler au
niveau des champignons il y a au niveau
des racines des champions qui colonisent
les racines et qui vont qui sont vitaux
alors je vous montre quelques exemples
de ces mycorhizes de nos régions
on voit très bien le feutrage de
champignons qui peut être coloré en noir
orange lactaires délicieux en blanc ou
carrément pas coloré mais pour le mic
pour le spécialiste il ya pas de
problème ses racines hyper ramifié là
c'est parce qu'elles ont rencontré les
champignons qu'elles sont comme ça allez
ma plus belle mycorhizes qui vient de
chine mycorhizes de pain avec un
champignon jaune inscrire au derme bien
je coupe mes racines et je vois très
bien que j'aie un feutrage de
champignons autour de la racine qui
pénètre entre les cellules corticale en
plus grand un feutrage autour de la
racine qui pénètre entre les cellules
corticale ce qui fait que finalement cet
organe n'est ni une racine risa ni un
champignon mikko mais le mycorhizes un
mélange des deux et pour le coup comme
le champignon et en surface
c'est une hectos mycorhizes à venir si
bien ça fait pousser à poissy et tempéré
effectivement quand ils ont pas de
mycorhizes et pousse moins bien que
quand ils ont des mycorhizes petit chien
de trois ans et la raison est la
suivante la plante ne s'est pas exploité
tout seul les ressources du sol
c'est ça que ça veut dire le fait que
les pins ne poussait pas sous les
tropiques
ça veut dire que ils sont depuis des
millions d'années biberonné par les sels
minéraux que les champignons vont
chercher dans les sols et ben ils savent
pas faire ils savent plus faire à
l'origine où ils savent pas se nourrir
en sucre et en vitamines et donc cette
interaction est aussi importante pour
les champignons
parce que c'est là qu'ils vivent et
d'ailleurs les champions qui font ça
vous les trouvez que sous les arbres de
nos régions c'est tous les champignons
forestiers et même des choses comme la
truffe
ce qui revient à la question qui avait
posé le ministre de l'agriculture
prussiens à franck ai demandé pourquoi
les truffes pousse toujours sous les
arbres parce qu'elles font des
mycorhizes la la dépendance est
réciproque et j'insiste là dessus parce
que parfois les gens lui disent ah nous
sommes des marionnettes aux mains des
microbes
non
nous sommes tous des marionnettes dans
les mains des autres parce que ces
champignons mycorhiziens il manipule la
plante
croyez moi la plante les manipulent je
rentre pas dans le détail mais tout ça
se fait à coups de bombardements
réciproque de petites protéines qui
rentre dans les cellules de l'autre qui
reprogramme l'expression des gènes qui
reprogramme le fonctionnement des
enzymes à la fin vous n'êtes plus vous
même
mais l'autre non plus donc c'est
vraiment un truc symétrique quoi c'est
de l'interdépendance
il n'y a pas un gagnant et un perdant
alors vous allez me dire c'est sympa ton
histoire d'amour forestier mais on s'en
fout complètement
vous en foutez d'autant plus que quand
vous plantez un certain nombre d'arbres
en agroforesterie freine noyer ou rosa
s'est donc les cerisiers en particulier
chose comme ça ils sont même pas
mycorhizés par ces arbres là par ces
champignons là c'est un autre type vous
allez voir alors la question c'est les
plantes non ligneuses de nos régions
d'une part et puis les plantes en
général sous les tropiques
qu'est ce qui leur arrive alors prenons
une non ligneuses qui est dans nos
régions mais qui vient plutôt des
tropiques c'est le et c'est alors j'ai
entendu c'est alors voilà c'est ça c'est
ça commence maintenant comme je fais
tout le temps cette histoire là et puis
bon vu le contexte c'est qu'un des gens
qui commencent à répondre les mycorhizes
ce qui est effectivement moins tout en
plus à des racines restent pas les
racines
sauf que là le champion se voit pas donc
c'est plus difficile de prendre
conscience qu'un champignon donc je
prends une racine bien scène je laruns
jeu l'écrasent entre lamela mail en
mettant un colorant bleu qui colore le
champignon qu'est ce que je vois dans
les tissus sains chez du champignon ce
champignon
c'est un champion du groupe dégommer
2007 et pour le coup ça on a ça dans 80%
des plantes notamment vos plantes
cultivées notamment les plantes
tropicales et ça fait qu'en fait comme
les pains il avait des champions
différents pouvait pas marcher là bas
mais ça voulait pas dire que les plantes
là bas n'était pas à me corriger ces
champignons ils font deux choses dans
les racines et cours entre les cellules
et des fois ils rentrent dans les
racines en se ramifiant deuxièmement il
font parfois des gros renflement qu'on
appelle des vésicules où il ya une
gouttelette de gras c'est là qu'ils
stockent leurs réserves
les réserves d'ailleurs de choses qui
viennent de prélever dans la racine donc
il ya là bien un mélange de champignons
et de racines c'est bien une mycorhizes
mais elle est plus intime
ça se voit moins et du coup ben de
l'extérieur ça ressemblera si je vous
montre encore ses petits arbustes skull
qui pénètre à l'intérieur de la racine
qui se ramifie finement là j'en ai un en
microscopie à balayage
regardez le champignon le filament
rentrée se ramifie en tout petit
ramifications dans les plus fines vont
faire moins d'un millième de millimètre
la taille d'une bactérie tout petit et
alors il faut vous imaginer que ça c'est
une surface des changes entre les
partenaires immense c'est là qu'ils font
l'homme leur bidouillage qu'elle
bidouillage bas le même que d'habitude
on y reviendra
voilà alors une petite animation là pour
détendre l'atmosphère ah ben non on va
pas pour détendre grand chose si j'ai
ici une petite animation auxerre du film
voyage sous le sol qui était un
documentaire qui était passé sur arte
nous sommes dans des racines qui
regardaient et mettent un certain nombre
de substances alors les champignons qui
parce qu'ils sont en train de grandir
voilà j'ai un finalement qui grandi ici
ils peuvent ne pas être sensible à ce
qu'aimer mais oui ça marche pas du tout
je vais être obligé d'éteindre est-ce
qu'on peut éteindre
merci assez bien je suis un nom c'est
parfait c'est très gentil
donc je commence mes racines et mettent
un certain nombre de substances dans le
sol et ces substances peuvent ou non à
tirer les champignons par parenthèse
c'est une des façons il ya du carbone
qui arrive dans le sol et racines
sécrète jusqu'à 40% de la photosynthèse
dans le sol sous forme de perte mais
aussi de molécules qu'elle sécrète et
qui ont des valeurs de signaux regardez
là par exemple il n'a pas perçu cette
racine mais là ils la persuadent ray
commence à grandir vers elle et peut y
perçoit ces molécules qu'elle aimait
plus il se ramifie il se met même à
émettre à ce moment-là lui-même des
molécules qui vont faire se ramifier la
racine
si les deux se ramifie au même endroit
ils vont finir par se sa va finir par se
toucher le champignon colonisent la
surface de la racine forme une papilles
à partir de laquelle il va pénétrer dans
la racine il va franchir la paroisse en
bleu mais repoussé la membrane qui
limite la cellule dont qui rentre dedans
sans la tuer il rentre puis un moment à
coeur de la racine il va se ramifier
toujours en repoussant la membrane de la
cellule mais en ayant pénétré sa
paroisse celle de winne veut de celle
aux pardons et voiliers qui commence à
mener à ce niveau c'est un put scully
commence à mener des choses qu'il a
collectées dans le sol qui passent dans
la cellule puis donc dans la
sin évidemment il fait passer
gratuitement la plante elle baigne dans
un bain de sucre et il ya des sucres qui
passe dans le champignon et voilà les
changes qui a commencé alors vous
comprenez donc cette mycorhizes même si
on va pas le championnant surface et
l'ailier a plein de filaments le
champignon qui sont à l'extérieur
ouais et notamment ses champignons ils
font regarder d espèce de petit
renflement à l'extérieur qui sont des
sports à la différence des champions
avec tommy corréziens qui quand ils font
leurs scores il faut une grosse
structure charnues et les sports passent
dans l'air ces champignons là ils se
reproduisent en faisant des sports qui
sont dans le sol
voilà un sol tamisez entre 500 et 4 100
microns dans cette fraction il ya plein
de ses très gros ce sport là alors c'est
soit des sports soit des accumulations
de plusieurs sports ensemble et ça dans
les sols il ya plein de filaments de
champignons capable de faire des zones
de mycorhizes il ya plein de sports
ce qui fait quand on plante une vraie
rebelote en général ça marche et or là
comme ces champignons là ces gens qui
ont un peu universel 80% des plantes
sont associés à ces champignons qu'on
