COLZA ASSOCIE - En bio, les facteurs de la réussite Témoignage dans le 17 @CA17TV

De Triple Performance
Révision datée du 29 juin 2022 à 14:22 par 127.0.0.1 (discussion) (The LinkTitles extension automatically added links to existing pages (https://github.com/bovender/LinkTitles).)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à :navigation, rechercher
Vidéo - Ver de Terre production (7 nov. 2021) - - Durée : 4 minutes

Thumbnail youtube Cqj1W649B50.jpg

Vidéo réalisée par la chambre d'agriculture de Charente-Maritime, merci à eux pour l'aimable autorisation de remise en ligne


Annexes

Transcriptions

va nous faisons du coach et associé

parce que dans notre vente directe nous
avons besoin de l'huile que nous
produisons avec ce colza et nous le
faisons associés pour ne pas utiliser
d'insecticides et notamment depuis que
nous sommes en bio depuis 2016 nous
avons choisi de faire du commun dans
cette parcelle puisqu'il ya eu des
précédents donc différent précédent sur

Afficher la suite

trois ans on a commencé par du chanvre

du millet et du poids
donc le chanvre et le millet ont permis
ces précédents là ont permis de nettoyer
les parcelles parce que ce sont des
cultures de printemps de nettoyer les
parcelles au niveau graminées et le
poids le précédent poids d'abord se
récolte très tôt donc il permet de
préparer la parcelle de bonheur pour
faire un semis précoces et aussi il
permet de mettre à disposition de la zot
pour le début de la végétation du colza
pour préparer la parcelle au smi nous
avons commencé par faire un déchaumage
au disque et ensuite nous avons passé
les grosses dents pour préparer aux
semis donc au 10 août nous avons lancé
le smi nous avons commencé par semer la
féverole avec un semoir rapide va der
stadt donc nous avons semé la féverole à
la dose de 105 kg ha à une profondeur de
3 4 cm c'est là semences fermières
ensuite nous avons aussitôt sonné à la
volée la lentille à la dose de 20 kg ha
semences fermières également et pour
finir ensuite par le colza à la dose de
4 kg ha donc semences fermières aussi et
nous avons semé ça aussi avec à se voir
avec le semoir rapide van der stadt et
ce qui nous a permis en ce moment le
colza de recouvrir la lentille qui
avaient été semées à la volée nous avons
positionné ce sony juste avant des
pluies donc nous avons eu une très bonne
levée mais nous avons eu aussi il ya
cumul d'eau assez important don que nous
n'avons pas pu réaliser
de désherbage mécanique puisque les
conditions n'étaient pas favorables pour
ce désherbage mécanique donc il s'avère
que même si la culture était un petit
peu salle avec quelques chénopode nous
n'avons pas pu intervenir suite à cette
pluviométrie donc à l'automne nous avons
pu observer le développement de la
féverole très important et de la
lentille qui était bien au-dessus du
colza ce qui a permis donc de maîtriser
développement des halles tease et les
pontes et 7 février finit par geler et
s'est détruite qui peut faire un apports
azotés au niveau du colza et donc nous
avons enchaîné ensuite en début de
printemps avec une fertilisation azotée
à base de donc d'azur il suit la dose de
80 unités hectares l'intérêt de cet
engrais c'est qu'ils nous apportent du
soufre pour la culture du colza et nous
avons fait cet unique apport donc là
nous pouvons observer
la féverole qui a gelé au mois de
décembre et qui était plutôt bien
développé
et ensuite si on regarde le sol on peut
s'apercevoir qu'il ya un peu de pâturin
mais plutôt un salissement de la
parcelle très modéré aujourd'hui le
colza en bio c'est possible
la priorité et c'est de choisir ses
parcelles pour qu'elle soit le plus
propre possible et de privilégier la
date de semis à partir du 5 août il faut
surveiller les conditions météo pour
être prêts à semer l'important quand on
cultive du colza associer ces deux
d'abord s'habituer à voir plusieurs
plantes dans son champ chez nous c'est
de la féverole et de la lentille aux
côtés du colza d'autant plus que ça à
plusieurs avantages au delà de limiter
l'utilisation d'insecticides c'est de
pouvoir récolter selon les années
plusieurs graines il nous est arrivé de
récolter la lentille après avoir fauché
le colza mais aussi la féverole à
condition bien sûr de trier ce mélange
de graines avant de pouvoir l'utiliser à
autre chose

Partager sur :