Botrytis sur chanvre

De Triple Performance
Révision datée du 29 juin 2022 à 13:20 par 127.0.0.1 (discussion) (The LinkTitles extension automatically added links to existing pages (https://github.com/bovender/LinkTitles).)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à :navigation, rechercher
Botrytis sur tige (Photochanvre ITC)
Ravageur
Cet article est issu de la base AgriFind. Cliquez ici pour accéder à la page d’origine : Logo AgriFind



Maladie qui n’a pas d’incidence sur le rendement de la culture. Le chanvre fait néanmoins partie des plantes hôtes qu’il faut considérer lors de la construction de la rotation.

La « Pourriture grise » se développe généralement sur des plantes fragilisées. Le champignon survit dans les débris végétaux, les téguments et dans les graines restant au sol.

Symptômes sur le chanvre

Tige : pourriture brune et/ou noir duveteuse et ceinturante nuancée par un feutrage gris. Fragilisation et dessèchement de la tige qui peut entraîner des difficultés à la récolte

Botrytis sur tige et feuille (Photochanvre ITC)

Feuilles : jaunissement

Fleurs : au stade avancé, pourriture des bourgeons et piqûres noires qui conduisent à l’avortement des fleurs.

Période de présence

Période de présence :

J F M A M J J A S O N D


Une fois l’inoculum sur la parcelle, le champignon est présent toute l’année.

Développement optimum : humidité élevée (>60%) et températures modérées (20°C à 24°C)

Méthode d’observation

Observation visuelle au champ. Sur au moins 4 placettes, observer 5 plantes.

Conseils de gestion technique et agronomique

Eviter les zones humides et peu ventilées (se développe préférentiellement sur les sols limono-argileux profonds)

Raisonner l’irrigation s’il y a (éviter l’excès d’humidité)

Gérer les débris végétaux en fin de cycle (destruction) pour la culture suivante.

Niveau de pression

Faible : délais de retour avec une culture sensible et/ou hôte > 6 ans

Moyen : délais de retour avec une culture sensible et/ou hôte entre 4 et 6 ans

Fort : délais de retour avec une culture sensible et/ou hôte < 4 ans

Cultures sensibles : légumineuses (pois, féverole, lupin), lin, tournesol, betteraves, laitues, fraises…

Les niveaux de pression sont donnés à titre indicatif et ne sauraient refléter une précision exacte de gravité d’infestation à un instant T ou de dommage ultérieur. D’autres facteurs propres à la culture et à la dynamique d’évolution des symptômes ou infestations interviennent.

Partager sur :