appelle les gommes et romy cette bombe à
la en général n'y a pas de problème
quand je plante une plante elle pousse
nous n'a pas cette espèce de truc
bizarre qu'on a avec les armes des
régions tempérées avec certains arbres
des régions tempérées comme les pains
quand on les met en zone tropicale et où
il pousse plus lassé championnat ils
sont partout sur le globe
il intéresse la plupart des plantes dont
les plantes qui vous intéressent
quand je stérilise le sol je pourrais me
dire que je tue les maladies à regarder
sol stériliser mon oignons en trois mois
ils poussent pas bien seul stérilisés ou
gérer introduit les sports ce je vous
montrais juste avant après la
stérilisation et bien voilà de l'oignon
de trois mois qui pousse normalement
et pour le coup je crois que c'est
parfait comme ça en fait ceux derrière
ça il se cache cette dépendance
réciproque où la plante fournit des
sucres des vitamines aux champignons qui
exploite le sol pourrait donc quelle que
soit la forme qu'ils soient intimes ou
pas j'ai ici un organe mixte et au total
neuf dixièmes des plantes ont cet organe
mixte jure venir
sur les exceptions mais avant comprenons
bien en fait
ça veut dire que les racines ne sont
qu'une toute petite partie de l'organe
d'exploitation du sol des plantes une
grande partie est déléguée à des
champignons qui au delà de la racine
qu'il colonise font tout un réseau dans
le sol pour un mètre de racine
on compte qu'il ya un kilomètre de
finalement le champignon ce qu'on
appelle des ifs et ça c'est vraiment
important
d'abord parce que ça fait qu'il ya
beaucoup de filaments de champignons
dans le sol vous arrivez voyez à 100 m
dif par centimètre cube de sol ça c'est
un chiffre publié mais j'y crois pas
pour moi on est dissout lisse ou cent
fois au dessus mais surtout surtout vous
avez une interface avec le sol qui est
beaucoup plus importante et ça c'est
important notamment pour toutes les
substances comme le phosphore qui sont
pas mobiles parce que le nitrate quand
vous en prenez ça crée un milieu sans
nitrates mais le nitrate circulent dans
le sol et donc vous allez avoir du
nitrate qui va revenir
par contre le phosphate il bouge pas
dans le sol donc si vous n'avez pas le
chercher là où il est c'est foutu donc
ce réseau il est très important pour
aller chercher les ressources non
mobiles du sol et puis aussi ce réseau
il est fait un coup beaucoup moindre
vous remarquez que un millimètre de
finalement ça fait beaucoup moins de
biomasse 15 minutes de racine même très
petit
en fait le coût par unité de longueur il
est cent fois moindre de faire du
champignon que de faire la racine
vous y êtes c'est vraiment la sous
traitance c'est à dire que ça permet de
faire le même boulot mais pour moins
cher
vous allez voir que comme la sous
traitance c'est un autre avantage c'est
quand on n'a pas besoin on vire le
sous-traitant assez cruel mais ça nous
rappelle les choses la méditerranéité et
je reviendrai sur la façon dont on vire
le sous-traitant ça s'appelle
l'agriculture conventionnelle avant un
petit mot quand même pour tempérer les
choses il y à des familles qui ne sont
pas mycorhizés c'est en gros dés % les
familles de plantes
une des grandes familles qui vous
intéresse c'est les bras si casser la
famille du chou du colza dont on parlait
tout à l'heure
là il n'y a pas de mycorhizes les fois
les champignons rentrer mais on va dire
c'est un peu par hasard ils mentent ou
les gènes dans la plante qui permettent
de faire le fameux dialogue que je vous
montrais tout à l'heure et de créer
l'association il
donc seconde errements dans l'évolution
disparu alors où vivent les plants
mycorhizés va regarder
elles vivent dans des milieux pionner
c'est à dire des milieux où les graines
arrive et où il faut se débrouiller sans
champignon puisque c'est des milieux 9
genre un talus de route qui vient d'être
fait il n'y a pas le choix
et sinon elles vivent dans des milieux
humides ou et/ou riches du monde
débloque y circulent
cielo qui circulent c'est le cas des
aliments qui circulent et si les milieux
sont riches ben c'est pas la peine de
payer un champignon puisqu'il ya plein
de trucs à prélever autour de la racine
vous y êtes donc l ont d écologie assez
circonscrite ces plantes et c'est vrai
que du coup on dans des successions
cultural après un choc quand vous
plantez aux céréales qui a besoin d'une
iq auris elle en aura - parce que j'ai
envie non mycorhiziens n'auront pas été
nourri par un an
sauf si vous avez laissé des mauvaises
herbes qui elles sont ni corrigés
alors c'est mycorhizes avant qu'on
vienne sur les pratiques culturales
elles ont un deuxième intéresse c'est
qu'elles sont protectrices
j'ai vu j'ai commencé par un truc tout
bête la tolérance au calcaire l'orge est
un exemple de tolérance au calcaire qui
pour le coup est un exemple sur un
l'eucalyptus mais on a ça sur beaucoup
de plans je vais faire pousser mes yeux
calyptus en faisant varier deux
paramètres avec ou sans calcaire et puis
avec ou sans me corinne bon or si les
hectos mycorhizes dans ce cas là mais ça
marche avec les ondes où vous allez voir
pourquoi quand ma plante et en sol non
calcaire celeron quand la plante et un
sol calcaire c'est l'écart et hantait
les mycorhizes et c'est en noir quand lé
pa mycorhizés 7 en blanc alors regardez
les deux panneaux du haut quand la
plante est hectos mycorhizés en sol non
calcaire ou calcaire ça pousse
pratiquement aussi bien on voit que
quelques airs fait pousser un peu moins
enfin franchement sur cinq mois votre
plante elle a poussé autant quasiment
autant d'accord donc quand les plantes
sont éco risée le calcaire c'est pas
grave maintenant regardons quand les
plantes ne sont pas mycorhizés alors
déjà ça pousse toujours moins
puisque la plante et mal nourris mais
surtout quand vous regardez les faits du
calcaire vous dit laplante non
mycorhizés parmi nos mycorhizés sur
seulement quelques airs elle pousse deux
fois moins que les plantes qui étaient
là mais la plante non mycorhizés sur
sols calcaires elle pousse pas ça veut
dire que le calcaire qui est peu toxique
pour une plants mycorhizés il devient
très toxique pour une plante non
mycorhizés mais vous savez quoi
ça fait des milliers d'années que les
parties de la racine qui peuvent être
affectés par le calcaire sont en fait
des mycorhizes est en fait la gestion du
calcaire c'est pas la plante qui le fait
c'est le champignon de toute façon il
est toujours là et en effet le champion
il fait plein de choses moins
particulier il sécrète une molécule on
appelle l'oxalate un look ça ne le
connaissais pas ce que c'est ce qui
donne du goût à la rhubarbe ou à
l'oxalys pour ceux qui ont goûté de
l'oxalys l'oxalys à de même donné son
nom à l'acide oxalique ou hawks à lattes
alors il ya global l'oxalate c'est très
simple c'est une molécule qui a la forme
c'est au moins c'est au moins c'est un
double carboxyliques et ça ça réagit
avec le calcium pour données d'une façon
très peu réversible parce que ça se
dissout très mal du carbonate de
l'oxalate pardon de calcium qui lui
précipite et vous voyez très bien là des
cristaux d'oxalate de calcium autour des
filaments de ce champignon qui a poussé
dans un milieu riche en calcaire et du
coup le calcium
il est dans les cristaux il bouge plus
là les cristaux sont sur les filaments
vous y êtes alors c'est un des
mécanismes y en a d'autres ces cristaux
d'oxalate vous les connaissez bien parce
que pour le coup en fait les plantes
quand elle entre autres calcium dans la
vague de la cellule elle précipite le
clic c'est de calcium sous forme
d'oxalate et ça vous donne ses petit
côté un peu granuleux qu'on les en est
égal si vous avez mangé des asperges
sauvages du genre ni de galles hommes
way où il espère chômage d'ailleurs elle
même c'est pas super bien mangé des
asperges sauvages et des méditerranéens
là il ya un petit côté granuleux
c'est ça et puis alors si vous êtes
allés en est à 100 chinois que vous avez
mangé des bêtes nerica vous avez des
trucs rouge qu'on vous vend comme des
secrétaires des litchis restaurant
chinois ou des arts blues
il ya un petit côté granuleux en bouche
de façon intense où débarquent cette
tension dans ces cellules quand tu es
bien la plante le déracinement soit
soluble il s'adresse à ceux qui t'arrive
ça va se dissoudre l engouement s'est
immobilisée pourtant c'est un âne ces
mécanismes de complexes à sion tout à
l'heure je me disais vous savez les
microbes ils ont la capacité de
complexer de refaire précipiter un
certain nombre de composés issus de la
dissolution et ça va faire que comme ces
composés disparaissent ils vont être
formés par l' équilibre tout est là je
vous parlais déjà un peu de cette
compétition
et voilà un exemple de complexes à sion
concret bon enfin on s'en fout de tout
de la compétition le truc c'est que la
propriété d'être calcicoles il ya
beaucoup de plantes qui la doivent à
l'heure du coucher
alors j'ai dit beaucoup de plantes
parce que si les plantes qui dans la
révolution acquis la capacité qu'elle
s'y colle d'elle-même à la librairie
laissait quand elles sont calcicoles je
pense à la biscutelle par exemple qui
dure une seule super calcaire et se
démène tout seul d'accord et toujours
dans l'évolution il ya deux moyens
d'évoluer soit par mutation vous
inventez une fonction soit regardé la
cravate par exemple c'est un bon exemple
de fonction je suis d'accord qu'on peut
dire que ça sert à rien mais enfin c'est
un truc qui n'a pas été inventé par
mutation j'ai un machin qui a été
recruté dans le milieu dans quelques
jours de façon dans l'évolution d'avoir
une nouvelle fonction soit vous muté
pour faire la tuque ou même ça ça arrive
soit vous recruter quelque chose de
vivant même de mort enfin la crème est
un ver à soie derrière un ou un verre à
polyester vous recrutez un organisme
vivant pour faire le travail
et bien en fait beaucoup de plantes pas
tout mais beaucoup de plantes calcicoles
son protégé du calcium du sol par le
champignon pas tout il ya l'autre voit
aussi qui consiste à inventer sa soi
même donc on peut avoir des brassicacées
calcicoles le stress hydrique la réponse
d'une plante au stress hydrique dépend
des champignons que la sur ses racines
alors là j'ai un exemple en c'est rouge
implique jeu j'ai différentes
concentrations en saut en eau dans le
sol pado plus d'eau et je regarde
l'ouverture des stomates l'ouverture des
stomates n'est ce pas cessé petit ce
petit port de la feuille qui permette
l'entrée des gaz mais qui permettent
aussi la sortie de l'eau alors c'est à
dire c'est bien la sortie d'eau parce
que c'est ce qu'ils tireraient sève
sauf que s'ils se retrouvent dos donc en
gros l'idée c'est que moyennes ou dans
le sol
plus il faut réduire les sorties on est
d'accord sinon la plante va sécher donc
en général la lueur des courbes la
plante quand y'a pas d'eau elle diminue
les sorties d'accord sauf que ces
plantes sont génétiquement identiques
mais il y en a qui sont associés à ce
champignon et d'autres à ce champignon
va regarder quand il fait sec quand
elles sont associées à ce champignon
elles réagissent beaucoup mieux
que quand elles sont associées à ce
champignon ou la sortie d'eau se réduit
et se réduit moins fort vous réagissez
au stress hydrique d'une façon qui
dépend du champignon et là vous
commencez à voir le tour de magie c'est
que la réponse est dans les feuilles
alors que le championnat dans les
racines mais selon le champignon qu'on
allait racines ne réagit pas pareil au
stress hydrique et donc il ya bel et
bien des champions que sont plus
protecteur que d'autres puisqu'ils
réduisent plus efficacement il est de la
plante à réguler plus efficacement son
flux hydriques en tient pas d'eau dans
le sol comment ça marche
mystère ça fait partie du jeu alors s'il
ya beaucoup de gens au sol et qu'elle le
diabète beaucoup plus au m16 chez plus
vite donc un risque d'être y sont
attendus
alors le problème qui se cache derrière
c'est que c'est la fois de la régulation
l'ouverture des stomates et là c'est ce
qu'on voyait mais il ya aussi un autre
effet qui est que quand on est bien
mycorhizés et par des champignons qui
font bien ça on peut avoir plus d'accès
à l'eau même dans un seul ma réaction
mais là je regardais juste les fuites
d'eau et je vois qu'il suit sont régulés
plus ou moins efficacement alors ça
c'était des problèmes physico-chimiques
de calcium l'eau maintenant les emmerdes
vivante
petit exemple assez historique de d'un
arbre qui a endormi crise et donc comme
les plantes de culture le cas messi
parisse et autant 0 de la manip on lui
balance sur les racines un phytophthora
qui en gros beauf les racines d'un
pathogène et ces plans ils sont en noir
l'ico risée ou en blanc pas mycorhizés
et en garde le pourcentage de survie oui
c'est une évidence un peu cruel ou en
fout des plantes dans la merde et on
compte ceux qui meurent alors on voit
que très bien que ceux qui sont
mycorhizés sont pas trop dans la merde
on en perd 5% à la fin de la manif c'est
tout alors qu' il ne reste que 5 % de
ceux qui sont pas mycorhizés et je vais
vous montrer que c'est bien la mycorhize
qui protège pourquoi parce que quand on
fait quand on prie on donne le
champignon mycorhizien en même temps que
la maladie là ils ont été mes corriger
avant si vous amenez le champignon
mycorhizien en même temps que la maladie
sir que le champignon mycorhizien il est
là mais il n'a pas fait la mycorhize et
bien que vous l'ayez amené en noir ou
pas tous crève
ça veut bien dire que ce qui compte
c'est que la mycorhize soit établie
c'est pas juste un effet d'antagonisme
entre le mycorhiziens et le pathogène
c'est vraiment l'établissement de la
mycorhize qui va être protecteur voyez
le truc ça c'est un raisonnement
important parce que il ya deux facteurs
à voyez les facteurs d'interaction là
tout à l'heure je vous disais les
facteurs d'interaction c'est important
la plante est pas protégé le champignon
protège pas directement mais
l'interaction plantes champignons
protège voilà un cas où c'est
l'interaction qui a un sens et un sens
biologique et non pas les deux éléments
de l'interaction c'est là c'est
peut-être un peu tordu mais bon
pas de philosophie quand selecto
mycorhizes on n'a pas de problème il ya
un manteau de champignons donc il ya
vraiment un écran physique mais il se
passe une deuxième chose vous avez vu
sur cette image tout à l'heure qui était
une image dectot mycorhizes on voit bon
bien sûr le manteau de champignons mais
on voit aussi quelque chose dans les
cellules et ça ça se passe dans toutes
les mycorhizes même les andes ou voyez
que les cellules qui sont le plus
proches du champignon là par rapport à
celles qui sont plus à l'intérieur et
moins trash du champignon elles ont un
contenu qui a pris beaucoup plus la
couleur bleue du colorant il ya quelque
chose qui est plus abondant dans les
parties en contact avec le champignon
que dans les parties pas en contact
entre les champignons et ça c'est des
tannes c'est à dire que quand la plante
rencontre des champions le champignon
elle se met à cumuler des défenses
est-ce que ça empêche le champignon se
développer il respecte les cellules vous
avez vu tout à l'heure même quand il
fait un art muscu là ils respectent la
membrane donc la cellule devient une
bombe à toxines mais le champignon les
ventres pas ça empêche pas le
développement de la mycorhize par contre
si un pathogène arrive et commence à
bouffer les tissus et à libérer le
contenu des cellules si ces cellules ont
sont les cellules de mycorhizes elles
sont contiennent elles contiennent
beaucoup plus de tanins que si c'était
des cellules non mycorhizés vous y êtes
donc qu'ils aient un effet de près
munitions qui induit des défenses chez
la plante mais qui vu le développement
de la mycorhize n'empêche pas le
champignon de s'installer simplement au
coup suivant si un pas de gêne qui
arrive il se trouvera confronté un
niveau de base plus élevé de défense
mais il n'ya pas que le niveau de base
voyez qu'il ya un effet d'écran aux
champignons lille a un effet de
prémonition champignons induit des
défenses mais mais elles sont pas actifs
contre lui il ya un troisième effet qui
va retourner au coup de baguette magique
dont je vous parlais tout à l'heure on
va maintenant passer dans les feuilles
dans les fois il n'y a pas de me corinne
l'hybridation sur les racines allons
dans les feuilles et on va prendre des
plants de tabac alors ligne élite
moderne génétiquement identiques 1 tous
mes plants de tabac et j'en ai que je
vais élever nos mycorhizés dans un sol
bien riche quand même
pour qu'ils se nourrissent quand même et
d'autres que je vais lever nico risée ça
va mais j'ai une petite mans ils sont
identiques et je vais les énerver un
petit peu je vais leur flanquer la
pourriture grise sur la feuille donc je
fais 2 inoculation pourriture grise la
porterie c'est notre église cinerea
quand ça arrive tardivement sur des
grains de raisin murs et la pourriture
noble mais quand ça arrive très tôt sur
les feuilles basses a fait une tache
grise
alors là vous avez une grande tache
grise là vous avez deux petites taches
grises
en fait on voit que là ça fait moins
d'effet quand on récupère ça sur plein
de plantes et qu'on regarde la taille
des lésions on s'aperçoit que le
pourcentage la feuille qui est morte
après une fellation est deux fois et
demie plus élevée quand c'est pas
mycorhizés que quand c'est mycorhizés
alors que mes plantes sont génétiquement
identiques et que champion il est dans
l'est racine
mais les feuilles sont mieux défendus
quand on regarde l'accumulation de
composés de défense techniquement c'est
une protéase qui va découper les enzymes
d'attac du champignon et l'empêcher
d'attaquer on voit que au début personne
n'a là on n'est pas dans la prémunition
d'accord c'est pas que le niveau est
plus élevé qu'un apport au niveau mais
on voit très bien que les plants
mycorhizés accumulent plus été plus fort
les défenses que les plans pas
mycorhizés là vous n'êtes pas dans la
prémunition vous êtes dans un
bidouillage du système unitaire de la
plante qui le rend plus efficace ça
c'est universel ces clichés sourire
quand on élève des souris sans micro
sous bulle complètement dépourvu de
microbes leur système unitaire il répond
lentement et pas très intensément et l
shop des maladies qui sont même pas des
malades et sourit au fait la pourriture
grise s'épanouit de tabac sur le tabac
c'est pas un fléau d'accord c'est énorme
ça ça veut dire qu'en fait les
mycorhizes son parti de ces microbes qui
par leur présence induisent un
fonctionnement plus efficace
c'est-à-dire plus rapide et plus
intenses du système unitaire c'est
bourrin alors ça existe aussi sur le
broutage
je soumets des tomates un montage par
une chenille et je regarde ce qui se
passe en termes de quantité de dégâts
pas de dégâts un peu beaucoup à la folie
quand c'est pas mycorhizés et quand
c'est mycorhizés qu'est ce que je vois
je vois que la catégorie pas de dégâts
est significativement plus abondante
quand c'est mycorhizés et les catégories
des gains intermédiaires sont moins
abondantes
en revanche la catégorie des gars
extrême est aussi abondantes
bref il ya plus de feuilles protégées
d'hugues routage et là encore c'est
l'induction plus rapide de composer
entière beevor qui joue il ya plus de
fraudes de feuilles protéger libre
otages quand c'est mycorhizés par
rapport à nos mycorhizés vous y êtes
il ya un effet de protection est
d'ailleurs tout à l'heure je vous ai dit
que le champignon aussi en profitent
cymès ces gouttelettes de graal c'est
ses réserves
ça c'est les réserves chez nous mais les
gouttelettes de grh et les champignons
cc hasard si les mails internes la
racine c'est que c'est un endroit où ses
protégés tout un tas de d'arthropodes de
microbes du sol qui pourraient venir les
bouffer donc c'est réciproque
mais comme vous évoluez pas des choses
est venu vous cultivez pas des champions
vous en foutez pour le champignon
simplement la plante elle est protégée
par les microbes
elle est protégée contre les facteurs
abiotiques par exemple calcium du stress
hydrique ou pour jeter les uns que le
plomb va sûrement dans les sols et les
protéger contre les agressions
d'abord parce que le championnat et fait
la guerre avec les microbes
deuxièmement ses protégés parce qu'une
prémunition un allumage de certaines
défenses dans la racine et troisièmement
ses protégés parce que le système
immunitaire fonctionne mieux
alors maintenant quelle est la logique
évolutif de ça et en quoi aujourd'hui
dans l'agriculture
on peut récupérer ça alors un petit tour
par l'ecosse harry ni oui ni c'est un
bled écosse où il ya une distillerie
mais pas de bar et voyez que c'est en
écosse puisqu'il a plu il va pleuvoir et
là je suis en fait ce qui est
intéressant c'est ce que je regarde je
suis en train de regarder ça qui est un
ancien volcan 400 millions d'années et
autour de ce volcan il y avait des
fattar vous savez ces sources chaudes
comme on l'a en auvergne et qui dépose
beaucoup de sels minéraux quand l'eau se
refroidit à la température de surface et
éventuellement ça c'est à 400 millions
d'années quand y avait eu une inondation
les plantes et autres comme ça à
l'époque quand il avait eu une
inondation toute la végétation pourrait
se retrouver pris en deux secondes en un
bloc de bois de pardon de pierre voilà
la pierre que ça donne et voyez les
morceaux de végétaux les ti dedans ça
ces photographies aux smartphones n'est
ce pas une inondation
c'est des sources chaudes qui déposent
des sels minéraux comme dans les
communes et station thermale par exemple
en revenant surface donc vous
transformer en pierre la végétation
quand vous avez une inondation en deux
groupes et vous préservez donc très bien
et très vite les litiges d'édition 400
millions d'années
et si vous faites une âme très mince de
ça et bien vous obtenez ça une coupe de
la plante de 400 millions d'années alors
si des plantes qui avait que des raisons
pas de racines elle j'avais dit rhizome
rampant qui se redressait pas de
feuilles non plus et les tiges qui était
verte
alors quand on vous dit que les
premières plantes terrestres ont pas de
racines vous vous dites
d'un côté vous vous dites bizarre hein
parce qu'il faut quand même à
l'exploiter l'osl niro dans le sol de
notre côté vous dites c'est normal
pourquoi elles descendent de quoi
d'algues et les albres pas de racines
tout au plus 50 ans de fixation il n'y a
pas de racines chez les algues donc
c'est logique par rapport à l'origine
évolutive
mais là comment elle mange alors dans
ces coupes de thillois kane zones noires
oui là qui donc dans les tiges bien là
il n'y a pas de racines et sept zones
noires qui dans les tiges quand on
regarde de près on a des arbustes recul
des filaments et des véhicules
en fait il n'ya pas de racines mais il
ya déjà des champignons et qui va
chercher la bouffe les champignons et
aujourd'hui on considère que la racine
est apparue seconde herman d'abord comme
une façon bon de s'ancrer mieux ça c'est
sûr mais aussi une façon d'héberger plus
de champignons c'est comme dans les
aéroports ou savez ces longs bâtiments
qui sont étendus et qui sont des deux
des pubs à avion c'est ça les racines c
d e bat champignons et puis
secondairement une fois calé racines
dans certains milieux vous pouvez les
utiliser sans champignons et donc seront
d'errements vous voyez évoluer quelques
groupes de plantes qui sont pas
mycorhizés mais qui sont liées des
milieux où il n'ya pas de champignons ou
bien ou même sans champignon se nourrit
mais aujourd'hui encore ya une
flexibilité et j'en reviens à ce que je
disais sur la sous traitance
aujourd'hui encore quand une plante
normalement mycorhizés dans un sol riche
elle n'a pas besoin du champignon qu'est
ce qui se passe en sol riche alors je
prends un trèfle à venir le trèfle il
fixe la zot donc il n'a pas besoin de
champignons mycorhiziens pour la zot
mais il a besoin de potassium
il ya besoin de phosphate donc les
légumineuses sont mycorhizés pas pour la
zot puisque c'est le risque de viols les
fabriquent
alors on va regarder ce que donne dans
un seul standard la quantité de nico
reese le pourcentage de racine
mycorhizés quand on a rajouté rien un
peu beaucoup
très beau coup de potassium vrai que
plus il ya de potassium dans le
phosphate en plus ya de phosphate dans
le sol
moi il ya dracénie cohésion passe de
près de 80 % à près de 50%
vous y êtes laplante diminue le nombre
de mycorhizes puisqu'en fait elle peut
servir elle même
salut économise de payer le champignon
oriens coût carbone
ah oui je vous ai pas dit tout à l'heure
le coût carbone c'est 10 à 30 % les
produits de la photosynthèse qui sait
revenir le champignon ça fait du ca un
coût 1 c'est pas gratuit
alors maintenant regardons comment ça
commence a grandi et la faisait voir un
truc géant regardez on va comparer pour
les différentes teneur en phosphate la
croissance sans mycorhizes et avec
mycorhizes deux façons étonnant euh
pardon de façon pas étonnant quand il ya
pas beaucoup de phosphate
quand je rajoute le champignon ça pousse
mieux quand il commence ailleurs
beaucoup de phosphate sas vous quand il
ya vraiment beaucoup de phosphate
quand il ya le champignon ça pousse -
pourquoi ce que vous payez le champignon
donc c'est toujours ça de croissance en
moins
mais vous ne gagnez plus le phosphate
puisque vous l'avez toute façon vous y
êtes donc là le champignon est devenu un
coût brut et vous comprenez pourquoi la
plante a juste physiologiquement le
nombre de mycorhizes c'est que les
mycorhizes plus il ya de quoi se nourrir
dans le sol plus d'impulsion un coût net
est finalement là moi je suis désolé
quand je rajoute le champion ça pousse
moins ça s'appelle un boulet c'est un
parasite ouais ça c'est un truc il vit
voilà vous y êtes
le problème c'est que on est obligé de
payer le champion parce que là on n'a
pas mené de potassium en plus mais
encore le potassium
vous y êtes simplement donc il ya encore
besoin d'un peu de champignons mais du
coup ça commence à devenir beaucoup
moins rentable et les plantes s'en
débarrasse en étant moins mycorhizés +
45 % de biomasse -14% ici par le
champion c'est énorme ça parce que ce
que ça nous raconte c'est ce qui se
passe dans nos écosystèmes amendé on est
là c'est à dire que non seulement la
plante interagit pas beaucoup mais en
plus quand elles interagissent et sans
doute même pas bon pour elle et
maintenant que j'ai bien posé sur la
table
l'aspect nutritif et l'aspect
phytosanitaires une part et que d'autre
part je comprend ce qui se passe quand
j'ai augmenté la fertilité et bien je
vais vous décrire l'agriculture basée
sur des intrants je mets des engrais
donc les plantes sous - mycorhizés
puisque elle se débrouille tout seul
comme elles nourrissent pas le
champignon ou perd des mycorhizes et on
perd l'interaction comme on l'a plus de
mycorhizes et qui vont te ment les
champignons bien ils n'ont pas trop à
manger dans les sols qu'est-ce qui se
passe il va falloir mettre des indrais
pour que la plante mans jeu puisqu'elle
peut pas se reposer sur des champignons
pour exploiter des sols pauvres
du coup vous remettez d'andré première
boucle négatif mais on a dit que la
perte des mycorhizes et d'interaction
aurait une autre conséquence c'est la
dépendance accrue aux pesticides parce
que vous réduisez les faits
terre donc vous allez tu obligé de
mettre plus de pesticides comme vous
mettez plus de pesticides
bah vous détruisez aussi au passage un
certain nombre de champignons du sol et
donc vous diminuez le pouvoir une
opulence donc vous diminuez
l'interaction vous avez une deuxième
boucle là qui la boucle pesticides qui
est une boucle qui va être négative pour
la mise en place de l'interaction quand
j'ai dit pesticides g à dessein pas
simplement dit fongicides
parce qu'en fait nos fuji side usuels
sont assez bien calculé pour pas abîmer
les mycorhiziens ont-ils dit assez bien
sûr que les plus toxiques prochain
les corréziens ne sont pas
commercialisés d'accord et toute façon
quand on met des les insecticides
parlant d les fongicides ces parties
aériennes
ça veut pas dire que ça passe dans le
sol ou coup ça passe en solo grande
qualité en moins de 10 à peu mais je
vais pointer du doigt un exemple de
pesticides qui n'est pas un fongicide et
qui est un mauvais effet ce chemin
corrézien d'ailleurs en fait cessé
c'est exceptionnel un parieur n'a que
des qualités je vais pas eu du
glyphosate donc qui n'est pas dangereux
du tout ah oui un peu pour les mauvaises
herbes mais pas du tout pour voyez comme
ça mais alors malheureusement aux doses
usuelles quand on regarde le pourcentage
de sport de bloem et romy sait si ces
sports qui sont dans le sol et qui sont
vachement importante parce que si j'ai
une année de culture de colza
qu'est ce qui va affecter mes plantes
l'année suivante c'est les sports
c'est pas les champignons nourrie par le
colza puis ce qui nourrit rien bon bah
regarder la vérité de sport tombe à
moins de 10 % au taux d'application
standards du glyphosate par rapport à
une vérité moyenne de 70 % avant
application du traitement en fait voilà
c'est une balle perdue et vous êtes
d'accord que pour un herbicide ya pas de
test fin c'est pas prévu de faire des
tests sur la toxicité pour les
mycorhiziens et mais manque de chance
suivi était toxique pour les
mycorhiziens donc j'ai mis à dessein
pesticides
non alors c'est des applications jeux
très honnêtement je ne me souviens plus
des modalités détails d'application mais
on est sur des sols réaliste qui sont
pris comme ils sont là on appliquait
juste de l'eau et après un appui ça est
ce que c'est en présence ou en un
couvert végétal je ne sais pas alors
bien sûr on met peut-être peut-être pas
un sens à l'histoire ne le dit pas
l'histoire ici c'est surtout un effet
direct sur la viabilité des sports c'est
pas un effet via le fait qu'il ya plus
ou moins de champillon nourris et que ça
fera plus que ça c'est juste les sports
et dont le souvenir on est sur des sûr
je peux vous rendrez public et sous les
mêmes je crois qu'il se détende de
l'ordre d'un mois ou deux de macération
de belles histoires
on n'est pas sur des temps qui incorpore
la d1000 cultural sur un bloc de sol
alors c'est pas moi qui fais ça c'est au
messie ni et al le test sur mais c'est
ce qu'on a fait là on prend le sol on a
des sports qui sont en place et on met
soi de l'eau soit de l'herbicide à 2,12
oui mais alors bien sûr et ça d'abord on
manipule pas aussi simplement que ça ces
champignons là échanges houleux fondée
en 2000 car ils sont très durs à
cultiver et la deuxième chose c'est que
là la question qui était c'était juste
une question non pas sur le la
croissance du champignon la microrégion
c'est juste une question sur la la
viabilité des propagules c'est juste
cette question je connais pas travaux
qui étudié d'autres phases mais c'est
vrai qu'à des phases importantes comme
la germination là mais on en a déjà
quand même beaucoup moins de sport qui
peuvent germer la mise en place de
migrer son fonctionnement ce sont des
étapes aux siens importante
c'est ce qui est bien dans cette
expérience c'est qu'elles sont faites
dans les sols et ça c'est important
parce que vous mettez du glyphosate sur
le sol les molécules qui arrive en
profondeur c'est du glyphosate née en
partie modifiée en tout un tas de
dérivés vous y êtes
et donc quelque part là ont mis en
condition réaliste alors que si on
faisait ça en boîte de pétri le gel qui
a dans la boîte de pétri hn n'a pas les
mêmes propriétés modificatrice et il est
tout les micro-organismes
potentiellement modificateurs qui a dans
le sol là c'est un test intéressant
parce qu'on est vraiment dans un sol
donc on est en et conditions qui intègre
toutes les modifications que le produit
peut suffire dans le sol c'est important
aussi ça parce que oui oui c'est vrai
mais enfin en tout cas là en position un
seul quand même donc cette seconde série
ce parce qu'il faut bien vous perceviez
que très rapidement
il ya des métabolisation et des
changements du produit qui s'opère et
donc ceux qui arrivent concrètement à
des microbes du sol ce pack du
glyphosate où se demande même s'il en
reste
c'est que des molécules dérivées
chimiquement modifié mais la question
c'est l'effet de singly
à tunis
moi ce que je pensais qu'il y ait une
telle on parle de spéciation la molécule
soit en espèces chimiques différentes et
je vois que c'est spéciation elle
donnait toute la galaxie possible du
pire au meilleur quoi il ya tellement de
dérivés ça peut devenir incalculable le
nom de dérivés chimiques obtenu bon en
tout cas on n'en sait pas plus mais ça
veut dire aujourd'hui que le glyphosate
n'est pas neutre par rapport à ça une
fois de plus ne ne surinterpréter pas
toujours ce que je dis quand j'ai dit
aussi que l'irrigation a des effets
négatifs
toute action sur l'environnement des
effets positifs et négatifs et un moment
faut faire la somme on peut pas se
mettre à produire plus de grain sur un
hectare d'écosystèmes qu'il n'en
produirait spontanément sans qu'ils
aient un effet de bord pas possible le
mythe du zéro et fait ça n'existe pas
ce qui existe et le choix si possible
citoyens ça c'est encore le problème le
choix citoyen de savoir quel
désagréments en tolère pas ce que
globalement il génère beaucoup plus
d'aspects positifs
moi je mets juste sur la table les
observations et j'y peux rien je suis
certain que si on massacre les
propagules ça va pas aider à la
minorisation alors aux envies vous aime
dire d'accord ce serait bien de
retrouver une agriculture basée plus sur
la logique mycorhizienne je participe
faute de temps des tas d'autres microbes
de la rhizosphère ou qui sont à
l'intérieur de la plante qu'on pourrait
vouloir convoquer en fait moi aussi
j'espère ça parce que ça fait quand même
400 millions d'années que les plantes se
débrouille comme ça mais mais il ya
plusieurs problèmes et j'aimerais que
vous regardiez avant qu'on parle de
l'inoculum mycorhiziens d'abord nos sols
sont pourris d'azoté de phosphore et
potassium donc la règle du jeu dans la
plupart des sols agricoles et notamment
dans les sols de maraîchage qui sont
rentrés riche elle est pas à la
mutualisation
on n'a pas les sols dans lesquels on
peut utiliser ça à moins que vous ayez
ceseda mans
d'apporter des fertilisants vous êtes
sur des sols riches où la plante va
plutôt évité pas avoir intérêt donc il
faut changer de sol l'a déjà c'est lourd
faut changer d'habitude sur les seuls la
deuxième chose c'est qu'aujourd'hui les
variétés modernes est ce qu elles sont
sélectionnées pour être capable
d'utiliser les mycorhiziens c'est neutre
pour elle donc on s'attend à ce que
certaines soient encore capable de le
faire
j'essayais d'expliquer à quelques hier
que les variétés monnaie ne sont pas
forcément mauvaises elles doivent
l'avoir gardé ce sera par hasard mais
peuvent l'avoir gardée elle peut l'avoir
perdu ben si justement alors et puis
c'est pas jeunes en plus ça c'est un
type qui a essayé et ça résume un peu
quand on fait maintenant des méta
analyse le tas de travaux entre le même
résultat
il a essayé des vieilles variétés donc
des variétés d'avant 75 et des variétés
d'après 75 et il a regardé comment elles
répondent à la mycorhize à sion en
croissance dans un sol pas trop riche il
s'aperçoit que dans les vieilles
variétés vous un v8 11e qui répondent
positivement à la mémorisation
d'accord ça veut dire que déjà à
l'époque y en avait au moins deux qui
avait perdu la capacité à utiliser le
champignon après 1975 il en test 11
il y en a une seule ment qui est capable
de répondre positivement
ça veut pas dire qu'il faut les jeter
tout d'accord mais que bon me mets en
retrait ce qu'elle dit c'est pas
légalement est ce que vous savez si caen
smc
et moderne qui doit être représenté 90%
de la seule franchise aujourd'hui où
sont les russell en utilisant sa propre
semence la cua jeu mais recevait
également la vie ils peuvent acquérir de
nouveaux je voulais repartir en
sélection massal sur ligne élite
si vous avez une ligne est effectivement
qui est génétiquement identique et vous
le fait de faire des petits alors moi je
vais vous dire je sais pas mais j'aurai
un doute sur la méthode pour la raison
suivante vous allez faire des
descendants sexuée mais ils vont
recombiner sur une base génétique qui
sera celle en fait d'une semences
hybrides
donc vous avez partie avec un stock j'ai
dit pas top moi je préférerais repartir
pour faire là ma salle sur une
population déjà diverses d'accord
et pour cause une cette question sur un
autre point citoyen je pense qu'on a le
droit de produire nos graines et les
utiliser quand même le dire ce que ça
c'est pas forcément et et quelque part
le mât salle peut être intéressant pour
demain mais faites attention le clown
allait pas une mauvaise idée
c'est pas l'endroit de le développer
mais je vous le dis en deux mots parce
qu' hier je me suis pris la tête avec
mépris la tête positivement mais au
début ils avaient du mal avec un un
jeune garçon extrêmement brillant qui
veut monter son exploitation et qui veut
faire de la biodiversité à part celle
qui veut partir sur du mass eye juillet
attention le mât salle c'est pas
forcément une bonne solution
moi je vais vous décrire un cas où c'est
bien aborder des semences homogène et
vous alors qu'il ya comme une
biodiversité mais les pas là où opel est
pas dans le champ je fais un champ où
j'ai une certaine variété qui est
certaine résistance
mais tous identiques le champ d'à côté
je fais très homogène une autre variété
qui est notre résistance et puis je fais
ça de façon à ce que toujours dans le
champ d'à côté il ya des résistances aux
pathogènes différents
d'accord le pathogène qui s'adapte aux
champs à il fait plein de sports adaptés
aux champs à quand il a eu vent le chant
b bing c'est pas la même règle du jeu
tous les plans l'offre une résistance ne
peut pas se propager
vous y êtes ça crée un paysage où
l'humanisme propage pas alors du coup
c'est un paysage qui est bio divers mais
à l'échelle du paysage pas de la
parcelle si vous faites du mas salle et
vous avez un mélange dans chaque champ
de plein de génotype pas vous honorez
qui seront sensibles qui feront des
graines qui arrivait dans la diversité
de l'autre parcelle trouveront bien
quelques sensible et à ça se propage
vous y êtes comme le massalé bio d'hiver
à la parcelle il crée un écran de même
nature dans le paysage alors que si vous
alternez les variétés avec des séances
différentes
vous créez des paies des paysages où la
maladie se propage pas ça veut dire que
la biodiversité est importante mais à
l'échelle du paysage et pas de la
parcelle et ça veut pas dire qu'il ya
pas des cas où c'est pas intéressant à
voir d'abily dans la parcelle
là encore je généralise pas mais je dis
qu'il faut pas jeter les variétés
modernes
d'ailleurs il y en a
très intéressant pour moi sommes au
printemps personne qui est intéressant
c'est qu'en compétition si on a eu ni un
parasite qui se développe qui est parent
était sensible mercredi avoir moins bien
et à force de produire a quasiment plus
à la faire exclure du jeu est donc
derrière on faire aussi l'apport sais
pas s'il ya toujours des jours d'un fait
nouveau pulsions bassal et donc la
maladie se propage
moi ce que j'ai créé un elle se propage
ou moins bien que si tu as un univers
entier d'une variété sensible et c'est
ce qui se passe maintenant donc je porte
en soi le logis de la situation est là
mais en modélisation une dépopulation
bio diverses transmettent les pathogènes
en moyenne - le thème est plus quand
même objet mais avec une assurance plus
fort qu'il passera quelque chose mais un
véhicule à l'aide après tu vas avoir des
moises marié il ya aussi toute
l'histoire de chaque année changer pour
changer la règle du jeu aussi d'année en
année et ça ça s'appelle névés culture
évolutive
le concept existe pas le cherchez pas
c'est une agriculture qui est basée sur
l'évolution des pathogènes ou des coûts
des mauvaises herbes entre guillemets
car des hermines souhaitable et c'est ta
culture reste à inventer et à mon avis
il reste à inventer socialement vous
saviez qu'il faut gérer le paysage à
l'échelle d'un département
c'est à dire que tu sais même pas ce que
tu veux une année anthony pons passer ça
parce que la ta place c'est de faire
c'est être contre cette variété contre
cette variété est donc tu fais cette
espèce et cette variété un planification
du paysage qui fait que les microbes
peuvent pas se déplacer dans alors ça
c'est pas pour demain mais je vous
signale que en médecine quand on a eu
des succès comme la trithérapie ou
l'excellent une extinction de la variole
c'est quand on a adopté des stratégies
évolutives et non pas des trucs à la
petite semaine au 10 15 si je fais ça ça
va marcher on ça fait quand même
plusieurs millionnaires qu'on n'arrive
pas à buter les pathogènes or les élus
sioniste savent buts et les pathogènes
ils savent tirer les leçons d'évolution
et crée des paysages ou des succession
temporelle dans lesquelles une espèce
indésirables ne peut pas se protègent
propager ça s'appelle trithérapie contre
le sida
ça s'appelle l'extermination de là
rigole on peut essayer d'organiser ça ça
va marcher avec un taux d'échec nul mais
on peut prédire que ça va marcher
souvent on sait faire mais pour ça
faudrait regarder sont centralisées
d'agriculture aucune un bon alors on va
parler d'eux d'inoculum mycorhiziens on
se dit là bon alors si j'ai quand même
les bonnes variétés les bons sol je vais
pouvoir une culée mais mycorhizes
troisième problème on nous vend des
inoculum qui ont deux défauts je suis
désolé et un jeu j'ai l'impression de
souligner des problèmes tout le temps et
pas volé beaucoup de solutions mais moi
c'est ce que je vois là c'est que ces
inoculum ont deux défauts 1 souvent ils
sont produits à partir de souches
américaines ou asiatiques
errant faire rentrer dans les
écosystèmes européens des trucs
exotiques
ben ça c'est ce qui s'est passé au
niveau végétales pour les plantes
invasives comme la renouée où les
amarres en tout les trucs comme ça
aujourd'hui on est bien emmerdé avec les
amarantes fou quand même sort que ses
pairs européens les amarantes on peut
parler du phylloxéra
l'idée c'est que donc vous fait entrer
des choses qui n'étaient pas là et qui
peuvent poser des problèmes c'est pas
parce que c'est dans le sol que ça peut
pas poser de problème le deuxième
problème c'est que on vous vend ça
retourner la boîte comme vous voulez
vous ne trouverez pas écrit à appliquer
à la pleine lune
fin janvier uniquement sur des fraisiers
en sol acide vous verrez jamais ça ça
marche partout
oui bah non ça peut pas ça peut pas ça
ne peut pas la preuve elle est là je
propose un champignon qui fait des indo
mycorhizes à une cinquantaine d'espèces
de plantes différentes
vous y êtes ces plantes je les cultive
dans un milieu assez riche sans
champignon mais pas trop le milieu
gauche s moyenne sans champignons avec
champignons et je regarde quand je
rajoute le champion qu'est ce que ça
fait et je vois que des fois
0 c'est quand ça fait rien et je vois
que très souvent ça améliore la
croissance jusqu'à 50%
il ya des fois où ce champignon sur une
espèce donnée il réduit la croissance
vous savez il en va des couples de
champion et plantes comme des couples
humain il suffit pas de mettre un mâle
et une femelle ensemble pour que ça
marche puisque je veux dire il ya des
coupes qui marche et d'autres pas et là
en fait la plante elle est obligée de
prendre un champignon qui a dans la
nature en fête les plantes choisissent
enfin il semblerait que les variétés
modernes des fois perdu la capacité à
choisir mais les plantes sauvages elles
interagissent avec leur son pineau 1
fait-elle n'échangent qu'avec ceux qui
sont physiologiquement intéressant c'est
dans les racines m'arrive de la zot y
mettre du sucre dans les racines lui
arrive rien ne met pas de sucre donc
sans doute s'installe mais l'interaction
s'arrête donc toutes les interactions
sont pas bonnes et on le sait très bien
parce qu en foresterie et shoot on n'a
pas d'exemple parce que vous en foutez
un peu peut-être de la foresterie mais
il ya des pratiques d'inoculation qui
sont connues et c'est une souche sur un
arbre pas pour tous les armes et en plus
je pense au douglas inoculé par guy
laquerre en l'occurrence un mot j'ai
fait ma thèse là dessus on peut ne pas
me le douglas
c'est quand même le moins merdique des
conifères pour le sol d'où la sinne clés
par le lac herbin
ça marche très bien mais plutôt seul
brin acide tendance collines est un pas
au dessus de 800 m il n'y a pas de bonne
solution universelle
tous les gens qui vous vendent une
solution universelle sont des vendeurs
de vent il n'y a que des solutions
adaptées aux parcelles vous aime dire

non là je suis venu pour voir les

bonnes nouvelles j'en ai pas qu'est ce
que je vais faire j'arrête les
mycorhizes je vais vous dire dans le
bordel ambiant
il ya quand même une solution je suis
désolé que cette solution fasse peser
sur vous qui êtes dans la production
une charge qui en cherchent de recherche
vous prenez votre inoculum vous assurer
qu'il est local ya dix ans même des
boîtes qui vous produisent le nôtre
inoculum mycorhiziens à partir du sol
c'est un peu plus cher mais vous prenez
l'inoculum qu'ils soient le produit par
une boîte à partir de votre sol ou qui
viennent d'ailleurs et vous mettez sur
la moitié de la parcelle
vous y êtes
puis vous regardez ce que ça donne et
puis bah a refusé parce que du coup il
faut quand même passer un peu de temps à
regarder la hauteur des tiges en moyenne
et ce cas plus de grain ou paf et il
faut faire des mesures donc du coup
c'est pas mais si vous voulez vraiment
joué à ça c'est ce que tu entends dire
c'est vrai pour toutes les recettes
vous savez pas si votre sol convient
vous savez pas si le club vous faites un
essai quoi voilà je dire quand on venait
que moi j'ai nettoyé les murs de chez
moi la semaine dernière j'étais pas trop
sûr de la peinture qu'est ce que j'ai
fait j'ai fait un essai dans un coin bon
c'était un truc tout surface préserve
les peintures le produit bon mais j'ai
quand même fait un essai dans un coin
j'en avais acheté deux il y en a quand
même ils portaient beaucoup de couleurs
sur le chiffon l'eau qui partait pas de
couleur donc j'ai fait mon mur c'est
tout con mais ça veut pas dire que ces
désespérés cette histoire mais ça veut
dire j'ai fait tout dépend de votre
question et je veux en finir là c'est
que l'agriculture conventionnelle qui
utilise des herbicides et des pesticides
d'abord j'aurais clamer haut et fort
qu'elle a une vertu elle a assuré la
production en quantité plus de famine
je sais pas des terroristes des
agriculteurs qui pratiquent ça c'est des
gens qui ont fait d'avoir ce conteneur
appris au lycée à l'école et
deuxièmement c'est des gens qui nous ont
sauvés de la faim il ya plus de familles
en europe
c'est énorme quand même après il ya les
effets de bord qui fait qu'on peut
vouloir passer au delà et tenter de
nouveau mais elle a une grande une
deuxième grande force
cette agriculture qui posait problème
c'est qu'elle est basée sur 150 ans
décès 150 ans d'essais publiés dans des
revues accessible en ligne pour la
plupart gratuitement vous pouvez voir ce
que ça fait de maîtres du feu soit à tel
ou tel moment sur telle ou telle variété
montrez-moi le dixième le 100e de sa sur
les em montre les et les organes
effet chamakh organisons des poutres de
micro-organismes rissoles montrez moi ça
pour toutes ces poudres à perlimpinpin
de mycorhizes montrez moi ça en fait on
a pas 150 ans de recherche
alors si on veut le faire chez soi pas
faux remplacer le fait qu'il n'y a pas
des grands livres où il écrit à la
pleine lune
tu mettras de doses de d'accord il faut
tester vous même et il faut appeler nous
veut que demain ils recherchent
appliquer un programme ambitieux qui
permette de tester ça et de générer le
même ensemble de données qu'il ira bon
bah voilà voilà le genre de truc qui
marche bien dans la culture de colza en
plein dans le sud de la france quand on
fait de la vigne ce sera plutôt ça vous
y êtes il nous manque ce recul
d'expérience et je vais rajouter quelque
chose si demain vous avez essayé vos
champignons mycorhiziens et que ça a
super bien marché sur votre parcelle ça
veut pas dire que ça marchera sur le
voisin la communication sur
l'agriculture moderne est pourri mais
quand je dis pourri elle est pourrie de
succès ce que je veux dire c'est qu'on
dit oh regardez là ils ont fait ça
regardez ce que ça donne
ils ont des légumes tellement gros qu'il
faut des chevaux pour les sortir de la
parcelle
oui mais est-ce que ça va marcher
ailleurs on ne nous raconte pas
l'histoire des gens qui ont fait la même
chose et qui ont extrait des carottes
même qu'ils ont vendus dans des magasins
de luxe à 10000 euros le kilo mais
au total ils ont récolté pour 100 euros
et donc ils ont fermé leurs maisons
voyez ce que je veux dire qu'on ne nous
raconte pas les échecs et ce qui est
intéressant c'est pas les succès
individuels c'est les recettes
applicable collectivement avec une
assurance et quand je parle l'assurance
à des agriculteurs vous savez que c'est
pas le climat qui vous aident à
l'assurance alors si les pratiques
peuvent pas vous donner un supplément
d'assurance moi ce que je veux c'est que
quelque part on puisse catalogué quand
ça marche et quand ça marche pas parce
que aujourd'hui on a les oreilles
rabattues de ce qui marche et on sait
absolument pas l'inventaire de ce qui a
raté mais regardez autour de vous je
suis sûr vous connaissez des jeunes
agriculteurs qui ont fermé boutique
rapidement des échecs qui en a cédé et
chum sont excellents en outre les
échevins d'ailleurs cette variation est
liée ou plus coryse et 16 ou s'il n'y en
a pas elle sera en effet interaction
avec la planque pourrait renchérir les
riches en deuil devient le 2e première
chez les banques et ce groupe là pour
des raisons
après la mort s'est opposé à tout à
l'heure
les deux népalais de moins bien de
faible ou pas si ça va coûter plus cher
le sucre se sont alors nous on part été
observés sont pas de vains mots
mais cette agence dans un sobre évité
les designs ils deviennent donc la
racine rencontre sur un plan de poireaux
par exemple devait enfin être d'espèces
de changement les collégiens de
souffrance plus essentiel dans les pays
les plus affectés que ça marche mais
après ça pourrait expliquer au fait que
l'ami bruit ne vient de là bas nous qui
est différent ce champignon il existe il
ya des portes avec lesquels ça marche
etc et nourrissent dans la nature là ça
va s'arrêter là ya pas de choix là on a
retiré le choix à la plante aux
champignons d'ailleurs un tueur il ya
des choix qui seront qui font que ya de
la place pour tout le monde voilà
effectivement peut-être que derrière il
se cache le fait que champignons il a
été sélectionné à vivre là dessus des
trucs comme ça et pas sur cela donc
c'est ça ça veut pas dire que ce soutien
est nécessairement mauvais ni que la
plante est nécessairement incapable
d'exploiter un champignon autres donc il
ya toujours une solution
et là ça veut dire aussi que j'arrive
tout de suite on se dit tiens tiens
tiens ce serait bien d'être sûr que les
inoculum sont mélangés
si on sait pas pourquoi ils sont bons ce
serait bien que les plantes que j'ai
semé le choix c'est qu'il parte ça va ça
n'est que l'homme mono souche ou pluri
souche et d'ailleurs c'est surtout des
monos sushi c'est celui dans le commerce
oui ils sont ils sont pas faits par des
biologistes sont faits par des vendeurs
et les bouchons au niveau des jeunes
est ce qu'il y a
aarhus milan mairie chinagora m6 et les
cocktails bus parce que je commence on a
capturé
mm un délai donné
en france par exemple quelqu'un qui
travaille là dessus de tenter
je viens toujours
l'application y ait des balades à minsk
on a concrètement dans ceux de gênes
prend son jardin et le met en relation
avec d'autres endroits pas d'un rappel
de l'entreprise du stand les réseaux
les lutteurs bon il y à des boîtes qui
font au moins je sais que ça existe pas
et mycorhizes un de l'enrichissement
enfin il qu à partir de votre sol ils
font une produisent de l'inoculum
mycorhizes ya celles qui font pousser
des plantes dessus et un moment il voit
quoi de plein de racine il broie et ça
vous fait votre culotte donc
effectivement après pour les micro
organismes en bloc du sol je connais pas
de travaux il ya peut-être je dois
avouer mon ignorance là je ne sais pas
mais je vais vous dire quand je regarde
la composition ddm
et là je suis strictes je vois sa
composition que c'est pas la peine
d'essayer quoi que ce soit c'est écrit
qu' il ya la carpe le brochet la chèvre
et le chou mélanger et qu'en plus on va
mettre tout ça sous 200 m dos parce que
le milieu on va les mettre c'est un
milieu qui complètement pas leur milieu
les hommes ils sont réputés être actif
d'ailleurs dans pleins d'applications
si j'ai bien suivi certains aiment qui
sont commercialisés sont à la fois
susceptibles de chercheurs de
probiotiques dans l'alimentation animale
voir humaines ont plein les aquariums
pour que ça fonctionne mieux ou dans les
sols pour que ça fonctionne mieux
je connais pas de calais était
microbienne pour qu'ils soient communes
ces trois endroits là ça n'existe pas
donc déjà le programme d eux n ya pas un
scientifique qui va le tester
parce que peut-être que ça marche j'ai
tout de suite mettre un bémol en lien
que ce qu'on nous disait tout à l'heure
peut-être que ça marche mais non c'est
pas testé ça tout ce qu'on sait nous
crinon nos outils de test à la personne
va se lancer à ça après il ya un effet
qui a été décrit récemment notamment
dans lés consommation de yaourt et
d'autres produits alimentaires fermenté
qui est en effet assez curieux et qui
peut éventuellement s'appliquer aux oem
et qui mériterait d'être testé c'est
l'effet de queue de comète
donc je l'appelle ces polypes a décrit
donc j'ai droit de nommer un nom c'est
quand ils commettent passe quelque part
il ya la queue de la comète qui peut
faire déposer bas
des matériaux sur des planètes ou quand
ils commettent passe près d'une étoile
ça peut le bordel et extraire des
des météorites bon en fait sur ces
probiotiques et des sources et des
aliments fermentés ont ils été montré
que quand ils passent dans le tube
digestif qui s'installe pas mais par
leur passage ils perturbent les
communautés résidente d'une façon qui
les fait fonctionner pense-t-on mieux ce
qui veut dire qu'ils ont intérêt à
manger du hourtin
non pas qu'on circule avec les molécules
yourte mais que leurs passages
récurrents perturbe les les populations
locales et les fait fonctionner mieux ça
veut dire qu'il ya trois façons en fait
de gérer des microbes
on peut les inoculé on peut les nourrir
ray un environnement qui est nourrie et
on peut perturber la communauté d'une
façon avec d'autres microbes qui
s'installe pas mais qui la perturbent
par leur passage
alors les em sont des candidats allaient
fait queue de comète comme c'était fait
absolument pas connu il faut d'ailleurs
il faut déjà essayé de le décrire des
systèmes mieux contrôler qu'un seul site
bordel quand même c'est plus dur
insolent qu'un tube digestif à étudier
et pourtant le tube digestif est pas
simple donc il y a des perspectives mais
ce que je veux dire c'est que on a des
choses qui nous sont vendus sur la base
de rapports de succès mais on n'a pas
les rapports d'un succès les gens
viennent pas se vanter et quand l'heure
à gré quand leur exploitation a coulé
parce qu'ils ont été je parle pas des
zones le mnj parisienne cool d
exploitation de dire quand tu quand un
procédé a conduit une exploitation a
coulé le mec il a autre chose à faire
qu'à venir raconter son expérience
malheureuse avec telle ou telle pratique
et on n'a pas ce rapport là vous y êtes
et c'est moi c'est ça que j'attends
parce que je suis convaincue au fond que
demain pour agir et les microbes et je
suis toute hausse encore un peu
aujourd'hui
on peut pas s'endetter
sinon moi je pense que ces listes
le
c'est plus d'une
une appropriation
oui deux pays droit d'ohio finalement
invitant des 500 des 5 sens et il ya
plein de microbes qui se développe
ça c'est de me s'est montré après ce qui
est pas tellement montrer à mon sens
parce qu'à des publications sur le toit
des 500 branchements enfin je dois le
dire elles sont faibles techniquement
statistiquement c'est pas bon c'est
plein de défauts enfin on voit quand
même qu'il ya des microbes qui se
développe ça c'est sûr après moi je vois
que c'est du microbe anaérobie donc
quand on les remet dans l'eau et vont
les étangs ils vont crever et mais il y
a des cette méthode des cinq sens c'est
clairement l'appropriation de et là
c'est ça que la ccin par contre pour moi
c'est l'appropriation de la diversité
microbienne qui a dans la bouse et dans
le champ et le camion
cela
mais il faut aussi faire un truc c'est
que très souvent quand on cultive sur un
milieu et puis convention un autre la
première chose qui va se passer s'il y
avoir des tas de mort on en parlait tout
à l'heure avec l'épandage des boues de
des bouts de fermenteurs qui sont à
nairobi quand on les met dans les champs
la plupart des microbes qui sont dedans
ils vont crever j'entendais des méthodes
qui sont faites à partir de cultures sur
feuilles mortes en forêt quand on est
dans les champs où je pense il
d'ailleurs beaucoup de décès en tout cas
c'est ma prédiction à froid et puis
après ça peut se mesurer julia si on a
l'argent pour faire des mesures on peut
le mesurer et j'ai dit qu'il ya un effet
quand même potentiel qui est que les
trucs qui sont en train de crever
peuvent avoir des effets sur le sur la
microflore j'ai paniqué pas des familles
c'est pas si évident que ça et ça mérite
études mais c'était une vous pouvez la
faire vous même je vais vous pouvez
faire vos et c'est ce que je fais
interview son équipe sinon on va aider à
créer le réseau nas et kate ont raison
didier on joue sur nos par 16 autres
scientifiques et on se rend compte que
dans le liant c'est intéressant quoi ça
marchera peut-être pas chez le voisin
mais chez nous c'est intéressant
ces appels absolument après le voisin
ils ont quand même intérêt à essayer
mais oui non on est d'accord mais s'est
posé jeudi essayer parce que aujourd'hui
il n'y a pas de bons référentiel de quoi
faire ou pour quelle culture mais vous
pouvez le créer chez vous problème c'est
que ça c'est une charge de travail
additionnelle quoi sensiblement
j'ai pris dans le passé
disons aux monégasques
les wikis blogs jour un baiser sur ses
pas
je me sers le solde courant
souvent quand on a une méthode comme ça
on a envie de le faire sur toute la
surface et ce qu'il faudrait
et c'est le faire que ça me dit la
surface je vais vous dire je ne suis pas
en train de dire que vous faites mal
puisque à priori ce que vous faites là
c'est de l'amplification local c'est
génial potentiellement c'est la bonne
voie après ce que ça marche ou pas tant
que vous n'aurez pas la moitié de votre
carré sans à la moitié avec sur deux
trois ans ce sera dur à dire mais je
rêve ou mettre en garde contre l'effet
placebo vous savez l'effet placebo en
médecine on le sait bien vous donner une
petite pilule d'amidon blanche à
quelqu'un qui souffre et vous avez 30 %
des malades
la pilule leur fais quelque chose alors
qui appâtent et d'ailleurs vous pour
remplacer du jour au lendemain l'amidon
par un autre composé et saturn avait
fait ce qui montre bien que c'est pas
l'amidon c'est les stores on a tous une
psychologie
moi je le vois dans mes propres travaux
de recherche et les moins je me dis oh

c'est génial c'est génial et puis

après pour quelqu'un d'autre que
regarder dit oui maintenant tu as vu là
c'est pas si génial eu des fois il ya
des solutions on y croit et du coup on
dit ah ouais ça marche mieux avec on
saute aux influences hors jeu je vais
juste content de ma pensée si
l'agriculteur est plus heureux dans sa
parcelle sans que ça marche mieux
le bonheur de l'exploitant c'est un
trésor en france si rare qu'il faut pas
s'en empêcher
mais il est peut-être pas heureux parce
qu'ils produisent plus et mieux et la
question c'est si c'est la question qui
se pose
on peut peut-être aller plus loin

Partager sur :